À propos du site

S'abonner au bulletin
Collaborations éditoriales

Biographies
Encyclopédie musicale
Discographies
Articles et études
Textes de référence

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Périodiques

Petites annonces
Téléchargements

Vu et lu sur la Toile
Presse internationale
Forums et listes

Colloques & conférences
Universités françaises
Quelques bibliothèques
Quelques Institutions
Quelques éditeurs

Bulletin Officiel
Journal Officiel
Bibliothèque de France
Library of Congress
British Library
ICCU (Opac Italie)
München (BSB)
Deutsche Nationalbib.
BN Madrid
SUDOC
Pages jaunes
Presse internationale


proposer un texte      s'abonner au bulletin      retour à l'index par auteurs

 Jean-Philippe Rameau
Catalogue thématique
des œuvres musicales
( T. 1)
Musique instrumentale
Musique vocale religieuse et profane

BOUISSOU SYLVIE,  HERLIN DENIS, Jean-Philippe Rameau :
Catalogue thématique des œuvres musicales
( T. 1, Musique instrumentale. Musique vocale religieuse et profane)

« Sciences de la musique - Série Références »,
CNRS Édition et Éditions de la BnF, Paris 2007
[376 p. ; 241 ill. ; ISBN :  978-2-271-06432-5 ; 45 €]
Avec la collaboration de Pascal Denécheau

Voici une très vaste et impressionnante entreprise, centrée somme toute sur un sujet circonstancié et bien délimité : le catalogue thématique des œuvres de Jean-Philippe Rameau. Qui sait la difficulté de dresser un simple index thématique d'œuvres quelque peu diversifiées, comprendra l'ampleur de ce projet qui entend être un véritable catalogue, au questionnaire de grande envergure, intégrant jusques y compris la localisation des sources (plus de 1500), leur critique systématique (les auteurs précisent qu'ils ont consulté la plupart des ouvrages signalés),  l'indication des copistes et des graveurs, etc.

En plus donc, de la difficulté de définition de la collection, il y a aussi celle, tantôt de la rareté des sources, tantôt celle de leur surabondance, et donc celle de la cohérence des procédures et du compte-rendu public, de la mise en lisibilité.

Il est intéressant de constater, que malgré la sophistication du questionnaire, l'ambition (je pense ayant atteint son but) des auteurs, on ne peut échapper aux délimitations et restrictions, sinon subjectives, du moins liées au réalisme, aux possibilités pratiques. Il y a toujours quelque chose à exclure. Tout comme l'histoire ne reconstitue pas le passé, le catalogage ne restitue pas les objets physiques, qu'il décrit. Il y a toujours quelque chose qui échappe au désir de tout englober.

De ce point de vue, nous aurions aimé lire une justification un peu plus étoffée...  Bien entendu, pas une justification utilitaire, comme on dit, de type bourgeois, mais plutôt une contribution épistémologique.

Pourquoi se lance-t-on dans une telle entreprise ? Quelles sont les envies et les attentes ? Quels rapports peut-on établir entre la bibliographie et la musicologie ? Où commence, où se termine l'«œuvre » ? La bibliographie de second niveau, les enregistrements mécaniques, la réception jusqu'à nos jours, l'influence sur le goût, les autres compositeurs, n'en font-ils pas partie ? Ce n'est pas en fait l'œuvre qui est cataloguée, mais sa déposition écrite, son inscription monumentale, d'époque.

Peut-être les éditeurs ressentent-ils ce besoin, lorsqu''ils disent, que grâce à cet ouvrage, on découvre un Rameau un peu inattendu, mettant en musique des mots comme « catin », « bedaine », « chopine ». C'est tout de même très anecdotique et marginal, d'autant que la langue du XVIIIe siècle n'est pas encore pacifiée par la pruderie bourgeoise et la réaction bigote du XIXe siècle.

À part cela,  nous n'avons rien à ôter à la présentation des éditeurs, sinon ajouter que cet ouvrage, dont nous attendons encore 3 tomes, est exemplaire par sa méthodologie, et peut en constituer un modèle pour le musicologue.

 

Jean-Marc Warszawski
30 mai 2007

 

Présentattion de l'éditeur

« Rameau avant Rameau » : tel est le sous-titre que l'on pourrait donner à ce premier volume du « Catalogue thématique des œuvres musicales de Jean-Philippe Rameau ». Consacré à la musique instrumentale et à la musique vocale religieuse et profane, il rassemble la musique pour clavecin seul ou avec accompagnement d'autres instruments, les motets, les canons, les airs à une ou deux voix, et les cantates. Au-delà de sa fonction de catalogue thématique destiné à recenser un corpus de sources, ce premier tome enrichit notre connaissance sur bien des aspects des genres musicaux que pratiqua Rameau avant 2203, date à partir de laquelle il se consacra presque exclusivement à la scène lyrique.

Contrairement à la musique instrumentale du compositeur, dont les principaux titres ont connu de nombreuses éditions au cours du XVIIIe siècle, la production vocale religieuse et profane n'a survécu essentiellement qu'à travers des copies manuscrites. Ce catalogue a permis la découverte de plusieurs œuvres inédites et inconnues à ce jour tout autant que le rétablissement d'attributions erronées. Avec le corpus méconnu notamment des canons, Rameau confirme son goût pour les modulations savantes mais révèle également des facettes parfois inattendues : ludiques, humoristiques, festives voire poissardes avec l'évocation de catins, coucheries, bedaines et chopines.

Sylvie Bouissou est directrice de recherche au CNRS, affectée à l'IRPMF qu'elle a créé et dirigé jusqu'en 2003. Titulaire de trois premiers prix au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, ancienne pensionnaire de l'Académie de France à Rome, agrégée de musique, docteur en musicologie (université Paris-IV Sorbonne) et docteur habilitée (université Paris-I Panthéon-Sorbonne), elle a publié de nombreux articles et livres sur la musique baroque (Jean-Philippe Rameau, Les Boréades ou la tragédie oubliée ; Vocabulaire de la musique baroque ; Histoire de la notation de l'époque baroque à nos jours, etc.). Elle est co-auteur avec Denis Herlin du tome consacré aux livrets du Catalogue thématique des œuvres musicales de Jean-Philippe Rameau. Rédactrice en chef des Opera omnia de Rameau, elle a signé plusieurs éditions critiques de ses œuvres, notamment Les Surprises de l'amour et les deux versions d'Hippolyte et Aricie.

Denis Herlin est directeur de recherche au CNRS à l'IRPMF. Docteur en musicologie (École pratique des hautes études, IVe section) et docteur habilité (université François-Rabelais de Tours), il est l'auteur de deux catalogues (Collection musicale François-Lang, 1993 ; Catalogue du fonds musical de la bibliothèque de Versailles, 1995), d'une série d'articles sur la musique baroque et sur l'œuvre de Claude Debussy, ainsi que de plusieurs éditions critiques, notamment les Pièces de clavecin en concerts de Rameau (1996 avec Davitt Moroney) et les Nocturnes de Debussy (2002). Il est co-auteur avec Sylvie Bouissou du tome consacré aux livrets du Catalogue thématique des œuvres musicales de Jean-Philippe Rameau. Rédacteur en chef des Œuvres complètes de Debussy depuis 2002, il vient de publier avec François Lesure l'édition de la correspondance générale du compositeur (2005).

©Références / Musicologie.org 2007