musicologie.org —— 19e année, jeudi 4 janvier 2018   

    Biographies musicales . Encyclopédie . S'abonner au bulletin . Annonces . Textes . Recherche et annuaire

La Gazette musicale

Claude BalbastreClaude Balbastre (1724-1799)

Quinzième de dix-sept enfants de Bénigne Balbastre (1670-1737) et de ses deux épouses suvcessives, Barbe Lapierre, morte en 1712 et Marie Millot (....-1776). Bénigne est organiste à Saint-Médard de Dijon du 10 août 1691 à 1705, puis reprend le poste d'organiste de Saint-Étienne de Jean Rameau, père de Jean-Philippe, où il reste jusqu'à sa mort le 30 janvier 1737.
Claude Balbastre reçoit peut-être ses premières leçons de musique de

◆Madame Foliot (v. 1708-v. 1773)
◆(Ouest France) Capitales européennes de la culture 2018 : La Valette et Leeuwarden
◆(Le Monde) Un grand éditeur de musique américain réclame 1,6 milliard de dollars à Spotify
◆(L'Alsace) Affaire Dutoit : une soprano alsacienne parle
Gaillarde (danse)
Bünemann Christian Andreas (v. 1708-v. 1747)
◆(Agoravox) Yves Nat : «La beau-té n’est pas un hasard, elle se prouve»

 

 

 

◆(Culturebox) Légions d'honneur du 1er janvier : la culture toujours en bonne place !
◆(RTL) Mort du metteur en scène Jacques Lassalle, l'homme du « presque rien »
◆(France 24) Accusé de harcèlement sexuel, le directeur du ballet de New York quitte son poste
◆(RTL) «La musique est devenue un grand business», regrette Murray Head sur RTL
Rameau Claude (1690-1761)
Rosseeuw de Saint-Hilaire Cécile (v. 1707-v. 1772)

BeethovenBeethoven tonique avec Philippe Jordan et le Wiener Symphoniker

Par Jean-Luc Vannier —— Le programme secouait déjà la tradition : à la 9e symphonie en mineur opus 125 de Ludwig van Beethoven que nous avions entendue à Berlin un 31 décembre sous la direction de Daniel Barenboim, rituellement interprétée par les orchestres en Allemagne et en Autriche pour le concert du Nouvel An, le Wiener Symphoniker avait cette année ajouté la 2e symphonie en majeur opus 36. Et pour cause : le maestro Philippe

Rachmaninov Les Trios élé-giaques de Rachmaninov par Alan Ball, Bernard Ma-thern, Élisabeth Beaussier

Par Jean-Marc Warszawski —— Rachmaninov a été poussé par le souffle de Tchaïkovski vers les Schumann et Mendelssohn, ou inversement, mais n’est jamais sorti musicalement de ces alizés, malgré les vents contraires du début du xxe siècle, de  Schönberg

Schmelz Simpertus (v. 1707-v. 1772)
◆(France musique) Le tromboniste Roswell Rudd est mort
◆Les 26 démissionnaires de la revue musicale « Magic » en fondent une nouvelle : « Mushroom »
◆(La Croix) Musique sans frontière avec Pablo Heras-Casado
◆(France musique) L’orchestre symphonique de Boston appelé à diversifier sa programmation
◆(La Croix) « L’agilité, la précision, l’orfèvrerie de Rossini », selon Joël Suhubiette
◆(Le Monde) Costumière, un métier qui a de l’étoffe
Raguenet François (v. 1660-1722)

Mozart : concertos pour piano 5 à 8

Par Michel Rusquet —— Ce sont là les premiers des vingt-trois « vrais » concertos pour piano de Mozart, le tout premier — K 175 en re majeur — datant de 1773, les trois suivants — K 238 en si♭majeur, K 242 en fa majeur et K 246 en ut majeur — ne voyant le jour qu’en 1776.
Avec le concerto no 5 en re majeur, Mozart affirme d’emblée sa personnalité et réalise d’un seul coup le modèle de ce qui sera, jusqu’au bout, le « concerto mozartien ». « Que cette œuvre déborde d’une force

Toutes les chroniques

Frédéric Norac
Alain Lambert
Jean-Luc Vannier
Strapontin au Paradis
Jean-Marc Warszawski

Biographies musicales
Encyclopédie
Articles et études
Annonces

*

Matteo Pastorinon, Suite for Modigliani, Matteo Pastorinon Gilad Hekselman, Matthieu Roffé, Damien Varaillon, Jean Baptiste Pinet. Challenge Records 2017 (CR 73448).

Nous passons de la page 2017 à la page 2018, mais nous ne refermons pas le livre

Par Jean-Marc Warszawski —— Comme chacune des années passées, nous avons reçu en quantité ce qu’on appelle des services de presse : des cédés, des livres, des partitions, des invitations à des concerts, à des festivals, ou conférences.
Pour les cédés, la tendance se confirme : on en produit toujours plus qui se vendent de moins en moins, mais leur le niveau musical frise la perfection tant pour l’interprétation que pour la technique de prise de son.
On va pouvoir puiser au hasard dans les bacs des disquaires en étant assuré que ce sera de toute manière du bon.

Ingela BrimbergIngela Brimberg, incandescente Brünnhilde au Theater an der Wien

Par Jean-Luc Vannier —— Au commencement était le meurtre. Celui de Siegfried par Hagen dans la tétralogie de Richard Wagner. Un assassinat qui introduit chacune des trois soirées de « Die Ring-Trilogie » au Theater an der Wien : Hagen, Siegfried et Brünnhilde dont nous avons assisté à la dernière représentation dimanche 31 décembre à Vienne. Sur la musique et le texte du maître de Leipzig, le metteur en scène Tatiana Gürbaca, la dramaturge Bettina Auer et le chef d’orchestre Constantin Trinks ont pris le parti d’aménager et de séquencer l’œuvre wagnérienne selon les trois personnages d’après ce meurtre : « point à partir duquel Wagner a commencé son Ring » explique Tatiana Gürbaca

Edvard Grieg Edvard Grieg (1843-1907)

Sa mère, Gesine Judith Hagerup est la fille d'un gouverneur provincial. Elle reçoit une solide formation musicale, notamment avec Albert Methfessel (1785-1829) à Hambourg. Elle est pianiste et professeur de piano.
Son grand-père, John Grieg, fils d'immigré écossais (Alexander Greig, originaire de Cairnbulg

2017 + 1 !

 

Mozart : les concertos pastiches pour piano de l'enfance

Par Michel Rusquet —— En premier lieu, et hors nomenclature puisqu’ils ne figurent pas dans les vingt-sept concertos de la numérotation habituelle, on a ici les trois concertos K 107 nos 1 à 3 que Mozart écrivit à Londres à l’âge de neuf ans en reprenant à cet effet trois des sonates pour clavecin ou pianoforte opus 5 de Jean-Chrétien Bach et en les arrangeant en concertos pour clavier et trois parties de cordes d’accompagnement.
À ces trois premiers essais, ravissants mais d’intérêt essentiellement documentaire, s’ajouteront deux ans plus tard quatre autres « concertos pastiches » qui sont des arrangements de diverses pages empruntées à Raupach, Eckhard, Schobert

Sergueï RachmaninovSergueï Rachmaninov (1873-1943)

Le père dilapide la fortune familiale. Après la vente des biens immobiliers, les Rachmaninov emménagent à Oneg, la seule résidence qui reste en leur possession.
Rachmaninov Sergueï reçoit dès le plus jeune âge des leçons de piano, de sa mère puis de Anna

BouffonsLa Guerre des Bouffons : bibliographie documentaire

Par Jean-Marc Warszawski —— Sept mois après la publication de la Lettre sur Omphale de Grimm, en février 1752 — dernier sursaut littéraire dela Querelle des Lullistes et des Ramistes, l'installation de la Troupe des Italiens à Paris est prétexte à une violente polémique,

Les cédés

Matteo Fossi (piano), Le jeune Debussy : Suite bergamasque, Pour le piano, Estampes, etc. Hortus 2017 (Hortus 152).

 

Claudia et Grégory Moulin, Richard Strauss, Echoes through Space and Time, Lieder de Strauss, Wolf, Zemlinsky, Brahms, Berg. Odradek 2017 (ODRCD 338).

 

Vivi Felice, les sonates de Domenico Scarlatti, Adeline Preissac (harpe). La Simplesse 2017 (vivifel 12).

Gaëlle ArquezVaudeville Charles X : le comte Ory a l'Opéra-Comique

Par Frédéric Norac —— Paris n'avait pas vu le Comte Ory depuis 2003 et la production de Jérôme Savary, déjà à l'Opéra Comique, mais importée du Festival de Glyndebourne. On était curieux de voir si la France avait encore parmi ses chanteurs, quinze ans plus tard, une équipe capable d'assumer la vocalité d'un opéra qui fait partie de son répertoire — même s'il n'y est pas très souvent donné — et que la collaboration de Rossini avec Scribe a rendu au plus haut point conforme à l'esprit

 

Matteo Fossi« Le jeune Debussy » par le pianiste Matteo Fossi

Par Jean-Marc Warszawski —— Les œuvres les plus anciennes de ce programme datent de 1890. À vingt-huit ans, Claude Debussy est un homme jeune, mais il s’est déjà pris dix ans de papier à musique. Homme jeune, mais pas tout jeune compositeur.
Après une danse bohémienne en 1880, le piano solo disparaît de l’horizon, sinon quelques transcriptions pour quatre mains, une pièce de musique de chambre avec violoncelle, une autre avec orchestre, et surtout des mélodies.

orfeoSamuel Achache, Jeanne Candel, Orfeo : Je suis mort en Arcadie, Théâtre (ou) musical ?

Par Alain Lambert —— niveau musique, c'est plutôt réussi le décalage avec ces acteurs tout autant chanteurs et musiciens se réunissant soudain en orphéon cuivré et bariolé, avec contrebasse, violoncelle, piano raccourci et guitare en prime. Toutes et tous ont de belles voix, bien mises en valeur par les arrangements baroques ou jazzés, sophistiqués ou minimalistes, et par les choeurs, les duos et trios, le chant de Pluton rendu caverneux à travers

 

 Petites annonces 

◆ Pour création chorale d'entreprise dans le 92, cherche chef de chœur 92
Cherche à prendre des cours de basson (dans le 94)
Paris, Cherche chanteuse dans le style de Lana del rey ou London Grammar, Aurora, ou encore Birdy.
Compositeur guitariste cherche groupe à Sens (89)
Claveciniste-organiste cherche ensemble dans le Drôme
Piano droit à disposition à Paris 14e
Vends accordéon années 50/60 dans les Vosges
Stages de percussions corporelles à Paris
Violoniste pro en Isère cherche comparse pour duo
Cherche duo vocal pour interpréter œuvre originale (Allier)

rectangle_actu

Pierre Castelain (éditeur), Clérambault, Miserere. « Édition de chœur » (116), Éditions du Centre de musi que baroque de Versailles, 2016 [48 p. ; ISMN 979-0-56016-280-5 ; 30 €]

aujourd'hui 
janvier 2018

L M M J V S D
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31

2017                            2019

 Agenda 

recangle_textes

 

rectangle

 

rectangle

trait Les livres trait

Christoffel David, Ouvrez la tête: ma thèse sur satie. « Répercussions », Éditons MF, Paris 2016 [352 p. ; ISBN 978-2-9157-9472; 22 €

Escoffier Georges, Mise en voix des chœurs : 179 formulettes variées et vivantes pour développer la vigilance aux voyelles. Symétrie 2016 [56 p. , ISBN 978-2-36485-048-4 ; 15 €].

 

Duron Jean, Leconte Thomas, Escoffier Georges (éditeurs), Louis Grénon; motets en symphonie. « Anthologies : musique des maîtrises de France » (I. 12), Éditions du Centre de musique baroque de Versailles 2016 (164 p.; ISMN 970-0-707034-70-5 ; 90 €).

Qui sommes nous ?
Bulletin d'information
Recherchedans le site et +
Presse internationale

Petites annonces
Téléchargements

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Analyses musicales

Articles et documents

Articles et documents
Nouveaux livres
Nouveaux disques

Colloques & conférences
Universités en France

Soutenir musicologie.org

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil.

☎ <a href="tel: 0606617341">06 06 61 73 41</a>

@Contact

SIRET 533 035 408 00012 - Enregistrement à la CNIL no 1122478

ISSN 2269-9910

Octobre 2017 : 85 914 visiteurs, 126 092 pages lues [année 2016 : 1 059 391 visiteurs]. Classement Alexa : 18 342 (France), 348 892 (monde); 710 (liens). 7 757pages publiques indexées dans le moteur de recherche. 3 206 abonnés au bulletin. Les compteurs Xiti sont homologués par Diffusion et Contrôle (OJD)