musicologie.org —— 20e année, mercredi 2 janvier 2019.

    Biographies musicales . Encyclopédie . S'abonner au bulletin . Annonces . Textes . Recherche et annuaire

La Gazette musicale

Guilliaud Maximilien Guilliaud Maximilien (1522-1597)

Né à Chalon-sur-Sâone en 1522 ; mort à Châtillon-sur-Loing, en août 1597.
Il est issu d'une famille de la bourgeoisie aisée, son père fut député aux États Généraux de Blois en 1561. Guilliaud suit sa scolarité dans des écoles locales.
Il est l'un des précepteur de Charles de Bourbon (1523-1590), le futur archevêque de Rouen en 1550, et proclamé roi de France par les ligueurs opposdés à Henri IV en 1589.

Al-Muksiri (v. 1520-v. 1585)
Herbe rouge (groupe rock progressif)
Le Lai
Lamentations de Jérémie
◆(France Inter) Les prouesses de Chilly Gonzales
◆(La Croix) Claire Désert, profondeur et grâce d’une pianiste
Niedt Friedrich Erhard (1674-1708)
Scheid Johann Friedrich (v. 1674-v. 1740)
Seidel Christoph Mattheaus (1668-1723)

Capp Hermann (v. 1520-v. 1585)
Faber Gregor (v. 1520-après 1554)
Le Roy Adrian (v. 1520-1598)
Disparition de la claveciniste française Blandine Verlet
Disparition d'Alain Kremski, pianiste et compositeur
◆(La Montragne) Le métier de chef de chant expliqué par Rémi Chaulet, de l'Académie de l'Opéra national de Paris
◆(La presse, Québec) Le critique musical Claude Gingras s'éteint (1931-2018)

Urhan Christian Urhan Christian (1790-1845)

Il reçoit les premiers cours de violon de son père. Il complète ses activités musicales au sein de la famille Scheibler, fabricants de mouchoirs à Monschau qui compte parmi ses membres des musiciens amateurs. Il se produit très jeune dans des manifestations musicales et associatives à Monschau.
Aidé par Ernst Scheibler, lui-même instrumentiste (violoniste) qui joue souvent avec lui, il se produit dans des concerts à Aachen, notamment

Blandine Verlet (27 février 1942-30 décembre 2018)

 

Cyprianus Ernst Salomon (1673-1745)
Eckelt Johann Valentin (1673-1732)
Hellingwerf Pieter (v. 1673-v. 1738)
Mostarda João de S. Bernardo (v. 1673-v. 1738)
Gautier Antoine-Jean (1674-1729)
Heineccius Johann Michael (1674-1722)
Le Cerf de La Viéville de Fresneuse Jean-Louis (1674-1707)
Neidhardt Johann Georg (v. 1674-1739)
◆(Citizen Jazz) Eric Groleau : hommage au batteur disparu
◆(RFI) Les trois vies du piano à queue de la bande de Gaza

Les musiques savantes (1990-2015) d'après Guillaume Kosmicki

ux portes de l’an 2000, la mondialisation balaye les certitudes esthétiques en même temps que les dernières utopies du XXe siècle. C’est la mort des avant-gardes, au profit de parcours artistiques individuels et éclectiques. Au cours des vingt-cinq dernières années, sept tendances majeures se dégagent dans la composition musicale : le métissage planétaire et l’influence des

Toutes les chroniques

Frédéric Norac
Alain Lambert
Michel Rusquet
Jean-Luc Vannier
Jean-Marc Warszawski

Biographies musicales
Encyclopédie
Articles et études
Annonces

 

Chopin

Philippe Guilhon-Herbert, Chopin, Pianos Works. Calioppe 2018 (CAL 1854).

La musique instrumentale de Johann Christian Bach (1735-1782)

Michel Rusquet —— On a fait de lui « le Bach de Londres », voire « le Bach de Milan ». Avec ce « petit dernier » des fils du grand Bach, on saute carrément une génération, et — ceci expliquant un peu cela — on s'écarte sensiblement des traditions familiales.
Il eut en effet « une carrière atypique pour un Bach. Après avoir, après la mort de leur père, poursuivi sa formation auprès de Carl Philipp Emanuel à Berlin, il gagna à l'âge de vingt ans (1755) l'Italie, où aucun

Ophélie GaillardOphélie Gaillard, son violoncelle et Richard Strauss

Jean-Marc Warszawski —— Figure musicale nationale, Ophélie Gaillard a étudié le violoncelle et la musique de chambre au Conservatoire national supérieur de Paris, sous les directions de Maurice Bourgue, Philippe Muller et Christophe Coin.  En 1998, elle est lauréate du concours Bach de Leipzig, elle grave à la même époque ses premiers enregistrements au sein de l’ensemble baroque Amarillis, avec Héloïse Gaiilard, sa sœur flûtiste et hautboïste, elle grave en 2000 sa première intégrale des œuvres pour violoncelle de Johann Sebastian Bach. Trois ans plus tard, elle est distinguée aux Victoires de la musique, elle crée en 2005 son propre ensemble : Pulcinella. Son bel instrument Francesco Goffriller de 1737 l’accompagne dans

piano et harmoniumTrois œuvres pour piano et harmonium des années 1850-1865

Jean-Marc Warszawski —— Si on nous avait dit « Lefé-bure-Wely » à « Questions pour un champion », nous aurions répondu « euh… Facteur d’orgues ». Bon, quelque chose avec l’or-gue, parce que nous avons vu passer de vieilles partions et des anthologies de pièces pour l’office religieux

Luigi BoccheriniLes quatuors à cordes de Luigi Boccherini (1743-1805)

Michel Rusquet —— Lui aussi par-tagé entre grandes et petites œuvres, le catalogue de quatuors de Boccherini est impres-sionnant : quatre vingt-onze quatuors au total, éche-lonnés de 1761 (opus 2) à 1804 (opus 64), qui se succèdent en continu (G 159 à G 249) dans la

Lefébure-WélyLouis James Alfred Lefébure-Wély (1817-1869)

Son père Isaac François Lefebvre (v. 1756-1831), dit Lefébure-Wély, est claveciniste, puis pianiste, et organiste renommé, aussi compositeur. De 1802 à 1805, il est organiste de Saint-Jacques-du-Haut-Pas à Paris (angle de la rue Saint-Jacques et de la rue de l'abbé de l'épée), avec son orgue orgue Cliquot datant de 1792 puis de l’église Saint-Roch.  Victime d’un accident vasculaire cérébral en 1828, il reste paralysé. Sa mère est Rebecca Françoise Hooker, née vers 1792 à Londres, décédée en 1841 à Paris.
Dès l’âge de dix ans, Louis James Alfred Lefébure-Wely peut remplacer à la tribune son père malade. Grâce à la protection de Marie-Amélie de Bourbon-Siciles, épouse de Louis-Philippe 1er, fréquentant

Azor de Gaston GabarocheOpérette déjantée : Azor de Gaston Gabaroche

Frédéric Norac —— N’y allez surtout pas en croyant découvrir la musique de Gaston Gabaroche et de ses complices, Fred Pearly et Pierre Chagnon. En sortant il ne vous restera en tête que la chanson qui donne son nom à cette opérette farfelue, créée en 1932 aux Bouffes Parisiens et immortalisée en son temps par Arletty

 

Michel Chapuis Les concertos pour orgue de Georg Friedrich Händel par Michel Chapuis et l'Orchestre du Marais sous la direction de Pascal Vigneron

Jean-Marc Wars-zawski —— Né en 1930 à Dôle, Michel Chapuis, décédé voi-ci un an, a été un des grands maîtres orga-nistes français.  Dès l’âge de neuf ans, il tient les orgues le dimanche matin

 

Les cédés

Händel, Water music & Royal Fireworks, La Simpho-nie du Marais, sous la direc-tion d'Hugo Reyne. Musiques à la Chabotterie 2017 (605017).

John Sernee, Sunflowers (quatuor avec flûte), Le chat (huit poèmes de Charles Bau-delaire), Discussions (piano et violoncelle), Ensemble Hélios, Valérie Guillorit (sop.), Sébas-tien Fournier (contre-t.), Michel Deneuve (cristal Baschet), Carine Zarifian (p.). Triton 2018 (TRIHORT 561).

Brahms, sonates et trio pour clarinette, Pascal Moraguès (clarinette), Frank Braley (piano), Christian Poltéra (violoncelle). Indésens 2018 (INDE 111).

Luigi BoccheriniLes trios à cordes de Luigi Boccherini

Michel Rusquet —— Écrits par séries de six, selon les usages de l’époque, on a également un total de quarante-deux trios à cordes, lesquels se répartissent en fait en deux groupes bien distincts : d’un côté, avec les opus 1 (1760), opus 4 (1766), opus 6 (1769), opus 34 (1781) et opus 54 (1796), ceux écrits pour deux violons et un violoncelle, et de l’autre, avec les opus 14 (1772) et opus 47 (1793), ceux qui s’adressent à la formation devenue « classique », avec violon, alto et violoncelle.

L'aurore boréale de la violoncelliste Hermine Horiot

Jean-Marc Warszawski —— Née sur les bords du lac Kir, Hermine Horiot n’a jamais vu d’aurore boréale, mais comme beaucoup d’entre nous, elle imagine fort bien le silence enneigé de Scandinavie, symbole de tous les silences enneigés du monde, et inspiration pour le programme de ce nouveau cédé. Une manière de de roder son violoncelle, fabriqué à Norberg en Suède par le luthier Peter Westerlund.

Luigi BoccheriniLes sonates pour violoncelle et basse continue de Luigi Boccherini

Michel Rusquet —— Selon les décomptes les plus récents, Boccherini a laissé quarante-deux sonates de ce type, qui sont conservées dans diverses bibliothèques entre Milan, Gènes, Dresde, Vienne et Paris. Sauf exceptions, il s’agit d’œuvres de jeunesse que le compositeur écrivit pour les jouer lui-même dans des concerts privés ou publics, sans se donner la peine de les consigner dans le catalogue qu’il tenait personnellement de ses œuvres. Sans

 Petites annonces 

Stage de chant choral espagnol, Charente-Maritime juillet 2019
Dans le cadre de mon mémoire, herche documentation occidentalisation de la musique orientale
Le Centre d'Art Lyrique des Alpes du Sud recrute des choristes
Formation musique et handicap à Strasbourg
Toulouse, cherche pianiste pour musique latine groupe féminin 31
Groupe parisien cherche aussi bons solistes que choristes
Atelier collectif de chant à Paris
Cours privés de chant à Paris
Chorale gospel parisienne à but humanitaire cherche choristes
Piano droit de 1929 à vendre à Paris

recangle_textes

Kosmicki Guillaume, Musique savantes : (III) de John Zorn à la fin du monde et après (1990-2015). Le mot et le reste, 2017 [336 p.; ISBN 978-2-36054-291-8 ; 23 €]

⏪⏪ janvier 2019 ⏩⏩

L M M J V S D
01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31

2015.. 2016.. 2017.. 2018..

 Agenda 

 

rectangle_actu

rectangle

rectangle

trait Les livres trait

Pour les sonorités oppo-sées : Revue d'esthétique et d'analyse musicales des XXe et XXIe siècles (1). L'harmat-tan, Paris 2017 [170 p. ; ISBN : 978-2-343-13910-4 ; 19 €].

Leblanc Cécile, Proust écrivain de la musique : l'allégresse du compositeur. « Le champ proustien », Bre-pols, Turnhout 2017 [648 p. ; ISBN 978-2-503-56636-8 ; 75 €].

Ferruccio Busoni, Esquisse d'une nouvelle esthétique musicale et autres écrits (trad. par Martin Kalte-necker, Paul Masotta, Daniel Dollé et Pierre Michel, pré-sentation par Pierre Michel). « Musique ouverte », Minerve, Paris 2018 [228 p. ; ISBN 978-2-86931-149-7 ; 22,00€]

Qui sommes nous ?
Bulletin d'information
Recherchedans le site et +
Presse internationale

Petites annonces
Téléchargements

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Analyses musicales
Cours d'harmonie et d'écriture

Articles et documents
Bibliohèque
Nouveaux livres
Nouveaux disques

Colloques & conférences
Universités en France

Soutenir musicologie.org

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil.

☎ 06 06 61 73 41

@Contact

SIRET 533 035 408 00012 - Enregistrement à la CNIL no 1122478

ISSN 2269-9910

2018 : 838 958 lecteurs. Classement Alexa ; 8 668 pages publiques indexées dans le moteur de recherche. 3 229 abonnés au bulletin. Les compteurs Xiti sont homologués par Diffusion et Contrôle (OJD)