musicologie.org —— 19e année, lundi 18 juin 2018.

    Biographies musicales . Encyclopédie . S'abonner au bulletin . Annonces . Textes . Recherche et annuaire

La Gazette musicale

Florent NagelLe livre pour piano de Florent Nagel

Par Jean-Marc Warszawski —— Nous avons découvert la musique de Florent Nagel et par la même occasion la personne,  sur la scène d'un concert « Cantus Formus », le 16 novembre 2016,  au Conservatoire de Paris, un cycle animé depuis des années par Nicolas Bacri.  Il y joua quelques études de sa composition qui ont enthousiasmé le public.
Le succès rencontré depuis 2012  par son conte musical Alice au pays des merveilles (piano quatre mains récitant), un vrai succès

●(France musique) Le chef d’or-chestre Guennadi Rojdestvenski est mort
●(Est Ensemble) Est Ensemble ouvre une classe de direction d’orchestre au conservatoire de Montreuil
●(Le Figaro) Le manifeste pour un opéra plus audacieux de Stéphane Lissner
●(Journal de Montréal) André Ma-thieu : un hommage à la hauteur
●(Le Parisien) Gennevilliers : l'emblématique directeur du conservatoire fait ses adieux

●(AFP) Décès de la star de l'accordéon Yvette Horner
●(24 heures, suisse) La ballerine qui fit danser le Tout-Lausanne
Spengler Johann Friedrich (1651- 1717)
Tosca Tomás Vicente (1651-1723)
Gelhud Ludovic Gunther (v. 1665-v. 1730)
Bernard Haitink victime d'une lourde chute sur scène
●(La Croix) Vibrer au répertoire fascinant des castrats

Iso Pierre ( v. 1715 - v. 1794)

Compositeur et professeur. Son nom apparaît sous la forme « Yzo » jusqu'en 1759, pour ensuite devenir « Izo ». Il n'a aucun lien de parenté avec le bassoniste Étienne Osi.
Venant de Nevers, il se fixe à Moulins en 1736, où il est maître de musique à l'académie de musique et directeur de l'école de musique locale. Il enseigne le chant et le violon. Il est mis à contribution pour des répétitions et des concerts.
Il quitte Moulins en 1742, s'installe probablement à Paris en 1748. En 1752-1754, il prend part à la Querelle des Bouffons, en publiant une réponse à la Lettre sur la musique française de Jean-Jacques Rous-

 

 

 

 

 

Deux solitudes en un acte : Manga Café ; Trouble in Tahiti

Par Frédéric Norac —— Si l’on en croit la légende, Léonard Bernstein composa Trouble in Tahiti, son premier opéra et le seul dont il écrivit également le livret, en 1952, pendant sa lune de miel avec sa femme Felicia Montealegre. Drôle de cadeau de noces tout de même que cet acte

●(AFP) Pour son dernier spectacle de danse solo, Akram Khan rend hommage aux soldats coloniaux
●(AFP) Mats Ek: « mes ballets de nouveau sur scène en 2019 »
●(AFP) Pologne: des instruments «endémiques» pour des airs sauvés de l'oubli
●(La Montagne) Le fameux vio-loncelle de Guadagnini adjugé 750.000 € aux enchères à Vichy
●(La Provence) Marseille : la représentation d'Ernani impactée par un mouvement de grève
●(France Info) La musique africaine a le vent en poupe au 52e Midem, marché du disque de Cannes

Étienne Ozy (1754-1813)

Peut-être a-t-il appris le basson après d'une institution militaire, comme cela se faisait à l'époque pour les instruments à vent.
Il se serait installé à Paris en 1777, et aurait étudié avec Georg Wenzel Ritter (1748-1808), séjournant alors dans la ville.
En 1777-1778, il fait des débuts remarqués au Concert spirituel dans le concerto pour basson de P. D. Deshayes. Au cours des douze années suivantes, il apparaît trente-six fois dans les programmes dont 19 fois dans ses propres compositions.
En 1783, il est au service du duc d'Orléans, et commence à publier ses trente-deux suites pour deux clarinettes, deux cors et basson, configuration instrumentale usité pour les ensembles maçonniques.

Toutes les chroniques

Frédéric Norac
Alain Lambert
Michel Rusquet
Jean-Luc Vannier
Jean-Marc Warszawski

Biographies musicales
Encyclopédie
Articles et études
Annonces

 

Le sablier du temps : un voyage musical à travers l'âme juive, Virginie Constant (violoncelle), Si-mon Zaoui (piano), Katarzyna Alemany (violoncelle). « Collection classique », Institut européen des musiques juives 2017 (IEMJ- CDC 002).

Mikołaj Zieleński Les œuvres de Mikołaj Zieleński par l'ensemble La Tempesta : un événement

Par Jean-Marc Warszawski —— Mikołaj  Zieleński est un compositeur polonais actif au début du 17e siècle, peu connu au-delà de la Pologne, et pratiquement inconnu en France, où l’on est assez ignorant de nos voisins orientaux et de leur histoire.
On connaît d’ailleurs très peu de choses chose quant à sa vie, sinon ce qu’il en a écrit dans la préface de ses œuvres publiées en 1611 à Venise, sur les deniers de son patron, le Primat de Pologne,

Zieleński Mikołaj Zieleński Mikołaj (v. 1550-v. 1615)

En 1604 Stanisław Kijewski, un aristocrate lui cède un domaine à Gromino, près de Pułtusk. De cette date à 1606, il est au service du diocèse de Plock, où il apparaît comme organiste dans les archives du chapitre.
Il se marie en 1611, avec Anna Feter. Il est alors, et jusqu'à sa mort, organiste et maître de chapelle de l'archevêque de Gniezno, primat de Pologne depuis 1608, Wojciech Baranowski (1548-1615), à Łowicz.
Cette charge était attachée à la chapelle privée du prélat à la cour de Łowicz. On ne sait pas si elle concernait le service de la cathédrale de Gniezno.
Dans une de ses dédicaces (unique source biographique), Mikołaj Zieleński remercie

Moyreau Christophe (1700-1774)

Il est peut-être maîtrisien à la collégiale de Saint-Aignan, où il est organiste de 1719 à 1737.
En 1726, il épouse Jeanne Patenôtre (....-1746). Ils ont onze enfants.
En 1737, il est nommé organiste de la cathédrale Sainte-Croix d'Orléans.
En 1752, il achète une maison près des remparts d'Orléans, rue du Bourg neuf, à quelques centaines de mètres de la cathédrale (très éloignée de l'actuelle rue Christophe Moyreau). Il y cultive des orangers.

Czerny Carl (1791-1857)

La source essentielle concernant sa vie, est son esquisse autobiographique, Erinnerungen aus meinem Leben (souvenirs de ma vie, publiés en 1842).
Il y décrit son grand-père comme un bon violoniste amateur, fonctionnaire à la mairie de Nimburg, près de Prague.

Beatrice Berrut a Liszt dans la peau et son piano plein les mains

Par Jean-Marc Warszawski —— Beatrice Berrut vient du pays du chocolat et du ranz des vaches, où elle se met au piano sur les genoux de sa mère qui lui cède le tabouret, elle étudie par la suite à Zurich avec Esther Yellin, puis à Berlin avec Galina Iwanzowa à la Hochschule für Musik Hans Eisler. Dès la fin de ses études à Berlin, elle commence à battre les planches du monde entier en récital ou avec orchestre, et se perfectionne parallèlement  auprès de John O'Conor à Dublin, à la Royal Irish Academy où elle est diplômée.
enfant elle est tombée d'amour dans le second concerto de Johannes Brahms, c'est en fin de compte Franz Liszt qui fait depuis des années

Hotteterre Jacques Hotteterre Jacques (1684 - 1762)

Les Hotteterre sont une famille de musiciens et facteurs d'instruments, originaire de La Couture, dans l'Eure (La Couture-Boussey depuis 1844), haut lieu de la facture d'instruments à vent, réputé pour l'habileté de ses ouvriers.
Portant les mêmes prénoms, l'identification des

Friedrich Nietzsche : aphorismes sur la musique

Sébastien Bach. Si nous n'écoutons pas la musique de Bach en parfaits et subtils connaisseurs du contrepoint et de toutes les variétés du style fugué, et devons par conséquent nous passer de la jouissance proprement artistique, nous aurons, à l'audition de sa musique, l'impression

Les cédés

theorem_of_joy

 

Thomas Julienne, Theorem of Joy. Inouï distribution 2018.

 

demeter no acces

 

Marjolaine Reymond, Deme-ter No Access. Cristal Records 2018.

 

broken land

 

Initiative H, Broken Land. Neuklang 2018.

Tamara bounazouVoix internationales, jeunes et talentueuses primées à l’opéra de Marseille

Par Jean-Luc Vannier —— 139 candidats dont 78 sopranos, 22 nationalités représentées : pour sa seconde édition, l’opéra de Marseille organisait du 4 au 9 juin 2018, un concours international de chant avec la participation, lors de la finale samedi 9 juin 2018, un concours international de chant avec la participation, lors de la finale samedi 9 juin, de l’orchestre philharmonique de Marseille sous la direction de Lawrence Foster.

Le virelai

Nom d'une forme poétique de la fin du xiiie siècle et du xive siècle, qui disparaît au xve siècle. Dans sa forme la plus simple, le virelai se compose d'une strophes rimée de deux vers, suivie d'une strophe refrain ou formule répétitive musicales (avec des paroles différentes), propre à la reprise en chœur. Tel que : B : couplet, B' : couplet, B'' : couplet, A : refrain, etc.
Plus complexe, il mêle des strophes de différentes métriques, le refrain pouvant alors changer, mais par exemple avoir un mètre (en général court) et une assonance particuliers, comme une réponse régulière obstinée.  Il peut aussi débuter comme un rondeau, une strophe et une formule refrain qui est reprise à distance régulière

Michael SpyresGounod dans les affres du surnaturel : La nonne sanglante

Par Frédéric Norac —— Deux œuvres ont particulièrement marqué le jeune Gounod  dans son approche de l'opéra, le Don Giovanni de Mozart, créé à l'Opéra de Paris en 1834, et Robert le Diable de Meyerbeer, choc esthétique de l'année 1831 qui devait influencer toute une génération de compositeurs de Berlioz à Wagner. Dans les deux opéras, l'élément fantastique et l'idée de culpabilité — dans le premier la statue du commandeur, dans le second la pré-

 Petites annonces 

Stage d'été autour de la messe de Notre-Dame de Guillaume de Machaut à Strasbourg
Groupe de métal symphonique de Saint-Étienne cherche son ou sa claviériste
Le Festival des Fous Chantants d'Alès recherche participantes et participants pour ses scènes ouvertesStage de polyphonies géorgiennes dans les Deux-Sèvres en juillet
Stage vocal en Normandie du 5 au 12 août 2018
Pont Saint-Esprit, stage de musique baroque
Ensemble vocal féminin Paris, recrute tous pupitres
Vrai alto 1, titulaire d'un CA de chant et de prix au CNSM de Paris, cherche à intégrer petit ensemble
3e Académie de Musique Sacrée de Lyon à Pont-Saint-Esprit
Compositeur cherche chœur pour création cantate

rectangle

Feneyrou Laurent, De lave et de fer. Une jeunesse allemande : Helmut Lachen-mann. « Répercussions », Éditions MF, Paris 2017 (286 p. ; ISBN 978-2-915794-97-7 ; 22 €].

 ⏩

⏪⏪ juin 2018 ⏩⏩

L M M J V S D
01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30

      2017                       2019

 Agenda 

rectangle_actu

 

recangle_textes

 

rectangle

trait Les livres trait

Cugny Laurent, Hugues Panassié : l'œuvre panassié-enne et sa réception. « Jazz en France », Outre mesure, Paris 2017 [166 p. ; ISBN 978-2-907891-92-9 ; 17 €]

Boisnel Juliette et Cas-tanet Pierre Albert (co-ordination), Franck Zappa : l'un  et le multiple. Presses universitaires de Rouen et du Havre, 2017 [306 p. ; ISBN 791024007632 ; 24 €]

Pour les sonorités oppo-sées : Revue d'esthétique et d'analyse musicales des XXe et XXIe siècles (1). L'harmat-tan, Paris 2017 [170 p. ; ISBN : 978-2-343-13910-4 ; 19 €].

 

Qui sommes nous ?
Bulletin d'information
Recherchedans le site et +
Presse internationale

Petites annonces
Téléchargements

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Analyses musicales
Cours d'harmonie et d'écriture

Articles et documents

Articles et documents
Nouveaux livres
Nouveaux disques

Colloques & conférences
Universités en France

Soutenir musicologie.org

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil.

☎ 06 06 61 73 41

@Contact

SIRET 533 035 408 00012 - Enregistrement à la CNIL no 1122478

ISSN 2269-9910

2017 : 887 548 lecteurs. Classement Alexa ; 7 883 pages publiques indexées dans le moteur de recherche. 3 229 abonnés au bulletin. Les compteurs Xiti sont homologués par Diffusion et Contrôle (OJD)