S'abonner au bulletin

 

 

Cadavres chorégraphiquement exquis de Sidi Larbi Cherkaoui et Yabin Wang à l'opéra de Monte-Carlo

 

Monaco, 14 décembre 2014, par Jean-Luc Vannier ——

Malgré la route du bord de mer coupée et les embouteillages subséquents à l'entrée de Monaco, il ne fallait absolument pas manquer, samedi 13 décembre à la salle Garnier, la création, sur une commande du Yabin Studio de Pékin, de Genesis réalisé par le chorégraphe Sidi Larbi Cherkaoui. Une ample coproduction signée Yabin Studio (Pékin), de Singel Internationale Kunstcampus (Anvers), Kampnagel (Hamburg), Les Théâtres de la ville de Luxembourg, La Villette (Paris), Sadler's Wells (Londres), Festival Montpellier Danse 2014, Festspielhaus Sankt-Pölten (Autriche), Musica per Roma, Monaco Dance Forum et les Ballets de Monte-Carlo.

生长 genesis, Cherkaoui. Photographie © Koen-Broos.

Sur des musiques et des rythmes empruntés aux quatre coins de la planète (et soigneusement interprétés sur scène par Barbara Drazkowska au piano, B C Manjunath au mridangam, Kaspy N'Dia à la guitare, Johnny Lloyd et Woojae Park à la psalmodie), cette fascinante chorégraphie croise, entre les danseurs du Yabin Danse studio (Yabin Wang, Qing Wang, Fang Yin, Chao Li) et ceux de la compagnie Eastman (Elias Lazaridis, Johnny Lloyd, Nemo Levy Oeghoede) l'opéra chinois avec les affects orientaux du chorégraphe anversois né d'un père marocain. Ce travail nous plonge en premier lieu dans un terrible univers médicalisé : des personnages en blouse blanche dotés de masques chirurgicaux pratiquent des batteries de tests déshumanisants sur des cobayes au teint cireux (lumières de Willy Cessa), placés à l'isolement et observés dans des cages transparentes. Un réalisme fascinant en raison du message inspiré, bien au-delà d'une réflexion sur la vie et la mort, par une implacable dénonciation sur fond de comptage obsessionnel de chiffres, des acharnements organicistes de la médecine sur l'homme réduit aux seules fonctions biologiques. Ce qui permet au fondateur de la compagnie Eastman de recourir aux impressionnantes contorsions gymniques de ses danseurs qui signent sa réputation mondiale et s'illustrent par les sidérantes évolutions du soliste Nemo Levy Oeghede : à peine exhumé de sa housse mortuaire, celui-ci répond convulsivement perinde ac cadaver— l'obéissance jésuitique — aux manipulations intempestives d'un légiste enivré par la toute-puissance de son autopsie.

生长 genesiss. Photographie © AAP.

La féconde créativité de Sidi Larbi Cherkaoui nous gratifie en outre d'illusions optiques qui frôlent les effets spéciaux sans jamais recourir aux artifices techniques parasitant trop souvent les productions artistiques : la dextérité de Johnny Lloyd jonglant avec plusieurs boules translucides nous contraint à nous interroger, nonobstant l'évidence, sur leur pesanteur réelle. Rejoint par d'autres danseurs, le délicat acrobate transforme ces sphères en globules virevoltants : l'une d'entre elles, luminescente, représentera in fine l'atome vital de cette étude chorégraphique.

Ponctué par des lectures en « off » de l'évangile selon Saint-Jean ou de la Genèse, le thème de la création originelle met par surcroît en exergue les mains dans les évolutions : dans le premier tableau, certaines d'entre elles tentent de canaliser, de contenir par des figures géométriques, le délitement spatial et la folie délirante des intervenants. Dans un autre, encore plus saisissant d'expressivité, des jeux de mains s'anthropomorphisent, étoiles de mer ou chaines adééniques, pour évoluer librement. La dimension contemporaine de cette œuvre ne fait heureusement pas l'économie des pas de deux : celui superbement interprété par Yabin Wang et Elias Lazaridis suggère, par tant d'incarnation souffrante et d'intensité émotionnelle, la finalité probablement cathartique pour l'auteur, de ce Genesis, ovationné par un public étonnamment rajeuni de l'opéra de Monte-Carlo.

生长 genesiss. Photographie © AAP.

 

Monaco, le 14 décembre 2014
Jean-Luc Vannier

À propos
Contact

Recherche dans le site
S'abonner au bulletin
Liste musicologie.org
Collaborations éditoriales

rss Flux rss

Biographies
Encyclopédie musicale
Articles et études
La bibliothèque

Analyses musicales
Colloques & conférences
Universités françaises

Soutenir musicologie.org

Actualités musicales
Nouveaux livres
Nouveaux cédés
Agenda

Petites annonces
Téléchargements
Presse internationale


ISSN 2269-9910

© musicologie.org 2014

musicologie.org 01/2014

Dimanche 14 Décembre, 2014 16:18

musicologie

rectangle

rectangle

rectangle