musicologie.org —— 21e année, mercredi 1er janvier 2020.

Biographies musicales . Encyclopédie . S'abonner au bulletin . Annonces . Textes . Recherche et annuaire . ?...

La Gazette musicale

Le violon et l'oiseauLe violon et l'oiseau des Artifices

Jean-Marc Warszawski —— L’Ensemble Artifices, plutôt instruments anciens, centre son répertoire et sa réflexion sur l’imitation en musique, vaste question très discutée au xviiie siècle : quel est le pouvoir d’imitation de la musique jusques y compris l’imitation des sentiments ? La musique qui provoque des sentiments doit bien en porter quelque chose. Une interrogation qui n’est pas tout à fait celle

Brèves & revue presse & +

La communauté d'agglomération du Grand Avignon nomme Frédéric Roels à la direction de l'opéra de la Cité des papes.
◆(La Dépêche) Une école européenne pour les jeunes loups du blues en projet à Cahors
◆(L'Express) En grève, les musiciens de l'orchestre de l'Opéra de Paris se produisent en plein air

Brèves & revue presse & +

◆(France musique) Décès du compositeur Thanos Mikroutsikos, figure de proue du communisme grec
◆(L'Humanité) En direct de l’opéra Bastille à Paris. Concert sur les marches des personnels grévistes
al-Djazari (v. 1135-après 1206)
Angelo da Picitono (v. 1502-v. 1567)
Cantone Gerolamo (v. 1623-v. 1688)

Michel Rusquet —— D’une dimension totalement hors normes pour l’époque, avec son quatrième et dernier mouvement dépassant à lui seul les vingt-cinq minutes, d’une construction qui l’est au moins autant, avec La symphonie no 9, opus 125, de Ludwig van Beethovenen plus cette audace proprement révolutionnaire consistant à amalgamer les voix humaines et celles de l’orchestre dans le final : tout est exceptionnel dans cette symphonie avec chœurs qui représente une sorte de sublimation d l’art du compositeur. Bien sûr, sa célébrité et sa popularité doivent beaucoup au message universaliste de l’Ode à la joie de Schiller, que Beethoven semble avoir porté en lui toute sa vie, puisqu’il avait déjà projeté de le mettre en musique à l’âge de vingt-deux ans.

 

La symphonie no 8, opus 93, de Ludwig van Beethoven Michel Rusquet —— Petite par la taille, quoique dotée d’un final extrêmement développé, la « Huitième » était considérée par Beethoven lui-même comme sa « petite » symphonie. Le musicien y remplace le mouvement lent par une sorte de scherzo, où il utilise comme thème un canon burlesque écrit au cours d’un joyeux dîner en l’honneur de Maelzel, l’inventeur du métronome. Autre surprise : la réapparition, au troisième mouvement, du bon vieux menuet, avec un caractère rustique bien marqué, comme pour faire retour à une certaine tradition viennoise.

Brèves & revue de presse & +

Calvin Jean (1509-1564)
Après avoir reçu des menaces de mort antisémites, le pianiste Igor Levit a joué sous protection policière en Allemagne
◆(Cnews) les danseurs de l'opéra de Paris rejettent la proposition du gouvernement
◆(AFP/Express) Retraites : des danseurs de l'Opéra de Paris refusent la «clause du grand-père»Yuhanna ibn al-Batrik (v. 750-815)
◆(France info) Danse sur le parvis de l'opéra Garnier : les artistes ont voulu défendre « l'excellence à la française »

Armand-Louis Couperin(1727-1789)

Compositeur, organiste et claveciniste. Fils de Nicolas Couperin. Sa mère décède alors qu'il  a 17 mois. Il est élevé par son père et une servante.
On ne sait rien sur ses études musicales. En 1748, il a 21 ans quand son père meurt. Il hérite de ses charges de l'église Saint-Gervais et de l'appartement de fonction.
En 1752 il se marie avec Élisabeth-Antoinette Blanchet, musicienne et fille du meilleur luthier de l'époque. Elle amène au couple une dote de

Toutes les chroniques

Frédéric Norac
Alain Lambert
Michel Rusquet
Jean-Luc Vannier
Jean-Marc Warszawski

Biographies musicales
Encyclopédie
Articles et études
Annonces

 

Tea for Two Cellos, Pi-Chin Chien, Fabian Müller. Solo Musica 2019 (SM 327).

Joan Cabanilles (1644-1712)

On pense qu'il est enfant de chœur à Algemesí, puis à la cathédrale de Valencia, il est l'élève de l'organiste Jérònimo la Torre et du maître de chapelle d'Urbano de Vargas.
Le 15 mai 1665, il est engagé comme second organiste à la cathédrale de Valencia, bien qu'il ne soit pas prêtre, ce qui est normalement exigé par le chapitre.
Vers avril 1666, il est nommé premier organiste, charge qu'il conserve jusqu'à sa mort. Il est ordonné le 22 septembre 1668.
Entre 1675 et 1677, il est maître de chapelle. Un document aujourd'hui perdu, indique qu'il est fréquemment invité à jouer dans les églises en France, pour les grandes fêtes.

De la rumba populaire congolaise a la rumba «chorale »

Ambroise Kua-Nzambi Toko ——

La République Démocratique du Congo, notre pays, peut se vanter d'avoir offert au monde un trésor, une expression musicale originale et singulière, émanant de ses entrailles et de ses racines profondes, fruit de l'ingéniosité artistique prouvée de ses dignes fils et filles, qui depuis plusieurs décennies n'ont cessé de faire montre au travers de leurs créations et diverses réalisations musicales.
« Mainstream » pour ainsi dire « courant majeur » dans la musique congolaise moderne, la rumba a réussi à se métamorphoser et surtout à s'exporter jusqu'à s'incruster dans d'autres cultures.
Depuis l'aube des temps d'espoir, au lendemain des indépendances des pays africains, tous les espoirs devraient être permis. Ainsi, la liberté conquise et acquise devrait aussi affranchir l'homme nouveau et consacrer ses indépendances culturelles

La symphonie no 7, opus 92, de Ludwig van Beethoven

Michel Rusquet ——

Venue plus de quatre ans après les deux précédentes, la septième symphonie fut créée avec grand succès en décembre 1813, à un moment où, il est vrai, Beethoven était au faîte de sa gloire. Wagner, on le sait, a voulu y voir une « Apothéose de la danse », et bien d’autres, dès l’époque de sa création, y étaient allés de leur couplet pour caractériser cette symphonie, avec des commentaires pittoresques et des interprétations psychologiques que le musicien s’empressa de

Coppél-i.ACoppél-i.A : Jean-Christophe Maillot est porté sur les androïdes aux Ballets de Monte-Carlo

Jean-Luc Vannier —— C'est donc muni de la note d’intention du Directeur des Ballets de Monte-Carlo qu’un public impatient entourant S.A.R. La Princesse de Hanovre, assistait vendredi 27 décembre au Grimaldi Forum à sa nouvelle création.

MozartMozart Clarinette made in Rotterdam

Jean-Marc Warszawski —— Paul Anton Stadler, qu’on surnommait « face de groseille » avait la réputation d’être pas mal bordélique, mais il était sans doute le meilleur clarinettiste du monde, au moins à Vienne. Wolfgang Amadeus Mozart admirait son art. Ils fréquentaient tous deux la même loge maçonnique et certainement d’autres occasions de la vie.
Paul Anton Stadler jouait une clarinette spéciale, du facteur Theodor Lotz, qui pouvait atteindre des notes bien plus basses que la clarinette traditionnelle. On lui fit d’ailleurs le reproche d’être le seul au monde, au moins à Vienne, à en posséder une. On lui substitue, ce qu’ont fait Stadler et Mozart sans qu’on sache pourquoi, une clarinette traditionnelle en la, avec une perce ajoutée

La symphonie no 6, « pastorale », opus 68, de Ludwig van Beethoven Michel Rusquet —— Bien qu’exactes contemporaines, la « Cinquième » et la « Sixième » pouvaient difficilement être plus dissemblables : après l’exaltation du rythme et de la puissance, voici une œuvre dévolue à la souplesse mélodique et à la pure beauté poétique. La quête « héroïque » fait place à la rêverie contemplative : par le souvenir, le musicien, qui ne peut plus entendre la flûte des bergers ni le chant des oiseaux , s’abandonne à un retour à la

Ludwig van BeethovenLa symphonie no 5, opus 67, de Ludwig van Beethoven

Michel Rusquet —— Cas unique, ou presque (car il y a aussi la Neuvième…) : très longtemps, quand on en parlait, il n’était même pas besoin de préciser « de Beethoven », et pas davantage d’indiquer qu’il s’agissait d’une symphonie ; il suffisait de dire « La

Les cédés

Philippe Entremont joue Beethoven, sonates pour piano opus 20, 27, « clair de Lune », 109, 57, « appassionata ». Solo musica 2019 (SM 311).

 

Jean Muller, Mozart, Piano sonatas (vol. 2), K 311, K 282, K 279, K 284. Hänsler Classic 2019 (HC 19074).

 

Beethoven : symphonies, Wiener Symphoniker, sous la direction de Philippe Jordan. Wiener Symphoniker 2019 (5 CD, WS 013-017).

Atahualpa Yupanqui Atahualpa Yupanqui (1908-1992)

Son nom d'artiste et l'association de deux noms d'empereurs incas : Yupanqui, empereur en 1471 et Atahualpa, empereur en 1532.
Son père est argentin de vieille souche, sa mère est basque. Dès l'âge de 6 ans, il étudie le violon, puis la guitare. Il compose sa première chanson à l'âge de 19 ans.
Vers 1928, il parcourt l'Argentine et vit parmi les paysans. Il écrit des poèmes qu'il met en musique et qu'il chante. Il récolte, collectionne

Peter Schreier (1935-2019)

Maurice YvainMaurice Yvain (1891-1965)

En 1903 il entre au Conservatoire nationale de Paris et suit les cours de Louis Diémer et Xavier Leroux. Il commence une carrière de pianiste soliste avec des concerts à Monte Carlo, puis après la première guerre mondiale il se consacre à la musique légère : opérettes, revues musicales, comédies musicales, musiques pour les films entre autres de Vincent Scotto ou Henri Christiné.
Ses paroliers et librettistes sont Albert Willemetz, Jacques-Charles, Henri Varna et H. Heanson, parfois il met en musique ses propres

 

Petites annonces

Chanteuse lyrique (Rhône Alpes) recherche pianiste ou ensemble
L’ensemble vocal Bull’de swing (91) recrute voix masculines
Le groupe vocal Graffiti (94) recrute
Recherche chef de chœur pour chorale d'entreprise Paris
L’orchestre ENA-X (Paris) recherche instrumentistes
L'École de Musique de Bouafle (78) recherche un chef de chœur
Sotéria gospel dans l'Essonne recherche choristes et musiciens
Musicien compositeur arrangeur propose divers travaux d'arrangement
Groupe vocal amateur féminin de Beauvais cherche conseiller vocal et musical

rectangle

Tango argentin

Saféris Véronique, Tan-go argentin et psychanalyse : inovations thérapeutiques. (Espaces théoriques), L'Har-mattan, Paris 2019 [286 p., ISBN 978-2-343-17120-3 ; 29 €).

Agenda

⏪⏪ janvier 2020 ⏩⏩

L M M J V S D
01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31

2016.. 2017.. 2018.. 2019

       

rectangle

recangle_textes

rectangle_actu

Les livres

Bosseur Jean-Yves, Mu-sique et contestation. « Musi-que ouverte », Minerve, Paris 2019 [228 p. ; ISBN 2-86931-153-4 ; 22,00 €]

Szpirglas Jacques, Dic-tionnaire des musiciens de la cour d’Henri IV et des mai-sons princières. « Musicolo-gie  (7), Classiques Garnier, Paris 2019 [573 p. ; ISBN 978-2-406-07331-4 ; 68,00 €]

Zeina Abirached, Le piano oriental. Casterman 2019 [+ CD ; 232 p. ISBN 978-2-203-20410-2 ; 39,00 €].

Qui sommes nous ?
Bulletin d'information
Recherchedans le site et +
Presse internationale

Petites annonces
Téléchargements

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Analyses musicales
Cours d'harmonie et d'écriture

Articles et documents
Bibliohèque
Nouveaux livres
Nouveaux disques

Colloques & conférences
Universités en France

Soutenir musicologie.org

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil.

☎ 06 06 61 73 41

@Contact

SIRET 533 035 408 00012 - Enregistrement à la CNIL no 1122478

ISSN 2269-9910

2019 : 851 687 lecteurs (1 522 439 pages lues). Classement Alexa ; 9 645 pages publiques indexées dans le moteur de recherche. 3 322 abonnés au bulletin. Les compteurs Xiti sont homologués par Diffusion et Contrôle (OJD)