rectangle

musicologie

Biographies musicales

rectangle_actu

rectangle

rectangle

 

bandeau bio

S'abonner au bulletin

 

 

Quantz Johann Joachim

1697 - 1773

Né à Oberscheden (Göttingen) en Basse-Saxe, le 30 janvier 1697 ; mort à Potsdam, le  12 juillet 1773.

Quantz a écrit son autobiographie, publiée en  1754-1755 dans le Historisch-kritische Beyträge de Marpurg.

Merseburg vue depuis l'Est. Gravure sur cuivre de Caspar Merian, 1650

Fils de forgeron, il commence ses études musicales en 1708 avec son oncle Justus Quantz, musicien de l'orchestre municipal de Merseburg. Quand ce dernier décède, son gendre J. A. Fleischhack, lui succède à l'orchestre et reprend Quantz comme élève.

En 1713, à la fin de son apprentissage, Quantz reste au service de son maître. Il a appris à jouer des principaux instruments à cordes, le hautbois et la trompette. En 1714 il séjourne à Pirna où il entend des concertos pour violon de Vivaldi qui marqueront ses choix esthétiques ultérieurs.

Pirna, ma place du marché. Tableau de Bernardo Bellotto, 1753 / 1754
Dresde, Staatliche Kunstsammlungen, Gemäldegalerie Alte Meister.

En mars 1716, il s'engage à l'orchestre de la ville de Dresde à l'invitation de Gottfried Heyne.

En 1717 il étudie la composition à Vienne avec Zelenka, un élève de Fux.

En 1718 il est hautboïste à la chapelle d'Auguste II, électeur de Saxe et roi de Pologne. Il accompagne sa suite pour les visites à Varsovie, mais séjourne essentiellement à Dresde.

En 1719 il entreprend de se mettre à la flûte en suivant des cours avec le flûtiste français J. G. Buffardin et devient un des plus habiles virtuoses jamais connus.

En 1724 il  est à Rome pour se perfectionner en contrepoint auprès de Francesco Gasparini. En 1725 il est à Naples où A. Scarlatti, Hasse, F. Mancini, lui écrivivent œuvres pour flûte.

En 1728 il est flûtiste à la chapelle de Dresde. En mai de la même année, lors d'une visite d'Auguste II à Berlin, Quantz est remarqué par Frédéric II de Prusse qui prend des leçons  flûte avec lui à partir de 1728. À la mort d'auguste II, Quantz n'a pas l'autorisation de se rendre à Berlin et reste au Service d'Auguste III.

Il se marie le 26 juin 1737 avec Anna Schindler, la veuve d'un musicien.

Dresde, gravure sur cuivre de Hillebrand van der Aa, 1729 

En 1740, Frédéric devient roi de Prusse et offre à Quantz une rémunération annuelle de 2000 thalers (contre 800 à la cour de Dresde), l'exemption des charges à l'orchestre de l'Opéra et le place directement sous ses ordres.

L'opéra Royal de Berlin en 1743 (Lavis de Johann Georg Finck)

En décembre 1741 il gagne Berlin. Il est musicien de chambre et compositeur de cour à Potsdam, se charge des concerts privés du roi. Il reçoit des rétributions supplémentaires pour ses compositions nouvelles. Durant trente années, il écrit pour le roi environ trois cents concertos et deux cents partitions de musique de chambre pour flûte, et quelques airs et Lieder spirituels qui montrent l'influence du style italien, particulièrement de Vivaldi. Quantz précise qu'il a été influencé pour ses compositions et son jeu par J. G. Pisendel. Il apporte également à la flûte des améliorations techniques, notamment l'ajout d'une seconde clef.

Catalogue des œuvres

Il a composé plus de 300 concertos pour flûte, cordes et basse continue, dont environ 250 conservés, plus de 230 sonates pour flûte et basse continue, essentiellement à la Bibliothèque nationale de Berlin. Environ 55 sonates en trio conservés assentiellement à la Bibliothèque nationele et universitaire de Dresden (2 flûtes, basse continu, violon, hautbois, hautbois d'amour, alto) Partitions accessibles en libre téléchargement.

Quantz

  • Sei Sonate a flauto traversiere solo e cembalo... opera prima s.n., Dresde 1734 [fac-similé numérique, BnF / Gallica]
  • VI Sonates à une flute traversière et basse continue... opera prima, 1740 [fac-similé numérique, BnF / Gallica]
  • Concerto pour 2 flûtes solistes ou hautbois, ou violons, 2 hautbois, basson, cordes, basse continue.
  • Concerto pour 2 flûtes solistes, 2 hautbois, basson, cordes
  • Concerto pour 2 flûtes solistes, 2 violons, alto, basse.
  • Concerto pour 2 flûtes solistes, 2 hautbois, 2 cors, basson,  cordes, basse continue
  • Concerto pour 2 flûtes solistes, 2 hautbois, basson,  cordes, basse continue
  • 3 Concertos pour 2 flûtes solistes, 2 hautbois, basson,  cordes, basse continue
  • 2 Concertos pour hautbois,  cordes, basse continue
  • 2 Concertos pour cor,  cordes, basse continue (attribution incertaine)
  • 3 Concerti grossi (perdus, conservées à la Sing Akademie de Berlin)
  • Concerto pour hautbois d'amour,  cordes, basse continue (perdu, catalogue Breitkopf 1963)
  • Pastoralle, prélude à « Die Hirten bei der Krippe zu Bethlehem « de J.-F. Agricola, pour 2 flûtes, 2 hautbois, 2 violons, alto, orgue.
  • 11 caprices, 6 fantasias, 43 variations, mouvements de suites et autres fragments. Édition W. Michel & H. Teske, Winterthur, 1980.
  • Solfeggi, solos de flûte. Édition W. Michel & H. Teske, Winterthur 1978.
  • Variations sur « Ich schlief da träumte mir », pour flûte et basse continue.
  • 6 Sonates ou Duos, pour 2 flûtes allemandes ou deux violons, op.5, London 1750.
  • Sei Duetti a due Flauti traversi, op. 2, hiver 1759.
  • Duo pour 2 flûtes.
  • Sonates Italiennes. Flûte traversière seule et Basse continue, Boivin, Paris 1729.
  • Sei Sonate a Flauto traversiere solo e cembalo (dédiées à Auguste III), Dresden 1734.
  • Menuet, airs choisis ou duo, pour 2 flûtes, London 1737
  • 7 duos pour 2 flûtes [perdisn catalogue Breitkopf 1763]
  • 4 sonates pour 3 flûtes.
  • Arioso ma un poco Andante, pour flûte, 2 violons, alto.
  • Divertimento a 5, pour flûte et autres instruments.
  • Aria per la Sigra. Astrua « Sembra che il ruscelletto » avec cordes. Dans « Serenata fatta per l'arriva della Regina Madre a Charlottenburgo, presentata per la primiera volta il 4. d'Agusto 1747. Di Frederico II. Re di Prussia » [manuscrit perdu]
  • 4 Lieder. Dans « Oden mit Melodien », 1753 & 1767
  • « Kleine Schöne, küsse mich »  (An eine kleine Schöne de Lessing). Dans « Neue Lieder zum Singen beym Clavier », Berlin 1756
  • « Gewiß! der ist beklagenswert » (Die verliebte Verzweiflung de Hagedorn). Dans « Berlinische Oden und Lieder » (I), Leipzig 1756
  • Neue Kirchenmelodien zu denen geistliche Liedern des Hrn. Prof. Gellert, welche nicht nach den gewöhnlichen Kirchenmelodien können gesungen werden (anon.). Berlin 1760.

Écrits relatifs à la musique

Johann Joachim Quantzens... Versuch einer Anweisung, die Flöte traversiere zu spielen; mit verschiedenen, zur Beförderung des gu-ten Geschmackes in der praktischen Musik dienlichen Anmerkungen begleitet, und mit Exempeln erläutert. Nebst XXIV Kupfertafeln

  • Berlin, Johann Friedrich Voss, 1752 [à la fin : Exempeln zu Johann Joachim Quantzens Versuch einer Anweisung.. XXIV Tab.] (34 exemplaires conservés)
  • Breslau, Johann Friedrich Korn der Ältere, 1780 [Zweyte Auflage] (26 exemplaires conservés)
  • Breslau, Johann Friedrich Korn der Ältere, 1789 [Dritte Auflage] (29 exemplaires conservés)
    • Localisations :A : Göttweig, Benediktinerstift - Melk, Benediktinerstift - Wien, Gesellschaft der Musikfreunde - Wien, Musikwissenschaftliches Institut - Wien, Schottenkloster
    • B : Bruxelles, Bibliothèque du conservatoire royal de musique - Bruxelles, Bibliothèque Royale
    • CH : Basel, Bibliothek der Musikakademie - Bern, Bibliothek des Konservatoriums - Solothurn, Zentralbibliothek
    • CS : Praha, Hudební oddêlení národního Musea (Département de la musique du Musée national) - Praha, Hudební odd-êlení Universitní kniovny (département de la musique de la Bibl. de l'Université)
    • D : Augsburg, Dominikanerkloster Heilig-Kreuz - Berlin, Bibliothek des Märkischen Museums - Berlin, Deutsche Staatsbibliothek - Berlin, Musikwissenschaftlichen Institus der Humboldt-Univ. - Berlin, Staatliches Institut für Musikforschung PrK - Darmstadt, Hessische Landes- und Hochschulbibliothek, Musikabteilung - Donaueschin-gen, Fürstl. Fürstenbergische Hofbibl. - Eichstätt, Bischöfl. Seminarbibliothek (in der Staatlichen Bibliothek) - Frankfurt am Main, Stadt- und Universitätsbibliothek, Musik- und Theaterabteilung, Manskopfsches Museum - Friedberg / Hessen, Bibliothek des Theologischen Seminars - Gotha, Forschungsbibliothek (Landesbibliothek) - Göttingen, Niedersächsische Staats- und Universitätsbibliothek - Hamburg, Hamburger Öffentliche Bücherhallen, Musikbücherei - Hamburg, Staats- und Universitätsbibliothek, Musikabteilung - Harburg, Fürstlich Oettingen-Wallerstein'sche, Bibliothek und Kunstsammlung - Heidelberg, Universitätsbibliothek - Kassel, Bibliothek des Bären-reiter-Verlags - Köln, Universitäts-und Stadtbibliothek - Leipzig, Musikbibliothek - Lübeck, Bibliothek der Hansestadt - Mannheim, Wissenschaftliche Stadtbibliothek - München, Musiksammlung der Bayerische Staatsbibliothek - Que-dlinburg, Stadtbibliothek - Regensburg, Proskesche Musikbibliothek - Stuttgart, Württembergische Landesbibliothek - Weiden-Oberpfalz, Pfannenstiel'sche Bibliothek im Evang.-Luth. Pfarramt - Weiden-Oberpfalz, Pfannenstiel'sche Bibliothek im Evang.-Luth. Pfarramt - Weimar, Thüringische Landesbibliothek - Wiesbaden, Hessische (früher Nas-sauische) Landesbibliothek - DK : København, Det kongelige biblioteket
    • F : Paris, Bibliothèque de France - Be-sançon, Bibliothèque municipale - Paris, Bibliothèque Mazarine - Strasbourg, Bibliothèque Nationale et universitaire
    • GB : Cambridge, University Library - Edinburgh, Reid library - London, British Museum
    • H : Budapest, Liszt Ferenc Zenemüvészeti Foiskola Könyvtára (Bibl. de l'école supérieure de musique F. Liszt
    • I : Milano, Biblioteca del Conservatorio
    • J : Tokyo, Musashino Academia Musicae
    • NL : Amsterdam, Tookunst Bibl. - Den Haag, Gemeente Museum
    • PL : Gdansk, Biblioteca polskiej akademii Nauk - Poznan, Biblioteca uniwersytecka - Helsinki, Yliopiston Kirjasto (Bibl. de l'Université)
    • US : Boston, Mass., Boston Atheneum Library - Boston, Mass., Music Department, Boston Public Library - Boston, Mass., New England Conservatory of Music Library - Cambridge, Mass., Eda Kuhn Loeb Music Library, Harvard university - Cambridge, Mass., Houghton library, Harvard university - Chapel Hill, N.C., Music Library, University of North Carolina - Charlottesville, Va., Alderman Library, University of Virginia - Chicago, Ill. Newberry library - New York, N. Y., Music Division, New York Public Library - Pittsburgh, Pa., Carnegie Library of Pittsburgh - Washington, D.C., Music Division, Library of Congress
  • Berlin, Christian Friedrich Voss, 1752 [Essai d'une méthode pour apprendre à jouer de la flûte traversière, avec plusieurs remarques pour servir au bon goût dans 1a musique, le tout éclairci par des exemples et par XXIV tailles douces par Jean Joachim Quantz, musicien de la Chambre de Sa Majesté le Roi de Prusse] (12 exemplaires conservés)
    • Localisations : A : Wien, Gesellschaft der Musikfreunde
    • B : Bruxelles, Bibliothèque Royale
      CH : Genève, Bibliothèque publique et universitaire
    • CS : Praha, Hudební odd-êlení Universitní kniovny (département de la musi-que de la Bibl. de l'Université)
    • D : Berlin, Deutsche Staatsbibliothek - Berlin, Universitätsbibliothek der Humboldt-Univ. - Erlangen, Universitätsbibliothek - Grenoble, Bibliothèque municipale - Rudolstadt, Landeshauptarchiv - Weimar, Thüringische Landesbibliothek
    • DK : København, Det kongelige biblioteket
    • F : Paris, Bibliothèque de France, département de la musique - Paris, Bibliothèque nationale - Strasbourg, Bibliothèque Nationale et universitaire
    • GB : Cambridge, Trinity College - Glasgow, Euing Musical library - London, British Museum
    • I : Bologna, Biblioteca del Conservatorio (Liceo Musicale ; oggi civico Museo Bibliografico Musicale)
    • Firenze, Biblioteca del Conservatorio
    • NL : Den Haag, Gemeente Museum
    • US : New York, N. Y., Music Division, New York Public Library - New York, N.Y., Music Library, New York University
  • Amsterdam, A. Olofsen, 1754 [Grondig onderwys van den aardt en de regte behandeling der dwars-fluit, verzeld met eenen treffelyken regelenschat van de compositie en van de uitvoering der voornaamste musykstukken op de gebruikelykste instrumenten.. Door lange ondervinding en schrandere opmerking, in der groote muzylcaale Wereld, verzameld door Johann Joachim Quantz,.. Uit het Hoogduitsche vertaald door Jacob Wilhelm Lustig] (12 exemplaires conservés)
    • Localisations : B : Bruxelles, Bibliothèque Royale
      D : Göttingen, Niedersächsische Staats- und Universitätsbibliothek
    • F : Paris, Bibliothèque de France, département de la musique
    • NL : Amsterdam, Tookunst Bibl. - Den Haag, Gemeente Museum - Den Haag, Koninklijke bibliotheek. - Leiden, Universiteitsbibl. - Leeuwarden, Provinciale Bibl. van Friesland - Utrecht, Bibliothek der Rijksuniv. - Utrecht, Instituut voor Muziekwetenschap der Rijksuniv.
    • US : Ann Arbor, Mich., William L. Clements Library University of Michigan - Chicago, Ill. Newberry library
  • London, Welmcker, 1770 [Easy and fundamental instructions whereby either vocal or instrumental performers unscquainted with composition, may from the mere knowledge of the most common inter-vals in music, learn how to introduce extempore embellissmentsor variations; as also ornemental ca-dences, with propriety, taste, and regularity, translated from a famous treatise on music written by John Joachim Quantz] (5 exemplaires conservés)
  • London, Longman and Broderip, vers 1790 (3 exemplaires conservés)
  • Localisations : B : Bruxelles, Bibliothèque du conservatoire royal de musique
  • D : Göttingen, Niedersächsische Staats- und Universitätsbibliothek
  • GB : Cambridge, King's College - Glasgow, Euing Musical library - London, British Museum - London, Royal Academy of Music
  • US : Boston, Mass., Music Department, Boston Public Library - Rochester, N.Y., Sibley Music Library, Eastman School of Music

Herrn Johann Joachim Quantzens Lebenslauf von ihm selbst entworfen. Dans F. W. Marpurg, « Historisch-kritische Beyträge zur Aufnahme der Musik » (i) 1754, p. 197-250.

Hrn. Johann Joachim Quanzens Antwort auf des Herrn von Moldenit gedruckten so genanntes Schreiben an Hrn. Quanz, nebst einigen Anmerkungen über dessen Versuch einer Anweisung die Flöte Traversiere zu spielen. Dans F. W. Marpurg, «  Historisch-kritische Beyträge zur Aufnahme der Musik » (iv) 1759, p. 153-191

Il est peut-être le « Neologos » qui signe des cirtiques dans F. W. Marpurg, « Kritische Briefe über die Tonkunst » (i) 1760).

Quantz laisse une correpsondance avec Carl Philipp Emmanuel Bach, J. G. Hofmann, L. Cochius,  F. W. Riedt.

Éditions modernes

  • Traduction anglaise par Edward R. Reilly, On Playing the Flute. Free Press, New York, 1966 & Schir-mer, New York, 1975 (avec seconde édition en 1985)
  • Essai d'une méthode pour apprendre à jouer de la flûte traversière... (1752), Zurfluh, Paris, 1976
  • Solfeggi pour la flûte traversière, par Michel & Teske, Amadeus, Winterthur,1978
  • Fac-similé (édition de 1752), Wiesbaden 1988
  • Fac-similé (édition Berlin, 1789), Documenta Musicologica. Reihe (Reihe 1, vol. 2), International Musi-cological Society and the International Association of Music Libraries, Bärenreiter, Kassel.

Bibliographie

  • ADDINGTON C., In Search of the Baroque Flute : the Flute Family 1680–1750. Dans «Early Music» (12) 1984, p. 34–47
  • AUGSBACH H., Thematisch-zystematisches Verzeichnis der Werke von Johann Joachim Quantz. Stuttgart 1997
  • BALTHAZAR S. L.,   Intellectual History and Concepts of the Concerto: some Parallels from 1750–1850. Dans «Journal of the American Musicological Society» (26) 1983, p. 39–72
  • BRINK M. TEN, Die Flötenkonzote von Johann Joachim Quantz. Hildesheim 1995
  • CHRISTMAN ARTHUR H., Johann Joachim Quantz on the Musical Practices of His Time (thèse), Union Theological Seminary, 1950 [217 p.]
  • CROCKETT C. G., The Berlin Flute Sonatas of Johann Joachim Quantz: a Study of the Repertory and its Performance Options (thèse). University of Texas 1982
  • DELIUS N., Quantz's Schüler : ein Beitrag zur Genealogie einer Flötenschule. Dans «Tibia» (7) 1982, p. 176–184
  • EDMONDSON A.L., Johann Joachim Quantz's Solfeggi for the One-keyed Flute : a Study and Practical Application (thèse). Florida State Uiversity 1989
  • ERIG R., Zum “Pulsschlag” by Johann Joachim Quantz. Dans «Tibia» (7) 1982, p.168–175
  • FECHNER MANFRED, Studien zur Überlieferung der Instrumentalkonzerte von G. Ph. Telemann, J. D. Heinichen, J. G. Pisendel, J. F. Fasch, G. H. Stölzel, J. J. Quantz und J. G. Graun. Untersuchungen an den Quellen und Thematischer Katalog (thèse). Rostock 1992
  • HALFPENNY E., A french Commentary on Quantz. Dans «Music and Letters» (37) 1956
  • HEFLING S. E,. : Of the Manner of Playing the Adagio: Structural Levels and Performance Practice in Quantz's Versuch.  Dans «Journal of Music Theory» (31) 1987, p. 205–223
  • HELM E. E., Music at the Court of Frederick the Great. Norman, OK, 1960
  • LASOCKI D.,   Quantz and the Passions : Theory and Practice. Dans «Early Music» (6) 1978, p. 556–567
  • NICOLAI C. F. (éditeur),   Anekdoten von König Friedrich II von Preussen. Berlin, 1788–1792
  • OLESKIEWICZ M. A., A Museum, a World War, and a Rediscovery : Flutes by Quantz and others from the Hohenzollern Museum. Dans «Journal of the American Musical Instrument Society» (24) 1998, p. 107–145
  • —, Bach's Trio in the Musical Offering: a Salute to Frederick's Tastes and Quantz's Flutes ? Dans «Bach Perspectives» (4) 1999, p. 79–110
  • —, Quantz and the Flute at Dresden: his Instruments, his Repertory and their Significance for the Versuch and the Bach Circle (thèse) Duke University 1998
  • —, Bach, Quantz, and Flute Performance at the Dresden Court (thèse). Duke University [direction, Peter Williams]
  • QUANTZ A.,   Leben und Werke des Flötisten Johann Joachim Quantz. Berlin 1877
  • RAMPE S., Bach, Quantz und das Musicalische Opfer. Dans «Concerto» (10 / 84) 1993, p. 15–23
  • RASMUSSEN M., Some Notes on the Articulations in the Melodic Variation Tables of Johann Joachim Quantz's Versuch. Dans «Brass and Woodwind Quarterly» (1) 1966–1977, p. 3–26
  • REILLY E. R., Further Musical Examples for Quantz's Versuch. Dans «Journal of the American Musicological Society» (17) 1964), p. 157–169
  • —, Quantz and his Versuch : Three Studies. New York 1971
  • —, Quantz and the Transverse Flute : some Aspects of his Practice and Thought Regarding the Instrument.Dans «Early Music» (25) 1997, p. 428–438
  • SCHÄFKE R., Quantz als Ästhetiker. Dans «Archiv füt Musikwissenschaft» (6) 1924, p. 213–242
  • SCHMITZ H. P., Querflöte und Querflötenspiel in D. Kassel, Bärenreiter Verlag 1952
  • —, Quantz heute: der Versuch einer Anweisung die Flöte traversiere zu spielen als Lehrbuch für unser Musizieren. Kassel 1987
  • SWACK J., On the Origins of the Sonate auf Concertenart. Dans «Journal of the American Musicological Society» (46) 1993, p. 369–414
  • —, Quantz and the Sonata in E Major for Flute and Cembalo, bwv1031.  Dans «Early Music» (23) 1995, p. 31–53
  • VESTER F., Flute Music of the 18th Century : an Annotated Bibliography. Monteux 1985
  • WALTHALL C., Homage to Frederich the Great—the Royal Flutist. Dans «The Flutist Quarterly» (XI / 5) 1986, p. 5–10
  • —, Portraits of Johann Joachim Quantz. Dans «Early Music» (24) 1986, p. 501–518
  • ZOELLER C., Thematic Catalogue of the Compositions of Johann Joachim Quantz. Manuscrit London Museum 1881-1886, Londres

Jean-Marc Warszawski
Novembre 1995-2002
Révision 29 décembre 2010
refonte du miroir de page, amélioratioon de l'iconographie, 26 septembre 2013

 

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact
S'abonner au Bulletin
Liste musicologie.org

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles et études
La petite bibliothèque

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

Vendredi 26 Décembre, 2014 23:26