musicologie.org —— 20e année, vendredi 8 novembre

Biographies musicales . Encyclopédie . S'abonner au bulletin . Annonces . Textes . Recherche et annuaire . ?...

La Gazette musicale

David BressatCinq cédés jazz pour accompagner novembre

Alain Lambert —— Un quatuor acoustique d'abord (L'ogre intact) celui du guitariste-compositeur Pierrick Hardy, puis le quartet grave et loufoque du tromboniste-compositeur Daniel Zimmermann (Dichotomie's). Aussi trois pianistes aux ambiances variées, le quintet coloré de David Bressiat (True colors), le trio multiple et oriental de Stéphane Tsapis (Le Tsapis volant) et celui romantique de Fred Perreard (Romantic sketches). Pour admirer les feuilles danser en tombant.

Brèves & revue de presse

◆(Sciences-Avenir) Le secret du plaisir musical enfin dévoilé
◆(Loft TV Pro) Enquête mondiale 2019 sur le marché des violons par fabricants, régions, pays, types et applications, prévisions jusqu’en 2024
◆(France Culture) Le Pass Culture, autopsie d’une fausse bonne idée
◆(Le FIgaro) Le concours Long-Thibaud porte haut les couleurs françaises

Brèves & revue de presse

◆(Ouest France) Niort. Le nou-veau Conservatoire de musique et de danse a ouvert
◆Noé Soulier nommé à la direc-tion du Centre national de danse contemporaine d’Angers à partir du 1er juillet 2020
◆(France musique) Joyeux anni-versaire Hélène Grimaud
◆(Le Parisien) « Pavarotti, le génie est éternel » : un ténor en or massif !

Les symphonies de Carl Philipp Emanuel Bach (1714-1788)

Michel Rusquet —— Voici curieusement un genre que Carl Philipp Emanuel n'a cultivé qu'avec parcimonie : dix-huit symphonies au total, dont huit composées au cours de ses années berlinoises, et dix écrites à Hambourg. Mais gardons-nous d'y voir un manque d'intérêt, car cette maigre production comporte quelques-unes de ses partitions majeures.
Les huit  Symphonies berlinoises : Écrites entre 1741 et 1762, ces huit

Bernard-Aymable Dupuy (1707-1789)

Né à Toulouse le 28 juillet 1707, mort à Toulouse le 30 décembre 1789.
Il est issu d'un milieu de la petite bourgeoisie, son père est marchand. En 1715, il est âgé de 8 ans, il est placé à la maîtrise de la cathédrale Saint-Étienne, sous la direction de l'organiste, Mathieu Lanes (1660-1725), puis à partir de 1721, d'un certain Le Maistre, puis de Charles Levens, père.
À la mue, il a 17 ans en 1724, il doit quitter la maîtrise, avec en poche cent livres d'indemnités. Protégé par le chanoine Maran, conseillé au

Brèves & revue de presse

◆(La Presse, Québec) Une femme cheffe d’orchestre à Vienne
Les quintettes à cordes de Ludwig van Beethoven, par Michel Rusquet
◆(Télérama) La colère monte dans le jazz après Les Victoires
◆(France musique) Christian Vander récompensé par un Grand Prix Sacem
Mechelin Johann Heinric (v. 1718-v. 1783)
◆(Courrier international) À quoi servent les chefs d’orchestre ?

Ercole amanteHercule en fantaisie : Ercole amante de Cavalli

Frédéric Norac —— Enlevez l’éloge de la monarchie française au prologue et les basses flatteries à Louis xiv et à son épouse à l’épilogue et vous aurez un authentique opéra vénitien, avec ses cinq actes, son mélange de lyrisme et de bouffonnerie, ses querelles de déesses, sa donna abbandonata, sa jeune première et son amoureux de ténor, son valet malicieux et son confident cynique plein de bon sens et de philosophie.

Toutes les chroniques

Frédéric Norac
Alain Lambert
Michel Rusquet
Jean-Luc Vannier
Jean-Marc Warszawski

Biographies musicales
Encyclopédie
Articles et études
Annonces

 

Johann Adam Reincken, Toccatas, partitas et suites, Clément Geoffroy, clavecin. L'encelade 2018 (ECL 1705).

Yijie Shi,Jessica Pratt et Yijie Shi, superbe duo amoureux dans I Puritani à l’Opéra de Marseille

Jean-Luc Vannier —— Deux jeunes et superbes voix ont littéralement envoûté, mardi 5 novembre, l’opéra de Marseille dans une version concertante de I Puritani, opéra en trois actes de Vincenzo Bellini (1801-1835). Une œuvre dont le niveau des productions, entre celle entendue à l’opéra de Monte-Carlo et celle de la Staatsoper de Vienne, peut varier du tout au tout. Un compositeur connu pour son « élégance aristocratique, son charme de dandy blond »

Le troubadour Gérard Le Vot en tournée

Jean-Marc Warszawski —— Les éditions Minerve viennent de publier le dernier opus de Gérard Le Vot, consacré aux chansons et à la musique des troubadours. C’est à notre sens l’ouvrage français le plus à jour sur une question souffrant d’une grande carence en documents de première main. Comment renouer avec une oralité disparue depuis des siècles, ayant laissé peu de traces écrites, qui plus est assez tardives ?
Universitaire, médiéviste et musicologue, Gérard Le Vot pratique et questionne depuis de longues années les archives. Poète et chanteur (Prix Charles Cros en 1981, Prix Paul Zumthor en 1987), il se reconnaît dans une tradition faisant écho au

La musique instrumentale de Louis-Nicolas Clérambault (1676-1749)

Michel Rusquet —— Fils d'un des « Vingt-quatre violons du roi », il s'illustra essentiellement comme organiste, notamment à la tribune de Saint-Sulpice ; il fut aussi surintendant des Concerts particuliers de Madame de Maintenon et organiste de la Maison royale

Hugues de Saint VictorHugues de Saint Victor (v. 1096-1141)

Philosophe et théologien. D'origine inconnue, peut-être saxonne ou flamande. 1127, son nom apparaît sur une charte de l'abbaye de Saint-Victor à Paris. Dirige l'école de Saint-Victor (dont il fonde la renommée). Il fut surnommé par ses contemporains « le nouvel Augustin ». Le Didascalicon est consacré

Paolo ContePaolo Conte (né en 1937)

Né à Asti, 6 janvier 1937.
Auteur-compositeur, chanteur et pianiste.
Très jeune, il commence à écrire des chansons avec son frère Giorgio, puis seul. Il est avocat et joue du vibraphone dans des groupes groupe de jazz locaux.
Vers la fin des années 60, ses compositions commencent à susciter l'intérêt de certains chanteurs italiens populaires qui les enregistrent : La coppia più bella del mondo (interprété par Adriano Celentano), Insieme a te non ci sto più (Caterina Caselli), Tripoli '69 (Patty Pravo), Messico e nuvole (Enzo Jannacci), Genova per noi et Onda su onda (Bruno Lauzi)...
En 1974 il grave son premier album. En 1979, il obtient la reconnaissance du grand public avec Un

Kanae EndoLes escapades de la pianiste Kanae Endo

Jean-Marc Warszawski —— Kanae Endo est née à Nayoro, sur l’île d'Hokkaido au Japon, dans un milieu mélomane. Sa mère lui donne ses premiers rudiments de piano et la joie de vivre avec, semble-t-il. Elle est par la suite confiée à des professeurs (il n’y a pas de conservatoires

Rhené-BatonRhené-Baton (1879-1940)

Né à Courseulles sur Mer, 5 septembre 1879, mort au Mans, 23 septembre 1940.
Chef d'orchestre et compositeur.
Il étudie le piano sous la direction de Charles de Bériot au Conservatoire de Paris, puis la composition avec André Bloch et André Gédalge. Ses premières compositions sont créées en 1902

Les cédés

Quintette Aquilon, Saisons, Œuvres de Piazzolla, Barber, Tomasi, Higdon, McDonald, Klarthe 2019 (K 070).

Le clavecin mythologique, Œuvres de Pancrace-Royer, Jean-Philippe Rameau, François Couperin, Jean-Henry d'Anglebert, Jacques Duphly, Antoine et Jean-Baptiste Forqueray, Anne Marie Dragosits (clavecin Taskin 1787), L'Encelade 2018 (ECL 1801).

Born Now, Hussam Aliwat (oude), Ayad Khalifé (piano), Sary Khalifé et Raphaël Jouan (violoncelle), Nicolas Goussot (batterie), Gaya 2019.

Diverses œuvres pour quatuor à cordes de Ludwig van Beethoven

Michel Rusquet —— Il faut citer ici, car il mériterait d’être mieux connu, l’arrangement (Hess 34) que fit Beethoven en 1801-1802 de sa sonate pour piano opus 14, no 1. Dans ce travail, où il a tiré un admirable parti de l’expérience acquise à travers ses quatuors de l’opus 18, il s’est livré à une véritable réécriture de l’œuvre en la repensant en profondeur pour les cordes. Ainsi, il a transposé la sonate de mi majeur en fa, et surtout recomposé des passages entiers de l’œuvre, de sorte qu’il a pu, non sans raisons, avoir le sentiment d’avoir composé là une œuvre à part entière.
Figurent aussi, en marge de son catalogue, quelques modestes partitions de jeunesse dans lesquelles on peut voir des travaux

La Grande fugue opus 133, de Ludwig van Beethoven

Michel Rusquet —— Œuvre mythique s’il en est, cette grande fugue en si♭majeur, opus 133, constituait à l’origine le final du treizième quatuor. « Le souffle oppressé de la cavatine devait trouver dans les silences brutaux de l’ouverture de la fugue comme un écho démesuré puis dans l’élan fou des quatre instruments, comme une délivrance. Une secrète parenté thématique unissait l’introduction du premier mouvement et la fugue, témoignant d’une volonté de synthèse. Couronnement

Vladimir Jurowski et Barrie Kosky ovationnés pour The Bassarids à la Komische Oper de Berlin

Jean-Luc Vannier —— Une performance ? Sans doute ! Une expérience ? Assurément ! La Komische Oper de Berlin présentait samedi 2 novembre The Bassarids, opera seria en 1 acte avec un intermezzo de Hans Werner Henze (1926-2012) d’après Les Bacchantes, une des dernières tragédies d’Euripide. Créée en 1966 sur une commande du Festival de Salzbourg en collaboration avec la deutsche Oper, cette œuvre du milieu de vie du compositeur s’appuie sur le livret de Wystan Hugh Auden et Chester Kallman. Lesquels signèrent en outre The Rake’s Progress d’Igor Stravinsky.

Petites annonces

Groupe vocal du pays viennois recherche une ou un chef de chœur 
Le Chœur de chambre Calligrammes (Paris) recrute des basses et des barytons !
À Paris, Je recherche des musiciens et musiciennes pour collaborer sur mes morceaux
Cours particuliers de technique vocale et répertoire lyrique
La Clé de Fa à Carcassonne propose un apprentissage du piano, de la guitare et du cajon
Cours particuliers de guitare et d'ukulélé à Antony
La chorale du rectorat de Nantes L’Envolh recrute
Le groupe Tapage Nocturne de Canejan (33) recrute choristes
Le chœur de Capendu (11) cherche chef de cœur
En Dordogne, chorale en création recrute tous pupitres tous niveaux

rectangle

Sultan Sophie, Devy Erlih, portrait d'un violoniste pionnier (1928-2012). Édi-tions du Robec 2018 [220 p. ; ISBN 978-2-9564338-0-4 ; 21,00€]

 Agenda

⏪⏪ novembre 2019 ⏩⏩

L M M J V S D
01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30

2015.. 2016.. 2017.. 2018..

       

rectangle

recangle_textes

rectangle_actu

trait Les livres trait

Leonard Bernstein, La question sans réponse : six conférences données à Harvard (préface par Renaud Machart). « musique ouver-te », Minerve, Paris 2018 (Robert Laffont 1982) [312 p. ; ISBN 978-2-86931-151-0 ; 25 €]

Sébastien de Brossard, Les Motets imprimés (édition par Jean Duron). « Monumen-tales » (iii. 9), Centre de musique baroque de Versail-les 2017 [CXXXVI-324 p. ; ISMN 979-0-707034-72-9 ; 140 €]

Philippe Lechermeier, The Amazing Keystone Big Band, La voix d'Ella, Livre-cédé, Gautier-Languereau 2018.

 

 

 

 

Qui sommes nous ?
Bulletin d'information
Recherchedans le site et +
Presse internationale

Petites annonces
Téléchargements

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Analyses musicales
Cours d'harmonie et d'écriture

Articles et documents
Bibliohèque
Nouveaux livres
Nouveaux disques

Colloques & conférences
Universités en France

Soutenir musicologie.org

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil.

☎ 06 06 61 73 41

@Contact

SIRET 533 035 408 00012 - Enregistrement à la CNIL no 1122478

ISSN 2269-9910

2018 : 838 958 lecteurs. Classement Alexa ; 9 509 pages publiques indexées dans le moteur de recherche. 3 311 abonnés au bulletin. Les compteurs Xiti sont homologués par Diffusion et Contrôle (OJD)