musicologie.org —— 19e année, dimanche 14 janvier 2018   

    Biographies musicales . Encyclopédie . S'abonner au bulletin . Annonces . Textes . Recherche et annuaire

La Gazette musicale

Gustavo DudamelGustavo Dudamel dirige sans passion la Wiener Philharmoniker à l’opéra de Monte-Carlo

Par Jean-Luc Vannier —— Pour la programmation de Monte-Carlo, ce devait être un point d’orgue musical. Pour nous, plus modestement, cet événement devait conclure un récent séjour dans la capitale autrichienne. Lequel nous avait déjà permis d’entendre Brünnhilde au Theater an der Wien le soir du 31 décembre, puis de découvrir la Wiener Symphoniker dirigée par Philippe Jordan et, enfin, d’assister à la

xivth Congress on Musical Signification : Music as Cultural Heritage and Novelty, 11-15 May 2018, Cluj-Napoca
Charles Trenet : que reste-t-il de ses beaux jours ? 21-23 novembre 2018, Valenciennes
Martina Batič nommée directri-ce musicale du chœur de radio France
Le soldat et la danseuse / Voják a tanečnice, opéra de Bohuslav Martinu
Impressions hispaniques à qua-tre mains au musée de la marine de Toulon, le 27 janvier 2018

 

Debussy, Bizet et Rome à l'O-rchestre national d'Île-de-France
L'ensemble Clément Janequin et les Saqueboutiers chantent et sonnent l'Homme armé, 28 janvier 2018
Centre international de recher-che sur la musique à vent
◆Pierre Pincemaille, organiste titulaire de la basilique Saint Denis, professeur au Conservatoire National Supérieur de Paris est mort
◆(La Presse, Canada) Une musicienne se confie sur les allégations contre Charles Dutoit

Arthur Honegger Arthur Honegger (1892-1955 )

De Suisse, la famille est installée au Havre où le père est négociant en café. Sa mère Julie Ulrich joue du piano en amateur. Il étudie le violon chez un professeur du nom de Santreuil, et joue parfois à deux violon et piano avec sa mère et un ami de la famille, ensemble pour lequel il tente ses premières compositions.
En 1909 il est inscrit au conservatoire de Zurich et en 1911 au conservatoire de Paris. Il suit les cours de Lucien Capet pour le violon et la classe de contrepoint d'André Gédalge où il rencontre Darius

Les concertos pour piano 11 à 13  de Mozart

Par Michel Rusquet —— On affiche souvent un brin de condescendance vis-à-vis de ces trois premiers concertos viennois de l’hiver 1782-1783 que Mozart regroupa pour une édition en souscription. Les propres commentaires du musicien, recueillis dans une lettre adressée à son

◆(France culture) Intelligence artificielle en musique : alliée ou rivale de l'homme ?
◆(AFP/La Dépêche) 1er concours international Chopin sur pianos d'époque en septembre à Varsovie
◆(culturebox) Décès de Françoise Dorin, roman-cière, comédienne et auteure de chansons
◆(SFA) La culture pour tous : défendons le service public
◆(Viméo) La CGT Spectacle décrypte CAP 2022
◆(France musique) En Moselle, une école de mu-sique victime du vol de 22 instruments
◆(FR3) Les dessins de Stéphane Puisney mis en musique : histoires de la Normandie illustrées

Laurent FeneyrouHelmut Lachen-man et les années de plomb, par Laurent Feneyrou

Par Jean-Marc Warszawski —— Né en 1935, le compositeur Helmut Lachenmann passe son enfance et son adolescence dans la violence nazie et celle de la guerre.  De 20 à 23 ans, il étudie au Conservatoire de Stuttgart, puis il passe trois années à Venise auprès de Luigi Nono, compositeur engagé s’il en est. Quand il revient en

Toutes les chroniques

Frédéric Norac
Alain Lambert
Jean-Luc Vannier
Strapontin au Paradis
Jean-Marc Warszawski

Biographies musicales
Encyclopédie
Articles et études
Annonces

*

LabyrintheManu Carré Electric 5, Labyrinthe, Manu Carré (saxophone), Aurélien Miguel (guitare), Florian Verdier (claviers), Nicolas Luchi (basse), Félix Jovéniaux (batterie). ACM Jazz Label 2017.

Marianus Königsperger (1708-1769)

Son père est facteur d'instruments de musique. Königspberger est placé comme enfant de chœur à l'abbaye bénédictine de Prüfening. Il abandonne ses études de théologie au profit de la musique. À partir de 1734, jusqu'à la fin de sa vie, il est organiste et maître de chapelle à Prüfening.
Il fut un compositeur célèbre dans le Sud de l'Allemagne, et fortuné. La vente de ses quarante livres (musique d'église, mais aussi des symphonies et de la musique pour clavier) lui rapporta de quoi faire construire un nouvel orgue de chœur à Prüfening, d'améliorer l'orgue principal, l'achat de livres pour la bibliothèque du monastère et l'édition de livres savants de ses collègues moines.

Christophe RoussetLe clavecin verni et peint comme une tabatière de Claude Balbastre par Christophe Rousset

Par Jean-Marc Warszawski —— Sa famille dijonnaise croise celle de Jean-Philippe Rameau. Leurs pères, Jean Rameau et Bénigne Balbastre se succèdent à l’orgue de l’église Saint-Médard. Puis Claude Rameau frère de Jean-Philippe prend la place à la tribune de l’église et de celle de professeur de Claude, fils de Bénigne Balbastre, lequel à son tour devient maître de l’instrument le 11 mai 1743.
Protégé du fermier général De Caze, un de ces ramasseurs d’impôts qui s’en mettaient plein les poches (déjà !), Claude Balbastre monte à Paris en 1750 pour rester dans le giron des Rameau, cette fois de Jean-Philippe. Il devient une vedette du

chants liturgiques coptesContribution à l'étude des alphabets vocaliques et des syllabes dans la pratique des chants liturgi-ques coptes

Par Émile Tadros —— L'interprétation du mysticisme qui enveloppe la pratique des chants liturgiques nécessite une étude du parallélisme entre divers domaines de sciences relatifs à la liturgie et la musique égyptienne.

Ange Goudar (1708-v. 1791)

Il est issu d'une riche famille de Montpellier. Son père, Simon François Goudar (1655-1729), marchand de toile est nommé en 1705 est inspecteur général des manufactures des États de Languedoc. Il est l'un des six enfants de sa seconde épouse Jeanne Cassan (1647-1743).
Après avoir bénéficié des services d'un précepteur, Goudar entre à l'âge de dix ans chez les jésuites de Montpellier.
De 1933 (au décès de sa mère, dont il hérite 2000 livres) à 1939, il est à Paris. Il bénéficie sa vie

Les concertos nos 9 et 10 de Mozart

Par Michel Rusquet —— Ces deux concertos n’ont rien en commun, sinon d’être les derniers que Mozart écrivit à Salzbourg, bien avant de commencer la série des dix-sept concertos viennois qui allaient définitivement consacrer sa suprématie dans le genre. Tous deux méritent considération , mais pas au même degré.
Écrit pour deux pianos, et composé en janvier 1779 alors que Mozart venait de regagner Salzbourg après les désillusions de son séjour à Paris, le concerto no 10 en mi♭majeur K 365 a certes tout pour plaire : c’est une œuvre heureuse et détendue, tout au plus agrémentée de quelques touches discrètes de mélancolie, dans laquelle le musicien donne une importance accrue à l’orchestre (le

I Puritani I Puritani pour touristes à la Staatsoper de Vienne

Par Jean-Luc Vannier —— La déception fut à la mesure des attentes. Pour la première, jeudi 4 janvier, du dernier opéra de Bellini I Puritani à la Wiener Staatsoper, nous pouvions espérer une production digne d’un établissement lyrique à la réputation mondiale. Et qui

Pierre BoulezIl y a deux ans, Pierre Boulez nous quittait

Il reçoit des cours de piano à l'âge de sept ans. Après des études secondaires dans une institution religieuse, il prépare à Lyon l'École polytechnique. Il s'installe en 1942 à Paris. En 1944 il est admis au Conservatoire, dans la classe d'harmonie de Messiaen. Il obtient un 1er prix d'harmonie en 1945.

Les cédés

 

Emmanuelle Moriat

Emmanuelle Moriat, Escale en Pays Magyar, œuvres pour piano d'Ernö Dohnányi et Miklós Rózsa. Kdream Music 2017.

Christophe Rousset, Balbastre, 1er livre des pièces de clavecin, + sonate avec accompagnement de violon (Gilone Gaubert-Jacques (violon). Aparté 2017 (AP 163).

Sergueï Rachmaninov

Sergueï Rachmaninov, Trios élégiaques, Alan Ball (piano), Bernard Mathern (violon), Élisabeth Beaussier (violoncelle), Calioppe 2017 (CALI 7436).

Pierre SchaeffePierre Schaeffer  (1910 - 1995)

Sorti de l'École polytechnique en 1934, Pierre Schaeffer occupe un poste d'ingénieur en télécommunications à Strasbourg, puis, dès 1936, de conseiller technique à la Radiodiffusion française.
En 1944, il fonde le Studio d'Essai destiné à la formation et à l'expérimentation radiophonique.
En 1948, il définit la musique concrète comme un « collage et un assemblage sur bande magnétique de sons pré-enregistrés à partir de matériaux sonores variés et concrets », définition qu'il illustre avec

 

Claude BalbastreClaude Balbastre (1724-1799)

Quinzième de dix-sept enfants de Bénigne Balbastre (1670-1737) et de ses deux épouses suvcessives, Barbe Lapierre, morte en 1712 et Marie Millot (....-1776). Bénigne est organiste à Saint-Médard de Dijon du 10 août 1691 à 1705, puis reprend le poste d'organiste de Saint-Étienne de Jean Rameau, père de Jean-Philippe, où il reste jusqu'à sa mort le 30 janvier 1737.
Claude Balbastre reçoit peut-être ses premières leçons de musique de son père, puis est élève de Claude Rameau qui a succédé à Bénigne

BeethovenBeethoven tonique avec Philippe Jordan et le Wiener Symphoniker

Par Jean-Luc Vannier —— Le programme secouait déjà la tradition : à la 9e symphonie en mineur opus 125 de Ludwig van Beethoven que nous avions entendue à Berlin un 31 décembre sous la direction de Daniel Barenboim, rituellement interprétée par les orchestres en Allemagne et en Autriche pour le concert du Nouvel An, le Wiener Symphoniker avait cette année ajouté la 2e symphonie en majeur opus 36. Et pour cause

 

 Petites annonces 

 En Ille-et-Vilaine, méthodes de standards de jazz à vendre
◆ Recherche chanteurs, dans le 92, pour travailler la liturgie corse
◆ Recherche choriste reggae hip-hop soul dans le 94
◆ Orchestre dans le Nord recherche trompettiste
◆ Cherche violoniste et violoncelliste ou autre (Paris 19) pour jouer trios
◆ Chorale de Dax cherche choristes tous pupitres
◆ Cherche choristes jazz dans le 94
◆ Ensemble musique ancienne de Riom (Puy-de-Dôme) cherche musiciens tous pupitres
◆ Cours de solfège à distance part téléphone
◆ Pour création chorale d'entreprise dans le 92, cherche chef de chœur

recangle_textes

Duron Jean, Leconte Thomas, Escoffier Georges (éditeurs), Louis Grénon; motets en symphonie. « Anthologies : musique des maîtrises de France » (I. 12), Éditions du Centre de musique baroque de Versailles 2016 (164 p.; ISMN 970-0-707034-70-5 ; 90 €).

aujourd'hui 
janvier 2018

L M M J V S D
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31

2017                            2019

 Agenda 

rectangle

 

rectangle

 

rectangle_actu

trait Les livres trait

Le style black metal

Bérenger Hainaut, Le style Black Metal, « Musiques populaires actuelles / amplifiées », Éditions Ædam Musicæ 2017 [376 p. ; ISBN 978-2-919046-21-8 ; 30 €).

Gonnard Henri et Heine Christiane, La musique de chambre au milieu du 20e siècle : France-Espagne. Presses universitaires François-Rabelais, Tour 2017. [232 p. ; ISBN 978-2-86906-489-8 , 18 €]

John coltrane

Guillon Roland, L'univers de John Coltrane. « Univers Musical », L'Harmattan 2017 [82 p. ; ISBN 78-2-343-12353-0 ; 11,50 €]

Qui sommes nous ?
Bulletin d'information
Recherchedans le site et +
Presse internationale

Petites annonces
Téléchargements

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Analyses musicales

Articles et documents

Articles et documents
Nouveaux livres
Nouveaux disques

Colloques & conférences
Universités en France

Soutenir musicologie.org

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil.

☎ 06 06 61 73 41

@Contact

SIRET 533 035 408 00012 - Enregistrement à la CNIL no 1122478

ISSN 2269-9910

Décembre 2017 : 71 567 lecteurs, 101 259 pages lues [année 2017 : 887 548 visiteurs]. Classement Alexa : 20 286 (France), 318 561 (monde); 714 (liens). 8 085 pages publiques indexées dans le moteur de recherche. 3 197 abonnés au bulletin. Les compteurs Xiti sont homologués par Diffusion et Contrôle (OJD)