musicologie.org —— 20e année, mercredi 11 septembre 2019.

Biographies musicales . Encyclopédie . S'abonner au bulletin . Annonces . Textes . Recherche et annuaire . ?...

La Gazette musicale

La sonate opus 26 (no 12) de Ludwig van Beethoven

Michel Rusquet —— Avec cette sonate opus 26 en la bémol majeur, qu’il achève en 1801 et qu’il dédie au prince Lichnowsky, Beethoven s’engage déjà résolument sur de nouveaux chemins, avec ce qu’ils impliquent de manquements à la norme, qu’emprunteront également les deux suivantes (opus 27), achevées la même année. « Il en sortira un nouveau Beethoven, le Beethoven deuxième manière des classificateurs, celui que Liszt, après l’adolescent, nomme simplement et bellement l’homme. L’opus 26 commence par un mouvement lent, se poursuit par un scherzo et une marche funèbre, conclut sur un allegro à l’allure de toccata ou de mouvement perpétuel : aucun des mouvements ne se donne la peine

◆(France Musique) Journée Clara Schumann sur France Musique
Abraham Megerle (1607-1680)
◆(Le Parisien) Saint-Ouen : jusqu’ à 9 heures de queue pour inscrire ses enfants au conservatoire
◆(France musique) Disparition de Roger Boutry, compositeur et président honoraire de l’Orchestre de la Garde républicaine
◆((France culture) Argentine : le rock et la junte
◆(France info) «La Gran Partita» : Mozart chorégraphié façon dance floor à l'Opéra du Rhin

◆(France musique) Festival Musi-ca à Strasbourg du 20 septembre au 5 octobre
◆(France musique) Erich Kleiber (1890-1956)
◆(BX) L’unique musée des pianos belges a ouvert ses portes à Saint-Gilles
◆(Le Figaro) En Vendée, William Christie célèbre les quarante ans des Arts Florissants
◆(France musique) 34e Festival Baroque de Pontoise du 27 septembre au 19 octobre 2019
Taiwan Musicology Society and Taiwan Musicology Forum

Ralph Vaughan Williams (1872 - 1958)

Né au sein d'une famille fortunée, son père, Arthur Vaughan Williams, est pasteur, sa mère, Margaret Susan (1843-1937) est une des héritières des industriels Wedgwood. À la mort du père, en 1875, elle s'installe dans la demeure de sa famille, à Leith Hill Place, dans le Surrey. Il est le plus jeune de trois enfants.
Il reçoit ses premières leçons de piano et de musique d'une tante. Quand il entre à l'école préparatoire de Rottingdean, il joue du piano

La sonate opus 22 (no 11)  de Ludwig van Beethoven

Michel Rusquet —— Retour à la « grandeur », à un certain « héroïsme » et, jusqu’à l’excès, à la recherche du brio pianistique. De 1799-1800, donc contemporaine de la 1re symphonie, cette vaste sonate opus 22 en si bémol majeur ne justifie qu’imparfaitement l’opinion du compositeur qui pourtant la jugeait « particulièrement réussie ». « Intitulée grande sonate, comme chaque fois que Beethoven en publie une toute seule et en quatre mouvements, elle est curieusement dépourvue de réelle

Music and National Identity, Tennessee State University; March 14th-15th 2020
Skalkottas Today, November 29 to December 1, 2019, Athens
Musicology and Universal Design: Claiming the Consonant, the Dissonant, and the Resonant, November 2019, AMS Boston
Agents and Actors: Networks in Music History, June 3–5, 2020, Helsinki
Les représentations de Jéru-salem dans le chant, 13-15 sept. 2019, Paris et Vézelay.
◆(La Croix) L’Orchestre de Paris en quête de chef pour succéder à Daniel Harding

Laura CastegnaroMusique de chambre à Giverny 2019 III : Duparc, Ravel, Fauré

Henri Duparc, c’est l’histoire d’un gars qui a mal tourné en tournant la mélodie.
Marie Eugène Henri Fouques-Duparc est fils de bonne famille. Après sa scolarité dans un lycée de jésuites, où le professeur de musique est César Franck, il achève des études de droit. La muse soufflant sur les pages du code civil, il rejoint « la bande à Franck », une poignée de dilettantes et de moins dilettantes, prenant les leçons de musique du « Pater seraphicus », le « compositeur angélique », en général sous la

Toutes les chroniques

Frédéric Norac
Alain Lambert
Michel Rusquet
Jean-Luc Vannier
Jean-Marc Warszawski

Biographies musicales
Encyclopédie
Articles et études
Annonces

 

L'Orphéon de Corentin Rio, Au Milieu des Choses, David Fettmann et Romain Cuoq, Federico Casagrande, Leonardo Montana, Ellinoa, Fiona Monbet. Label Parallel 2019.

Les sonates opus 14 (nos 9 et 10) de Ludwig van Beethoven (1770-1827)

Michel Rusquet —— Si l’on écoutait la vox populi, ces deux « petites » sonates, contemporaines de la célébrissime « Pathétique », seraient classées à un rang très subalterne : plutôt intimes, fort peu « publiques » en tout cas, elles marquent une pause dans la trajectoire que semble poursuivre Beethoven dans l’édification de son massif de sonates ; il y a même quelque chose d’un retour à Haydn dans ces deux œuvres en trois mouvements où, sans trop demander à l’interprète, et sans cultiver le moins du monde les vertus « orchestrales » de l’instrument, le musicien abandonne toute volonté « héroïque » et, a fortiori, toute tentation de pathos romantique. Elles n’en sont pas moins précieuses et délectables

Ulrich Megerle (1644-1709)

On confond parfois ce personnage avec son oncle et mentor Abraham von Megerle. Prédicateur et moraliste, issu d'une modeste famille, il est pris en charge par son oncle, Abraham von Megerle, célèbre musicien, « chanoine et notaire d'Altötting », anobli par l'empereur Frédéric III.
Il étudie à l'école latine de Messkirch, au collège des jésuites d'Ingolstadt, à l'Université bénédictine de Salzbourg.
En 1662, il est novice au couvent des Augustins déchaussés (Augustiner Barfüssern) de Mariabrunn.
En 1668, il est ecclésiastique et en 1677, nommé prédicateur de cour par l'empereur Léopold Ier.
En 1680, il est élu prieur.
Il publie en 1683, Auf, auf ihr Christen (Levez-vous

La sonate opus 13 (n° 8), « Pathéti-que » de Ludwig van Beethoven

Michel Rusquet —— Écrite en 1798-1799 et publiée avec une dédicace au prince Carl von Lichnowsky, le généreux « protec-teur » qui, des années durant, servira à Beethoven une rente lui permettant de se consacrer plus librement à son art, cette sonate en ut mineur, opus 13, reste l’une des plus populaires de son auteur. « Par sa force dramatique, par son titre suggestif, pour une fois autorisé par Beethoven, la sonate « Pathétique » connaît immédiatement un triomphe, surtout auprès de la jeunesse du temps ,

Musique de chambre à Giverny 2019 II : Josef Suk, Peter Eötvös, Béla Bartók

Jean-Marc Warszawski —— Après avoir été initié à l’orgue et au violon par son père, instituteur et maître de chapelle, Josef Suk suit un cycle complet au Conservatoire de Prague. Sa dernière année (1892) est dirigée notamment par Antonín Dvořák,  lequel, six ans plus tard, devient son beau-père.
Compositeur remarqué et influent, il accomplit parallèlement une carrière internationale prolifique de violoniste, en particulier comme second violon

Les 3 sonates opus 10 de Ludwig van Beethoven (1770-1827)

Michel Rusquet —— Des années 1796-1798, période où Beethoven  vole de succès en succés auprès du public viennois, ces trois sonates sont dédiées à la comtesse von Braun (ou de Browne). « Les deux premières, en trois mouvements rondement menés, ont quelque chose de plus nerveux, de plus économique aussi, que les précédentes ; mais la troisième, avec ses quatre mouvements, dont le magnifique Largo e mesto, les a éclipsées toutes les deux. Dommage pour celle en fa [la deuxième], une des œuvres les plus délicieuses de Beethoven. » L’opus 10 no 1 en ut mineur est une « œuvre nerveuse et versatile, jouant sur les ombres et les lumières les moins définies : telles les passions, sans doute, contradictoirement agitées par un cœur humain. »34  On a relevé la parenté de son premier mouvement avec le Molto allegro initial de la sonate en ut mineur (K 457) de Mozart, mais on sent ici plus de

Philibert Jambe de Fer  (v. 1501-1566)

Il s'installe à Lyon, où il publie en 1547, chez Jacque Moderne un motet, Salve salutaris.
En 1552, il publie une chanson à 4 voix chez Duchemin, à Paris. Sa présence à Lyon est attestée en 1553.
1560, il intente un procès contre l'éditeur lyonnais Jean d'Ogerelles, ayant édité un de ses livres de

La sonate pour piano no 4, opus 7, de Ludwig van Beethoven (1770-1827)

Michel Rusquet —— Composée en 1796 et dédiée à une de ses élèves, cette sonate opus 7 en mi bémol majeur, en quatre mouvements à nouveau,« fut qualifiée de grande par Beethoven : ce qui fait supposer l’importance que lui accorda le musicien, non seulement en tant que publication séparée [fait assez exceptionnel à l’époque], mais de par sa durée (c’est la plus longue des trente-deux sonates après l’opus 106, Hammerklavier, durant presque une demi-heure). Mais grande

 

Les cédés

Nobi / Fanny Ménégoz, Éloge de l'envers, Alexandre Perrot (contrebasse), Fanny Ménégoz (flûte traversière), Gaspard Jose (vibraphone, percussions), Pierre Mangeard (batterie). Petit Label 2018 (PL Kraft 059).

Fatrassons, Plus près de l'entrée que de la sortie, Rosa Parlato (flûtes, voix, objets, électronique), Sarah Clénet (contrabasse, voix, objets électronique). Petit Label 2018 (PL 021).

Aux ronds-points des Allumés du jazz? (ADJ05 2019).

Patrimoine mondial depuis 40 ans, Vézelay fête son anniversaire : les voix de Jérusalem.

Pour célébrer le quarantième anniversaire de l’inscription de la colline et de la basilique à l’Unesco, les représentations de Jérusalem dans la musique vocale font pour la première fois l’objet d’étude d’un colloque international ouvert au public, sous l’égide d’éminentes personnalités scientifiques.
Une rencontre inédite avec les voix des peuples, des cultures et des

La musique instrumentale de Ludwig van Beethoven (1770-1827)

Michel Rusquet —— « Je veux saisir le Destin à la gueule ; il ne réussira pas à me courber tout à fait… » Avec quelques autres, ce simple bout de phrase, tiré d’une lettre de 1801 adressée par Beethoven à son ami d’enfance Wegeler, n’a pas peu contribué à l’auréoler d’une image de « Titan de la musique », celle d’un créateur perpétuellement en lutte, avec une énergie farouche et presque surhumaine, face à un destin trop souvent hostile.

Les 3 sonates opus 2 de Ludwig van Beethoven

Michel Rusquet —— De 1794-1795, donc d’un musicien de vingt-cinq ans ou presque, ces trois premières sonates — en fait les premières qu’il ait jugées dignes de figurer dans son catalogue — sont déjà des chefs-d’œuvre résolument tournés vers l’avenir. Dédiées à Haydn, devant lequel Beethoven les joua au cours d’une soirée chez le prince Lichnowsky, elles donnèrent certainement au vieux maître le sentiment qu’un âge était en train de s’achever avec lui. « À travers des formes encore intactes, mais où se décèle déjà la félure, dès ces premières sonates le langage de Beethoven se révèle moderne. Dans les grandes architectures des allegros et plus encore dans les mouvements lents des sonates opus 2 nos 2 et 3, la densité, la concentration des évènements musicaux

 Petites annonces

Le groupe Barbershop (Nancy) recherche un ténor
violoncelliste recherche guitariste classique dans le 06
Paris cherche studio d'enregistrement avec un piano de caractère pour accompagner chanteur lyrique
Pessac (33) cherche bénévole pour création chorale mêlant enfants d'un quartier prioritaire et seniors autour de chansons françaises
Chanteuse et flûtiste (Vaison-la-Romaine) cherche chanteurs et instrumentistes bon niveau pour ensemble baroque
Le groupe « Chorus » de l’Association Atout Chœurs Gardanne (13) recherche un ou une chef de chœur
Chanteuse (Guadeloupe) cherche musiciens
La boutique atelier « Viens jouer » d'Asnières (93) cherche animatrices / animateurs musicaux enfants
Cappella Britannica (Nantes), ensemble vocal a cappella, recrute
L’ensemble Vocal de Saint-François-Xavier de Paris recrute

rectangle

Szpirglas Jacques, Dic-tionnaire des musiciens de la cour d’Henri IV et des mai-sons princières. « Musicolo-gie  (7), Classiques Garnier, Paris 2019 [573 p. ; ISBN 978-2-406-07331-4 ; 68,00 €]

 Agenda 

⏪⏪ septembre 2019 ⏩⏩

L M M J V S D
01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30

2015.. 2016.. 2017.. 2018..

       

 

rectangle

recangle_textes

rectangle_actu

trait Les livres trait

Bosseur Jean-Yves, L'esprit Sériel : d'un art à l'autre. Minerve, Paris 2018 [192 p. ; ISBN 978-2-86931-150-3 ; 22,00 €].

Sultan Sophie, Devy Erlih, portrait d'un violoniste pionnier (1928-2012). Édi-tions du Robec 2018 [220 p. ; ISBN 978-2-9564338-0-4 ; 21,00€]

Leonard Bernstein, La question sans réponse : six conférences données à Harvard (préface par Renaud Machart). « musique ouver-te », Minerve, Paris 2018 (Robert Laffont 1982) [312 p. ; ISBN 978-2-86931-151-0 ; 25 €]

 

Qui sommes nous ?
Bulletin d'information
Recherchedans le site et +
Presse internationale

Petites annonces
Téléchargements

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Analyses musicales
Cours d'harmonie et d'écriture

Articles et documents
Bibliohèque
Nouveaux livres
Nouveaux disques

Colloques & conférences
Universités en France

Soutenir musicologie.org

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil.

☎ 06 06 61 73 41

@Contact

SIRET 533 035 408 00012 - Enregistrement à la CNIL no 1122478

ISSN 2269-9910

2018 : 838 958 lecteurs. Classement Alexa ; 9 366 pages publiques indexées dans le moteur de recherche. 3 299 abonnés au bulletin. Les compteurs Xiti sont homologués par Diffusion et Contrôle (OJD)