musicologie.org —— 19e année, dimanche 14 octobre 2018.

    Biographies musicales . Encyclopédie . S'abonner au bulletin . Annonces . Textes . Recherche et annuaire

La Gazette musicale

Queen Mary La leçon d'histoire du BarokOpera Amsterdam : Queen Mary d'après Purcell

Frédéric Norac —— Queen Mary, c'est un peu le pendant de ce  King Arthur revu par le BarokOpera Amsterdam que nous avions tant apprécié. Une évocation de la Reine Mary II Stuart (ne pas confondre avec la célèbre Reine d'Ecosse), épouse de Guillaume d'Orange et dédicataire de nombreuses odes de Purcell, pour les funérailles de laquelle il composa sa fameuse Musique (Z.860).

Kelsall John (v. 1666-v. 1731)
Kortholt Matthias Nicolaus (v. 1666-v. 1731)
Meckenheuser Jacob Georg (v. 1666-v. 1731)
Pemberton E (v. 1666-v. 1731)
De la musique française à New York avec la violoncelliste Louise Dubin
« L'écoute en jeu(x) : une intro-duction à la musicologie » : forma-tion publique en ligne sur la musi-que, par l’Université d’Évry

The Multivalent Voice in Transcultural Music-Making, 11-13 April 2019, Istanbul
◆ Musicological Societies as Intermediaries between Society, Musical Life and Academia, 22-24 November 2018, Utrecht
◆ Early Music Conference "Musi-cking" : Cultural Considerations, May 13-17, 2019, Eugene
◆ 7th Conference of the Royal Musical Association Music and Philosophy Study Group, 11-12 July 2019, London

Diabolus in musicaDiabolus in musica / diable en musique

Le diable en musique ou Diabolus in musica, désigne depuis les théoriciens du Moyen-Âge, l'intervalle de quarte augmentée (ou quinte diminuée), formé par trois tons consécutifs, soit un « triton », comme le nom de l'animal maléfique. Cet intevalle dissonant était prohibé ou d'usage très limité.
Dans le tempérament égal, cet intervalle divise exactement l'octave en deux, il est égal à son renversement, et dans la gamme majeure ne se présente qu'une seule fois.

 

 

Boffrand Gabriel Germain (1667-1754)Boffrand Gabriel Germain (1667-1754)

Élève de François Girardon et de Jules Hardouin-Mansart, il est un célèbre architecte et décorateur, auteur de pièces de théâtre.
En 1695, il élève l'hôtel Amelot de Gournay (1, rue Saint-Dominique à Paris). Il construit de nombreux hôtels à Paris (faubourg Saint-Germain), l'hôpital

Leonard Bernstein’s Poetics, October 9–12, 2019, Bonn
Grief and the Arts in the West from the Middle Ages to the 21st Century: An Interdisciplinary Conference, November 28–30, 2019, Leuven (Belgium)
International Women and/in Musical Leadership Conference, 7-8 March 2019, London
◆(Le Devoir, Québec) Pour Alexandra Stréliski, le piano est un refuge http://bit.ly/2CGIuwt
◆(RTS culture, Suisse) Concert en hommage au compositeur Michael Jarrell pour ses soixante ans
◆(France Info) Barbara Hannigan, soprano star : « Non, Bérénice n'est pas une hystérique ! »

La question dans réponse La question sans réponse : six conférences de Leonard Bernstein pour revigorer les neurones musicologi-ques et autres

Jean-Marc Warszawski —— En 1971, Leonard Bernstein dont on fête cette année le centième anniversaire, était invité en résidence à l’université de Harvard (il y a étudié de 1935 à 1939), par le département de littérature comparée, pour donner une série de six

Toutes les chroniques

Frédéric Norac
Alain Lambert
Michel Rusquet
Jean-Luc Vannier
Jean-Marc Warszawski

Biographies musicales
Encyclopédie
Articles et études
Annonces

 

Dhafer Youssef, Sounds of Mirrors , Dhafer Yous-sef (oud), Zakir Hussain (tabla), Hüsnü Şenlendirici (clarinette), Eivind Aarset (guitare), Anteprima, 2018.

La harpe celtique

Apparue en Europe occidentale vers les années moins 1100, mais d'un usage courant à partir des viiie-ixe siècles, la harpe fut un instrument très en vogue au moyen-âge, pour être supplantée par le luth au xve siècle. Elle est aussi symboliquement l'instrument du roi biblique David.
Elle était en usage en répandu en Irlande Écosse, Pays de Galles, Bretagne et Galice (cláirseach en irlandais, clàrsach en gaélique écossais).

Nations de François CouperinLa simphonie du Marais réunit les Nations de François Couperin

Jean-Marc Warszawski —— Créée en 1987 par Hugo Reyne, La simphonie du Marais faisait par son nom écho à ce quartier de Paris, projeté par Henri IV pour être la démonstration de son règne, où les rues portant le nom de provinces françaises devaient converger en étoile vers la place de France qui ne vit pas le jour. Mais il reste la magnifique Place royale devenue Place des Vosges, et plus loin, au bout du Pont neuf, la Place Dauphine. Bref, le marais est le quartier de la modernité parisienne et de l’aristocratie du xviie siècle.  En 2004, la Simphonie du Marais entre en résidence au Logis de la Chabotterie (en Vendée « Logis » désigne une ancienne maison de maître), à Montréverd, au nord

Ex AnimaThéâtre équestre Zingaro Bartabas : Ex Anima Soufflant, et totalement musical

Alain Lambert —— On avait beaucoup apprécié Calacas il y a quatre ans [voir notre chronique] et, malgré l'inconfort du chapiteau et la symphonie des tousseurs, on s'est laissé prendre au spectacle d'Ex Anima, plus intimiste que le

Postel Guillaume Postel Guillaume (1510-1581)

Érudit et illuminé, représentant de l'évangélisme qui entourait la famille royale, se dit être (entre autres) « premier-né de la restitution ».
Premier traducteur du Protévangile de Jacques. Il dresse également la première carte du monde en projection polaire (avec le paradis terrestre).

Buttstett Johann Heinrich (1666-1727)

Il est l'un des fils de Johann Henricus Buttstett (16..-1702), pasteur à Bindersleben. Il intègre à l'âge de 15 ans l'école communale d'Erfurt et à partir du début de l'année 1678, prend des cours avec Johann Pachelbel, organiste de la Predigerkirche à Erfurt.
Il est engagé comme organiste à la Reglerkirche et enseigne à l'école de l'église.
En 1687, il obtient la tribune à la Kaufmannskirche, y enseigne le latin à son école. Au mois de juillet de la même année, il se marie avec Martha Lämmerhirt d'Erfurt, ils auront dix enfants.
Pachelbel laisse son poste vacant en 1690. Il y est remplacé par un de ses étudiants, Nicolaus Vetter, l'année suivante, puis quelques mois plus tard par Buttstett qui devient ainsi l'organiste de la ville en 1693. Il est également organiste dans une église catholique de la ville.

Hopkinson SmithCourse de fond dans les étoiles : dernier week-end du festival d’Ambronay

Frédéric Norac —— Avec six concerts en deux jours et une conférence, précédés d'une soirée d'opéra, le dernier week-end du festival d’Ambronay avait tout de la course de fond, sinon dans les étoiles (Vibrations-Cosmos était le titre de cette 39e édition)

Pastiche / Pasticcio

Pastiche, vient de pasticcio (pâté). Ce mot est appliqué à la peinture à  la Renaissance Italienne pour désigner un faux.
La première falsification connue (dans un but frauduleux), est la copie du Portrait de Léon X par Raphaël faite au  XVIe siècle par Andrea del Sarto pour être offerte à Frédéric II de Gonzague.
Ce faux avait été commandé par le pape qui tout en voulant exaucer le désir de Frédéreric II, ne voulait pas se séparer de l'oeuvre originale.

Les cédés

16 Levers de soleil, musique originale de Guil-laume Perret. La vingt-cin-quième heure 2018.

 

Beethoven revisited, symphonies 1-9, Taschen-philharmonie, sous la direction de Peter Stangel. Edition Taschenphilharmonie / Sony Music 2017 (6 volumes, ETPO 10).

 

espaces

Edward Perraud, Espaces, Edward Perraud (batterie), Paul Lay (piano), Bruno Chevillion (contrebasse). Label bleu 2018.

De L’Ombre à La Lumière : Klein, Dohnányi, Wein-berg et Cras mis à l’honneur par le Trio Goldberg

Jean-Luc Vannier —— De L’Ombre à La Lumière (Ars Produktion-Schuma-cher) ne veut pas seulement nous faire redécouvrir des compositeurs que les aléas du temps et les vicissitudes, souvent tragiques, de l’histoire auraient contribué à effacer de nos mémoires immédiates. Formé de Liza Kerob au violon, de Federico Hood à l’alto et de Thierry Amadi pour le violoncelle — tous trois respectivement Supersoliste, 1er Alto Solo

Ombres sur Ba-bylone : Sémira-mis d'André Car-dinal Destouches

Frédéric Norac —— Après Issé pastorale héroïque de 1697, récréée par l’ensemble Les Surprises au dernier festival de Montpellier, c’était au tour d’Ambronay d’accueillir Sémiramis, tra-gédie lyrique de 1718 d’André Cardinal Destouches et de nous offrir la possibilité de réévaluer un compositeur dont la postérité n’avait jusqu’ici conservé que le célèbre ballet des Éléments et sa tragédie Callirhoè, ressuscitée par Hervé Niquet en 2005 à  l'Arsenal de Metz.

Quatre cédés de jazz éclectique pour regarder les feuilles tomber

Alain Lambert —— Du jazz sidéral, world, acoustique et électrique pour cedébut d'automne, venu de l'espace avec le saxophoniste Guillaume Perret, de l'Orient avec l'oudiste Dafer Youssef, le long des cordes de la basse de Laurent Bonnot ou de la contrebasse de Ricardo Del Fra.

 Petites annonces 

Le Symphonique des Artisans de Provence Alpes Côte d’Azur recrute nombreux pupitres
Groupe de métal symphonique à Saint-Étienne cherche son bassiste
Orchestre de chambre amateur du 94, recrute tous pupitres pour spectacle
Asso de Toulouse cherche musiciens bénévoles pour animation maisons de retraite
Cherche à Ajaccio ou alentours amateurs de musique classique ou mélomanes pour échanges
Chœur parisien recrute basses
Chanteuse Soul Gospel dans le 93 cherche musiciens
Dans le Gard Recherche accordéoniste chromatique issue du milieu trad si possible ou autre (violoniste)
Stage chant polyphonies afropéennes à Bagneux (92)
Cours particuliers de piano à Paris

rectangle_actu

Sultan Sophie, Devy Erlih, portrait d'un violoniste pionnier (1928-2012). Éditions du Robec 2018 [220 p. ; ISBN 978-2-9564338-0-4 ; 21,00€]

 

 ⏩

⏪⏪ octobre 2018 ⏩⏩

L M M J V S D
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31

2017                         2019

 Agenda 

rectangle

rectangle

recangle_textes

trait Les livres trait

Leonard Bernstein, La question sans réponse : six conférences données à Harvard (préface par Renaud Machart). « musique ouverte », Minerve, Paris 2018 [312 p. ; ISBN 978-2-86931-151-0 ; 25 €]

Le rire en musique

Joubert Muriel et Le Touzé Denis (direction), Le rire en musique. « méloto-nia », Presses universitaires de Lyon, Lyon 2017 [328 p. ; ISBN 978-2-7297-0918-1 ; 20 €].

Houbart François-Henri, Histoire de l'orgue en Orléanais et dans le Loiret : inventaire des orgues, fac-teurs, organistes, composi-teurs. Delatour France Samp-zon 2016 [480 p. ; ISBN 978-2-7521-0302-4 ; 59 €]

 

 

Qui sommes nous ?
Bulletin d'information
Recherchedans le site et +
Presse internationale

Petites annonces
Téléchargements

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Analyses musicales
Cours d'harmonie et d'écriture

Articles et documents
Bibliohèque
Nouveaux livres
Nouveaux disques

Colloques & conférences
Universités en France

Soutenir musicologie.org

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil.

☎ 06 06 61 73 41

@Contact

SIRET 533 035 408 00012 - Enregistrement à la CNIL no 1122478

ISSN 2269-9910

2017 : 887 548 lecteurs. Classement Alexa ; 8 286 pages publiques indexées dans le moteur de recherche. 3 229 abonnés au bulletin. Les compteurs Xiti sont homologués par Diffusion et Contrôle (OJD)