musicologie.org —— 20e année, mercredi 6 novembre 2019.

Biographies musicales . Encyclopédie . S'abonner au bulletin . Annonces . Textes . Recherche et annuaire . ?...

La Gazette musicale

Kanae EndoLes escapades de la pianiste Kanae Endo

Jean-Marc Warszawski —— Kanae Endo est née à Nayoro, sur l’île d'Hokkaido au Japon, dans un milieu mélomane. Sa mère lui donne ses premiers rudiments de piano et la joie de vivre avec, semble-t-il. Elle est par la suite confiée à des professeurs (il n’y a pas de conservatoires publics au Japon), intègre les cours d’une école privée à Sapporo. C’est au Japon qu’elle entend pour la première fois le jeu de France Clidat. La rencontre a lieu au cours d’une classe de maître en France.

Les quintettes à cordes de Ludwig van Beethoven, par Michel Rusquet
◆(Télérama) La colère monte dans le jazz après Les Victoires
◆(France musique) Christian Vander récompensé par un Grand Prix Sacem
Mechelin Johann Heinric (v. 1718-v. 1783)
◆(Courrier international) À quoi servent les chefs d’orchestre ?
◆(France musique) Le violon de 1709 oublié dans un train le 22 octobre à Londres a été retrouvé

◆Metz a été désignée ville créative UNESCO (Organisation des Nations Unis pour l’Education, la Science et la Culture) dans la catégorie musique.
Hommage à Tom Johnson pour ses 80 ans, 16 novembre 2019, Paris
Salon parisien de Maria Szymanowska : de Varsovie à Paris, rencontres musicales en écho, 21 novembre 2019, Paris
La Schola Cantorum of The Cardinal Vaughan Memorial School chante à Paris

Rhené-BatonRhené-Baton (1879-1940)

Né à Courseulles sur Mer, 5 septembre 1879, mort au Mans, 23 septembre 1940.
Chef d'orchestre et compositeur.
Il étudie le piano sous la direction de Charles de Bériot au Conservatoire de Paris, puis la composition avec André Bloch et André Gédalge. Ses premières compositions sont créées en 1902 à la Société Nationale.
En 1907, il est nommé chef de chœur à l'Opéra-Comique.
Ses débuts comme chef d'orchestre lors des concerts de musique

Diverses œuvres pour quatuor à cordes de Ludwig van Beethoven

Michel Rusquet ——

Il faut citer ici, car il mériterait d’être mieux connu, l’arrangement (Hess 34) que fit Beethoven en 1801-1802 de sa sonate pour piano opus 14, no 1. Dans ce travail, où il a tiré un admirable parti de l’expérience acquise à travers ses quatuors de l’opus 18, il s’est livré à une véritable réécriture de l’œuvre en la repensant en profondeur pour les cordes. Ainsi, il a transposé la sonate de mi majeur en fa, et surtout recomposé des passages entiers de l’œuvre, de sorte qu’il a

Stravinski et la France, « ma seconde patrie » : réception et héritage (1910-2010), 18 mars au 20 mars 2021, Montréal
Music and Science from Leonardo to Galileo, 13-15 November 2020, Luca
Sounding Spaces, February 28-29, 2020, Yale University
What does Democracy Sound Like Music and Political : Demo-cratisation in Late Twentieth Cen-tury, 18-19 June 2020, University of Huddersfield
2020 Medieval and Renaissan-ce Music Conference, on 1-4 July 2020, Edinburgh
78-88: Prince, The First Deca-de, June 3-4, 2020, Minneapolis

La Grande fugue opus 133, de Ludwig van Beethoven

Michel Rusquet —— Œuvre mythique s’il en est, cette grande fugue en si♭majeur, opus 133, constituait à l’origine le final du treizième quatuor. « Le souffle oppressé de la cavatine devait trouver dans les silences brutaux de l’ouverture de la fugue comme un écho démesuré, puis dans l’élan fou des quatre instruments, comme une délivrance. Une secrète parenté thématique unissait l’introduction du premier mouvement et la fugue, témoignant d’une volonté de synthèse.

Toutes les chroniques

Frédéric Norac
Alain Lambert
Michel Rusquet
Jean-Luc Vannier
Jean-Marc Warszawski

Biographies musicales
Encyclopédie
Articles et études
Annonces

 

Sylvain Rifflet, Troubadours, Sylvain Rifflet (saxs, Clar.), Verneri Pohjola (trpt), Benjamin Flament (per.) Sandrine Marchetti (harmo.), L'autre distribution 2019.

Vladimir Jurowski et Barrie Kosky ovationnés pour The Bassarids à la Komische Oper de Berlin

Une performance ? Sans doute ! Une expérience ? Assurément ! La Komische Oper de Berlin présentait samedi 2 novembre The Bassarids, opera seria en 1 acte avec un intermezzo de Hans Werner Henze (1926-2012) d’après Les Bacchantes, une des dernières tragédies d’Euripide. Créée en 1966 sur une commande du Festival de Salzbourg en collaboration avec la deutsche Oper, cette œuvre du milieu de vie du compositeur s’appuie sur le livret de Wystan Hugh Auden et Chester Kallman. Lesquels signèrent en outre The Rake’s Progress d’Igor Stravinsky.

Johannes Sperger (1750-1812)

Né à Feldsberg (Valtice en République tchèque), 23 mars 1750, mort à Ludwigslust, 13 mai 1812.
Compositeur et contrebassiste.
Une source biographique importante est son catalogue Überverschückte Musicalien (conservé à la bibliothèque de Schwerin), qui contient les détails de ses compositions, un bon nombre d'entre elles ayant été adressées aux personnalités dont auprès desquelles il recherchait protection et emploi.
Il est né à Feldsberg, aujourd'hui Valtice à la Frontière tchéco-autrichienne) à 80 kilomètres au nord de Vienne.
Il aurait reçu sa première formation musicale auprès de l'organiste de Feldsberg, Franz Anton Becker.

Le tango tango modernísimo des Amedea

Jean-Marc Warszawski —— Cinq musiciens venus d’horizons divers, mais fanas de tango et de son Dieu moderne Astor Piazzolla, forment depuis 2015 un ensemble copié sur le fameux Quinteto Tango Nuevo qui le rendit célébrissime : bandonéon (Lysandre Donoso), piano (Émilie Aridon

Le quatuor no 16, opus 135, de Ludwig van Beethoven

Michel Rusquet —— Dernière œuvre totalement achevée de Beethoven, qui l’écrivit entre juin et octobre 1826, le seizième quatuor (opus 135 en fa majeur) se démarque nettement des précédents. D’abord par sa coupe en quatre mouvements (et encore le troisième fut-il rajouté in extremis…), allant de pair avec une concision souvent qualifiée de lapidaire, et au moins autant par son esprit général, tout ou presque de sérénité : après la tension dramatique et l’effervescence des quatuors précédents, on est ici frappé par l’équilibre et la légèreté de l’architecture. Mais on l’est tout

Wolfgang Georg Krafft (1701-1754)Wolfgang Georg Krafft  (1701-1754)

Né à Tuttlingen (Würtemberg) en 1701 — Mort à Tübingen en 1754.
Son père, pasteur à Tuttlingen, prend en charge sa première éducation. En 1701, il est admis à l'école du monastère de Bebenhausener (aujourd'hui le quartier universitaire de Tübingen). En 1717, il est à Blaubeuren, où il est condisciple du théosophe Friedrich Christoph Oetinger (1702-1752).
En 1722, il est à l'Université de Tübingen, où il obtient son Magister en 1724. Vers 1725, son professeur, le philosophe et mathématicien Georg Bernhard Bilfinger (1693-1750), lui obtient un poste au lycée de Saint-Petersbourg, ville dans laquelle il fait la connaissance d'Euler. Il y est nommé à

Johann Adam Reincken (1643-1722)

Baptisé à Deventer, 10 décembre 1643, mort à Hamburg, 24 novembre 1722.
Le lieu de naissance que Reinecken donne dans son Hortus musicus est attesté. La présence de ses parents Adam Reincken Anneken Tijmonsen, est documentée le 12 août 1637, quand Adam (propriétaire) quand Adam

Johann Adam Reincken et l'alchimiste Clément Geoffroy

Jean-Marc Warszawski —— lément Geoffroy a tout d’abord claveciné au Conservatoire de Nantes sous l’autorité de Jocelyne Cuiller avant de gagner la capitale et l’enseignement de nouveaux maîtres en clavecin et musique de chambre : Bertrand Cuiller, Frédéric Michel, Olivier Baumont, Blandine Ranou

Les cédés

Quinteto Emedea, Modernísimo, transcriptions d'œuvres inédites d'Astor Piazzolla. Contra / Tempo 2019 (CTP 02).

 

Johann Adam Reincken, Toccatas, partitas et suites, Clément Geoffroy, clavecin. L'encelade 2018 (ECL 1705).

 

Quintette Aquilon, Saisons, Œuvres de Piazzolla, Barber, Tomasi, Higdon, McDonald, Klarthe 2019 (K 070).

La musique instrumentale de Johann Adam Reincken

Michel Rusquet —— Johann Adam Reincken, ou  Reinken, voire Reincke, ce qui n'est pas fait…pour faciliter le repérage  : encore un pilier de cette école du Nord que cet organiste qui fut l'élève de Scheidemann et succéda à celui-ci — pour un bail qui devait durer 59 ans ! — à la Katharinenkirche de Hambourg. Un vrai phénomène aussi que ce quasi-centenaire, « un amant régulier des femmes et du vin » selon Mattheson, dont on ne saurait expliquer la longévité par la seule qualité de l'air de la cité hanséatique.
Et, un bonheur n'allant jamais seul, allez savoir si cette longévité ne l'a pas aidé à passer à la postérité, lui dont le nom est souvent

Jean Françaix  (1912-1997)

Né au Mans le 23 mai 1912, mort à Paris le 25 septembre 1997.
Son père, Alfred Fançaix, directeur du Conservatoire de musique du Mans, est pianiste, compositeur et musicologue. Sa mère, cantatrice enseigne le chant. Jean-Françaix acquiert les premiers rudiments musicaux auprès d'eux.
Sénart publie sa première composition, Pour Jacqueline (sa cousine), une petite suite pour le piano en 1922. La pianiste et compositrice Marcelle de Manziarly, membre du comité de lecture de l'éditeur

Le quatuor no 15, opus 132, de Ludwig van Beethoven

Michel Rusquet —— Bien antérieur au quatorzième, ce quinzième quatuor (opus 132 en la mineur), terminé en août 1825, aurait pu être le treizième puisqu’il fut esquissé dès 1823, alors que Beethoven travaillait à son douzième quatuor. « C’est une de mes œuvres les plus dignes de mon nom », dit le compositeur de cet autre chef-d’œuvre tardif qui, une fois n’est pas coutume, connut un grand succès lors de sa première exécution. « Ses cinq mouvements annoncent le principe de la grande forme « en arche » chère, plus tard, à Bartók : les premier et dernier mouvements encadrent deux mouvements qui ont la souplesse et le raffinement structurel d’intermezzos ou de bagatelles.

 Petites annonces

À Paris, Je recherche des musiciens et musiciennes pour collaborer sur mes morceaux
Cours particuliers de technique vocale et répertoire lyrique
La Clé de Fa à Carcassonne propose un apprentissage du piano, de la guitare et du cajon
Cours particuliers de guitare et d'ukulélé à Antony
La chorale du rectorat de Nantes L’Envolh recrute
Le groupe Tapage Nocturne de Canejan (33) recrute choristes
Le chœur de Capendu (11) cherche chef de cœur
En Dordogne, chorale en création recrute tous pupitres tous niveaux
Du département de La Loire, j'ai envie de m'investir dans un groupe ou d'en créer un
Cours particuliers de piano à Caen

recangle_textes

Sébastien de Brossard, Les Motets imprimés (édition par Jean Duron). « Monumen-tales » (iii. 9), Centre de musique baroque de Versail-les 2017 [CXXXVI-324 p. ; ISMN 979-0-707034-72-9 ; 140 €]

 Agenda

⏪⏪ novembre 2019 ⏩⏩

L M M J V S D
01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30

2015.. 2016.. 2017.. 2018..

       

rectangle_actu

rectangle

rectangle

trait Les livres trait

Philippe Lechermeier, The Amazing Keystone Big Band, La voix d'Ella, Livre-cédé, Gautier-Languereau 2018.

Wodon Bernard, L'opéra dans l'histoire. Les Éditions de la province de LIège, Liège 2017 [544 p. ; ISBNH 978-2-39010-064-5 ; 24,00 €]

Kosmicki Guillaume, Mu-sique savantes : (III) de John Zorn à la fin du monde et après (1990-2015). Le mot et le reste, 2017 [336 p.; ISBN 978-2-36054-291-8 ; 23 €]

 

 

 

 

Qui sommes nous ?
Bulletin d'information
Recherchedans le site et +
Presse internationale

Petites annonces
Téléchargements

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Analyses musicales
Cours d'harmonie et d'écriture

Articles et documents
Bibliohèque
Nouveaux livres
Nouveaux disques

Colloques & conférences
Universités en France

Soutenir musicologie.org

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil.

☎ 06 06 61 73 41

@Contact

SIRET 533 035 408 00012 - Enregistrement à la CNIL no 1122478

ISSN 2269-9910

2018 : 838 958 lecteurs. Classement Alexa ; 9 509 pages publiques indexées dans le moteur de recherche. 3 311 abonnés au bulletin. Les compteurs Xiti sont homologués par Diffusion et Contrôle (OJD)