bandeau bio

S'abonner au bulletin
Liens vers des dictionnaires et des collections de notices en ligne

| a | b | c | d | e | f | g | h |i | j | k | l | m |
| n | o | p | q | r | s | t | u | v | w | x | y | z

 

Prinner Johann Jacob
Preiner
v. 1632-v. 1697

Né peut-être à Münzbach en 1624, mort à Vienne le 18 mars 1694.

Compositeur, organiste, poète et musicographe, il suit, en 1651, une partie de ses études à Siena en Italie.

Du 1er juillet 1652 au 1er septembre 1659, Il est organiste de l'église de Kremsmünster en Autriche (« J. J. Preiner »).

À la fin des années 1670, maître de chapelle, organiste et poète à la cour du prince Johann Christian Eggenberg (1641-1710) à Graz (Grasse).

Johann Chriostian von EggenbergJohann Christian Eggenberg (1641-1710)

Mais ce dernier licencie ses musiciens. Il est alors recommandé par Johann Heinrich Schmelzer (1623-1680), violoniste, maître de chapelle de l'empereur Leopold 1er, pour remplacer son élève Heinrich Ignaz Franz Biber (1644-1704) auprès du prince-évêque d'Olomouc à Kroměříž, mais c'est Pavel Josef Vejvanovský (1633-1693) qui est engagé. Quelques-unes de ses suites étant conservées à Kroměříž, on peut supposer qu'il ait pu y séjourner quelque temps autour des années 1676..

La requête qu'il adresse à Leopold 1er, le 7 novembre 1680, pour devenir Chambellan de l'archiduchesse Maria-Antonia d'Autriche (1669-1692, fille unique du premier mariage de Leopold 1er), dévoile qu'il enseigne le clavecin dans sa maison. Sa demande est accordée.

En 1685, l'archiduchesse se marie avec l'électeur Maximilian Emanuel de Bavière, Prinner reste à Vienne, avec une pension impériale annuelle de 420 florins.

Johann Jacob Prinner

Catalogue des œuvres

prinner arias

Prinner johann Jacob

Écrits relatifs à la musique

Musicalischer Schlissl, welcher aufspäret das Schreibkästlein des Verstants [...] sowohl das Instrument und Clavir zu verstehen als auch Singen, Geigen, der Violin, Viola da gamba, Violon und anderer Geigen [...] so ich verfasset, Anno 1677.

  • s.l. 1777 (autographe, ms. 1677, Washington, Library of Congress, Music Division,)

Musicalischer Schliss

 

Bibliographie

Hellmut Federhofer, Grove

Hellmut Federhofer, MGG

  • Federhofer Hellmut, Eine Musiklehre von Johann Jacob Prinner. Dans Hellmut Federhofer, « Festschrift Alfred Orel zum 70. Geburtstag ». Wien und Wiesbaden 1960, p. 47-57.
  • Planyavsky Alfred, Johann Jacob Prinner (1624–1694) : ein früher Berichterstatter des Wiener Instrumentalspieles. Dans « Musikblätter der Wiener Philharmoniker » (xxxviii) 1984, p. 289-295.

 

Jean-Marc Warszawski
novembre 1995-4 mars 2013

À propos . Statistiques . S'abonner au bulletin .  Liste ; Collaborations éditoriales


Références / musicologie.org 2012

rectangle

 

 rectangle_actu

 

 rectangle

 

rectangle