bandeau actu

Actualités musicales
vendredi 11 mai 2012

 
Rue du Château

 vendredi 11 mai 2012

______________________________
Quatuor et littérature

Colloque à Bayonne le 11 mai 2012
Appel à contribution
Date limite : 16 janvier 2012

Désirant renouer avec la formule originale du colloque Musique et Roman, qui a reçu en 2007 un très bon accueil, la faculté de Bayonne organise une journée d'études le 11 mai 2012 en partenariat avec le Conservatoire Maurice Ravel de la côte basque et le Quatuor Arnaga.

Nous proposons cette fois de concentrer la réflexion sur les relations de la littérature avec un genre musical particulier tout en l'ouvrant à l'ensemble du champ littéraire (théâtre, poésie, critique etc.). Les communications pourront porter sur :

  • tous les types de « quatuors » possibles en littérature, y compris les oeuvres de ce type imaginées par les écrivains. Il pourra s'agir de retrouver dans un poème, un roman ou une pièce de théâtre ce modèle formel du dialogue à quatre voix avec leurs oppositions de registres ou de timbres et même de s'interroger sur le choix du mot quatuor, quartet, Quartett ou quartetto dans un titre de texte ou pour désigner une tétralogie romanesque (Le Quatuor algérien, The Alexandria Quartet, L.A. Quartet, etc.)
  • toute la variété des liens possibles entre l'oeuvre littéraire et l'oeuvre musicale : l'allusion ou la référence isolée, la mélophrasis et le commentaire direct d'un quatuor aussi bien que l'imitation de type « méloforme » ou « mélogène » (Frédéric Sounac[1]).
  • toutes les représentations non plus de l'oeuvre-quatuor mais de la formation-quatuor au sein du texte littéraire. Avec la cantatrice, le chef d'orchestre ou le pianiste, le quatuor a-t-il sa place dans l'imaginaire de l'interprète (selon l'expression de Thierry Santurenne[2]) qui nourrit les écrivains ? Laquelle ? Enfin, on pourra étudier les avatars de cette figure à quatre têtes et huit mains à travers des personnages qui ne sont pas musiciens (on pense bien sûr au Quartet de Jean Rhys).

Les conférenciers qui le désirent auront la possibilité de faire jouer par les musiciens du Quatuor Arnaga des exemples illustrant leur propos (sur demande et à condition que les exemples choisis nous soient indiqués suffisamment tôt).

Les propositions de communications sont à adresser en français et par courrier électronique jusqu'au 16 janvier 2012 à l'adresse : yveslanderouin@gmail.com

Nous vous prions de préciser si vous envisagez l'intervention des musiciens ou l'audition d'exemples musicaux par d'autres moyens.

[1] F. Sounac, Modèle musical et « composition » romanesque dans la littérature française et allemande du XXe siècle : genèse et visages d'une utopie esthétique, Thèse de Doctorat, EHESS, 2003 (thèse non publiée).

[2] T. Santurenne, « Imaginaire musical : repères et perspectives », Journée d'études « Littérature et musique » du 31 mars 2009 à l'ENS (http://www.fabula.org/colloques/document1277.php).

 Responsable : Yves Landerouin. Faculté Bayonne-Anglet- Biarritz8 allée des Platanes64185 BAYONNE

11-13 mai 2012, Cornell University

______________________________
Music : Cognition, Technology,
Society

Call for Papers

Technology plays a crucial role across a broad spectrum of sonic activity, offering new cognitive frameworks and reshaping social networks in ways that challenge the conventional binary of the individual subject versus the collective. It mediates performance andlistening, provides new modes of analysis, and inspires musical creation. It conditions our perception of sound as well as our ability to change it, and is thus both an appropriate tool and topic of aural research.

The nexus of social, cultural, and political issues in and around music, cognition, and technology encompasses a range of interdisciplinary approaches to the question of musical meaning, and therefore this international conference will draw on a wide range of scholarship from across multiple disciplines. We hope to integrate, rather than simply collate, these different methodologies, inviting papers that attempt to reconcile the hermeneutic and the performative, the empirical and the abstract. To this end presenters will share their papers with the other participants in their session two weeks prior to the conference, in order to foster productive dialogue.

Keynotes will be given by Eric Clarke (University of Oxford), Ichiro Fujinaga (McGill University) and Carol Krumhansl (Cornell University). The guest composer will be Tod Machover (Massachusetts Institute of Technology).

Abstracts of no more than 300 words must be submitted by 1 February 2012. Drafts of accepted papers must be submitted by 26 April 2012.

To submit abstracts, and for more information and a list of potential paper topics, please visit our website at www.mcts2012.com

11 mai 2012, Strasbourg

______________________________
Les « Cantates de Bach » :
réception d'un objet musical
singulier

Appel à contributions

organisée par l'EA 4378 « Théologie protestante », en collaboration avec l'Association « Bach en Alsace ».
Université de Strasbourg (France), 11 mai 2012

Si Bach, de son vivant, devait essentiellement sa notoriété à ses talents de virtuose et compositeur pour le clavier, il est aujourd'hui largement connu d'abord comme le « Cantor de Leipzig », sommet ultime de la création musicale protestante. Cause ou conséquence, ses cantates comptent parmi ses oeuvres les plus fameuses. Mieux encore, elles semblent définir le compositeur – l'image de Bach serait fort différente sans ses cantates – et dans le même temps, le genre de la cantate d'église lui-même paraît ne pouvoir exister – pour le mélomane comme pour le musicographe – qu'au travers de la sublimation opérée par le génie de Bach.

Cette situation singulière des « cantates de Bach » trouve certainement son origine au XIXe siècle avec l'avènement du Bach religieux de Mendelssohn, et la publication des premières partitions puis de l'intégralité de l'oeuvre avec la Bach Gesellschaft. Les commentateurs, dès les années 1840, ont trouvé dans ces pièces de circonstance « un inestimable trésor » (Mosewius 1845), une exégèse musicale des textes évangéliques – « Bach est le grand prédicateur de l'évangile », écrivait André Pirro en 1907 – ou même ont fait de Bach – selon les mots du théologien et Prix Nobel Nathan Söderblom – le « cinquième évangéliste » .

Pourtant, de ce mouvement de redécouverte des cantates comme fait religieux, ont émané des manières fort diverses d'appréhender une oeuvre désormais universelle et largement sécularisée. C'est justement cette diversité d'approches que voudrait explorer cette journée d'étude en examinant la fondation et la réception de ce corpus imaginaire des « Bachkantate ».

Les interventions pourront porter ainsi sur des aspects particuliers de la réception de ces cantates, non seulement d'un point de vue historique, mais aussi dans leur actualité, au travers, par exemple, des axes suivants :

Les cantates dans leur contexte religieux

  • cultes de cantates et sermons sur les cantates
  • cantates de Bach et réception catholique
  • cantates de Bach et oecuménisme

Les cantates dans une société sécularisée

  • le changement de ritualité (de l'église à la salle de concert)
  • la cantate comme produit culturel et commercial
  • cantates et publicité

Les cantates dans leur contexte politique

  • les cantates comme musique « nationale » allemande
  • le Bach français
  • la réception des cantates dans les pays communistes et dans la pensée marxiste

Les cantates et leur dimension musicale

  • l'interprétation des cantates de Bach : du Bach romantique à l'interprétation « baroqueuse »
  • la réécriture de la cantate de Bach par d'autres compositeurs
  • la « cantate de Bach » : genre musical ou marque publicitaire ?

Les langues de la journée d'étude seront le français, l'allemand et l'anglais.

Les interventions sont prévues pour durer 30 minutes, augmentées de 15 minutes de débat. Les propositions devront parvenir par e-mail avant le 5 février 2012 sous forme d'un résumé d'environ une page au format Microsoft Word ou RTF.

Comité scientifique :
Beat Föllmi : beat.follmi@unistra.fr
Jonathan Nubel : jonathan.nubel@unistra.fr

Événement en parallèle : « Bach en Alsace : les cantates et leur histoire », 100 concerts en Alsace à partir de décembre 2010

11 mai 2012

______________________________
Gilda Solve Quartet au River Café

Gilda Solve

 

Gilda Solve Quartet

Gilda Solve : Vocal
Philippe Petit : Orgue
Hugo Lippi : Guitare
Olivier Robin : Batterie

« Une grande dame du Jazz, Gilda Solve. Dans la tradition de la chanson américaine la plus pure, nourrie de jazz et de swing, la pétillante Californienne est une vocaliste qui impose son style péremptoire et direct. Sa technique vocale, sa grande présence sur scène, son charme, les émotions qu'elle suscite, son contact avec le public laissent après chaque concert une forte impression.» A travers un registre témoignant d'un bel éclectisme, Gilda revisite avec émotion et nostalgie les grands standards du Jazz et de la comédie musicale, Elle est invitée ce soir par un excellent trio récemment constitué à l'initiative d'une commande pour les festivals de l'été. Ensemble ils vont revisiter le répertoire blues et swing des années 50/60 : Ellington, Nat King Cole, Cole Porter, Ray Charles, Basie…

River Café, 146, Quai de La Bataille de Stalingrad, 92130 Issy-les-Moulineaux. Réservation : 01 40 93 50 20. http://www.rivercafe.fr.

 vendredi 11 mai 2012

______________________________
La musique contemporaine japonaise aujourd'hui. Rencontre
au Cdmc

Vendredi 11 mai de 10h à 12h30, Cdmc, Centre de documentation de la musique contemporaine, 16 place de la Fontaine-aux-Lions, 75019 Paris (salle Messiaen)

Les compositeurs japonais Akira Nishumura et Toshiro Saruya, seront présents dans le cadre de la série de concert du Tokyo Sinfonietta lors du week-end Paris-Japon organisé par Radio France au Centquatre (104 rue Auberviliiers 75019 Paris) les 12 et 13 mai 2012.

Une présentation de ces concerts associera également les compositeurs Benjamin Attahir et Jean-Louis Agobet dont les oeuvres seront aussi données en création.

Rencontre animée par Jean-Louis Agobet.

À l'issue de la rencontre, apéritif servi dans les locaux du Cdmc.

 vendredi 11 mai 2012

______________________________
Leoš Janáček, Jean Sibelius,
Ralph Vaughan Williams : soirée
autour de la présentation du livre de James Lyon

Sibelius
Jean Sibelius par Albert Edelfelt, 1904, © Ainola

Soirée autour de la présentation du livre de James Lyon Leoš Janáček, Jean Sibelius, Ralph Vaughan Williams – Un cheminement commun vers les sources (éditions Beauchesne), avec lecture de courts extraits.

L'Ensemble Calliopée sera sollicité pour interpréter une pièce de chacun des trois compositeurs.

Ces trois compositeurs, théoriciens et humanistes de vaste culture, se distinguent par leur non conformisme, leur refus de tout dogmatisme esthétique, leur agnosticisme déclaré, tout en étant animés d'une profonde spiritualité. Leur magie réside dans leur capacité à capter l'essence mystique de la nature qui les entoure.

Le choix des œuvres analysées n'est pas anodin : Jenůfa et la petite renarde rusée pour Janáček ; La Fille de Pohjola et le cycle de Lemminkäinen pour Sibelius ; The Pilgrim's Progress pour Vaughan Williams.

L'examen des sources de ces œuvres, les différentes approches des motifs « folkloriques » chez les trois compositeurs présentent un grand intérêt. Une approche hymnologique souligne ainsi le caractère mythologique de leurs livrets. Sibelius, par exemple, opère une synthèse intuitive et pénétrante du Kalevala, une transcendance musicale basée sur sa compréhension profonde de l'épopée et sur ses propres émotions.

Les trois compositeurs ont chacun défendu et valorisé les traditions de leur langue, les héritages musicaux de leur peuple.

Soirée proposée par Le Mouvement Janáček, vendredi 11 mai, à 19 heures. Entrée libre

Institut finlandais
60, rue des Écoles
75005 Paris
01 40 51 89 09

 vendredi 11 mai 2012

The Composer Mieczyslaw Weinberg and Socialist Realism in the Brezhnevera Era

An international symposium with concerts at the University of Hamburg, May 11 to 13, 2012

Mieczyslaw Weinberg (1919-1996) is currently being rediscovered all over the world as one of the most important Russian composers of the 20th century. Recordings and performances of his works are enjoying overwhelming success, for instance at the 2010 Bregenz Festival. A Polish Jew, in 1939 in order to escape the Nazis, Weinberg fled to the Soviet Union, where he enjoyed the patronage of such important figures as Dmitrj Shostakovich. Under Stalin he suffered anti-Semitic persecution and was imprisoned. It was not until Leonid Bre nev was in power between 1964 and 1982 that he increasingly enjoyed recognition and success, without ever being appointed a state composer. Rather, he appears to have found ways to come to terms with the governing artistic doctrine of Socialist Realism without sacrificing creativity. In order to be able to appreciate these ways, we need to compare the aesthetic standards we find in Weinberg's works with the demands of the artistic doctrine. However, parti

cularly in the field of music, precisely what these demands were has by no means been clarified to the same extent for all its phases,. While we now have a very clear picture for the period under Stalin,this is far less the case for the subsequent years. By focusing in particular on the Brezhnev era, this is what the symposium intends to address. What influence did Socialist Realism have on music during this time? What did it postulate and how was it influenced by ideological oscillations? And how can we contextualize and interpret Weinberg's oeuvre from this era? As this can only be discussed in an interdisciplinary context, representatives of art history, literature studies and history will also be participating in the symposium.

The symposion beginns with a Weinberg-portrait-concert on Friday May 11th, 7 p.m. in which chamber musical works by Weinberg are played. The lectures and discussions start on Saturday, May 12th, 9 a.m. The lectures as well as the concerts will be held in the music room of the Musicological Institute, Neue Rabenstrasse 13, 20354 Hamburg.

Further Information can be found

Revue de presse musicale, culturelle et citoyenne du 11 mai 2012

(Midi LIbre) Villeneuve-lès-Avignon Le prestigieux pianiste Roger Muraro jouera demain sur la scène de l'Opéra
(Le bien public) Dijon : pleins feux sur la saison 2012-2013 de l'opéra
(Le Parisien) L'Opéra du Rhin crée une Blanche-Neige inédite en France pour sa nouvelle saison
(Culturebox) De Carolyn Carlson à Staff Benda Belilli, l'éclectisme de Danse en mai à Brive
(AFP/Le Nouvel Observateur) Le baroque et le fantastique à l'honneur en 2012-2013 à l'opéra de Lille
(France musique) Chiara Banchini, Jean-Louis Agobet et Yasuaki Itakura chez Esparza
(Culturebox) Robert Charlebois revient pour chanter l'amour, Saint Augustin et Mozart
(L'Est Éclair) Jean-François Heisser, le piano en soliste
(Culturebox) Jazz, blues, chanson française, Kaldeus mélange les styles à Dijon
(AFP/DNA) Portishead, Zebda, The Cure, Sting, Justice, Selah Sue et Dylan aux Vieilles Charrues
(AFP/NVI) Toots Thielemans, le roi de l'harmonica, célèbre ses 90 ans sur scène
(Culturbox) Nuits Sonores : 10 ans, 10 bonnes raisons d'y aller
(AFP/DNA) Royal de Luxe annule sa venue à Art Rock à Saint-Brieuc après un décès
(AFP/La Croix) Le Théâtre du Capitole à Toulouse parie sur le rare «Rienzi» de Wagner
(Culturebox) «Tous à l'opéra» ce week-end !
(AFP/Le point) «Peer Gynt», pièce folle pour inaugurer le Salon d'honneur du Grand Palais
(L'Express) Roman Polanski va réaliser un film sur l'affaire Dreyfus
(AFP/La Croix) Le Thaïlandais Weerasethakul, président du Festival du film de Locarno
(AFP/Le Point) Wolinski superstar pour ses « 50 ans de dessins »
(AFP/DNA) La gigantesque « Epopée slave » d'Alfons Mucha exposée à Prague, après 84 ans
(AFP/La Croix) Crise au musée national d'art contemporain MAXXI de Rome, mis sous tutelle
(AFP/NVI) Une oeuvre de Francis Bacon atteint 44,9 millions de dollars à New York
(AFP/Le Point) Nouvelle élection « blanche » à l'Académie française
(France culture) Le pastiche, un art de droite ?
(AFP/NVI) Espagne: étudiants et lycéens madrilènes manifestent contre les coupes
(AFP/NVI) Education au Québec: une importante coalition étudiante rejette l'offre du gouvernement

©musicologie.org 2012

 

2012
<<  mai   >>
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

 

Presse internationale
Annonces & annuaires

À propos du site
S'abonner au bulletin
Liste musicologie.org
Collaborations éditoriales

Biographies
Encyclopédie musicale
Discographies
Articles et études
Textes de référence

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Téléchargements

Colloques & conférences
Quelques bibliothèques
Quelques Institutions
Quelques éditeurs

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
06 06 61 73 41