18e année, jeudi 9 mars 2017
    Biographies musicales . Encyclopédie . S'abonner au bulletin . Annonces . Textes . Recherche et annuaire

 

trait Actus à la Une trait

Guilaume Dufay Guilaume Dufay (v. 1400-1474)

Il accomplit ses études musicales à Cambrai (centre de musique religieuse qui fournit des musiciens à la chapelle Vaticane). De 1409 à 1412, il est choriste à la cathédrale de Cambrai, ou il apparaît dans les registres sous le nom de Willermus [Willemet] Du Fayt. Ses professeurs sont Rogier de Hesdin (1409), Nicolas Malin, « magister puerorum » de 1409 à 1412. En 1414, il a un bénéfice de chapelain à Saint-Géry (près de Cambrai). En novembre de la même année il n'est plus à Cambrai. On suppose qu'il est dans la suite Pierre d'Ailly ancien évêque de

▉ 7e concours international de pia no junior « Brin d’herbe »
▉ La scène punk en France (1976 -2016) : fais-la toi-même ! 11 mars 2017, Paris
▉ Nicola Porpora and Frederick, Prince of Wales : italian Ways in Music, Art and Poetry in 18th-centu ry Britain, 13-15 octobre 2017, Amsterdam
▉ François-Xavier Roth, chef invi té principal du London Symphony Orchestra

 

 

▉ Le Jeune orchestre de l'Ab baye-aux-Dames dans Mozart sous la direction de Laurence Equilbey
'▉ Doctorat international en com position musicale au CIRM : appel à candidature
'▉ Le hautbois en France de la période pré-revolutionnaire au Premier empire, 11-15 décembre 2017, Paris et Lyon
'▉ A Century of Movement: Russian Culture and Global Community since 1917, 12-13 octobre 2017, Chapel Hill

Josquin DesprezJosquin Desprez (v. 1440-1521)

Il est d'abord chanteur à la collégiale de Saint-Quentin (Aisne), mais rien ne permet d'en faire un élève d'Ockeghem.
Son activité est connue à partir de son séjour en Italie, où il est chanteur à la cathédrale de Milan (1459-1472), puis au service du Duc Sforza (1474) et du Cardinal Ascanio Sforza (1476-1504).
De 1486 à 1501, il apparaît sporadiquement dans la liste des chanteurs de la chapelle papale.

 

Exercices d'adoration : Membra Jesu nostri, de Buxtehude

Par Frédéric Norac —— Autant, sinon plus qu'à la cantate luthérienne, c'est au petit motet à la française que font penser ces sept concerts-arias du cycle Membra Jesu Nostri de Buxtehude. D'abord par l'usage d'un texte latin, poésie de dévotion que précède une citation biblique exaltant le corps blessé du Christ en croix.

▉ American Women Composer-Pianists: A Celebra tion of Amy Beach and Teresa Carreño, 15-16 sept embre 2017, Durham
◆ (Le Monde) Frank Gehry offre un joyau à Pierre Boulez, à Berlin
◆ (France musique) Ethel Smyth, compositrice enga gée
◆ (La Croix) Jonas Kaufmann… encore et toujours
◆ (Le Monde) Mort du compositeur Claude Pascal
▉ Kurt Moll, une des plus grandes voix d'opéra du xxe siècle est mort
▉ Hans Zimmer : un nouvel Holly wood musical et so nore ? 25-26 avril 2017, Rouen

Richard WagnerRichard Wagner (1813-1883)

Son père Friedrich Wagner, fonctionnaire dans la police meurt des suites d'une épidémie à Leipzig le 23 novembre 1813, peu après la bataille de Leipzig qui oppose les troupes françaises à celles des Alliés. Le 30 septembre 1821  à Dresde sa mère épouse  Ludwig Geyer, un peintre, acteur et poète.
Il étudie la musique en autodidacte. En 1830 une Ouverture de sa composition est créée au Théâtre de Leipzig.

Toutes les chroniques

Eusebius
Frédéric Norac
Alain Lambert
Jean-Luc Vannier
Strapontin au Paradis
L'ouvreuse


Biographies musicales
Encyclopédie
Articles et études
Annonces

Florent Nagel, Alice au pays des merveilles : Forent Nagel et Joanna Marteel (piano 4 mains), Yves Penay (récitant). Azur Clas sical 2016 (AZC 147)

Alberto Zedda Mort d'un grand petit homme : Alberto Zedda (1928 - 2017)

Par Frédéric Norac —— Le chef d'orchestre et musicologue Alberto Zedda est décédé dans la nuit du 6 mars à l'âge de 88 ans. Grand Rossinien devant l'Éternel, il avait consacré l'essentiel de sa vie et de sa carrière à la redécouverte de l’œuvre du « Cygne de Pesaro » dont il venait de faire paraitre en 2009 une nouvelle édition critique du Barbier de Séville, succédant à celle qu'il avait déjà publiée en 1969.

Le bal perduEnsemble Art Sonic, Le bal perdu : le souffle du printemps

Par Alain Lambert —— paraît que le printemps météo,  non astronomique, commence début mars, juste pour la sortie de ce joli cédé, un petit orchestre aérophone, entre jazz et classique, pour nous jouer les grandes pages du musette et des bals populaires.
À la direction musicale,  Joce Miennel (flûte) avec Sylvain Rifflet (clarinette). Et Cédric Chatelain au hautbois et cor anglais, Baptiste Germser au cor, Sophie Bernardo au basson et Didier Ithursarry à l'accordéon. Tous parfaits.
Après l'échauffement de rigueur, La Javanaise ouvre le bal, suivi par C'était bien... au petit bal perdu, la valse éponyme, en jouant sur les graves et les aigus ou  les changements de cavaliers et de cavalières.

Marie Jaëll (1846-1925)

Elle est issue d'une famille d'agriculteurs aisés. Sa mère organise ses études de piano et ses concerts. Elle suit ses premiers cours de piano avec le français F. B. Hamma, professeur de piano, de chant et compositeur à Stuttgart. Ce dernier organise la première audition publique de Marie Jaëll le 14 décembre 1855.
En décembre 1856 elle est présentée à Henri Herz (1803 ou 1806-1888), compositeur, virtuose et professeur de piano d'origine viennoise au Conservatoire de Paris. Il est un des premiers pianistes d'Europe à se produire aux États-Unis

Ludovic TézierLudovic Tézier et Pinchas Steinberg signent un Simon Boccanegra d'exception à l'opéra de Monte-Carlo

Par Jean-Luc Vannier —— Une ovation debout — et enflammée — a salué, dimanche 5 mars à l'auditorium Rainier III de Monaco, une version concertante de Simon Boccanegra de Giuseppe Verdi. Entre, d'une part, une distribution vocale

MozartL’audàcia di Tito ! : un opéra sur le campus

Par Eusebius —— le sait. Titus a pour amis Sextus, et Vitellia, dont il est épris. Il y aura bientôt trois ans, une bande de copains, trois eux-aussi, tous passionnés d’opéra, s’est emparée  de La Clemenza di Tito. Cette histoire leur parlait plus que d’autres pour rêver, puis élaborer et construire un projet fou : monter l’ultime opera-seria de Mozart, sans autres moyens que les leurs. Le pari est en passe d’être gagné, l’équipe s’est enrichie, les partenariats  ont été noués et la réalisation a pris corps. Trois scènes l’accueilleront : L’Atheneum a vu la première le 9 février dernier, Le Cèdre, scène de Chenôve, et le Grand-Théâtre de Dijon (9 et 10 juin). Pas moins de 4 000 spectateurs sont attendus. Les concours techniques sont nombreux

Claron McFaddenGershwin guère swing

Par l'Ouvreuse —— Plus une place, mon amie la Comtesse — qui n'avait pas réservé — n'a pu entrer qu'à la faveur de la revente d'un billet, suite à une défection. Comment résister à la magie Gershwin ?
L'orchestre, en grande formation, joue sur instruments d'époque (cordes montées en boyaux, bois et cuivres de la première moitié du xxe siècle).

Anne Catherine GilletDouble retour aux Champs-Élysées : Le retour d'Ulysse dans sa patrie

Par Frédéric Norac —— Paris n'avait pas revu ce Retour d'Ulysse (Claudio Monterverdi) depuis 2002 et la production très vantée d'Adrian Noble et William Christie, créée au Festival d'Aix et rejouée pour quelques représentations à l'Opéra-Comique. De cette production très sobre, il ne nous est resté

 

Les cédés

Maroussia Gentet (piano), Henri Dutilleux (Sonate, Préludes), Karol Szymanwski (Masques, opus 34). Passavant 2016 (PAS 116238).

 

Philippe Leroux, De la percussion : « De l'itération », « Les uns », « De la vitesse ». Ensemble Sixtrum. Soupir Édit ions 2016 (Soupir 5232).

 

Faby Medina, Following Love. Dreamophone 2017

Amy WinhouseBack To Amy : naissance d'un tribute band à Caen

Par Alain Lambert —— La phénomène des tribute bands sur lequel revenait un long article de Libération le mois dernier n'est en rien étonnant, même s'il semble étonner encore.
Le rock a maintenant plus de soixante ans et les groupes les plus anciens, parfois les plus novateurs, à part les Stones, ont raccroché les guitares et les baguettes, ou vivent d'autres aventures, ici ou dans l'au-delà. Comme c'est aussi un business, dans notre société de consommation et du spectacle, pourquoi ne pas reproduire, parfois

Nathalie StutzmannÉmouvant récital franco-allemand de Nathalie Stutzmann à l’opéra de Monte-Carlo

Par Jean-Luc Vannier —— Quelques jours seulement après avoir brillamment dirigé la « version de Paris » de Tannhäuser à l’opéra de Monte-Carlo, Nathalie Stutzmann proposait, samedi 4 mars salle Garnier, un récital qui, sans doute en raison de ses origines alsaciennes, conciliait le répertoire musical de l’Allemagne avec celui de la France : plusieurs Lieder de Franz Schubert, (« Fischerweise », « Sehnsucht » ... ...

Pléiades de Xenakis et Alban Richard, avec les Percussions de Strasbourg : un concert de musique et de danse

Par Alain Lambert —— Cette partition, a été écrite en 1979 par Xenakis  pour les Ballets du Rhin et les Percussions de Strasbourg. Mais à partir de 2011, Alban Richard, directeur du Centre chorégraphique national de Caen depuis un an, donne sa propre version dansée. Et l'a donc proposée au théâtre, avec les musiciens en live.
Le titre proposé « Un concert de musique et de danse » convient parfaitement. La musique y participe pleinement  par le jeu spatial des six percussionnistes et de leurs instruments, entre lesquels ils doivent se déplacer dans le premier moment où les dix-huit ensembles

 

trait Petites annonces trait

La Compagnie Vocale de Grenoble recherche choristes
Chorale d'amateurs en Charente-Maritime cherche chef de chœur
L’ensemble vocal Amadeus en Haute-Normandie recrute tous pupitres
Notre chœur mixte a capella parisien cherche chef de chœur
Cherche Nous recherchons une accordéoniste concertiste au Mans dans la Sarthe pour spectacle autour de Édith Piaf
Association humanitaire cherche tromboniste ou trompettiste pour concert UNESCO à Paris fin mars
Cours privés de guitare à Arras
Groupe de chant dans le Fnistère cherche ténors
◆ Chorale lyonnaise recrute tous pupitres
◆ À l'aide depuis les Deux-Sèvres pour aide analyse Brandebourgeois et question sur livre Samuel Adler

 

Defetel Nicolas (éditeur), Liszt Franz, Tout le ciel en musique : pensées intempestives. Le passeur, Paris 2016 [248 p.; ISBN 978-2-36890-347-6 ; 18,50 €].

 

' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' '
Aujourd'hui
2017
<<   mars   >>
LMMJVSD
0102030405
06070809101112
13141516171819
20 212223242526
2728293031

 Agenda 

rectangle_actu

 

 

recangle_textes

 

trait Les livres trait

Kuschnig Claire et Pellois Claire, Le rythme, une révolution ! Émile Jaques-Dalcroze à Hellerau. Slatkine, Genève, 2015 [290 p. ; ISBN 978-2-8321-0706-5 ; 39 frs]

 

Serge Rachmaninoff, Concerto no 2 opus 18, arrangement pour un seul piano, par Jean-Louis Petit et Josette Morata. Éditions Fortin-Armiane, Paris 2016 (EFA 108)

 

Beethoven : sa vie, son œuvre (19), 2e semestre 2016. Association Beethoven France et francophonie, Ablis 2016 [142 p. ; ISSN 1765-3800 ; 12 €]

Qui sommes nous ?
Bulletin d'information
Recherchedans le site et +
Presse internationale

Petites annonces
Téléchargements

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Analyses musicales

Articles et documents
Nouveaux livres
Nouveaux disques

Colloques & conférences
Universités en France

Soutenir muscologie.org

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil.

☎ 06 06 61 73 41

@Contact

SIRET 533 035 408 00012 - Enregistrement à la CNIL no 1122478

ISSN 2269-9910

Janvier 2017 : 108 468 visiteurs, 162 102 pages lues [année 2016 : 1 059 391 visiteurs]. Classement Alexa : 18 342 (France), 348 892 (monde); 579 (liens). 7 053 pages indexées dans le moteur de recherche. 3 139 abonnés au bulletin. Les compteurs Xiti sont homologués par Diffusion et Contrôle (OJD)