18e année, mardi 11 avril 2017
    Biographies musicales . Encyclopédie . S'abonner au bulletin . Annonces . Textes . Recherche et annuaire

 

trait Actus à la Une trait

MozartLes duos et trios pour cordes de Wolfgang Amadeus Mozart

Par Michel Rusquet —— Sur les quatre duos figurant au catalogue de Mozart, on peut aisément oublier les deux premiers (duos ou sonates pour violon et basse K 46 d et e) qui datent de 1768 et ne sauraient le moins du monde prétendre à l’immortalité. Il en va tout autrement des deux autres — le duo en sol majeur K 423 et le duo en si♭majeur K 424 , tous deux pour violon et alto — que le musicien écrivit à Salzbourg en 1783, alors qu’il y était revenu pour présenter Constance. On en

▉ 47e Concours Cziffra
▉ Techniques of Listening (collo que), 13-14 oct. 2017, University of Minnesota
▉ 4th International Digital Libra ries for Musicology workshop, 28 oct. 2017, Shanghai
▉ American Musicological Socie ty Ludomusicology Study Group, 9-12 nov. 2017, Rochester
◆ (France Bleu) Le chœur de l’Opéra de Dijon pour bercer les prématurés
◆ (La Voix du Nord) L’ONL mon te un orchestre de 115 enfants issus des quartiers populaires

 

◆ (France musique) Création d’un nouveau festival de musique de chambre à Arcachon
◆ (Sciences et avenir) Bretagne: un chant du XVe siècle gravé sur une pierre a été ressuscité
◆ (France musique) Laurent Bay le élu nouveau président du festival Musica
◆ (France culture) Jackie Ber royer : « Avant les Beatles, le rock était un petit truc de prolo méprisé de la bourgeoisie »
◆ (Les Échos) Comment le strea ming a tué les intros instrumen tales

Vaňhal et Beethoven par vents et piano

Par Jean-Marc Warszawski —— Ce cédé nous propose des viennoiseries du tout début XIXe siècle. Deux œuvres pour piano et clarinette de Jan Křtitel Vaňhal (Johann Baptist Wanhal), compositeur, chanteur, multi-instrumentiste venu de Bohême, qui depuis une quarantaine d’années a fait son nid à Vienne où ses œuvres sont fort admirées, et le quintette pour vents et piano du jeune Beethoven qui doit s’imposer et trouver à se financer dans cette ville qu'il habite depuis 1792.

 

Marina ViottiMacon, Genève, Aix-la-Chapelle, Marina Viotti

Par Jean-Marc Warszawski —— Les Meisterkonzerte de Aachen (Aix-la-Chapelle) en Allemagne, ont invité la jeune mezzo-soprano Marina Viotti, pour une soirée de Lieder dans la grande salle de l’Eurogress, le palais des expositions local.
Descendante du grand violoniste Giovanni Battista

◆ (France 3 Auvergne) Lyon : un concert peu ordinaire à l'auditorium
◆ (France musique) Un Institut Kurt Masur va voir le jour à Leipzig
◆ (France musique) Musiciens et choristes en grève à l'Opéra de Toulon
◆ (La Croix) John Eliot Gardiner : « Monteverdi est un homme de théâtre »
◆ (France musique) Non, Renée Fleming ne fait pas ses adieux à l'opéra
▉ 21e festival « Cuivres en Dombes » : du 30 juin au 29 juillet 2017
▉ 15es Estivales de Puisaye : 17-27 août 2017

Joseph Jachim RaffDeux cycles de Lieder de Joseph Jachim Raff

Par Jean-Marc Warszawski —— Joseph Joachim Raff (1822-1882), Allemand né en Suisse, est quasiment inconnu des programmes des concerts et de la discographie française, la notice que lui consacre notre petit, mais excellent dictionnaire Honegger de la musique est même quelque peu condescendant. Pourtant, Tube regorge de ses œuvres (il a laissé un catalogue de 216 numéros).
Il est soutenu par Felix Mendelssohn grâce auquel il peut publier ses premières œuvres, mais qui décède trop tôt pour devenir son

Toutes les chroniques

Eusebius
Frédéric Norac
Alain Lambert
Jean-Luc Vannier
Strapontin au Paradis
L'ouvreuse


Biographies musicales
Encyclopédie
Articles et études
Annonce

 

Éric Legnini, Waxx up, avec en invités Michelle Willis, Charles X, Yael Naim, Anae lle Potdevin, Mathieu Boogaerts, Ibrahim Maalouf, Hugh Coltman, Natalie Williams. Anteprima 2017.

oseph Joachim RaffJoseph Joachim Raff  (1822-1882)

Son père, professeur et organiste a quitté la Forêt noire pour s'installer en Suisse, à Schwyz, afin d'échapper à la conscription militaire durant les guerres napoléoniennes. Après avoir suivi les cours du lycée de Rottenburg am Neckar, dans le Baden-Württemberg, Joseph Joachim Raff intègre le Lycée des Jésuites de Schwyz en 1838, pour y étudier la philologie.
Il enseigne dans une école primaire à Rapperswil, en Suisse, dans le canton de Saint-Gall, entre 1840 et 1844 et décide de se consacrer à la musique. Il devient un bon pianiste et organiste, commence à

Ballet Preljocaj « Spectral Evidence / La Stravaganza » Le choc des corps et des cultures !

Par Alain Lambert –—– Avec cette deuxième soirée composée de deux reprises, une récente de 2013 et une ancienne de 1997, créées par le New York City Ballet, Preljocaj montre qu'il sait aussi questionner sans les mots, et en dire autant que « Le retour à Berratham » vu l'avant veille, juste en jouant des corps, des gestuelles, des musiques, des espaces, des lumières en chorégraphe complet.
Par deux fois, il nous donne à voir et à entendre le choc des cultures et des musiques en explorant et développant un vocabulaire des gestes toujours inventif et surprenant.
Dans la première, sur des musiques de John Cage haletées ou percussives, mais aussi des chants d'homme ou de femmes et un télescopage électro de 79D, le noir et le blanc s'affrontent, se confrontent, se rejettent. Hommes et femmes, puritains et sorcières, il suffit d'un baiser de l'une à

Sylvie CarbonelLe piano de Liszt avec ou sans orchestre par Sylvie Carbonel

Par Jean-Marc Warszawski —— Formée au Conservatoire supérieur national de Paris avec Pierre Sancan (avant d’y être elle-même professeur) et à la célèbre école de musique de l’université de Bloomington avec Gyorgy Sebök, diplômée de la Julliard School de New York, Sylvie Carbonel a

Ballet Preljocaj, « retour à Berratham » : l'enjeu des mots et des mouvements

Par Alain Lambert —— La public caennais a apprécié cette tragédie épique, sifflée à Avignon il y a deux ans, où le phrasé des mots de Laurent Mauvigner est doublé en ombre et en lumière par celui des danseurs, sauf quand la musique surgit, brutale ou lointaine,

L'Astrée encède les cantates de Carlo Francesco Cesarini

Par Jean-Marc Warszawski —— C’est une bonne idée d’être allé chercher, même si on commence côté baroque à écumer le répertoire, les cantates de Carlo Francesco Cesarini (1666-1741). En effet ce compositeur ne hante pas les histoires de la musique, n’est pas assez méconnu pour être une curiosité, ses œuvres sont absentes du répertoire.
Pourtant, maître de chapelle de l'influent cardinal et poète Benedetto Pamphili de plusieurs églises romaines, il a réalisé une œuvre importante dont il reste encore beaucoup, soit éditée soit  manuscrite. Ces cantates (profanes de chambre) sont celle du manuscrit 2248 conservé à la Biblioteca Casanatense di Roma, éditées sous l'autorité

Sébastien LlinaresSébastien Llinares joue Erik Satie à la guitare

Par Alain Lambert —— « Du coin de la main » et « Du haut de la pensée » comme l'indiquait le compositeur sur ses partitions, c'est ce que l'on éprouve, avec plaisir, à savourer ces transcriptions pour guitare qui semblent une évidence. Y gagnant parfois une dimension de musique populaire ou de limonaire dans des pièces

Carlo Francesco Cesarini (1666-1741)

Né à San Martino-Sassocorvaro (Urbino) en 1666, mort après le 2 septembre 1741.
Le plus ancien témoignage d'archive que nous possédons de lui est peut-être l'une de ses nombreuses mises en musique, en 1688, d'un des textes du cardinal Benedetto Pamphili, qu'on lui attribue avec incertitude.
Il apparaît dans les registres en novembre 1690, comme maestro di cappella de Benedetto Pamphili. Il semble qu'il ne s'est jamais éloigné de Rome, même quand dans les années 1690-1693, son

 

Les cédés

Antonio Vivaldi, Concerti di Parigi, Il Delirio fantastico, sous la direction de Vincent Bernhardt. Calioppe 2016 (CAL 1740).

 

Ronében, trio avec Emmanuel Duprey, enregistrement public au théâtre de Lisieux. Art Vivant 2017 (ARVI 045).

No parking, Bruno Bonansea (clarinettes), Nicolas Nageotte (clarinettes), œuvres de B. Mantovani, P. Hersant, B. Cavanna, B. Dimov, A. Adnan Saygun, P. Dusapin, M. Jarrell, D. d'Adamo, G. Connesson. Triton 2017 (TRI 331205).

Florian KrumpöckSonates de Johannes Brahms et d'Alban Berg par Florian Krumpöck

Par Jean-Marc Warszawski —— C’est une bonne idée d’inscrire la troisième sonate pour piano, qui est aussi la dernière, de Johannes Brahms, son œuvre cinquième composée en 1853, il a alors 20 ans, et la première œuvre d’Alban Berg, son unique sonate pour piano, composée en 1907-1908 à l’âge de 22 ans. Ce n'est pas la première fois que cet appareillage est fait.
On peut en tirer quelques traits symboliques,  y ajouter que Johannes

Jean Sibelius Jean Sibelius (1865-1957)

Son lieu de naissance, Hämeenlinna, Tavastehus, en suédois, est une petite garnison, à une centaine de kilomètres au nord d'Helsinki. La Finlande est depuis 1809, un duché gouverné par la Russie, et on y parle essentiellement suédois, comme dans la famille de Jean Sibelius.
Son père Christian Gustav est chirurgien militaire et médecin de la ville. Sibelius a une sœur, Linda (1863-1932) et un frère, Christian (1869-1922).

Mauricio Kagel, « Die Stücke der Windrose », par l'Ensemble Aleph

Par Jean-Marc Warszawski —— Mauricio Kagel, Argentin devenu Allemand, est un des compositeurs majeurs du xxe siècle, un des grands acteurs de la vague post-1968, l'humour en plus. Explorateur des sons, féru de l'image (il est lui-même cinéaste), du jeu d'acteur. Inventeur de héâtre musical comme de musique théâtrale, il a laissé une œuvre impressionnante, souvent cocasse, plaine de plaisir tant pour l’interprète que pour les auditeurs.

trait Petites annonces trait

Musiciens cherchent salle à Paris ou proche banlieue pour concert
Cours particuliers de guitare classique Paris 13e
Orchestre de musiques de film dans le Morbihan cherche musiciens tous pupitres
Vends flûte traversière Prima Sankyo à Paris
Ensemble baroque de Tarbes cherche violon et alto
Ensemble gospel de Grenoble cherche claviériste
Ensemble vocal dans les Landes cherche chef de chœur
Cours particuliers de piano au Havre
Ensemble parisien recherche solistes pour la Petite messe Solennelle de Rossini
La Compagnie Vocale de Grenoble recherche choristes

recangle_textes

Kuschnig Claire et Pellois Claire, Le rythme, une révolution ! Émile Jaques-Dalcroze à Hellerau. Slatkine, Genève, 2015 [290 p. ; ISBN 978-2-8321-0706-5 ; 39 frs]

 

Aujourd'hui
2017
<<   avril   >>
L M M J V S D
01 02
03 04 05 06 07 08 09
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

 Agenda 

rectangle_actu

 

rectangle

 

rectangle

 

trait Les livres trait

Serge Rachmaninoff, Concerto no 2 opus 18, arrangement pour un seul piano, par Jean-Louis Petit et Josette Morata. Éditions Fortin-Armiane, Paris 2016 (EFA 108)

Beethoven : sa vie, son œuvre (19), 2e semestre 2016. Association Beethoven France et francophonie, Ablis 2016 [142 p. ; ISSN 1765-3800 ; 12 €]

Henri Du Mont, Motets à deux voix (édition Nathalie Berton-Blivet). « monumentales », Éditions du Centre de musique baroque de Versailles, 2016 (ISMM 979-0-707034-71-2, 115 €]

Qui sommes nous ?
Bulletin d'information
Recherchedans le site et +
Presse internationale

Petites annonces
Téléchargements

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Analyses musicales

Articles et documents
Nouveaux livres
Nouveaux disques

Colloques & conférences
Universités en France

Soutenir muscologie.org

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil.

☎ 06 06 61 73 41

@Contact

SIRET 533 035 408 00012 - Enregistrement à la CNIL no 1122478

ISSN 2269-9910

Janvier 2017 : 108 468 visiteurs, 162 102 pages lues [année 2016 : 1 059 391 visiteurs]. Classement Alexa : 18 342 (France), 348 892 (monde); 579 (liens). 7 053 pages indexées dans le moteur de recherche. 3 139 abonnés au bulletin. Les compteurs Xiti sont homologués par Diffusion et Contrôle (OJD)