S'abonner au bulletin

 

Alexandre Tansman : Piano Music

 

Alexandre Tansman Piano Music

 

Alexandre Tansman, Piano Music. Éliane Reyes (Piano). Suite dans le style ancien, 3 Ballades, Arabesques, Cinq impresssions, Eight Cantilenas. Naxos 2013 (8.573021).

Enregistré au studio B. Tihange en Belgique, en janvier, mai et juillet 2013. Livret de Gérald Hugon.

 

16 janvier 2014, par Jean-Marc Warszawski ——

 

Né en Pologne en 1897, Alexandre Tansman, qui étudie le droit et la philosophie, s'affirme très jeune, dans un pays qui vient d'accéder pour la seconde fois à l'indépendance, comme un compositeur exceptionnel. Dès son arrivée à Paris dans les années 1920, il conquiert le public et le monde musical en interprétant ses œuvres pour piano, et forme ce qu'on appelle l'École de Paris avec d'autres compositeurs d'Europe centrale, dont Bohuslav Martinů ou Alexandre Tcherepnine.

Les plus importants chefs d'orchestre mettent ses œuvres à leur programme, y compris aux États-Unis au cours d'une brillante tournée où il finit par diriger lui-même ses œuvres. Il a tout juste trente ans.

Définitivement installé à Paris, il est naturalisé français en 1937, s'exile aux États-Unis au temps de l'occupation hitlérienne et du gouvernement pétainiste, puis revient en France, retrouvant le succès.

Ses œuvres ont la fluidité et la spontanéité qui marquent une grande facilité à composer, tant par le sens mélodique que pour la sûreté rythmique. Elles appartiennent à ce que l'avant-garde du début du xxe siècle a produit de plus achevé.

En cassant les cadres formels issus du classicisme (et les rhétoriques musicales allant avec), institutionnalisés par les différentes écoles du xixe siècle (ce qu'on appelle à contresens le romantisme), les compositeurs de cette époque se sont donné des possibilités expressives et poétiques nouvelles, propres à accueillir de manière plus incisive l'évolution roturière des esthétiques musicales, s'imbibant de la vie réelle, et non plus vouées à la bienséance des cours ou aux fantasmes identitaires de salons.

En écoutant ces pièces pour piano, on ne peut s'empêcher de penser à Maurice Ravel en parallèle.

En parallèle, car les sources d'inspirations ne sont pas les mêmes. Le passé français et le sud, pour Ravel, le passé allemand et le nord pour Tansman.

Il y a ainsi la magnifique Suite dans le style ancien de Tansman, et la merveilleuse suite du Tombeau de Couperin de Ravel, il y a chez les deux des emprunts aux idiomes jazz, aux musique populaires, à la tradition, l'humour, le brillant, le soin méticuleux.

On entendra chez Tansman des accroches profondes à Bach, aussi à Chopin, aux « romantiques » allemands, des motricités à la Stravinski qui fut l'un des ses proches amis, au jazz.

Éliane ReyesÉliane Reyes, à Bruxelle, 10 janvier 2013. Photographie © musicologie.org

Après avoir enregistré pour Naxos de la musique de chambre, puis en première mondiale les 24 intermezzi, c'est le « troisième disque Tansman » d'Éliane Reyes et le second entièrement consacré au piano.

Ce répertoire de formes condensées, très en verve, explorant tout à la fois les formules musicales plus brodantes que développantes, et des émotions poétiques aussi variées que contrastées, convient parfaitement à la pianiste, dont la délicatesse et l'élégance de jeu évitent le risque de surcharge et de grossissement des traits que comporte cette musique, et en fin de compte y gagne en expression. Elle a su donner à l'ensemble une cohérence musicale et affective et rester dans un beau son qu'elle de force jamais.

Au résultat, ce cédé, malgré la diversité des œuvres, est d'une belle cohérence stylistique et sonore. Il s'écoute comme un récital.

 

plume Jean-Marc Warszawski

 

Suite dans le style ancien. Extrait de la Toccata (plage 6)

 

1-6. Suite dans le style ancien (1929)

7-9. Trois ballades (1941)

10-15 Arabesques (1930)

16-20. Cinq Impressions (1934)

21-28. Eight Cantilenas : Hommage à J. S Bach (1949)

Voir :

Alexandre Tansman, 24 Intermezzi, Petite Suite. Éliane Reyes (piano).

Nicola Bacri, Musique pour piano. Éliane Reyes (piano)

Hommage à Alexandre Tansman, Éliane Reyes à l'Académie royale de Bruxelles

Biographie d'Alexandre Tansman dans musicologie.org

 

À propos      S'abonner au bulletin   Liste musicologie.org   Collaborations éditoriales  


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2013

musicologie

Mardi 20 Septembre, 2016 4:06

recherche

 

rectangle

rectangle

rectangle