musicologie.org —— 20e année,

Biographies musicales . Encyclopédie . S'abonner au bulletin . Annonces . Textes . Recherche et annuaire . ?...

La Gazette musicale

À bon chat, bon rat : Into the Little Hill de George Benjamin

Frédéric Norac —— Est-ce seule-ment un message politique que Martin Crimp a voulu inscrire dans sa réécri-ture du Joueur de flûte de Hamelin. Les rats dont le peuple réclame l’extermina-tion évoquent à s’y méprendre ces migrants que les peuples nantis refusent actuellement d’accueillir et quelque peu aussi ceux qu’a mis en scène Art Spiegelmann dans sa célèbre bande dessinée Maus. Le ministre représente bien sûr le pouvoir politique avec sa démagogie et sa fausseté, prêt à renier

◆(L'Expression) La corporation des musiciens algériens : Des centaines de musiciens n'ont pas été payés.
◆(France Info) Les chanteurs de Notre-Dame ont perdu leur « maison »
◆(avec la plume) Alastair Macau-lay : « Merce Cunningham pensait comme un compositeur et sa danse était sa propre musique »
●Prix Pulitzer musique à Ellen Reid pour son opéra Prism, sur un livret de Roxie Perkins, créé au Los Angeles Opera en 2018

◆(Le Monde) Steinway crée un piano pour Lang Lang
●À l'occasion du bicentenaire de la naissance Clara Schumann, le théâtre de Baden-Baden propose un opéra en son hommage
Après une première inspec-tion de visu, le grand orgue de Notre-Dame semble moins at-teint qu'on le redoutait. L'orgue de chœur a été inondé.
Notre-Dame de Paris : selon Mgr Benoist de Sinety, vicaire général, l'orgue est probable-ment totalement détruit.

Tanya Gabrielan : l'énergie pianistique en direct

Jean-Marc Warszawski —— Tanya Gabrielian donnait un récital, mardi 16 avril 2018, au Goethe-Institut de Paris, dans le cadre de la saison Blüthner, « piano mon amour », dans un auditorium comble.
Tanya Gabrielian a commencé fort jeune, en Californie, à jouer le piano, qui la passionne autant que les études générales. Sortie major du secondaire, elle intègre l'Université de Harvard, en ingénierie biomédicale, puis délaisse l'université du Massachusetts pour la Royal

Le Chant des montées : Lully, Bach, Hersant, Desmaret par Les Surprises

Frédéric Norac —— On ne triche pas avec son ADN. Celui de Louis-Noël Bestion de Camboulas et de son ensemble Les Sur-prises est clairement du côté de la musique du xviie siècle et singulièrement du xviie siècle français. De ce programme intitulé « Le chant des montées », dominé par l’angoisse devant la mort et l’aspiration à la rédemption et regroupant trois mises en musique du Psaume 130 « Du fond de l’abîme, j’ai crié vers Toi », précédées par le Dies Irae de Lully, on retiendra surtout les

●« Nous avons brûlé deux fois, mais deux fois nous avons ressuscité de nos cendres, plus forts. Nous sommes à vos côtés les amis, donc n’ayez pas peur !», La Fenice de Venise.
Le ministre de l'Éducation scandalise les profes-seurs de musique [+...]
◆Tous à l'Opéra ! 3-5 mai 2019 partout en France
◆(La Croix) Sandrine Piau, la voix d’une pessimiste lumineuse
◆(Ouest France) La Coréenne Noh Hansol remporte le 12e concours international de piano de Mayenne
◆(RTS) Ignace Paderewski, portrait d'un pianiste engagé.

Louis Vierne en piano-violon, par Dominique Hofer et Frédérique Troivaux

Jean-Marc Warszawski —— Voici deux musiciens qui passent sous les radars du parti médiatique, et qui n’en font pas trop eux-mêmes côté promotion. Mais ils jouent. Quand ils ne sont pas solistes, frère et sœur, ils forment un duo certainement depuis toujours, au moins plusieurs années sur les affiches et concerts publics. Frédérique Troivaux a été remarquée en 2016 pour son enregistrement (Hortus) de trois cycles pour piano de Louis Vierne, douze préludes

Toutes les chroniques

Frédéric Norac
Alain Lambert
Michel Rusquet
Jean-Luc Vannier
Jean-Marc Warszawski

Biographies musicales
Encyclopédie
Articles et études
Annonces

 

Ensemble les Surprises (Louis -Noël Bastion de Camboulas), Mysterien-Kantaten, œuvres de Johann Pachelbel, D. Buxtehu-de, N. Bruhns, H. Scheidemann, J. A. Reincken. Ambronay Éditions 2018 (AMY 51).

Louis Vierne Louis Vierne 1870-1937

Son père, Henri-Alfred Vierne (1828- 1886), licencié en lettres, militant bonapartiste, est professeur, puis se fait journaliste. En 1867, il obtient le poste de rédacteur en chef au Journal de la Vienne, à Poitiers, où il rencontre Marie-Joséphine Gervaz. Ils auront quatre enfants : Louis, né pratiquement aveugle, Édouard (1872-), Henriette (1874-1876), René (1878-1917).
Très tôt, il est admis par tous que Louis sera musicien, d'autant que c'est une certitude de son oncle, Charles Colin, Prix de Rome.

L'ensemble Les surprises visite le Nord de l'Allemagne au 17e siècle

Jean-Marc Warszawski —— Les surprises, le nom de cet ensemble est repris l’opéra-ballet de Jean-Philippe Rameau, Les Surprises de l’Amour. C’est donc sans surprise : on se con-sacre ici aux œuvres musicales des xviie et xviiie siècles. L’ensemble , vocal et instrumental, a été créé en 2010 par Juliette Guignard et Louis-Noël Bestion de Camboulas et a depuis gagné une notoriété justifiée de bon aloi. S’ils ont été fidèles au royaume de France avec leurs trois premiers cédés, en 2018, à partir du quatrième, ils ont fait le voyage en Thüringen sur les traces de Johann Sebastian Bach. On  peut comprendre, on le doit, qu’ils en ont profité pour remonter dans le temps de quelques années, afin de rendre visite à cette extraordinaire

Heinrich Scheidemann Heinrich Scheidemann (v. 1595-1663)

Son père, David Scheidemann (....- v. 1629) est organiste à Wöhrden à partir de fin 1594-début 1595. On suppose que ses deux fils, Heinrich le musicien et Philipp le peintre sont nés dans cette ville, mais David Scheidemann, a occupé d'autres affectations avant celle de Wöhrden.

Les œuvres d'Heinrich Scheidemann (v.1596-1663)

Michel Rusquet —— Élève du grand Sweelinck, pur allemand du Nord (il restera près de 40 ans aux claviers de Sainte-Catherine de Hambourg… Un  bonheur qu'il aurait sûrement prolongé si la peste n'y avait mis fin), Scheidemann « passait pour une figure radieuse de son temps, aussi positive que d'une invention en perpétuelle effervescence. »  Son œuvre, intégralement consacrée à l'orgue, comprend 35 chorals, 9 commentaires du Magnificat et tout un lot de pièces diverses, des Praeambulums aux Fantaisies en passant par les

Au Tombeau de Toutank-hamonAu Tombeau de Toutank-hamon, poème symphonique d'Alexandre Denéréaz

Jean-Marc Warszawski —— Ce cédé, enregistré en 2006 n’est pas vraiment une nouveauté discographique, mais l’une des trois œuvres symphoniques qui y sont gravées, Au tombeau de Tut-Ankh-Amon [plage 1], s’inscrit dans l’actualité culturelle Parisienne avec l’exposition des merveilles du tombeau de Toutankhamon, jusqu’au 15 septembre dans la Grande halle de la Villette.
Voici près de cent ans, le 4 novembre 1922, l’archéologue Howard Carter trouva l’entrée de la célèbre sépulture, vingt jours plus tard il atteignit les chambres funéraires remplies par plus de 2000 objets, enfin, une tombe qui n’avait pas été pillée sur les soixante-deux recensées dans la Vallée des

Alexandre DenéréazAlexandre Denéréaz (1875-1947)

Hésitant à s’inscrire aux Beaux-Arts, il choisit finalement la musique et intègre le Conservatoire de Dresden en 1892 (il a 17 ans), où il suit les enseignements de Karl-Heinrich Döring (piano), Julius Johannsen (orgue), Felix Draeseke (composi-tion). Il y obtient le Premier Prix de

Le quatuor Zaïde fête ses dix ans, un nouveau cédé et Mozart

Jean-Marc Warszawski —— Le Quatuor Zaïde fêtait hier soir qui était encore pour peu de temps dix avril 2019, la sortie de son quatrième cédé, et son dixième anniversaire. C’était à Paris, musée Gustave Moreau, du côté Saint-Lazare Trinité, dans cette assez grande salle célèbre pour ses

Les cédés

Alexandre Dénéreaz, 1. Au tombeau de Tut-Ankh-Amon, 2. Le rêve, 3. Scènes de la vie du cirque, Orchestre symphonique de Volgograd, sous la directrion d'Emmanuel Siffert. Gallo 2006 (GALLO CD 1227).

Quatuor Zaïde, Amadeus, Mozart, quatuor K 387 ; Ano-nyme, suite de La Flûte en-chantée. Nomadmusic 2019.

Mes souliers sont rou-ges (Mssr), Ce qui nous lie, Gullivan, Deny Lefrançois, Si-mon Leterrier, Jacky Beaucé, Eflamm Labeyrie. Antal Pro-ductions 2019.

 

La musique instrumentale de Johann Pachelbel (1653-1706)

Michel Rusquet —— Si l'immense prestige de son aîné Buxtehude lui a fait de l'ombre,  Pachelbel a pris, si l'on peut dire, une cinglante revanche médiatique gràce à son fameux Canon, une pièce dont il n'a sûrement jamais soupçonné qu'elle pourrait lui valoir une pareille notoriété posthume, et encore moins qu'elle se trouverait accom-modée à toutes les sauces de la production musicale grand public du dernier xxe siècle, d'un certain Rain and Tears aux créations des rappeurs.
N'est-ce pas le revers de la médaille ? Les œuvres de ce créateur particulièrement fécond sont étrangement méconnues, voire mésestimées, alors qu'elles eurent une influence très forte sur J.-S.

The Magic Flute du Isango En-semble : une re-création envoûtante !

Alain Lambert — Un conte tsonga en Afrique raconte l'his-toire d'un oiseleur et d'une flûte magique. D'où l'idée du metteur en scène britannique Mark Dornford May, avec Mandisi Dyantyis et Paulina Malefane pour la musique et le livret, en anglais et xhosa, d'adapter l'opéra de Mozart au contexte des townships townships d'Afrique du Sud, dont est issu l'ensemble Isongo. Une troupe de chanteurs danseurs musiciens qui ont déjà à leur actif Carmen

Johann Pachelbel (1653-1706)

Son père, Johann Pachelbel (1613-1677) est négociant en vins, sa mère est Anna Maria Mair.
Il reçoit assez tôt une formation musicale avec le compositeur Heinrich Schwemmer (1621-1696), qui est à Nürnberg depuis 1641, peut-être également avec Georg Caspar Wecker (1632-1695), originaire de la ville, et organiste de St. Walburga depuis 1651.
Il est scolarisé au lycée St Lorenz, où il joue l'orgue, suit les conférences de l'Aegidianum, fort courues par la bonne société, et intègre l'Université d'Altdorf, le 26 juin 1669, mais ne peut s'y maintenir en raison des revenus insuffisants de la famille.
Vers le printemps 1670, il s'inscrit au Gymnasium Poeticum de

 Petites annonces 

Stage vocal, 18-24 août 2019 Château des Hayes (Brion), sous la direction de Peter de Groot
partitions chorales à vendre (Rhône), 3 voix et 4 voix mixtes, variétés françaises
MyOuai Prod (Paris) est à la recherche d'un orchestre de 10 musiciens à cordes
Auteur compositeur à Nice arrangeur, musicien ou autre pour finaliser ses titres
Petite formation chorale toulousaine cherche une basse ou baryton
4e semaine vocale Charpentier à Cuisery du 15 au 22 août 2019
Choriste à Pau cherche à passer soliste
Pied de violoncelle à vendre dans le 94
« Cello ad Libitum » propose la 16e édition des stages de musique de chambre
Chœur et orchestre Académie de Musique Palais Royal cherche choristes et instrumentistes tous pupitres

recangle_textes

Ferruccio Busoni, Esquisse d'une nouvelle esthétique musicale et autres écrits (trad. par Martin Kalte-necker, Paul Masotta, Daniel Dollé et Pierre Michel, pré-sentation par Pierre Michel). « Musique ouverte », Minerve, Paris 2018 [228 p. ; ISBN 978-2-86931-149-7 ; 22,00€]

 Agenda 

⏪⏪ avril 2019 ⏩⏩

L M M J V S D
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30

2015.. 2016.. 2017.. 2018..

       

rectangle_actu

rectangle

rectangle

trait Les livres trait

Cafafa Marielle, La chanson polyphonique fran-çaise au temps de Debussy, Ravel et Poulenc. « Univers musical », L'Harmattan 2017 [482 p. ; ISBN 978-2-343-16303-5 ; 38 €].

Wasiutek Nadia, Les Clefs (illustrations Pascal Gauffre) [3 vol.]. 1. Le chant de l'âme, 2. Ptolémée, 3. Balbulus-le-Bègue. Papiers Musique, s.l., 2018 (Éditions AnnaB, Boulogne-Billancourt 2012) .

Bosseur Jean-Yves, L'esprit Sériel : d'un art à l'autre. Minerve, Paris 2018 [192 p. ; ISBN 978-2-86931-150-3 ; 22,00 €].


Qui sommes nous ?
Bulletin d'information
Recherchedans le site et +
Presse internationale

Petites annonces
Téléchargements

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Analyses musicales
Cours d'harmonie et d'écriture

Articles et documents
Bibliohèque
Nouveaux livres
Nouveaux disques

Colloques & conférences
Universités en France

Soutenir musicologie.org

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil.

☎ 06 06 61 73 41

@Contact

SIRET 533 035 408 00012 - Enregistrement à la CNIL no 1122478

ISSN 2269-9910

2018 : 838 958 lecteurs. Classement Alexa ; 8 668 pages publiques indexées dans le moteur de recherche. 3 229 abonnés au bulletin. Les compteurs Xiti sont homologués par Diffusion et Contrôle (OJD)