musicologie.org —— 19e année, mardi 9 octobre 2018.

    Biographies musicales . Encyclopédie . S'abonner au bulletin . Annonces . Textes . Recherche et annuaire

La Gazette musicale

Quatre cédés de jazz éclectique pour regarder les feuilles tomber

Alain Lambert —— Du jazz sidéral, world, acoustique et électrique pour ce début d'automne, venu de l'espace avec le saxophoniste Guillaume Perret, de l'Orient avec l'oudiste Dafer Youssef, le long des cordes de la basse de Laurent Bonnot ou de la contrebasse de Ricardo Del Fra.

Appel à candidatures pour compositions musicales
◆(La Voix du Nord) L’Orchestre de Douai pleure la disparition de son ancien chef Stéphane Cardon
◆(Le Vif) Philippe Herreweghe : « Les chefs d'orchestre dirigent jusqu'à leur mort »
◆(AFP) Montserrat Caballé, « la Superba », de Verdi à Freddie Mercury
◆(Libération) À Paris, le rock ne tient plus les bars
◆(Audiofanzine)  Gibson sort du marasme

◆(Tous les festivals) Serge Kancel : « L'Etat est dans son rôle en soutenant une contre-offre sur la base de critères de qualité et de diversité »
◆(Radio Praha) La Philharmonie tchèque célèbre le centenaire de la Tchécoslovaquie
◆(Culturebox) Nuit blanche 2018 : les rendez-vous à ne pas manquer à Paris
◆(Paris-Match) La succession de Stéphane Lissner à l'Opéra de Paris est ouverte

Les sonates d'église de Mozart

Michel Rusquet —— our terminer dignement notre parcours mozartien, disons un mot de ces dix-sept pièces instrumentales d’église que le jeune musicien écrivit pour les cérémonies liturgiques ou festives de la cathédrale de Salzbourg. Ces pages pour orchestre, où l’orgue intervient parfois en soliste, mais plus souvent comme continuo, n’avaient visiblement pas pour objet d’inciter à la méditation, mais plutôt de servir d’intermède entre la lecture de l’épître et celle de l’évangile. D’où d’ailleurs leurs dimensions fort restreintes

 

 

BeethovenLes neuf symphonies de Beethoven en poche

Jean-Marc Warszawski —— Voici une entreprise assez extraordinaire : un orchestre symphonique de poche (la Taschenphilharmonie de München), lequel avec 27 musiciens réguliers, met les plus grandes œuvres à son répertoire depuis 2005, et pour ce présent

◆(La Croix) Michael Spyres, un ténor au tempérament entêté
◆(Journal des bâtiments et des TP) Salle Rameau Lyon 1er/ Gros projet de réhabilitation confiée à la compagnie de Phalsbourg
◆(Radio Praha) L’aventure musicale de Lenka Morávková et de sa sculpture sonore
◆(Le Parisien) Parmain : Marek Tomaszewski, le pianiste méconnu
◆(France musique) Glenn Gould et la radio, une histoire d’amour
◆(Directinfo) Tunisie : Report de la remise du Prix international de la musicologie Mahmoud Guettat (Samir Becha)

Un King Arthur de fortune : Purcell par le BarokOpera Amsterdam

Frédéric Norac —— Ne vous attendez pas à trouver dans ce spectacle tous les fastes de l'opéra baroque tels que peuvent les offrir les productions des grands théâtres. Non, il s'agit quasiment d'un théâtre de tréteaux qui joue du deuxième et du troisième degré pour donner vie à un ensemble de divertissements (masks) composés par Purcell afin de s'intercaler entre les actes de la pièce de John Dryden, King Arthur or the British Worthy de 1691.

Toutes les chroniques

Frédéric Norac
Alain Lambert
Michel Rusquet
Jean-Luc Vannier
Jean-Marc Warszawski

Biographies musicales
Encyclopédie
Articles et études
Annonces

 

The gumbo

Cecil L. Recchia, The Gumbo, Cecil L. Recchia (chant), David Grebil (batterie), Pablo Campos (piano), Raphael Dever (contrebasse), Malo Mazurié (trompette). Harpo 2018 (Inouïe).

Yamada Kôsaku Yamada Kôsaku (1886-1965)

Il entre en 1904 au Conservatoire impérial où il étudie la direction de chœur avec Tamaki Shibata, le violoncelle et la théorie musicale avec H. Werkmeister. En 1908 il se rend en Allemagne et étudie la composition à l'école supérieure de musique de Berlin avec Max Bruch et Karl Leopold Wolf et la piano avec Carl August Heymann-Rheineck.
Il compose de la musique de chambre et un opéra Ochitaru tennyo dont il va préparer la création au Japon. La première guerre mondiale

VerdiLe théâtre est dans la musique: Rigoletto en version de concert

Frédéric Norac —— Verdi a qui l’on demandait lequel de ses opéras il préférait aurait (dit-on) répondu qu'en tant qu’amateur c'était La Traviata, mais comme professionnel il préférait Rigoletto. De fait, même si l’on n’est pas très sensible à l' histoire du bouffon à qui le destin fait la farce de réserver l'humiliation suprême en livrant sa fille adorée au libertin le plus cynique et en la faisant mourir pour lui, il faut reconnaitre que l’opéra s'impose au plan dramaturgique et musical  comme un chef d’œuvre.
La virtuosité avec laquelle le compositeur intègre l’ensemble des passages obligés du genre, l’économie et la concision (à peine deux heures vingt de musique), le sens de la « couleur »

GivernyMusique de chambre à Giverny 2018, 11e concert : airs d'opéras italiens

Jean-Marc Warszawski —— Un opéra italien sans diva n’est pas un opéra. Elles en ont eu des caprices ces dames (c’est du passé lointain, immensément lointain), ordonnant qu’on modifie les airs, de rajouter là ce qu’il faut pour se mettre en valeur, de retirer

didonDidon et son double : Didon et Énée de Purcell

Frédéric Norac –– « Les grandes âmes conspirent contre elles-mêmes et fuient le remède si ardemment désiré » fait dire au chœur Nahum Tate avant que Didon ne prenne la décision de mourir, incapable de surmonter la trahison d’Enée et sa propre faute de lui avoir cédé. Cette sentence

Le Festival PAN ! et Plage Sonore en cohabitation

Alain Lambert —— Le festival des jazz et musiques improvisées a commencé à Caen le samedi et le mercredi précédents à la bibliothèque Alexis de Tocqueville avec la chouette chorale du P'tit choeur sauvage plutôt  maloya. Aussi «  Le cri des insectes » l'étonnante projection de papiers découpés et d'objets d'Amélie Delaunay en live avec cinq musiciens inspirés sur des compositions du trompettiste Simon Deslandes.
Mais la Fermeture Éclair lui servant de base depuis cinq ans ayant été détruite en début de mois, le festival du collectif jazz caennais s'est déplacé sur la friche de la Sociéte Métallurgique de Normandie, dans la cité de chantier du WIP, entre de grandes halles en réfection et l'immense refroidisseur qui restent les seuls vestiges de la SMN revendue à la Chine depuis plus de vingt ans.

 

Samy THiebaultTrois cédés jazz pour l’équinoxe

Alain Lambert —— Voyages, voyages encore avec le saxophoniste Samy Thiébault et ses musiques des Caraïbes, ou plus intérieurs avec les trios de deux batteurs, Thomas Delor et Edward Perraud.

opcmMonte-Carlo : M. Vengerov avec Chostako-vitch et « l’expé-rience » K. Yamada de la Ve Symphonie de Beethoven ouvrent la saison philharmonique

Jean-Luc Vannier —— Dans son introduction aux « Carnets intimes » de Ludwig van Beethoven , Emmanuel Buenzod évoque la cinquième

Les cédés

Levantine SymphonieIbrahim Maalouf, Levantine Symphony no 1, Ibrahim Maalouf quartet, Paris Symphonic Orchestra, Maîtrise des Hauts-de-Seine. Mr IBE 2018.

comoJean-Pierre Como, Infinite, Jean Pierre Como (piano), Christophe Panzani (saxophnes ténor et soprano), Bruno Schorp (contrebasse), Rémi Vignolo (batterie). L’Âme sœur 2018 (Socadis).

Riccardo Fra, Moving People, Riccardo Del Fra (contrebasse), Kurt Rosenwinkel (guitare), Jan Prax (saxophones), Tomasz Da-browski (trompette), Rémi Fox (saxophones), CarlHenri Morisset (piano), Jason Brown (batterie), Cristal Records 2018.

CPE BachLe voyage sentimental avec Carl Philipp Emanuel Bach de Mathieu Dupouy

Jean-Marc Warszawski —— Passé de la flûte à bec aux claviers, Mathieu Dupouy a étudié le clavecin au Conservatoire national supérieur de Paris avec Christophe Rousset, Pierre Hantaï, Olivier Beaumont, le pianoforte au Conservatoire de Paris avec Patrick Cohen et l’orgue avec Georges Guillard.  Amoureux de clavecin, clavicorde et pianoforte pour leurs sonorités non formatées, il évolue dans un répertoire qui leur est adapté. Ancien, naturellement, mais aussi contemporain

Devy >ErlihLe portrait du violoniste Devy Erlyh par Sophie Sultan

Jean-Marc Warszawski —— Né en 1928 à Paris, dans une famille originaire de Bessarabie, Devy Erlih apprend le violon à l'oreille en jouant très jeune au sein de l’orchestre « tzigane » de son père dans les cafés parisiens , une attraction remarquée. En 1941, il entre au Conservatoire national supérieur, lisant à peine la musique, pour suivre l’enseignement de Jules Boucherit (1877-1962). Mais les temps ne lui sont pas propices. 

Hans HotterHans Hotter (1909-2003)

De 1928 à 1930 il étudie à l'école supérieure de musique de Münster pour devenir organiste et chef de choeur. Ses capacités vocales sont alors remarquées et développées par Matthäus Roemer. Il suit des cours avec Rudolf Bockelmann et Willy Wirk.
En 1929 il se produit la première fois en concert à Munich où il chante le solo du Messie de Händel.
Il débute en 1930 au Théâtre municipal de Troppau comme Orateur dans La Flûte enchantée de Mozart.

 Petites annonces 

Groupe de métal symphonique à Saint-Étienne cherche son bassiste
Orchestre de chambre amateur du 94, recrute tous pupitres pour spectacle
Asso de Toulouse cherche musiciens bénévoles pour animation maisons de retraite
Cherche à Ajaccio ou alentours amateurs de musique classique ou mélomanes pour échanges
Chœur parisien recrute basses
Chanteuse Soul Gospel dans le 93 cherche musiciens
Dans le Gard Recherche accordéoniste chromatique issue du milieu trad si possible ou autre (violoniste)
Stage chant polyphonies afropéennes à Bagneux (92)
Cours particuliers de piano à Paris
Le Grand chœur d'opéra amateur de Paris se crée et recrute tous pupitres

recangle_textes

 

Cugny Laurent, Hugues Panassié : l'œuvre panassié-enne et sa réception. « Jazz en France », Outre mesure, Paris 2017 [166 p. ; ISBN 978-2-907891-92-9 ; 17 €]

 

 ⏩

⏪⏪ octobre 2018 ⏩⏩

L M M J V S D
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31

2017                         2019

 Agenda 

rectangle_actu

rectangle

rectangle

trait Les livres trait

Boisnel Juliette et Cas-tanet Pierre Albert (co-ordination), Franck Zappa : l'un  et le multiple. Presses universitaires de Rouen et du Havre, 2017 [306 p. ; ISBN 791024007632 ; 24 €]

Pour les sonorités oppo-sées : Revue d'esthétique et d'analyse musicales des XXe et XXIe siècles (1). L'harmat-tan, Paris 2017 [170 p. ; ISBN : 978-2-343-13910-4 ; 19 €].

Leblanc Cécile, Proust écrivain de la musique : l'al-légresse du compositeur. « Le champ proustien », Bre-pols, Turnhout 2017 [648 p. ; ISBN 978-2-503-56636-8 ; 75 €].

 

 

Qui sommes nous ?
Bulletin d'information
Recherchedans le site et +
Presse internationale

Petites annonces
Téléchargements

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Analyses musicales
Cours d'harmonie et d'écriture

Articles et documents
Bibliohèque
Nouveaux livres
Nouveaux disques

Colloques & conférences
Universités en France

Soutenir musicologie.org

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil.

☎ 06 06 61 73 41

@Contact

SIRET 533 035 408 00012 - Enregistrement à la CNIL no 1122478

ISSN 2269-9910

2017 : 887 548 lecteurs. Classement Alexa ; 8 286 pages publiques indexées dans le moteur de recherche. 3 229 abonnés au bulletin. Les compteurs Xiti sont homologués par Diffusion et Contrôle (OJD)