bandeau textes

musicologie

Actualités  Biographies EncyclopédiTextes  Livres  Cédés  Annonces  Recherche

Yves Chartier, Professeur d'histoire de la musique à l'Université d'Ottawa : Documents pour servir à l'histoire de la théorie musicale.

Gui de Cherlieu (....-1158) : préface au traité sur le chant (de Guy d'Eu, abbé de Longpont)

Le texte

Le chant que les monastères de l'ordre cistercien avaient l'habitude de chanter, bien qu'il fût gravement et de bien des façons dénaturé, longtemps, cependant, l'autorité des chantres le fit approuver. Mais il apparaissait tout à fait indigne que ceux qui s'étaient proposé de vivre selon la Règle, ceux-là mêmes puissent à l'encontre de la Règle chanter les louanges de Dieu. De par leur approbation on trouvera le chant ainsi corrigé, de la manière suivante : toute trace [spurcitia ?] d'impureté étant éliminée, ainsi que les licences illégitimes des incompétents, <le chant>, par la complète vérité des règles, [fulciatur : se trouvera renforcé ?], et <en outre, de plus, il sera jugé tenu), tant pour la notation que pour l'exécution, plus parfait [commodus] que les chants [répertoire] es autres, par rapport auxquels il apparaissait <naguère> plus [deterior ?].

Il convient, en effet, que ceux qui adhèrent à la vérité de la Règle, repoussent [rejettent, dispensatio ?] les écarts tolérés par les autres, et s'en tiennent à la science exacte ddu chant, et, rejetant les licences de ceux qui, prêtant davantage attention, dans l'exécution des chants à l'apparence qu'à la réalité, séparent les choses unies, et réunissent les contraires. Ainsi, confondant toutes choses, ils commencent et terminent un chant comme il leur plaît, non comme il devrait, l'abaissent ou l'élèvent, le régissent et l'ordonne.

Voilà pourquoi personne ne s'étonnera ni ne s'indignera s'il trouve le chant autre que ce qu'il a jusqu'ici entendu, et modifié sur la plupart des points. Dans <l'ancien chant>, en effet, ou bien la progression est irrégulière, ou bien la ligne mélodique [compositio = agencement des sons] contre-dit [reclamat ?] la progression ou la disposition, ou bien l'opposition détruit l'agencement.

Puisque tous ces désordres constituent des effractions aux règles, qui"exterminent"la perfection plus qu'elles ne la"déterminent", ils sont tout à fait éloignés de ceux qui savent bien plus extirper les vices que de la nourrir [dispensare = ?]

Enfin, puisque la musique est la science du bien chanter, tous les chants de ce genre <corrompu> sont exclus de la musique, qui ne sont pas chantés correctement, mais contre les règles et les principes.

 

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
06 06 61 73 41

ISSN  2269-9910

▉ Contacts
▉ À propos

▉ S'abonner au bulletin
▉ Collaborations éditoriales
▉ Cours de musique
▉ Téléchargements
▉ Soutenir musicologie.org
▉ Colloques & conférences
▉ Universités en France
▉ Analyses musicales

▉ Articles et documents
▉ Bibliothèque
▉ Presse internationale
▉ Agenda
▉ Analyses musicales

Recherche dans musicologie.org

 

© musicologie.org 2016

bouquetin

Dimanche 5 Juin, 2016 0:41