bandeau bioS'abonner au bulletin

 

Tishchenko

Boris Ivanovitch

[Tichtchenko]

1939-2010

 

23 mars 1939 à Leningrad (Saint-Petersbourg), mort le  9 décembre 2010 à Saint-Petersbourg (Leningrad).

Il entre en 1954 au collège annexé au Conservatoire de musique de sa ville natale. Il y étudie la composition avec Galina Ustvolskaïa.

Il poursuit ses études musicales au Conservatoire, à partir de 1957, sous les directions successives de Vadim Salmanov, Viktor Volochinov et Orest Yevlakhov.

De 1962 à 1965, il se perfectionne auprès de Dmitri Chostakovitch. Il enseigne au Conservatoire de Leningrad à partir de 1965, où il est nommé professeur en 1986.

En 1978 il est gratifé du Prix Glinka de Russie, En 1987, du Prix du Peuple de Russie, puis en 2006, le Prix spécial pour le centenaire de la naissance de Chostakovitch lui est décerné.

Suzdal : pesni i naigrïshi
(« Suzdal », chansons et airs populaires)
suite pour pour soprano, ténor, chœur de chambre,
d'après la musique du film. (opus 30, 1964)

    1. Vieilles cités
    2. Le Pic noir
    3. Chanson de Suzdal
    4. Le Pic noir
    5. Étrange animal
    6. Deuxième chanson de Suzdal
    7. L'Aube
    8. jeu de motifs

 

Symphonie n° 3, pour orchestre de chambre
(opus 36, 1966). 1. Meditation ; 2. Postscript

 

Catalogue des œuvres

  • 1954, op. 19b, 3 polifonyudii, pour piano, révisées en 1961.
  • 1956, op. 1, Variations, pour piano.
  • 1956, op. 2, Rondo, pour violon et piano.
  • 1957, op. 3, Sonate pour piano, révisée comme op. 121 en 1995.
  • 1957, op. 4, Sonate pour piano n°  10, revisée comme op. 124 en 1997.
  • 1957, op. 4, Suite pour piano n° 1, en 6 mouvements
  • 1957, op. 5, Sonate pour violon n° 1.
  • 1957, op. 6, Ėgosyuita, suite pour piano.
  • 1957, op. 7, Prélude et Fugue, pour quatuor à cordes ou orchestre de cordes.
  • 1957, op. 8, Quatuor à cordes n° 1.
  • 1958, op. 9, Concerto pour violon n° 1, révisé comme op. 29 en 1964.
  • 1958, op. 10, Belïy aist (La Cigogne blanche), sur des poèmes d'O. Shestinsky, cycle de chansons pour voix et piano
  • 1958, op. 11, Un muletier, fable en 5 pièces pour piano.
  • 1958, op. 12, Symphonie « Frantsuzskaya », d'après « Crainquebille » d'Anatole France, révision comme op. 116 en 1993.
  • 1959, op. 13, Quatuor à cordes n°  2.
  • 1959, op. 14, Yuefu (ancien Yuefu chinois), 4 pièces pour chœur a cappella.
  • 1959, op. 14b, Ėnergiya (fugue sur le texte de la loi de conservation de l'énergie), pour chœur.
  • 1959, opus 15,  Lenin zhiv (Lénine est vivant), cantate sur un poème de Vladimir Maïakovski (Komsomol'skaya « Le Komsomol ») pour chœur mixte et orchestre, 1959.
  • 1959, op. 16, musique de scène pour  Podnyataya tselina (Sol vierge labouré), d'après M. Sholokhov.
  • 1959, op. 16a, Svadebnaya (chant de mariage traditionnel cosaque), pour chœur féminin.
  • 1960, op. 17, Sonate pour piano n°  2.
  • 1960, op. 18, Sonate pour violoncelle n° 1
  • 1960, op. 19, 3 zagadki (3 énigmes), pour piano.
  • 1961, op. 20, Symphonie no 1.
  • 1962, op. 21, Concerto pour piano.
  • 1962, op. 22, Grustnïye pesni (chansons tristes), cycle de chansons sur des poèmes traditionnels oet de divers auteurs.
  • 1963, op. 23, Concerto pour violoncelle n° 1, réorchestré par Chostakovitch en 1969.
  • 1963, op. 24, Danaida, d'après une sculpture de Rodin, pour orchestre, révisé en 1994 (copmposé pour l'ensemble « miniatures chorégraphiques » de Leonid Jakobson.
  • 1963, op. 25, Dvenadtsat ( Les Douze), ballet en 4 actes, sur un argument de L. Yakobson, d'après A. Blok, créés à Saint-Petersbourg, au théâtre du Kirov, le 31 décembre 1964.
  • 1963, op. 26, Oktavï (octaves), pour orchestre.
  • 1964, op. 27, 12 Inventions, pour orgue.
  • 1964, op. 28, Symphonie n°  2 « Marina », avec des textes de M. Tsvetayeva, pour chœur mixte et orchestre.
  • 1964, op. 30, Musique pour Suzdal : cordesanitsï minuvshego (Suzdal : Pages du passé), film de S. Shuster ; Suzdal : pesni i naigrïshi (« Suzdal », chansons et airs populaires), suite pour pour soprano, ténor, chœur de chambre, d'après la musique du film.
  • 1965, op. 31, Kaprichchio, pour violon et piano.
  • 1965, op. 32, Sonate pour piano n°  3.
  • 1965, op. 33, Musique pour Na odnoy planete (Sur une planète), film de I. Olchvanger.
  • 1968, op. 34, musique pour Palekh, film de S. Shuster.
  • 1966, op. 35, Rekviyem, requiem sur un texte d'Anna Akhmatova, pour soprano, ténor, et orchestre.
  • 1966, op. 36, Symphonie n°  3.
  • 1967, op. 37, Orchestration de « L'Incoronazione di Poppea » de Claudio Monteverdi.
  • 1967, op. 38, Musique pour Gibel Pushkina (La Mort de Pouchkine), film de F. Tyapkin ; Symphonie « Pouchkine », révisée en 1998.
  • 1968, op. 39-41, la Trilogie des enfants, d'apès des contes merveilleux de K. Chukovsky : op. 40, Kradenoye solntse ( Le soleil dérobé), opéra en 1 acte, sur un livret de  M. Byalik, Z. Korogodsky et Tishchenko ; op. 39, Mukha-tsokotukha (La Mouche cliquetante), ballet en 1 acte sur une chorégraphie de K. Rassadin. ; op. 41, Tarakanishche (La Blatte), opérette en 1 actes, sur un livret de Korogodsky.
  • 1968, op. 42, Severnïye ėtyudï (Études nordiques), musique de film et suite, pour ensemble orchestral.
  • 1969, op. 43, Musique pour Rozhdeniye korablya (La Naissance du navire), film de S. Shuster.
  • 1969, op. 44, n° 1, Concerto pour violoncelle n°  2, pour 48 violoncelles, 12 contrebasses et percussions, réorchestré comme op. 44, n° 2 en 1978.
  • 1979, op. 44, n° 2, Concerto pour violoncelle n° 2 (réorchestration de lop. 44 n° 1).
  • 1970 (vers 1970), op. 45, Tainstvennïye soplemenniki: kanon v protivodvizhenii (Mystérieux collègue des tribus : canon en mouvement contraire), pour percussions et chronomètre.
  • 1970, op. 45, n° 1 & 2, 2 p'yesï (2 pièces), pour , xylophone, vibraphone et piano.
  • 1970, op. 46, Sinfonia robusta.
  • 1970, op. 47, Quatuor à cordes n°  3.
  • 1970, op. 48, 3 pesni (3 chansons), sur des poèmes de Marina Tsvetayeva, pour vois et pianop.
  • 1971, Chetïre, 4 chansons d'enfants, sur des poèmes de S. Marshak, pour voix et piano.
  • 1971, op. 49, Musique pour Pristan' na tom beregu (Un Ponton sur l'autre rive), film de S. Shuster.
  • 1971, op. 50, Musique pour le film, Slovo o polku Igoreve (La légende de la campage d'Igor).
  • 1972, op. 51, musique de scène pour Vïbor (Le Choix), d'A. Arbuzov.
  • 1972, op. 52, Décryptage d'un « Gagaku » japonais [1. Etenraku ; 2. Nasori.]
  • 1972, op. 52b, Orchestration de 3 chœurs  de « Boris Goudounov » de Prokofiev.
  • 1972, op. 53, Sonate pour piano n°  4.
  • 1972, op. 54, Concerto pour flûte, piano et cordes.
  • 1973, op. 55, Tsirk (Le Cirque), musique de scène et suite pour orchestre,  d'après une musique de scène, pour orchestre, pour Тот, кто получает пощечины (L'Homme qui reçoit une gifle) de L. Andreïev.
  • 1973, op. 56, Sonate pour piano n°  5.
  • 1973, op. 57, Doroga (La Route), cycle de chanson sur des poèmes de O. Driz, pour 1 voix et piano, révision en 1996.
  • 1974, op. 58, Yaroslavna / Zatmeniye (Yaroslavna / L'Éclipse), ballet en 3 actes, sur un argument de O. Vinogradov, d'après Слово о полку Игореве (La  légende de la campagne d'Igor), chorégraphie de Vinogradov, créée le 30 juin 1974, au théâtre Malïy de Leningrad.
  • 1974, op. 59, Musique pour Den' priyoma po lichnïm voprosam (Jour de réception pour les questions personnelles), film de S. Shuster.
  • 1974, op. 60, Stuzha (Gèle intense), musique de scène pour «Sovet da lyubov » de Vladimir Tendryakov, pour mezzo-soprano et orchestre.
  • 1974, op. 61, Symphonie n°  4.
  • 1974, op. 62, Zhavoronok (L'Alouette), suite et musique de scène pour orchestre, pour la piède de Jean Anouilh.
  • 1975, op. 62b, 2 starinnïkh tantsa (deux dances dans le style ancien), pour violon et piano.
  • 1975, op. 63, Sonate pour violon n°  2.
  • 1975, op. 64, Sonate pour piano n°  6.
  • 1975, op. 65, Musique de scène pour Roza Bernd, de G. Hauptmann.
  • 1976, op. 66, Musique de scène pour « Deti solntsa », Children of the Sun de Maxime Gorky.
  • 1976, op. 67, Symphonie n°  5.
  • 1976, op. 68, Musique de scène pour Nedorosl (le mineur) de D. Fonvizin.
  • 1977, op. 69, concerto pour clavecin.
  • 1977, op. 70, 7 pozïvnïkh Olimpiada (appels, pour les Jeux Olympiques) de 1980, pour orchestre.
  • 1978, op. 71, Musique pour Deti kak deti (Les Enfants sont les enfants) film d'A. Shakhmaliyeva.
  • 1978, op. 71b, Andante espressivo, pour alto ou violonclle, et harpe.
  • 1978, op. 72, Musique de scène pour Ivanov, d'Anton Tchékhov (A. Chekhov).
  • 1978, op. 73, Musique de scène pour pour Ėmigrant iz Brisbena, de Zh. Shekhade.
  • 1979, op 75, Musique de scène pour Bereg (La Côte), de Youri Bondarev), op.75, 1979
  • 1979, op. 74, Musique de scène pour Richard III de William Shakespeare.
  • 1979, op. 76, Sonate pour violoncelle n° 2
  • 1980, Musique de scène pour Prodolzheniye Don-Zhuana (La Suite de Don Juan, de E. Radzinsky.
  • 1980, op 78, Musique de scène pour Prosti menya (Oublie moi) de V. Astafiev.
  • 1980, op. 77, Quatuor à cordes n°  4.
  • 1980, op. 79, Musique pour Svet v okne (Une Lueur à la fenêtre), film de Shakhmaliyeva.
  • 1980, op. 80, Musique pour Sergey Ivanovich ukhodit na pensiyu / Priklyucheniya pensionera [La Retrite de Sergey Ivanovich : Les aventures d'un retraité), film  de S. Shuster.
  • 1980, op. 83, Musique de scène pour Talantï i poklonniki (Les Talents et leurs admirtateurs d'A. Ostrovsky.
  • 1981, op. 84, Concerto pour violon,n°  2 « Skripichnaya simfoniya » (symphonie de violon).
  • 1982, op. 85, Sonate pour piano n°  7.
  • 1982, op. 86, Musique pour le film Yeshchyo do voynï (Avant la guerre).
  • 1983, op. 88, Musique de scène pour Molva (La Rumeur), d'A. Salïnsky.
  • 1984, op. 84, Musique de scène pour Takaya dlinnaya zima (Comme un long hiver) de Youri Voronov.
  • 1984, op. 91, Musique pour Ogni (Feux), film de S. Shuster.
  • 1984, op. 92, Symphonie « Khronika blokadï » (Chronique du siège).
  • 1984, Quatuor à cordes n°  5.
  • 1985, op. 93, Quintette avec piano.
  • 1985, op. 94, 4 p'yesï (4 pièces), pour tuba.
  • 1986, op. 100, Musique pour l efilm Igor Savvovich.
  • 1986, op. 899, Sonate pour piano n°  8.
  • 1986, op. 95, Svetit, da ne greyet (Ensoleillement sans chaleur) de Ostrovsky.
  • 1986, op. 96, Zaveshchaniye, sur un poèmes de N. Zabolotsky, pour soprano, harpe, et orgue.
  • 1986, op. 98, Bratu (à mon frère), d'après « Zaveshchaniyed » (Testament) Lermontov, pour soprano, flûte, clavecin.
  • 1987, op. 101, Sad muzïki (le jardin de musique), cantate sur un poème d'A. Kushner, pour soprano, mezzo-soprano, baryton, violon, violoncelle, piano, 1987.
  • 1987, op. 102, Musique de scène pour Tri syostrï (Les Trois sœurs) d'Anton Tchékhov.
  • 1988, op. 104, Sobach'ye serdtse (Le Cœur d'un chien), musique de scène pour orchestre, pour la pièce d'A. Chervinsky, d'après Bulgakov.
  • 1988, op. 108, Symphonie n°  6, avec des poèmes de A. Akhmatova, V. Levinzon, O Mandel'shtam, A. Nayman et Tsvetayeva, pour Soprano, contralto et orchestre.
  • 1989, op. 106, Marsh-Kontsert (Concerto alla marcia), pou r16 silistes.
  • 1989, op. 107, Musique pour Kanuvsheye vremya (Temps perdu), fil de S. Shuster.
  • 19893, op. 87, Prélude en mi majeur, pour orchestre.
  • 1990, op. 109, Concerto, pour clarinette, et trio avec piano.
  • 1991, op. 110, Musique de scène pour Sobïtiye (L'Événement) de V. Nabokov.
  • 1991, op. 112, Khelomskiye mudretsï (les Sages de Khelom), sur un poème de Driz, pour soprano, basse, violon, piano.
  • 1992, op. 113, 12 portretov, pour orgue.
  • 1992, op. 114, Sonate pour piano n°  9.
  • 1993, op. 117, Musique de scène pour Zhorzh Danden (George Dandin) de Molière.
  • 1994, op. 114, Fantaisie, pour violon et piano.
  • 1994, op. 119, Symphonie n°  7.
  • 1995, op. 120, Chertyozh (Une esquisse diabolique), sur des poèmes de Maïakovski et d'autres auteurs, cycle de chanosns pour voix et piano.
  • 1996, op. 122 n° 1, Pamyati Vitaliya Fomina (À la mémoire de Vitaly Fomin)], pour orgue.
  • 1996, op. 122 n° 2, Portretï ( portraits), suite pour duo de pianos.
  • 1996-2005, op. 123, Béatrice, cycle choral et symphonique d'après « La Divine comédie » de Dante.
  • 1999, op. 126, Musique de scène pour Boris Godounov de Pouchkine.
  • 1999, op. 127, Sonate pour 5 flûtes à bec et orgue.
  • 2000, op. 128, Trois Etudes sur le fond de la mer, sur des poèmes de Tolstoï, pour voix grave et piano.
  • 2001, op. 129, L'heure de notre mort est inévitable, 3 romances pour voix moyenne et piano.
  • 2001, op. 130, Simple vérité, 3 romances sur des poèmes de Marshak, Tsvetaeva et Shpalikov.
  • 2002, op. 131, Invasion, étude de concert pour piano sur un thème de P. Dvoirin.
  • 2002,  op. 132, Sonate pour orchestre à cordes.
  • 2003, op. 133, Confusion, étude de concert pour piano sur un thème de P. Dvoirin.
  • 2003, op. 134, Duel, musique pour un drame d'après Tchékov.
  • 2003, op. 135,  La fuite du Temps, cycle vocal sur des poèmes de Anna Akhmatova, pour soprano, violon et violoncelle.
  • 2003, op. 136, Sonate pour violoncelle.
  • 2004, op. 137, L' Orange, cycle vocal sur des poèmes de divers auteurs, pour soprano, basse et piano.
  • 2006, op. 144, Concerto pour violon, piano et orchestre à cordes.
  • 2006, op. 145, Pensées intenses, pour solistes et chœur a cappella.

Voir un catalogue plus détaillé dans Soviet Composer's Page de Onno van Rijen's

Discographie

Boris Tishchenko, Sonate no 7 avec cloches, sonate no 8, Nicolas Stavy (piano), Jean-Claude Gengembre (cloches). Bis 2015 (BIS 2189).

 

 

 

 

Aliosha Nikolaev (1959-1977)
Fairy Tale « The Snake Princess
Cat's Hut Suite
Boris Tishchenko
Sonate pour piano n° 7 op. 85, en do majeur, avec cloches
Sedmara Zakarian Rutstein (piano)
Michael Rosen (cloches)
Albany Music Distribution, 1995

Aliosha Nikolaev : 1-2. Fairy Tale, The Snake Princess ; 3. Cat's Hut Suite pour piano. Boris Tishchenko, 4 Sonata n° 7 : 4. Allegro ; 5. Lento ; 6. Allegro.

 

Yuri Falik (1939-2009)
Concerto pour violon et orchestre (1971).
Viktor Liberman (violon),
Orchestre de chambre pour la musique ancienne et moderne de Leningrad, sous la direction de V. Fedotov . V.
Boris Tichchenho
Concerto pour violon n° 1, op. 29, 1964 (révision de l'op. 9 de 1958).
Viktor Liberman (violon)
Orchestre philharmonique national de Leningrad, sous la direction de V. Fedotov .
Microsillon 33 tours, Melodiya C10 08787-88

 

Boris Tishchenko
Quator Glouzanov
Quatuors à cordes de Boris Tishchenko, volume 1.
Quatuor n°1 op 8 & n° 4 op. 77.
Olga Kolgatina (violon) ; Elena Kharitonova (violon) ; Natalia Kolgatina (violon) ; Inna Peskova (alto) ; Elena Erofeyva (violoncelle).
Enregistré dans les studios de Melodiya à Moscou en 1995.
Olympia OCD 547, London 1995.
1-3. Quatuor n° 1, op. 8  (1957) ; 4-8. Quatuopr n° 4, op. 77 (1980)

 

Boris Tishchenko
Quator Glouzanov
Quatuors à cordes de Boris Tishchenko, volume 2.
Quatuor n° 3 op. 47 & n° 5 op. 90.
 Olga Kolgatina (violon) ; Elena Kharitonova (violon) ; Natalia Kolgatina (violon) ; Inna Peskova (alto) ; Elena Erofeyva (violoncelle).
Enregistré dans les studios de Melodiya à Moscou en 1995.
Olympia OCD 548, Mondon 1995.
1-4. Quatuor n° 3, op. 47 ; 5-7. Quatuor nO 8, op. 90

 

Boris Tischenko
Beatrice, cycle symphonique
Symphonie Dante  n°3
Symphonie Dante n° 5
Orchestre philharmonique de Saint-Petersbourg
Nikolaï  Alexeev, dir.
Enregistré le 21 février 2009, dnas le grand esalle du Philharmonique de Saint-Petersbourg.
Northern Flowers 2009, NF / PMA 9974.

 

Boris Tishchenko
Sonate n° 1 pour violoncelle seul, op. 18
Concerto pour flûte, piano et orchestre à cordes, op. 54 (1972). 
V.  Feigin (violoncelle)
V. Zverev (flûte)
A. Nasedkin (piano)
Orchestre de chambre de Leningrad, sous la direction de E. Serov
Microsillon 33 t. Melodiya C10 08193-4

 

Jean-Marc Warszawski
3 décembre 2010

 

Tishchenko
Boris Ivanovitch

Par Frans Lemaire

Élève de Galina Oustvolskaïa à l'Ecole professionnelle de musique de Leningrad et de V. Salmanov au Conservatoire, Tishchenko paracheva ses études avec Chostakovitch de 1962 à 1965.

Dès ses débuts, il témoigna d'une indépendance intellectuelle et artistique assez remarquable dans l'univers soviétique de l'époque, écrivant une 2e Symphonie (1965) intitulée Marina sur des textes de Marina Tsvetaïeva, dont les œuvres étaient restées proscrites durant quarante ans.

En 1966, c'est le tour du Requiem sur le douloureux poème d'Anna Akhmatova. Compositeur prolifique oscillant entre le néo-classicisme et le post-romantisme, Tishchenko a composé de 1961 à 1994, sept symphonies ainsi qu'une Sinfonia robusta (1970).

Sa 5eSymphonie (1976) dédiée à la mémoire de Chostakovitch (à qui il avait déjà dédié sa 3e Symphonie de 1966) constitue une tentative minutieuse de réaliser un portrait  musical. Le motif DSCH y est abondamment utilisé avec le thème BSCHSCH (Boris SCHüler [élève de] SCHostakovitch) qui le désigne lui-même. Le portrait comme genre musical a été repris en 1992 avec Douze Portraits pour orgue (également en version pour piano et cordes).

La 4e Symphonie (1974) surprend de la part d'un homme réservé et timide qu'est Tishchenko. Ecrite pour un orchestre de 145 musiciens avec un récitant qui lit un texte de Tourgueniev, cette œuvre a été appelée Symphonie de la cruauté, mais la seconde partie du finale est marquée « Sinfonia di risorgimento e tenerezza ». Plus récemment, Tishchenko a entrepris une gigantesque Symphonie « Dante » en trois parties d'une heure (1997-2001).

Tishchenko est encore l'auteur de neuf concertos. Le 1er Concerto pour violoncelle (1963) utilise dix-sept instruments à vent, un harmonium et la percussion.

Cette combinaison insolite ne plut guère à Chostakovitch qui en 1969, à l'occasion du trentième anniversaire de son élève et ami, en fit une version pour cordes et neuf instruments à vent. Le 2e Concerto pour violoncelle (1969) encore plus insolites, exige un orchestre composé de quarante-huit violoncelles, douze contrebasses et une percussion.

Il a été réorchestré en 1978, par Tishchenko cette fois, pour un ensemble normal. Le 1er Concerto pour violon (1958), revu en 1964 comme op. 29, est une œuvre particulièrement réussie.

Le 2e Concerto pour violon (1981) est en réalité une symphonie concertante de grande dimension (elle dure une heure). On peut presque dire la même chose du Concerto pour harpe (1977).

Des deux Concertos pour piano (1962 et 1972), le second est le plus intéressant, associant au piano une flûte comme instrument soliste. Enfin, un Concerto pour clarinette est venu s'ajouter à la liste en 1990. La musique de chambre comporte cinq quatuors, le premier écrit à 18 ans, le troisième (1970) dédié à Galina Oustvolskaïa, le quatrième (1980) à Irina Chostakovitch. Ils se situent nettement dans le sillage de Chostakovitch sans en atteindre la tension dramatique. Dix sonates pour piano et deux pour violoncelle complètent le catalogue des œuvres instrumentales.

Deux ballets sont devenus célèbres, Les Douze (1963) d'après le poème d'Alexandre Blok et Yaroslavna (1974), sous-titré « Considérations chorégraphiques », basé sur le Dit d'Igor, l'ancienne chronique qui inspira l'opéra de Borodine.

Tishchenko a réalisé plusieurs orchestrations d'œuvres de Grieg, Frankel, Mahler, Moussorgski, mais les plus intéressantes sont celles consacrées aux cycles vocaux de Chostakovitch ( Satires, op. 109, la cantate satirique Rayok, et les Poèmes du Capitaine Lebiadkine, op.146).

Bien qu'il ait exploré les différents courants nouveaux — dodécaphonie sérielle, micro-intervalles, clusters, mesures variables, improvisation —, Tishchenko évite toute rupture, se qualifiant lui-même de « fidèle à la tradition sans être traditionaliste ». L'essentiel est pour lui ce que l'on a à exprimer. Dans la réalisation de cette expression, Tishchenko est resté foncièrement fidèle à l'esprit, sinon à l'esthétique de Chostakovitch.

Bibliographie

Valentina Cholopova, Boris Tishchenko, striking spontaneity against a rationalistic background. Dans Valeria Tsenova (éd.), « Ex oriente…-III », Verlag Ernst Kuhn, Berlin 2003, p. 23-54 ; également dans Valeria Tsenova (éd.), Under ground Music from the former USSR. Harwood Academic Publishers, Amsterdam, 1977, p. 51-65.

Frans Lemaire
2009

 

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact
S'abonner au Bulletin
Liste musicologie.org

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles et études
La petite bibliothèque

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

musicologie.org

Vendredi 15 Avril, 2016 0:54

rectangle

musicologie

Biographies musicales

rectangle_actu

rectangle

rectangle