musicologie.org —— 21e année, samedi 4 janvier 2020.

Biographies musicales . Encyclopédie . S'abonner au bulletin . Annonces . Textes . Recherche et annuaire . ?...

La Gazette musicale

Michael PraetoriusMichael Praetorius (1571-1621)

Son père, également prénommé Michael, est originaire de Bunzlau (Bolesławiec) en Silésie. En 1534 au plus tard, il enseigne à l'école latine de Torgau (avec Johann Walter). Luthérien de stricte observance, il a perdu plusieurs fois sont travail. Il est à Creutzburg en 1569, et revient à Torgau en 1573.
Michael Pratorius (fils), suit sa scolarité à Torgau. Il reçoit un enseignement musical à l'école latine de Torgau, avec le maître de chapelle Michael Voigt qui succède à Johann Walter.

Brèves & revue presse & +

Perrault Charles (1628-1703)
Penna Lorenzo (1613-1693)
Pellegrini Domenico (v. 1617-ap. 1682)
Pellatis Angelo (v. 1622-v. 1687)
Peißker Gottfried Sigismund (1617-1678)
Paulus Paulirinus (v. 1413-v. ap. 1471)
◆(France culture) Le Centre National de la Musique : où va la création musicale française ?

Brèves & revue presse & +

◆(Europe 1) « On n'est pas une bande de nantis » : l'orchestre de L'Opéra de Paris, en grève, offre un concert gratuit
◆(France info) Opéra : la Scala de Milan, l'une des plus belles salles de théâtre du monde
La communauté d'agglomération du Grand Avignon nomme Frédéric Roels à la direction de l'opéra de la Cité des papes.

Camille Chevillard Camille Chevillard (1859-1923)

René Dumesnil (1938) —— Il était la conscience professionnelle faite homme, et on pourrait dire qu’il en est mort : quand il fut appelé par M. Jacques Rouché, après la guerre, à la direction de la musique à l’Opéra, il eut pour tâche de remettre en scène le répertoire wagnérien, délaissé pendant les hostilités et qu’un souci sans doute excessif des convenances écarta du théâtre jusqu’en 1920. Chevillard prépara donc la reprise des Maîtres Chanteurs avec le soin qu’on imagine d’un homme qui, toute sa vie, avait servi dévotieusement le dieu

pandoraLa pandore, pandora, bandore, bandora

nstrument à cordes apparenté au luth (ce n'est pas la pendura). Il s'agit d'un luth à cordes métalliques. Le fond de la caisse et plat (le lute est rond à éclisses.) De dimensions assez vastes, il était un instrument approprié pour jouer les basses. Le sillet est normalement placé en biais. Il fut particulièrement prisé en Angleterre.

Brèves & revue de presse & +

◆(La Dépêche) Une école européenne pour les jeunes loups du blues en projet à Cahors
◆(L'Express) En grève, les musiciens de l'orchestre de l'Opéra de Paris se produisent en plein air
◆(France musique) Décès du compositeur Thanos Mikroutsikos, figure de proue du communisme grec
◆(L'Humanité) En direct de l’opéra Bastille à Paris. Concert sur les marches des personnels grévistes
al-Djazari (v. 1135-après 1206)
Angelo da Picitono (v. 1502-v. 1567)
Cantone Gerolamo (v. 1623-v. 1688)

Claude Debussy

René Dumesnil (1938) —— Debussyeut un rare bonheur : il vint au moment que son génie pouvait le mieux se développer et donner tous ses fruits, parce que le monde musical, à cette heure-là, était précisément dans l’attente de ce qu’il lui apporta. D’autres, certes, avaient ouvert les voies et il est fort injuste de négliger, comme on le fait trop souvent par un besoin de simplification extrême, le rôle de Fauré dans ce renouvellement de la technique sonore au début du xxe siècle. Mais si les harmonies personnelles du

Toutes les chroniques

Frédéric Norac
Alain Lambert
Michel Rusquet
Jean-Luc Vannier
Jean-Marc Warszawski

Biographies musicales
Encyclopédie
Articles et études
Annonces

 

Jean Muller, Mozart, Piano sonatas (vol. 2), K 311, K 282, K 279, K 284. Hänsler Classic 2019 (HC 19074).

Ouvertures et fantaisie orchestrale de Ludwig van Beethoven

Michel Rusquet ——

Sauf à évoquer quelques modestes pièces (menuets, allemandes, contredanses, écossaises ou marches) écrites pour orchestre ou ensembles d’instruments à vent, les autres œuvres orchestrales de Beethoven se résument pour l’essentiel à des ouvertures, parmi lesquelles quelques partitions qui se sont fait une belle place dans les programmes de concerts.
Leonor : « Cet opéra me vaudra la couronne de martyr », dit un jour Beethoven de son Fidelio, et, de fait, entre 1803 et 1814, il en livra trois versions successives. De même, il élabora successivement quatre ouvertures pour cet opéra qui lui tenait tant à cœur. Celle dite

Le violon et l'oiseauLe violon et l'oiseau des Artifices

Jean-Marc Warszawski —— L’Ensemble Artifices, plutôt instruments anciens, centre son répertoire et sa réflexion sur l’imitation en musique, vaste question très discutée au xviiie siècle : quel est le pouvoir d’imitation de la musique jusques y compris l’imitation des sentiments ? La musique qui provoque des sentiments doit bien en porter quelque chose. Une interrogation qui n’est pas tout à fait celle de la description en musique.
L’ensemble Artifices propose de nombreuses manifestations, où bien entendu les oiseaux tiennent une place de choix, différents programmes de concerts, des conférences, des actions pédagogiques dans les écoles et les conservatoires

Michel Rusquet —— D’une dimension totalement hors normes pour l’époque, avec son quatrième et dernier mouvement dépassant à lui seul les vingt-cinq minutes, d’une construction qui l’est au moins autant, avec La symphonie no 9, opus 125, de Ludwig van Beethovenen plus cette audace proprement révolutionnaire consistant à amalgamer les voix humaines et celles de l’orchestre dans le final : tout est exceptionnel dans cette symphonie avec chœurs qui représente une sorte de sublimation d l’art du compositeur. Bien sûr, sa célébrité et sa popularité doivent beaucoup au message universaliste de l’Ode à la joie de Schiller
La symphonie no 8, opus 93, de Ludwig van Beethoven Michel Rusquet —— Petite par la taille, quoique dotée d’un final extrêmement développé, la « Huitième » était considérée par Beethoven lui-même comme sa « petite » symphonie. Le musicien y remplace le mouvement lent par une sorte de scherzo, où il utilise comme thème un canon burlesque écrit au cours d’un joyeux dîner en l’honneur de Maelzel, l’inventeur du métronome. Autre surprise : la réapparition, au troisième mouvement, du bon vieux menuet, avec un caractère rustique bien marqué, comme pour faire

Armand-Louis Couperin(1727-1789)

Compositeur, organiste et claveciniste. Fils de Nicolas Couperin. Sa mère décède alors qu'il  a 17 mois. Il est élevé par son père et une servante.
On ne sait rien sur ses études musicales. En 1748, il a 21 ans quand son père meurt. Il hérite de ses charges de l'église Saint-Gervais et de l'appartement de fonction.
En 1752 il se marie avec Élisabeth-Antoinette Blanchet, musicienne et fille du meilleur luthier de l'époque. Elle amène au couple une dote de 40 000 livres.  De ses quatre enfants, trois atteignent l'âge adulte et deviennent musiciens : Pierre-Louis, Gervais-François et Antoinette-Victoire. Avec leurs parents, ils forment une petite entreprise familiale

Joan Cabanilles (1644-1712)

On pense qu'il est enfant de chœur à Algemesí, puis à la cathédrale de Valencia, il est l'élève de l'organiste Jérònimo la Torre et du maître de chapelle d'Urbano de Vargas.
Le 15 mai 1665, il est engagé comme second organiste à la cathédrale de Valencia, bien qu'il ne soit pas prêtre, ce qui est normalement exigé par le chapitre.
Vers avril 1666, il est nommé premier organiste, charge qu'il conserve jusqu'à sa mort. Il est ordonné le 22 septembre 1668.
Entre 1675 et 1677, il est maître de chapelle.

De la rumba populaire congolaise a la rumba «chorale »

Ambroise Kua-Nzambi Toko ——

La République Démocratique du Congo, notre pays, peut se vanter d'avoir offert au monde un trésor, une expression musicale originale et singulière, émanant de ses entrailles et de ses racines profondes, fruit de l'ingéniosité artistique prouvée de ses dignes fils et filles, qui depuis plusieurs décennies n'ont cessé de faire montre au travers de leurs créations et diverses réalisations musicales.
« Mainstream » pour ainsi dire « courant majeur »

Les cédés

Beethoven : symphonies, Wiener Symphoniker, sous la direction de Philippe Jordan. Wiener Symphoniker 2019 (5 CD, WS 013-017)

 

Solenne Païdassi, Bach, sonate et partitas. Indésens 2019 (2v., INDE 127).

 

Crépuscule, Duo Luperca, Aurélienne Brauner (violoncelle), Lorène de Ratuld (piano), œuvres de César Franck, Gabriel Fauré, Louis Vierne. Anima 2018.

La symphonie no 7, opus 92, de Ludwig van Beethoven

Michel Rusquet ——

Venue plus de quatre ans après les deux précédentes, la septième symphonie fut créée avec grand succès en décembre 1813, à un moment où, il est vrai, Beethoven était au faîte de sa gloire. Wagner, on le sait, a voulu y voir une « Apothéose de la danse », et bien d’autres, dès l’époque de sa création, y étaient allés de leur couplet pour caractériser cette symphonie, avec des commentaires pittoresques et des interprétations psychologiques que le musicien s’empressa de de rejeter en bloc.
Si la formule de Wagner a le mérite de souligner un des traits dominants de l’œuvre, le triomphe du rythme, tous les autres qualificatifs (« révolutionnaire », « bachique », etc.) doivent être pris

Coppél-i.ACoppél-i.A : Jean-Christophe Maillot est porté sur les androïdes aux Ballets de Monte-Carlo

Jean-Luc Vannier —— C'est donc muni de la note d’intention du Directeur des Ballets de Monte-Carlo qu’un public impatient entourant S.A.R. La Princesse de Hanovre, assistait vendredi 27 décembre au Grimaldi Forum à sa nouvelle création. Tiré du ballet original Coppélia ou La fille aux yeux d’émail (1870) sur une musique de Léo Delibes, cette histoire aurait pu tout aussi bien accompagner les célébrations musicales en 2019

MozartMozart Clarinette made in Rotterdam

Jean-Marc Warszawski —— Paul Anton Stadler, qu’on surnommait « face de groseille » avait la réputation d’être pas mal bordélique, mais il était sans doute le meilleur clarinettiste du monde, au moins à Vienne. Wolfgang Amadeus Mozart admirait son art. Ils fréquentaient tous deux la même loge maçonnique et certainement d’autres occasions de la vie.
Paul Anton Stadler jouait une clarinette spéciale, du facteur Theodor Lotz, qui pouvait atteindre des notes bien plus basses que la clarinette

 

Petites annonces

Chorale 4 voix dans le 91 cherche chef de chœur
Li McComb Productions (95) recherche un(e) chargé(e) de diffusion France et étranger
Recherche pour nouvelle chorale (Caluire, 69), choristes hommes et femmes, tous niveaux
Chanteuse lyrique (Rhône Alpes) recherche pianiste ou ensemble
L’ensemble vocal Bull’de swing (91) recrute voix masculines
Le groupe vocal Graffiti (94) recrute
Recherche chef de chœur pour chorale d'entreprise Paris
L’orchestre ENA-X (Paris) recherche instrumentistes
L'École de Musique de Bouafle (78) recherche un chef de chœur
Sotéria gospel dans l'Essonne recherche choristes et musiciens

recangle_textes

Douche Sylvie (direction), Musiques de scène sous la iiie République. Microsillon éditions, Lyon 2018 [280 p. ; ISBN 978-2-9553842-2-0 ; 27 €]

Agenda

⏪⏪ janvier 2020 ⏩⏩

L M M J V S D
01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31

2016.. 2017.. 2018.. 2019

       

rectangle_actu

rectangle

rectangle

Les livres

Le Vot Gérard, Poétique du rock : oralité, voix et tumulte. « Musique ouverte », MInerve 2017 [204 p. ; ISBN 988-2-86931-144-2 ; 21 €]

Tango argentin

Saféris Véronique, Tan-go argentin et psychanalyse : inovations thérapeutiques. (Espaces théoriques), L'Har-mattan, Paris 2019 [286 p., ISBN 978-2-343-17120-3 ; 29 €).

Bosseur Jean-Yves, Mu-sique et contestation. « Musi-que ouverte », Minerve, Paris 2019 [228 p. ; ISBN 2-86931-153-4 ; 22,00 €]

Qui sommes nous ?
Bulletin d'information
Recherchedans le site et +
Presse internationale

Petites annonces
Téléchargements

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Analyses musicales
Cours d'harmonie et d'écriture

Articles et documents
Bibliohèque
Nouveaux livres
Nouveaux disques

Colloques & conférences
Universités en France

Soutenir musicologie.org

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil.

☎ 06 06 61 73 41

@Contact

SIRET 533 035 408 00012 - Enregistrement à la CNIL no 1122478

ISSN 2269-9910

2020 : 851 657 lecteurs (1 522 439 pages lues). Classement Alexa ; 9 765 pages publiques indexées dans le moteur de recherche. 3 322 abonnés au bulletin. Les compteurs Xiti sont homologués par Diffusion et Contrôle (OJD)