18e année, dimanche 5 novembre 2017     -   15 brumaire, jour du dindon.

    Biographies musicales . Encyclopédie . S'abonner au bulletin . Annonces . Textes . Recherche et annuaire

 

mnoil brassLe Mnozil Brass enthousiasme Musique en Seine

Par Jean-Marc Warszawski —On ne peut pas dire que les abords de Musique en Seine, Pont-de-Sèvres, aménagés pour la circulation automobile et en bonne partie grillagée pour empêcher les piétons, soient des plus accueillants. Pour le métropiéton, le fléchage commence une fois que par chance ou flaire, il a trouvé le bon chemin.

5 novembre 1705, naissance de Louis-Gabriel Guillemain
5 novembre 1707, décès de Denis Dodart
5 novembre 2012, décès d'Elliott Carter
Le rôle de la musique et du chant en Littérature de jeunesse, 22-23 mars 2018, Lille
◆(France 3) Opéra de Vichy : Diane Polya-Zeitline tire sa révé-rence
◆(Le Courrier CH) Dima Bawab, une voix lyrique engagée
◆(La Croix) Julien Chauvin, un musicien à l’hôtel de Lauzun

◆(Radio Canada) L'Université d'Ottawa songe à retirer la bourse Françoys Bernier
◆(Le Dauphiné Libéré) Le maestro Jean-Christophe Keck suspecté d’abus de faiblesse
◆(Actu FR) Nouveau chef pour l’orchestre symphonique de Vendée
◆(Loop) Célimène Daudet parle du 1er Festival International de piano en Haïti
4 novembre 1574, naissance de Erycius Puteanus
4 novembre 1702, décès de Thomas Eisenhut

elliott carterElliott Carter (1908-2012)

Il apprend le piano à partir de l'âge de dix ans, comme tout enfant de bonne famille. Il entre en 1920 à la Horace Mann Hight School à  New York, une des écoles les plus renommées des  États-Unis.

Sa rencontre avec Charles Ives en 1924 suscite son intérêt pour la musique de son, temps. Après un voyage en Europe avec son père, il entre en 1926 à l'Université d'Harvard.
Il suit des cours de théorie musicale et de hautbois à la Longy School

Louis-Gabriel Guillemain (1705-1770)

Il est élevé chez le comte de Rochechouard où il apprend le violon et se rend en Italie pour compléter ses études. Il a Somis et Jean-Marie Leclair comme professeurs.
On le retrouve en 1729 à Lyon où il est symphoniste à l'Opéra. Puis à Dijon où il prend part à des concerts et où il est premier violon à l'Académie royale de la ville dont il reçoit un privilège le 29 mars 1734 : au Sieur Guillemain, premier violon de notre Académie royale de notre ville de Dijon, qui s'est appliqué depuis plusieurs années à composer plusieurs

4 novembre 1847, décès de Félix Mendelssohn
4 novembre 1924, décès de Gabriel Fauré
4 novembre 1957, décès de Joseph Canteloube ◆(Profession spectacle) Public / Privé : la défense bien médiocre des Centres Dramatiques Nationaux!
◆(Le Parisien) Essonne : deux vio lons valant plus de 100 000 euros volés chez un couple à Montgeron
◆(Le nouvelliste) Câline Yamaka wa nommée à la direction du Verbier Festival
◆(France musique) L'éducation musicale à l'école présente à la Première Biennale internationale de l'éducation nouvelle

Riccardo MutiUne Messa da Requiem d'exception par Riccardo Muti et le Symphonie-orchester des Bayerischen Rundfunks

Par Jean-Luc Vannier —— L'imposante salle rectangulaire Hercules, située dans le Hofgarten de Munich, annonçait déjà le caractère exceptionnel de l'événement : Riccardo Muti y dirigeait, le 1er novembre, l'Orchestre symphonique et les chœurs de la Radiodiffusion bavaroise dans la Messa da Requiem de Giuseppe Verdi. Le remplacement d'Elina Garanca, souffrante, par la

 

Toutes les chroniques

Frédéric Norac
Alain Lambert
Jean-Luc Vannier
Strapontin au Paradis
Jean-Marc Warszawski

Biographies musicales
Encyclopédie
Articles et études
Annonces

*

 

The Amazing Keystone Big Band, Django Extended, ISSN  2269-9910The greatest Gypsy Hits, avec Didier Lockwood, Thomas Dutron, etc. Nome 2017.7

Gabriel Fauré Gabriel Fauré (1845-1924)

Il est le plus jeune des six enfants de Toussaint-Honoré Fauré (1810-1885) et de Marie-Antoinette-Hélène Lalène-Laprade (1809-1887). En 1849 la famille s'installe près de Foix, à M ontgauzy où Toussaint-Honoré est nommé directeur de l'École normale. Fauré prend l'habitude de jouer l'harmonium de la chapelle, jouxtant l'école, il est conseillé par une vieille dame aveugle.
En octobre 1854, après avoir obtenu une bourse, Fauré entre à  l'École de musique classique et religieuse de Paris, communément

Mendelssohn (1809-1847)Félix MendelssohnFélix

Son grand-père Moses Mendelssohn, un des philosophes de l'Aufklärung, a gagné, grâce à sa notoriété, les droits civils pour lui et sa descendance, alors refusés aux juifs, par une lettre royale en 1787.
Il s'allie à une famille de banquiers prospères (les Litzig). Les Mendessohn sont riches (mais Moses a connu une misère noire), ils cultivent sciences et arts, un moyen efficace d'intégration, comme l'ascension sociale du grand-père peut le montrer. On y est attiré par les idées nouvelles, la démocratie, le modernisme.
Son père Abraham Mendelssohn (1776-1835), après avoir travaillé dans une maison de commerce à Paris, revient à Berlin en 1804, où il est associé à

ScheidtSamuel Scheidt (1587-1654)

Par Michel Rusquet —— Avec ses contemporains Schütz et Schein, il forme le fameux « trio des S » qui réunit les pères fondateurs de la musique allemande. Si le premier s'est presque exclusivement consacré à la musique vocale sacrée, les deux autres ont partagé leur activité

Isang YunYun Isang (1917-1995)

Il est est le fils du poète Yun Ki Hyon. Dès l'âge de 14 ans, il étudie au Conservatoire de musique d'Osaka, puis de Tokyo avec Ikenouchi (la Corée est alors sous domination japonaise).
Pendant la Seconde Guerre mondiale, il participe à un mouvement clandestin de résistance contre le

Anne Sofie von Otter © Mats BäckerLe nozze di Figaro aux multiples tempi à la Bayerische Staatsoper

Par Jean-Luc Vannier —— Cela avait prestement commencé. Sans saluer le public à son arrivée dans la fosse, le chef Constantinos Carydis enclenchait la vitesse supérieure, mardi 31 octobre à Munich, dès l'ouverture de Le nozze di Figaro, l'opera buffa en quatre actes de Wolfgang Amadeus Mozart. Courbant l'échine, faisant virevolter ses bras immenses dans les airs, le maestro emmenait le talentueux Bayerisches Staatsorchester dans une course contre la montre : accélération soutenue des tempi, accentuations marquées pour les attaques de cordes qui surgissent comme des éclairs dans la nuit. Introduction vertigineuse, étourdissante, déroutante, sans doute discutable. Celle-ci possède

Charles-François Panard (1689-1765)

Le bonhomme Pan-ard, aussi insou-ciant que son ami [Gallet], aussi oublieux du passé et négligent de l'avenir, avoit plutôt dans son infortune la tranquillité d'un enfant que l'indifférence d'un phi-losophe.
Le soin de se nourrir, de se loger, de se vêtir, ne le

Lilburn Douglas Douglas Lilburn Gordon (1915-2001)

Il reçoit ses pre-mières leçons de pia-no au collège  de Wanganui et com-pose sa  première sonate pour piano (en do mineur) en 1932.
Il suit ensuite les cours de l'Université de Canterbu-ry (Canterbury University College) et obtient son di-plôme de musique en 1936. La même année il est

Les cédés

Liszt, une divine tragédie, Thomas Ospital, grand orgue de Saint-Eustache. Hortus 2017 (HORTUS 145).

 

Benjamin Petit, 5° Sud. Benjamin Petit (saxophones), Jerry Leonide (piano), Zacharie Abraham (contrebasse), Francis Arnaud (batterie), French Paradox 2017.

 

Dieter Ilg

Dieter Ilg, B-A-C-H. Dieter Ilg (basse), Rainer Böhm (piano), Patrice Héral (Batterie). Act 2017 (ACT 9844-2).

 

 

Le duo RepiccoLe duo Repicco, les musiciens assassins italiens du xviie siècle, ceux qui furent assassinés

Par Jean-Marc Warszawski —— Pour leur programme de musique xviie siècle, les deux musiciens n’ont pas choisi les œuvres de compositeurs ayant encombré les dictionnaires de la musique. Instrumentistes dans divers cours princières, parfois courant de l’une à l’autre dans l’empire, ils ont laissé quelques œuvres, quand elles ont été conservées, voire écrites. Alessandro Stradella sortant du lot par un important catalogue et des emplois emplois institutionnels

VerdiVerdi en v.f. : Don Carlos a l'Opéra-Bastille

Par Frédéric Norac —— C'est un Carlos suicidaire et névrosé, revivant en flash-back les étapes de sa déchéance qu'a choisi de montrer Krzysztof Warlikowski  dans cette production de Don Carlos de Verdi dans l'original français de 1867. Une vision qui convient idéalement au tempérament de Jonas Kaufmann, à son ténor barytonnant et sombre, et qui nous rappelle son Werther et son Lohengrin mais ne peut nous faire oublier une voix désormais excessivement élargie,

Jean Cassanéa de MondonvilleJean Cassanéa de Mondonville (1711-1772)

Violoniste virtuose et compositeur, Jean-Joseph Cassanéa de Mondonville naît à Narbonne où son père est musicien à la cathédrale Saint-Just.
Il s'installe à Paris vers 1731, publie deux recueils de musique instrumentale en 1733 et 1734 (sonates pour violon avec basse continue, op. 1 ; sonates en trio pour deux violons ou flûtes et basse continue, op. 2). Il fait un bref séjour à Lille, où il compose ses premiers motets, puis revient à Paris.

recangle_textes

Philippe Gonin, Robert Wyatt : « Rock Bottom ». « Discogonie », Densité, Rouen 2017 [72 p. ; ISBN 9782919296040 ; 9,95 €].

 

Aujourd'hui
2017
<<   novembre   >>
L M M J V S D
01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30

 Agenda 

rectangle

 

rectangle

rectangle_actu

 

trait Les livres trait

Itinérances musicales roman tiques, « musique, images, instruments : revue française d'organologie et d'iconogra phie musicale » (16), CNRS Éditions, 2016 [232 p. ; ISBN 978-2-271-09194-9 ; 35 €]

Poulet Charlotte, Le chant des mots : ethnogra phie d'une pratique musicale irlandaise. « Pensée musica le », Éditions Delatour, Samp zon 2016 [500 p. ; ISBN 978-2-7521-0261-4 ; 34 €]

Pierre Castelain (édi teur), Clérambault, Miserere. « Édition de chœur » (116), Éditions du Centre de musi que baroque de Versailles, 2016 [48 p. ; ISMN 979-0-56016-280-5 ; 30 €].

Qui sommes nous ?
Bulletin d'information
Recherchedans le site et +
Presse internationale

Petites annonces
Téléchargements

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Analyses musicales

Articles et documents

Articles et documents
Nouveaux livres
Nouveaux disques

Colloques & conférences
Universités en France

Soutenir musicologie.org

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil.

☎ 06 06 61 73 41

@Contact

SIRET 533 035 408 00012 - Enregistrement à la CNIL no 1122478

ISSN 2269-9910

juin 2017 : 57 113 visiteurs, 82 755 pages lues [année 2016 : 1 059 391 visiteurs]. Classement Alexa : 18 342 (France), 348 892 (monde); 579 (liens). 7 757pages publiques indexées dans le moteur de recherche. 3 192 abonnés au bulletin. Les compteurs Xiti sont homologués par Diffusion et Contrôle (OJD)