musicologie.org —— 20e année, mercredi 2 octobre 2019.

Biographies musicales . Encyclopédie . S'abonner au bulletin . Annonces . Textes . Recherche et annuaire . ?...

La Gazette musicale

Esteves João Rodrigues (v. 1700-après 1751)

Né vers 1700, mort à Lisbonne après 1751.
Un des meilleurs élèves du Seminário Patriarcal créé par le roi João V de Portugal. Il est doté pour étudier la composition à Rome de 1719 à 1726, notamment avec Ottavio Pitoni (1657-1743). De retour à Lisbonne il est employé vers 1729, comme maître de chapelle à la basilique Santa Maria, qui selon la volonté du roi, devait rivaliser avec la basilique Saint-Pierre de Rome.
Parallèlement, il enseigne au Seminário da Patriarcal.
91 manuscrits (sur plus de 100), uniquement consacrés à la musique religieuse, sont encore conservés à la cathédrale de Lisbonne, malgré les destructions du tremblement de terre de 1755.

◆(Le Figaro) Avant-dernier Compagnon de la chanson, René Mella est mort à 93 ans
Compositrices et héroïnes en récital, Paris 8 octobre 2019
◆(Le Monde) Jessye Norman, la cantatrice américaine, est morte
◆(La Voix du Nord) À Rouen, des profs font valoir leur droit de retrait à cause de «vomissements»
Radulfus de Longo Campo (XIIIe siècle)
Raban Maur (v. 780-856)
Ibn Radjab (1335-1392)
Al-Razi (1149-1209)

Al-Rahman (v. 1617-v. 1682)
Walther Elias (v. 1619-v. 1684)
Odington Walter (v. 1253-1328)
Wallis John (1616-1703)
Walsingham Thomas (v. 1355-v. 1420)
Wagner Johann Jacob (v. 1616-v. 1681)
Wagenseil Johann Christoph (1633-1705)
Musique à vent : promouvoir l'éducation musicale et construire la société, la culture et l'identité
Appel à nominations ; Prix de recherche IGEB 2020

Phil GlassGlass Philip (né en 1937)

Il suit des cours de violon à l'êge de 6 ans, de flûte à 8 ans, puis de piano. Il est diplômé en mathématiques et philosophie de l'Université de Chicago.
En 1954, il voyage en France et en 1956, se fixe à New York. Il s'inscrit à la Juillard School.
En 1960, il étudie avec Vincent Persichetti, Darius Milhaud et William Bergsma.
En 1964, il est à Paris auprès de Nadia Boulanger.
Chargé par un producteur de films de noter à l'occidentale de la

Les Foucquet, Dynastie de musiciens 17-18e siècles

Foucquet : Prénom, dates de décès et de naissance inconnus. Il est prêtre dans le diocèse de Noyon en octobre 1605. Il est chapelain à la Sainte-Chapelle de Paris en 1607.
Foucquet Gilles, mort à Paris en 1646 : avant 1619 il se marie avec Nicolle Dieu (ou Dien), décédée après 1652. Ils ont au moins trois enfant (dont deux ne survivent pas.). Il est titulaire des orgues de l'église Saint-Laurent à Paris vers 1622. Il obtient l'orgue de Saint-Honoré le 2 janvier 1630. Sa fille Nicole épouse en 1647 le commerçant Symon

AULO : Augmenter l'orgue ! Colloque et concerts, 9 et 10 octobre 2019, Paris
Women are not born to Compose : Female Musical Works from 1750 to 1950, 27-29 November 2020, Lucca
Musique et design sonore dans les productions audiovisuelles contemporaines , 2-3 décembre 2019, Saclay
Within and Without: Les Six at 100, January 16-18, 2020, Princeton
Gender, Music, and the Cold War, Oct 31-Nov 3, 2019, Boston

Jessy Norman (1945-2019)

Toutes les chroniques

Frédéric Norac
Alain Lambert
Michel Rusquet
Jean-Luc Vannier
Jean-Marc Warszawski

Biographies musicales
Encyclopédie
Articles et études
Annonces

 

Tropical Jazz Trio, Alain Jean-Marie (piano), Patrice Caratini (contrebasse), Roger Raspail (percussions). French Paradox 2019 (FP.02).

regondiGiulio Regondi (1822-1872)

Né à Gènes verc 1822 - mort à Lonfres le 6 mai 1872.
Guitariste virtuose, compositeur, accordéonniste (concertina), ami de Madame Fauchet. Il apprend le jeu de la guitare avec son père qui aurait « exploité » le talent de son fils de 5 ans. Dès l'âge de 9 ans, il se produit dans la plupart des cours européennes.
Il fait un triomphe à Paris en 1830, et à Londres en, 1831, où il se fixe. Sa rencontre avec son collègue, également virtuose, Marek Sokołowski, l'amène a jouer différents types de guitares, dont une à huit cordes.

Leo wainerLeó Weiner (1885-1960)

Né le 16 avril 1885 à Budapest, mort le 13 septembre 1960 à Budapest. Compositeur et professeur.
De 1901 à 1906, il suit les cours du Conservatoire Royal National de Musique de Buda, où il est l'élève de Hans (János) Kössler (1853-1926).
En 1906, il gagne le Prix Volkmann et Erkel de la fondation Liszt, pour sa Sérénade (opus 3). Il est également gratifié par le Prix Lajos Haynald pour son Agnus Dei, et du Prix du facteur Jozsef Vendel Schunda, pour sa Magyar ábrán (Fantaisie hongroise), pour tárogató (clarinette hongroise) et Timpanon.
En 1907-1908, il est répétiteur au Théâtre populaire de Pest (Népszínház-Vígopera).
Le Prix de la couronne Franz-Joseph, lui permet de

Didier Castell JacominDidier Castell-Jacomin ouvre la saison Prima la musica avec des concertos à cinq de Mozart

Beaucoup  de monde dans le magnifique auditorium tout en bois de l’auditorium de Vincennes, pour le premier concert de la seizième saison de Prima la musica. De quoi se réjouir. Philip de la Croix maître de l’aventure s’en réjouit.
En ouverture de saison 2019-2020, il a invité le

BeethovenLes cinq dernières sonates pour piano de de Ludwig van Beethoven

Michel Rusquet —— « Au firmament de l’univers pianistique de Beethoven brillent les dernières sonates, chefs-d’œuvre solitaires entre l’ombre et la lumière, l’action et la contemplation, la fureur et le silence. »76 Avant de les aborder une à une en leur accordant quelques brefs commentaires

La BeauLuise Adolpha Le Beau (1850-1927)

Née à Rastatt, 25 avril 1850, morte à Baden-Baden,17 juillet 1927.
Elle est la fille unique de Karoline Barack-Le Beau (1828-1900) et de Wilhelm Le Beau (1820-1896), major général au service du ministère de la Guerre à Baden-Baden.
La famille déménage à Mannheim en 1857 et à Karlsruhe en 1859, après un cours retour à Rastatt.
Luise Adolpha Le Beau reçoit ses premières leçons de piano et de sciences naturelles de son père. Il composait à l'occasion et a créé la société mixte de chant (Singverein) de Rastatt

seconda praticaAmbronay tape la quarantaine : deuxième weekend de la 40e édition du festival

Frédéric Norac —— Pour l’édition de son quarantième anniversaire, le festival d’Ambronay n’a pas choisi de thème particulier sinon celui de la célébration d’une année qui marque une belle longévité d’une manifestation qui sait jouer de valeurs

La sonate opus 101 (no 28) de Ludwig van Beethoven

Michel Rusquet —— Écrite en 1816, la sonate en la majeur opus 101 se signale par une particularité : pour la première fois, et donc sans attendre la fameuse opus 106, le compositeur la destine résolument au Hammerklavier, c’est-à-dire aux instruments les plus récents, dotés d’une étendue et d’une puissance de résonance nettement plus grandes que leurs prédécesseurs. Par ailleurs, elle marque le retour à la coupe en quatre mouvements, qu’il avait abandonnée depuis longtemps dans ses sonates, mais, plus que jamais

Les cédés

Castell-Jacomin

Didier Castell-Jacomin, Vienna Chamber Symphonie Quintet, Wolfgang Amadeus Mozart, concertos pour piano nos 8 et 23 (arrangement pour quintette à cordes et piano d'Igaz Lachner), extraits de la Flûte enhantée, arrangement anonyme), Naxos 2019 (8.574012).

Sylvain Rifflet, Trouba-dours, Sylvain Rifflet (saxs, Clar., Shruti-Box), Verneri Pohjola (trpt), Benjamin Flament (percus) Sandrine Marchetti (harmonium), L'autre distribution 2019.

Hugo Lippi, Comfort Zone, Hugo Lippi (g), Fred Nardin (p), Ben Wolfe (ctrb), Donald Edwards (ba0), Gaya Music 2019.

zauberflöteDie Zauberflöte à l’opéra de Marseille : Marvel entre pierre brute et pierre cubique

Jean-Luc Vannier —— Mater certissima, pater semper incertus : si Wolfgang Amadeus Mozart est bien le compositeur de Die Zauberflöte, plusieurs pères se disputent l’origine du livret : s’agit-il d’une des histoires du Dschinnistan de Wieland (Lulu oder die Zauberflöte), de l’Oberon de Paul Wranitsky, du Sethos de Jean Terrasson ou d’extraits des Mystères des francs-maçons d’Ignaz von Born ? Pour d’autres, l’œuvre plonge ses racines dans les fables

La sonates opus 90 (no 27) de Ludwig van Beethoven

Michel Rusquet —— Achevée en août 1814, la sonate en mi mineur opus 90, la seule des trente-deux dans cette tonalité, vient quatre ans après « Les Adieux » et précède de peu la grandiose série des cinq dernières sonates qui naîtront entre 1816 et 1822. En deux mouvements seulement (un allegro et un rondo), pourvus l’un et l’autre, une première, d’indications de tempo et de caractère intégralement en allemand, c’est une œuvre parmi les plus raffinées et poétiques de Beethoven. Selon un témoignage, , le compositeur aurait eu à l’esprit un « programme » reflétant un épisode de la vie personnelle du dédicataire, le comte Moritz von Lichnowsky (frère de son ancien protecteur), lequel vivait une liaison avec une

martial solalMusique de chambre à Giverny 2019 V : carte blanche à Martial Solal

Voici quatre ou cinq ans, en raison de sérieux accidents de santé, Martial Solal avait annoncé sa retraite. Ce qui pouvait arriver à n’importe quel moment n’arrivant pas, la retraite s’est continuée au piano : au club Le Sunside à Paris deux années de suite en Allemagne, aussi avec un nouvel album de courtes improvisations sur des idées tirées au sort, et en janvier dernier en récital Salle Gaveau à Paris.

 Petites annonces

L'orchestre symphonique amateur Senza Sordini (Paris) cherche cordes et vents
Coaching pour musiciens à Paris
Le Chœur Icône,Paris, répertoire pop et variétés, recrute
Chœur Vox Opéra (75), cherche choristes production Didon et Enée de Purcell
Chorale de Sonnay dans le 31 cherche chef de chœur
Étudiants en musicologie: difficultés avec l'écriture musicale ?
Ensemble vocal à Aulnay-la-Rivière cherche chef de chœur
Ensemble vocal à Cours-la-Ville (69) cherche chef de chœur
Le Chœur de Paris 1 Panthéon-Sorbonne recrute
Choral du Bois d'Oingt (69), 60 choristes cherchent chef d'orchestre

rectangle

Douche Sylvie (direction), Musiques de scène sous la iiie République. Microsillon éditions, Lyon 2018 [280 p. ; ISBN 978-2-9553842-2-0 ; 27 €]

 Agenda 

⏪⏪ octobre 2019 ⏩⏩

L M M J V S D
01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31

2015.. 2016.. 2017.. 2018..

       

rectangle_actu

rectangle

rectangle

trait Les livres trait

Le Vot Gérard, Poétique du rock : oralité, voix et tumulte. « Musique ouverte », MInerve 2017 [204 p. ; ISBN 988-2-86931-144-2 ; 21 €]

Tango argentin

Saféris Véronique, Tan-go argentin et psychanalyse : inovations thérapeutiques. (Espaces théoriques), L'Har-mattan, Paris 2019 [286 p., ISBN 978-2-343-17120-3 ; 29 €).

Bosseur Jean-Yves, Mu-sique et contestation. « Musi-que ouverte », Minerve, Paris 2019 [228 p. ; ISBN 2-86931-153-4 ; 22,00 €]

 

Qui sommes nous ?
Bulletin d'information
Recherchedans le site et +
Presse internationale

Petites annonces
Téléchargements

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Analyses musicales
Cours d'harmonie et d'écriture

Articles et documents
Bibliohèque
Nouveaux livres
Nouveaux disques

Colloques & conférences
Universités en France

Soutenir musicologie.org

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil.

☎ 06 06 61 73 41

@Contact

SIRET 533 035 408 00012 - Enregistrement à la CNIL no 1122478

ISSN 2269-9910

2018 : 838 958 lecteurs. Classement Alexa ; 9 366 pages publiques indexées dans le moteur de recherche. 3 299 abonnés au bulletin. Les compteurs Xiti sont homologués par Diffusion et Contrôle (OJD)