Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir .  

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Puccini Giacomo
1858-1924

Antonio Domenico Michele Secondo Maria

Né à Lucca, 22 décembre 1858, mort à Bruxelles, 29 novembre 1924.

De la cinquième génération d'une dynastie de musiciens de Lucca, sa famille pense qu'il remplacera son père Michele décédé en 1864, comme organiste et maître de chapelle de la cathédrale de Lucca. Mais Giacomo Puccini, entré à la maîtrise en 1868, n'a pas le cœur à l'ouvrage. Il intègre en 1874, après sa scolarité, l'Istituto Musicale Pacini, sous la direction de son oncle Fortunato Magi (1839-1882), qui assure l'intérim à la cathédrale. Le compositeur Carlo Angeloni (1884-1901) l'initie aux partitions orchestrales, dont celles de Verdi.

Il compose, dans le cadre de ses études, le motet Plaudite populi, un Credo (plus tard intégré à sa Messe a quatro), créés le 12 juillet 1877, pour la fête de San Paolino, patron de Lucca.

À partir de 1880, il continue ses études musicales au Conservatoire de Milan, grâce à une bourse et une pension de son oncle médecin, Nicolao Cerù, qui lui assurent un modeste revenu.

Il se lie avec Alfredo Catalani (1854-1893), qui l'introduit dans le groupe des Scapigliati, version italienne des « artistes bohèmes » français. Ils comptent parmi eux, entre autres peintres et littérateurs, les musiciens Arrigo Boito et Amilcare Ponchielli, l'un de ses maîtres au Conservatoire avec Antonio Bazzini.

En 1882, il compose le Preludio sinfonico, en la majeur et en 1883, comme pièce d'examen, le Capriccio sinfonico (réutilisée dans la Bohème), créé le 14 juillet 1883 par l'Orchestre du Consevatoire sous la direction de Franco Faccio (1840-1891), qui est accueilli avec succès.

La même année il présente son premier opéra, sur un livret de Ferdinando Fontana, Le Villi, au concours de l'éditeur Sonzogno. Le jury, présidé par Amilcare Ponchielli rejette l'œuvre sous prétexte que la partition est illisible. Après une audition privée chez le scapigliato Marco Sala, une souscription est ouverte, l'opéra, créé au Teatro Dal Verme le 31 mai 1884 est un succès, il entre en relation avec l'éditeur Ricordi.

De 1884 à 1888, il compose son opéra Edgar, créé au Théâtre alla Scala de Milan le 21 avril 1889.

En 1886, Il se met en ménage avec Elvira Bonturi, l'épouse d'un de ses anciens camarades de collège (Narciso Gemignani). Ils auront un fils unique, Tonio. Elle a une fille, Fosca et un fils, Renato.

Elvira Bonturi.

En 1891, ils s’installent à Torre del Lago, au bord du lac Massaciuccoli.

Le 1er février 1893, la création de Manon Lescaut, sur un livret de Luigi Illica et Giuseppe Giacosa, au Théâtre Regio de Turino est un triomphe par lequel il gagne une célébrité mondiale. La Bohème est créée sans succès le 1er février 1896 au même théâtre.

La Tosca, seul opéra où sont abordées des questions politiques, est créée au Théâtre Costanzi de Rome le 14 janvier 1900.

Après la mort de Gemignani, il peut enfin épouser Elvira Bonturi en janvier 1904.

Madama Butterfly, créée à la Scala de Milan, le 17 février 1904, est un fiasco, mais triomphe trois mois plus tard à Brescia, dans une nouvelle version.

Le 23 janvier 1909, Doria Manfredi, au service du couple depuis 1904, harcelée à tort (l'autopsie montre que Doria Manfredi est vierge) par la jalousie d'Elvira Bonturi, se suicide. Il y a procès, Elvira Bonturio est condamnée à 5 mois et cinq jours de prison, sentence à laquelle elle échapppe, Puccini s'étant arrangé avec la famille de la jeune fille pour 12 000 lire. Il s'agisait en fait d'un véritable vaudeville croisant les aventures de Puccini avec la cousine de Doria Manfredi d'une part et celles de sa belle fille Fosca, d'autres part [Scandalissimo! Puccini's sex life exposed, The Independant, 6 juillet 2008], tout cela peu après une autre aventure fort compliquée de puccini avec une « Corinna ».

La Fanciulla del West est créée au New York Metropolitan Opéra, le 10 décembre 1910.

L'opérette Rondine, créée à Monte-Carlo, le 27 mars 1917, n'a pas de succès, mais marque une inflexion vériste, notamment pour Il Trittico : « Il Tabarro », « Suor Angelica » et « Gianni Schicchi ».

Malgré une tumeur à la gorge, il met Turandot sur le métier, mais ne peut l'achever. Il meurt peu après une opération. Complété par Franco Alfano, l'opéra est créé au Teatro alla Scala de Milan le 25 avril 1926, sous la direction de Toscanini, qui interrompt l'exécution avant le finale d'Alfano.

Catalogue des œuvres

1876, Preludio a orchestra, en mi majeur / mi mineur.

1877, I figli d’Italia bella, cantate, pour voix soliste, chœur et orchestre.

1878, Motet, , pou S Paolino.

1880, Messa a quattro, pour ténor, baryton, chœur, orchestre.

1880 (avant 1880), Salve del ciel regina, pour soprano et harmonium.

1880-1883, Scherzo, pour quatuor à cordes.

1880-1883, Quatuor à cordes en re majeur.

1880 (avant 1880), plusieurs pièces pour orgue.

1881, Melancolia, sur un trexte d'A. Ghislanzoni.

1881, Allor ch’io sarò morto, sur un texte d'A. Ghislanzoni.

1882, Spirto gentil, sur un texte d'A. Ghislanzoni.

1882, Noi leggeramo, sur un texte d'A. Ghislanzoni.

1882, Preludio sinfonico, pour orchestre, (utilisé dans Le villi et la première version d'Edgar).

1883, Storiella d’amore, sur un texte d'A. Ghislanzoni.

1883, Menti all’avviso, romanza, sur un texte de Romani.

1883, Adagietto, esquisse.

1883, Capriccio sinfonico, créé à Milan, 14 juillet 1883 (arrangement pour piano à quatre mains).

1883, La sconsolata, pour violon et piano.

1884, Le Villi, « leggenda drammatica in due quadri », en 1 acte, sur un livret de Ferdinando Fontana, d'après Les willis d'Alphonse Karr, créé à Milan, teatro Dal Verme, 31 mai 1884 ; sedonde version : Opera ballo, en 2 actes, créé à Turin, au teatreo Regio, 26 décembre 1884.

1884-1892, 3 menuets, pour quatuor à cordes.

1888, Sole e amore, mattinata, sur un texte de Puccini.

1888, Solfeggi.

1889, Edgar, « dramma lirico », en 4 actes, sur un livret de Ferdinando Fontana, d'après La coupe et les lèvres d'Alfred de Musset, créé à MIlan, Teatro alla Scala, 21 avril 1889 ; seconde version, en 3 actes, créé à Ferrara, Tatro Comunale, 28 février 1892 ; troisième version définitive, en 3 actes, créé à Buenos Aires, Téâtre de l'Opera, 8 juillet 1905.

1890, Crisantemi, quatuor à cordes.

1893, Manon Lescaut, « dramma lirico », en 4 actes, sur un livret de Luigi Illica et Giuseppe Giacosa, d'après L’histoire du chevalier des Grieux et de Manon Lescaut, de l'abbé Prévost, créé à Turino, teatro Regio, 1er février 1893.

1896, La bohème, opéra en 4 actes, sur un livret de Luigi Illica et Giuseppe Giacosa, d'après Scènes de la vie de bohème, d'Henri Murger, créée à Turino, teatro Regio, 1er février 1896.

1897, Cantata a Giove.

1899, Avanti, Urania!, sur un texte de R. Fucini.

1899, E l’uccellino, sur un texte de R. Fucini.

1899, Inno a Diana, sur un texte de C. Abeniacar.

1896, Scossa elettrica, marche.

1900, Tosca, « melodramma », en 3 actes, sur un livret de Luigi Illica et Giuseppe Giacosa, d'après La Tosca, de Victorien Sardou, créée à Rome, teatro Costanzi, 14 janvier 1900.

1902, Terra e mare, sur un texte d'E. Panzacchi.

1904, Madama Butterfly, « tragedia giapponese », en 2 actes, sur un livret de Luigi Illica et Giuseppe Giacosa, d'après la pièce de théâtre Madame Butterfly, a Tragedy of Japan, de David Belasco, elle même inspirés de Madam Butterfly, un récit de John L. Long, publié dans le , « The Century Monthly Magazine » à New York en janvier 1898, créée à Milan, teatro alla Scala, 17 février 1904 ; 2e version, en 2 actes, créée à Brescia, teatro Grande, 28 mai 1904 ; 3e version, en 2 actes, créée à Londres, Couvent Garden, 10 juillet 1905 ; 4e version,créée à Paris, Opéra-Comique, 28 décembre 1906.

1905 (avant 1905), Requiem, pour soprano, ténor, basse, orgue ou harmonium.

1907, Foglio d’album, pour piano;

1907, Piccolo tango, pour piano.

1910, La fanciulla del West, opéra en 3 actes, sur un livret de Carlo Zangarini et Guelfo Civinini, d'après The Girl of the Golden West de David Belasco, créée à New York, Metropolitan Opera, 10 décembre 1910.

1917, La rondine, « commedia lirica », en 3 actes, sur un livret de Giuseppe Adami, d'après Alfred Willner et Heinz Reichert, créée à L'Opéra de Monte Carlo, 27 mars 1917.

1917-1918, Morire?, sur un texte d'Adam.

1918, Il trittico, créé à New York, Metropolitan Opera, 14 décembre 1918 :1. « Il tabarro », opéra en 1 actes, d'après La houppelande, pièce de Didier Gold ; 2. « Suor Angelica », opera, en 1 acte, sur un livret de Giovacchino Forzano ; 3. « Gianni Schicchi », opéra en 1 acte sur un livret de Giovacchino Forzano, d'après une partie de L'inferno (XXX, 22-48) de Dante.

1923, Inno di Roma, sur un texte de Salvatori.

1925, Turandot, « dramma lirico », en 3 actes, sur un livret de Giuseppe Adami et Renato Simoni, d'après Carlo Gozzi, créé à Milan, teatro alla Scala, sous la direction de Toscanini, 25 avril 1926.

Bibliographie

Discographie

01 / 145
Puccini
Messa di gloria

José Carreras, ténor
Hermann Prey, Baryton

The Ambrosian singers
Philharmonia orchestra
Claudio Simone, dir

Enregistré en mars 1986

ERATO  ECD 88022 1984

Kyrie ; Gloria ; Credo ; Sanctus ; Agnus Dei

 

02 / 145
Puccini
Arias

Kiri Te Kanawa
Roger Vignoles, piano
Orchestre de l'Opéra national de Lyon
Kent Nagano, dir.

ERATO 1997 0630 17071

Vissi d'arte - Tosca ; Se corne voi - Le villi ; In quelle trine morbide - Manon Lescaut ; Intermezzo Atto III - Manon Lescaut ; Solo, perduta, abandonnata - Manon Lescaut ; Sole e aurore ; Si, mi chiamano Mimi - La Bohème ; Donde lieta usci - La Bohème ; Canto d'anime ; Un bel di vedremo - Madama Butterfly ; Intermezzo Atto II, Parte seconda - Modama Butterfly ; Ch'il bel sogno di Doretta - La Rondine ; Morire ; Senza Mamma, o bimbo - Suor Angelica ; O mio babbino caro - Gianni Schicchi ; Signore ascolta - Turandot ; Tu che di gel sei cinta - Turandot

Enregistré à l'Opéra national de Lyon les14-22 mai 1996

03 / 145
Giacomo Puccini
Tosca

DECCA MCPS 414 597 (2 disques) 1986

Tosca, Kiri Te Kanawa
Scarpia, Leo Nucci
Cavaradossi, Giacomo Aragall
Sagrestano, Spiro Malas
Angelotti,  Malcolm King
Spoletta, Piero de Palma
Sciarrone, Paul Hudson
Carceriere, Nicholas Folwell
Pastore, Ivo Martinez

Welsh National Opera Chorus
Children of the Royal Opera, Covent Garden
ripetitore: John Fisher
National Philharmonie Orchestra
Georg Solti, dir

04 / 145
Puccini
Turandot
O
péra en 3 actes sur un livret de Giuseppe Adami et Renato Simoni. Créé le 25 avril 1926 à la Scala de Milan

RCA 1987 (2 disques)

Turandot, Birgit Nilson
Liù, Renata Tibaldi
Timur, Giorgio Tozzi
Calaf, Jussi Bjoerling
Empereur Altoun, Alessio de Paoli
Oing, Mario Sereni
Pang, Piero de Palma
Pong, Tommaso Frascati
Un mandarin, Leonardo Monreale
Prince de Perse, Adelio Zagonara
Sernates de Turandot, Nelly Pücci et Myriam Funari

Choeur et orchestre de l'Opéra de Rome
Erich Leinsdorf dir.

05 / 145
Puccini
Madama Butterfly

CBS 1978 M2K 31181

Madame Butterfly, Renata Scotto
B. F. Pinkerton, Placido Domingo
Suzuki, Gillia Knight
Sharples, Ingvar Wixell
Goro, Florindo Andreolli

Ambrosian Opera Chorus
Philharmonia Orchestra
Lorin Maazel, dir 

06/145
Giacomo Puccini
Il Trittico

CBS, Victor AAD M3K 79312
MK3 35912

Disque 1 :  Il Tabarro
Renata scotto ; Placido Domingo ; Ingvar Wixell; Ambrosian Opera Chorus ; New Philharmonia Orchestra.

Disque 2 ; Suor Angelica
Renata Scotto ; Marilyn Horne ; Lleana Cotrubas ; Ambrosian Opera Chorus ; Desborough School Choir ; Nex Philharmonia Orchestra

Desque 3 : Gianno Schicchi
Tito Gobbi ; Lleana Cotrubas ; Placie Domingo ; London symphony Orchestra

Lorin Maazel, dir

 

© Musicologie.org 2019.

À propos - contact | S'abonner au bulletin Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

Jeudi 7 Mars, 2019