musicologie.org —— 19e année lundi 22 janvier 2018

    Biographies musicales . Encyclopédie . S'abonner au bulletin . Annonces . Textes . Recherche et annuaire

La Gazette musicale

Les concertos nos 14 à 16 de Mozart

Par Michel Rusquet —— Ces trois-là nous font entrer dans la période d'effervescence créatrice qui, de 1784 à 1786, verra naître une floraison de douze concertos pour piano, parmi lesquels les plus grands chefs-d'œuvre de Mozart dans cette spécialité.
D'un type « tout particulier », selon les propres termes de Mozart qui le dédia à Babette Ployer, une de ses élèves, le concerto en mi♭majeur K 449 est, d'un bout à l'autre, une grande œuvre, pleine

Le piano
◆(FIP) David Murray & Saul Williams « Blues For Memo »
◆(El Moudjahid) Clôture de la 6e édition du festival des musiques du xxe siècle à l’Opéra d’Alger : L’Espagne et l’Italie à l’honneur
Participatory Approaches to Music & Democracy, 10–14 August 2018, Vienna
The Performance of Music on Television, c.1955-1985, 8-9 June 2018, Leeds

 

 

◆(Hitek) Combien gagnent les artistes grâce à la musique en streaming ?
◆(La Croix) Pour la voix im-matérielle de Philippe Jaroussky
◆(Slate) Musique: malheureuse-ment, les instruments ont un sexe
Joseph-Guy Ropartz (1864-1955)
Ernest Chausson (1855-1899)
L'Opéra (genre musical)
20 janvier 1586, naissance de Johann Hermann Schein
20 janvier 1643, naissance de Giovanni Carlo Bonlini

Ligeti György György Ligeti ( 1923-2006)

Né le 28 mai 1923, à Dicsószentmárton (Transylvanie ; jusqu'en 1920 en Hongrie, puis sous le nom de Tîrnaveni en Roumanie)  —  mort le 12 juin 2006, à Vienne.
Sa famille de confession juive était installée à l'ouest de la Hongrie, au bord du lac Balaton. La langue allemande étant obligatoire, ses grands-parents se nommaient Auer et Schlessinger. Plus tard, à la fin du XIXe siècle, de nombreux juifs adoptèrent des noms hongrois. Les Auer devinrent des Ligeti. Son père, Sándor Ligeti, est directeur d'une

 

Schubert, Janequin, SermisySchubert, Janequin, Sermisy, à voix d'hommes

Par Jean-Marc Warszawski —— Thélème est un ensemble vocal essentiellement masculin, né et vivant à Basel, à la frontière allemano-suisse. Le nom de cet ensemble qui évoque plutôt les bords de Loire que ceux du Rhin, rend hommage à l’abbaye de Thélème, l’utopie libertaire de François Rabelais, né

20 janvier 1870, naissance de Guillaume Lekeu
20 janvier 19.. (?), naissance de Jean-Marc Warszawski
La flûtiste Ines Abdel-Dayem ministre de la Culture en Égypte
24e Festival international de harpe en Avesnois : 3 - 11 février 2018
The Future of Live Music, 7th June 2018, Preston
The Nordic Ingredient : Euro-pean Nationalisms in Norwegian Music after 1905, 20–21 March 2018, Bergen
Music and Gender in Balance, 5th & 6th April 2018, Tromsø

Iannis  Xenakis (1922-2001)

Son père cultivateur, dirige une société de commerce anglaise, sa mère, pianiste parle couramment français et allemand. Iannis Xenaki est l'aîné de trois garçons. Son frère Cosmas est peintre, Jason professeur de philosophie aux État-Unis.
En 1927 sa mère décède de la rougeole après avoir accouché d'une fille qui ne survit pas. Xenakis est confié à des gouvernantes françaises, anglaises et allemandes. En 1932 la famille gagne la Grèce. Iannis Xenakis entre au collège gréco-anglais de l'île de

Toutes les chroniques

Frédéric Norac
Alain Lambert
Jean-Luc Vannier
Strapontin au Paradis
Jean-Marc Warszawski

Biographies musicales
Encyclopédie
Articles et études
Annonces

*

Vivi Felice, les sonates de Domenico Scarlatti, Adeline Preissac (harpe). La Simplesse 2017 (vivifel 12).

Emmanuel Chabrier (1841-1894)Emmanuel Chabrier (1841-1894)

Fils d'avocat. Il reçoit des leçons de piano dès l'âge de six ans avec Manuel Zaporta. Il entre au lycée à Clermont-Ferrand en 1851, puis sa famille s'installe à Paris, il continue ses études au Lycée Saint-Louis à Paris de 1856 à 1858.
Il étudie le droit et passe sa licence en 1861 et entre comme supernuméraire au ministère de l'intérieur. Parallèlement il prend des cours de violon avec Tarnowski à Clermont-Ferrand, et à Paris il suit la

Les variations Goldberg par Jean Muller

Par Jean-Marc Warszawski —— uand on parle du loup on en voit la queue, quand on parle des Variations Goldberg on voit les affabulations que Johann Nikolaus Forkel (1749-118) publia en 1802 à ce propos.
Ces variations dites Goldberg, à l’origine « aria avec quelques transformations pour clavecin à deux claviers », intégrées comme quatrième partie au Clavierübung (exercice au clavier) auraient été commanditées par le comte Hermann Carl von Keyserling (1697-1764), ambassadeur de Russie en Saxe, résident à Dresden. Souffreteux, ce brave homme dormait mal. Pour meubler ses insomnies — on n’avait pas encore inventé la radio ni la musique par écouteurs — son claveciniste, Johann

Victor Borge Victor Borge (1909-200)

De son vrai nom Børge Rosenbaum, est né dans une famille de musiciens. Son père est altiste au sein de l'Orchestre royal du Danemark, sa mère est pianiste.
Il donne son premier récital public à l'âge de huit ans, et en 1918, il obtient une bourse pour étudier à l'Académie royale de musique du Danemark.

SanzaSanza : « piano à pouces » africain

Sanza - Terme courant pour désigner une famiille d'instruments idiophones à pincement répandu dans pratiquement toute l'Afrique. Le principe est la mise en vibration de lamelles métalliques ou de bambou, fixées sur une planchette de bois avec ou sans résonnateur.

Clément Janequin (vers 1485-1558)

Il n'existe aucun témoin documentaire sur les premières études musicales de Janequin.
En 1505 il est clerc à Bordeaux, au service de Lancelot Du Fau (....-1523), un humaniste, président de la cour des requêtes du Parlement de Bordeaux, curé général de l'archevêché, ayant un canonicat à Saint-André et Saint-Seurin, évêque de Luçon en 1515. C'est de cette période que datent les premiers témoins de l'activité musicale de Janequin.
En 1523, après la mort de Lancelot Du Fau, il passe au service de Jean de Foix (évêque de Bordeaux). Ordonné prêtre, il reçoit des prébendes mineures (peu lucratives).
En 1525, il a un canonicat à Saint-Émilion, et en 1526, il a la charge des messes d'anniversaires (procureur des âmes). La même année il est curé de Saint-Michel de Rieufret, en 1530 de Saint-Jean-de-Mézos, et doyen de Garosse. Il rencontre le poète et musicien Eustorg de Beaulieu (1495-1552) qui laissera le récit d'une rencontre avec l'avocat

Gustavo DudamelGustavo Du-damel dirige sans passion la Wiener Phil-harmoniker à l’opéra de Monte-Carlo

Par Jean-Luc Vannier —— Pour la programmation de Monte-Carlo, ce devait être un point d’orgue musical. Pour nous, plus modestement, cet événement devait conclure un récent séjour dans la capitale autrichienne. Le-

Les concertos pour piano 11 à 13  de Mozart

Par Michel Rusquet —— On affiche souvent un brin de condescendance vis-à-vis de ces trois premiers concertos viennois de l’hiver 1782-1783 que Mozart regroupa pour une édition en souscription. Les propres commentaires du musicien, recueillis dans une lettre adressée à son

 

Les cédés

Jocelyn Aubrun et Aline Piboule, 1943: Works for Flute abd Piano : Arrieu, Dutilleux, Flothuis, Prokofiev, Smit. Artalinna 2017 (ATL A013).

 

The Curious Bards, [Ex]tradition, Alix Boivert (violon), Sarah Van Oudenhove (viole de gambe), Jean Christophe Morel (cistre). « Harmonia Nova #1 », Harmonia Mundi 2017 (HMN 916105).

Joseph Joachim Raff, Piano quartets (opus 202, nos 1 et 2), Ensemble Il Trittico, David Greenlees (alto). Divox 2011 (CSX 20905-6).

Arthur Honegger Arthur Honegger (1892-1955 )

De Suisse, la famille est installée au Havre où le père est négociant en café. Sa mère Julie Ulrich joue du piano en amateur. Il étudie le violon chez un professeur du nom de Santreuil, et joue parfois à deux violon et piano avec sa mère et un ami de la famille, ensemble pour lequel il tente ses premières compositions.
En 1909 il est inscrit au conservatoire de Zurich et en 1911 au conservatoire de Paris. Il suit les cours de Lucien Capet pour le violon et la classe de contrepoint d'André Gédalge où il rencontre Darius Milhaud

 

Laurent FeneyrouHelmut Lachenman et les années de plomb, par Laurent Feneyrou

Par Jean-Marc Warszawski —— Né en 1935, le compositeur Helmut Lachenmann passe son enfance et son adolescence dans la violence nazie et celle de la guerre.  De 20 à 23 ans, il étudie au Conservatoire de Stuttgart, puis il passe trois années à Venise auprès de Luigi Nono, compositeur engagé s’il en est. Quand il revient en Allemagne en 1961, la violence de la guerre froide sévit

Marianus Königsperger (1708-1769)

Son père est facteur d'instruments de musique. Königspberger est placé comme enfant de chœur à l'abbaye bénédictine de Prüfening. Il abandonne ses études de théologie au profit de la musique.À partir de 1734, jusqu'à la fin de sa vie, il est organiste et maître de chapelle à Prüfening. Il fut un compositeur célèbre dans le Sud de l'Allemagne, et fortuné.
La vente de ses quarante livres (musique d'église, mais aussi des symphonies et de la musique pour clavier) lui rapporta de quoi faire construire un nouvel orgue de chœur à Prüfening, d'améliorer l'orgue principal, l'achat de livres pour la bibliothèque du monastère et l'édition de livres savants de ses collègues moines.

 

 Petites annonces 

 En Ille-et-Vilaine, méthodes de standards de jazz à vendre
◆ Recherche chanteurs, dans le 92, pour travailler la liturgie corse
◆ Recherche choriste reggae hip-hop soul dans le 94
◆ Orchestre dans le Nord recherche trompettiste
◆ Cherche violoniste et violoncelliste ou autre (Paris 19) pour jouer trios
◆ Chorale de Dax cherche choristes tous pupitres
◆ Cherche choristes jazz dans le 94
◆ Ensemble musique ancienne de Riom (Puy-de-Dôme) cherche musiciens tous pupitres
◆ Cours de solfège à distance part téléphone
◆ Pour création chorale d'entreprise dans le 92, cherche chef de chœur

recangle_textes

 

Feneyrou Laurent, De lave et de fer. Une jeunesse allemande : Helmut Lachenmann. « Répercussions », Éditions MF, Paris 2017 (286 p. ; ISBN 978-2-915794-97-7 ; 22 €].

aujourd'hui 
janvier 2018

L M M J V S D
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31

2017                            2019

 Agenda 

rectangle

 

rectangle

 

rectangle_actu

trait Les livres trait

Poulet Charlotte, Le chant des mots : ethnogra phie d'une pratique musicale irlandaise. « Pensée musica le », Éditions Delatour, Samp zon 2016 [500 p. ; ISBN 978-2-7521-0261-4 ; 34 €]

Pierre Castelain (éditeur), Clérambault, Miserere. « Édition de chœur » (116), Éditions du Centre de musique baroque de Versailles, 2016 [48 p. ; ISMN 979-0-56016-280-5 ; 30 €]

Christoffel David, Ouvrez la tête: ma thèse sur satie. « Répercussions », Éditons MF, Paris 2016 [352 p. ; ISBN 978-2-9157-9472; 22 €].

Qui sommes nous ?
Bulletin d'information
Recherchedans le site et +
Presse internationale

Petites annonces
Téléchargements

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Analyses musicales

Articles et documents

Articles et documents
Nouveaux livres
Nouveaux disques

Colloques & conférences
Universités en France

Soutenir musicologie.org

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil.

☎ <a href="tel: 0606617341">06 06 61 73 41</a>

@Contact

SIRET 533 035 408 00012 - Enregistrement à la CNIL no 1122478

ISSN 2269-9910

Décembre 2017 : 71 567 lecteurs, 101 259 pages lues [année 2017 : 887 548 visiteurs]. Classement Alexa :18 447 (France), 318 092 (monde); 714 (liens). 8 085 pages publiques indexées dans le moteur de recherche. 3 197 abonnés au bulletin. Les compteurs Xiti sont homologués par Diffusion et Contrôle (OJD)