Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir .  

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Lefébure-Wély Louis James Alfred
1817-1869

Lefébure-Wély

Né à Paris, 13 novembre 1817, mort à Paris, 31 décembre 1869.

Son père Isaac François Lefebvre (v. 1756-1831), dit Lefébure-Wély, est claveciniste, puis pianiste, et organiste renommé, aussi compositeur. De 1802 à 1805, il est organiste de Saint-Jacques-du-Haut-Pas à Paris (angle de la rue Saint-Jacques et de la rue de l'abbé de l'épée), avec son orgue orgue Cliquot datant de 1792, puis de l’église Saint-Roch.  Victime d’un accident vasculaire cérébral en 1828, il reste paralysé. Sa mère est Rebecca Françoise Hooker, née vers 1792 à Londres, décédée en 1841 à Paris.

Dès l’âge de dix ans, Louis James Alfred Lefébure-Wely peut remplacer à la tribune son père malade. Grâce à la protection de Marie-Amélie de Bourbon-Siciles, épouse de Louis-Philippe 1er, fréquentant l'église, il obtient la succession des orgues de Saint-Roch après le décès de son père en 1831, il est âgé de 14 ans.

Admis au Conservatoire national, en 1832, il y suit la classe d’orgue sous la direction de François Benoist, de piano avec Pierre Zimmermann. Il remporte le premier prix d'orgue le 23 juillet 1835 avec l’improvisation d’une fugue et une d'œuvre libre, sur des thèmes donnés, ainsi qu'avec l'accompagnement d'un choral. Il remporte le premier prix de piano le 10 août de la même année, à l'unanimité du jury, avec le concerto pour piano en mi mineur de Chopin. Il étudie ensuite la composition avec Henri-Montan Berton et Fromental Halévy.

Il se lie avec le facteur d’orgues Cavaillé-Coll.

Vers 1840, il est membre de la loge maçonnique parisienne « La rose étoilée régénérée ».

Son mariage avec la cantatrice J. Court en 1843 le fait renoncer à concourir au Prix de Rome afin de vaquer à des tâches plus rémunératrices.

En 1847, il est nommé à la tribune de l’église de La Madeleine, qu’il quitte dix ans plus tard pour se consacrer à son œuvre lyrique. Il crée Les Recruteurs, en 1861, à l’Opéra-Comique, sans succès.

En avril 1863, il prend la succession de Georges Schmitt à l’orgue de l’église Saint-Sulpice. Atteint de tuberculose, il doit faire appel de plus en plus souvent à un remplaçant.

Très critiqué pour sa facilité et ses œuvres à la mode, y compris à l’église, il est considéré comme un compositeur commercial de salon sans grand intérêt, il fut pourtant extrêmement célèbre, y compris pour ses improvisations, art dans lequel il excellait. Il fut aussi un grand propagandiste de l’harmonium (aussi orgue expressif ou Poïkilorgue), tant à l’église qu’au salon et précurseur le l'orgue symphonique.

Lefébure Wély, Les cloches du monastère Markus Staab, piano.

 

Lefébure-Wely, Sortie en si♭et autres pièces, par André Isoir.

 

Lefébure-Wély, Boléro de concert, Philippe Delacour, grand orgue de Dudulange (Luxembourg), 16 mai 2008.

 

Lefébure-Wely, Marche en do majeur, Pastorale en sol majeur, Sortie en mi♭majeur, Scène pastorale pour une inauguration d'orgue ou une messe de minuit, marche en mi♭majeur, René Saorgin à l'orgue Nicolas-Antoine Lété de Nantua (1845).

 

Lefébure-Wély, Meditaciones Religiosas, opus 122, no 7, « choeur de voix humaines », Alexis Droy au grand orgue orgue Joseph Merklin (1880) de la cathédrale de Moulins.

 

Lefébure-Wély, Méditaciones Religiosas, opus 122, no 6, Fugue en re mineur. orgue de la Covenant Church à Houston (Texas).

 

Lefébure-Wély

Catalogue des œuvres

1840 ? opus 1, Fantaisie concertante, pour piano et hautbois, ou flûte, dédiée au Dr. Ricord, par ses amis Lefébure-Wély et Triebert.

1840 ? opus 3, Duo concertant, pour piano et hautbois sur les motifs du Brasseur de Preston d'Adolph Adam, composé et dédié par l'auteur à Mrs Lefébure-Wély et Triebert Delahante.

1840, opus 7, Fantaisie brillante sur des motifs de La Norma, de Bellini, composée pour le Poïkilorgue, ou orgue expressif,  dédiée à Mr. Zimmermann.

1844 ? opus 19, Leçons méthodiques pour Orgue-Mélodium : Andante (do majeur), Moderato (do majeur), Moderato (do majeur), Vivo (sol majeur), Andante (la mineur), Cantabile (do majeur), Allegretto (fa majeur), Andante grazioso religioso (sol majeur), Andantino (la majeur), Andantino (mi♭  majeur), Vivo (si♭ majeur). Première publication 1860.

1844, 24 Cantiques à trois et quatre voix solistes et chœurs, avec accompagnement d'orgue et contrebasse ad libitum.

1844 ? Opus 23, 24 Études pour piano.

1844, opus 28, 12 Pensées musicales, en 2 suites, pour l'harmonium, dédicacées à Fromental Halévy.

1844 ? Fantaisie sur Guillaume Tell, pour harmonium, Hommage à G. Rossini.

1845, opus 34, Six offertoires pour orgue, en 2 ivres : 1. Allegretto en la mineur, 2. Allegro non troppo, en sol majeur, 3. Andantino en si♭majeur,4. ♭Allegro maestoso, en ♭re majeur,5. Andante sostenuto, en do majeur, 6. Allegro risoluto en fa majeur, dédicacés à Monseigneur Fayet.

1846, opus 35, Six grands offertoires, en 2 livres, pour l'orgue : 1.  en si♭majeur, 2. en fa majeur, 3. en ut majeur, 4. en sol majeur, 5. en la majeur, 6. en ut mineur-majeur, à son ami Mr. Ambroise Thomas, chevalier de la Légion d'Honneur.

1846 ? 1858, opus 38, Recueil de six morceaux pour l’orgue : 1. Marche (do majeur), 2. Élévation (mi majeur), 3. Élévation (la♭ majeur), 4. Marche militaire (fa majeur), 5. Élévation (si♭ majeur), 6. Marche (fa majeur).

1846 ? opus 40, Fantaisie sur La Sonnambula de Bellini, à Madame Pauline de Neuilly, son Ééève.

1847, Quatuor à cordes.

1848, Fantaisie pour orgue expressif.

1850, opus 120, La clochette du pâtre, nocturne pour piano.

1851, Quintette à cordes.

1852-1858, opus 50, Les Chants du soir. Morceaux pour orgue expressif (2 volumes) : « Un rêve du jeune âge » (do majeur), « Barcarolle » (fa majeur), « Prière » (si♭ majeur), « La noce bretonne » (fa mineur),    « Méditation » (si mineur-si majeur), « La rentrée du troupeau » (do majeur), « Mélancolie » (si♭ majeur), « Sur la montagne » (la mineur-la majeur.)

1852 ? opus 51, 4 pièces pour orgue, Élévation, Élévation, Communion, Offertoire funèbre.

1852, opus 54, Les cloches du monastère, nocturne pour piano, à Mlle Adèle Weile

1852, opus 54 b, L’Heure de la prière, nocturne pour piano.

1853 ? opus 57, Saltarelle, étude pour le piano, en re mineur, à Marie Damoreau-Cinti (Marie Cinti-Damoreau).

1853 ? opus 61, Allegro, Andante et Finale, sonate pour piano et harmonium.

1853 ? opus 62, Grand galop brillant, pour piano.

1853 ? Opus 65, La retraite militaire, caprice de genre pour piano, à son élève Mme la Vicomtesse Olivier d'Aure.

1853, opus 71, La Garde Montante, Caprice de genre, en fa majeur, pour piano.

1853, opus 76, Étude moyen-âge, pour le piano.

1753 ? Rêverie, Andante pour piano, en mi♭majeur, A son élève Mlle. Blangy.

1854, Première symphonie, créée le 12 février 1854 aux Concerts populaires, sous la direction de Pasdeloup.

1854 ? opus 85, Marche, en fa majeur, pour piano à quatre mains, à Mesdemoiselles Marie Cinti-Damoreau et Marie Mira.

1854 ? opus 88, La Sérénade du Gondolier, Nocturne, en si♭majeur, à Madame la Comtesse Bielinska.

1855, opus 91, Pensées intimes pour piano :  Méditation, Romance sans paroles, Campanella, à Franz Liszt.

1855 ? opus 92, Romance sans Paroles, pour harmonium, à Marie Ardoin.

1855, opus 95 bis, Les veilleurs de nuit : épisode musical pour orgue mélodium ou expressif.

1855, Grande fantaisie de concert, pour piano et orgue expressif.

1855 ? O salutaris, pour chant avec accompagnement d'orgue.

1855, opus 97, Grande fantaisie de concert, pour piano ou orgue, sur Der Freischütz de Carl Maria von Weber.

1856, opus 96, Élégie, pour orgue mélodium.

1856 ? opus 102, La clochette du pâtre, Nocturne pour piano, en la♭ majeur, Mlle Justine Saucourt.

1856 ? opus 103 bis, Duo symphonique composé pour deux pianos réduit à quatre mains par l'auteur.

1856, opus 104, 1re Suite de morceaux de salon pour l'harmonicorde, nouvel instrument de A. Debain : Pélerinage (mi majeur), Le retour des épousés (la majeur), La déspérance (mi mineur), Air de ballet (la majeur), Montagnarde (sol majeur), Marche des gardes (do majeur).

1856, opus 106 , Polonaise en si♭majeur, pour piano, à son ami Antoine François Marmontel.

1856, opus 107, Steeple-chase, morceau caractéristique pour piano, en fa majeur, à son ami Adrien Taléxy.

1856, opus 110, Bonjour ! Bonsoir ! caprice et berceuse pour piano.

1856 ? Opus 113-115, Impressions de voyage, 3 morceaux caractéristiques pour le piano : 1. Le Rêve de Graziella ; 2. Les Binioux de Naples.

1856, Triomphe de Marie, cantique sur un texte de A. Vialon.

1857, 2e Suite de morceaux de salon pour l'harmonicorde :   L'Angelus, Pastorale (mi♭ majeur),   Roma, Sabato Sancto (re♭ majeur), Naples,  La Prière sur la Vésuva (sol majeur), Rêverie (fa majeur), Invocation (mi♭ majeur), Naples,  Tarantelle (re mineur).

1857, opus 113, Le rêve de Graziella, pour piano, en si bémol majeur, à Mlle Brissac de Marseille.

1857, opus 120, Caprice original, en fa majeur, pour deux harmonicordes : 1. Allegro, 2. Andante, 3., Pastorale - Allegro, à ses élèves Mesdemoiselles Louise Chandesaigues et Alice Cabarrus.

1857, opus 117, Les Babillardes, caprice pour piano.

1857, Hymne à la Vierge : méditation religieuse, pour harmonicorde, violon et violoncelles ad libitum.

1858, opus 122, Meditaciones religiosas, pour orgue. Dédiées à Sa Majesté la Reine Doña Isabel II d’Espagne : 1. Andante en si♭majeur ; 2. Offertoire « Grand chœur » en sol mineur ; 3. Récit de Hautbois en la majeur ; 4. Marche en fa majeur ; 5. Andante en mi♭majeur ; 6. Fugue en re mineur ; 7. Andante en fa majeur « Chœur de voix humaines » ; 8. Sortie en si♭majeur ; 9. Marche funèbre en do mineur ; 10. Offertoire (Introduction, Prière) en re majeur.

1858, opus 123, 3e Suite de morceaux pour harmonicorde ou harmonium : La prise de voile (la♭ majeur), Le Guet. Ronde (si♭ majeur), L'Ange du sommeil (mi majeur), La nuit de Noël. Sérénade espagnole (la mineur), Romance sans paroles (si♭ majeur), La Provençale (mi♭ majeur).

1858, opus 127, La Fête des abeilles, caprice pour piano, en fa majeur, à Mlle. Eulalie Heugel.

1858, opus 128, Mère et enfant, Nocturne pour piano, en mi majeur, à son ami W. Krüger.

1858, opus 130, Après la Chasse, chœur à boire, caprice pour le piano, dédicacé à M. Demarie de Bordeaux.

1859, Il dort ! Berceuse pour harmonium, piano, violon ou violoncelle.

1859, opus 138, La Bergère, Scène champêtre pour piano.

1859, opus 139, Les Noces basques. Caprice de genre pour harmonicorde ou harmonium, dédié à son élève et ami M. Xavier Arcos.

1860, opus 140, Les Maraudeurs, caprice de genre pour piano.

1860, 24 études mélodiques pour le piano s'enchaînant par des modulations, à la mémoire e son ami et maître P. Zimermann.

1860 ?, opus 141, Romance sans paroles, pour piano, À Mlle. Joséphine Hardouin

1860, opus 148, L'Office catholique, 120 pièces pour orgue ou harmonium en 10 livraisons, dédicacées à Hommage à Monseigneur de la Bouillerie, Évêque de Carcassonne.

1860, 12 Études de salon pour piano : 12. Aux armes !

1861, Bénissons à jamais, chœur

1861, opus 144, Blondette, mélodie-valse pour piano, dédicacé à sa fille Marie.

1861, opus 145, Dans la prairie, scherzo pour piano, à Melle Marie Lecomte.

1861, opus 146, Les hirondelles au retour, Nocturne pour piano, à Melle. Louise Lecomte.

1861 ? opus 147, En avant marche, grand galop, pour piano, à son ami Thurner.

1861, opus 81, Les papillons d'or, nocturne brillant pour le piano, à Mademoiselle Elvire Remaury.

1861, Les Recruteurs, opéra en 3 actes sur un livret de A. de Jallais et Vulpian, créé le 13 décembre 1861 à l’Opéra-Comique de Paris.

1861, opus 142, Une âme au ciel, Mélodie religieuse pour piano, À sa fille Émilie.

1861, O salutaris, pour chœur mixte, en fa majeur.

1863, O salutaris, motet en sol majeur.

1864, opus 151, Les Lutins, caprice de genre pour piano.

1864 ? opus 163, Duo symphonique no 1 pour deux pianos (réduction de la 1re symphonie).

1865, opus 166, Boléro de concert, en sol mineur, pour orgue expressif ou orgue sans pédale obligée, dédicacé à son élève Madame la Comtesse Bois de Mouzilly.

1865, opus 170, Titania, fantaisie de concert pour piano, en fa majeur, à Mdlle. Emily Howell ou  à Madame Clémentine Luiset, selon les éditons.

1865, Fantaisie sur La Flûte enchantée, pour orgue ou harmonium.

1865, opus 143, Le fifre du régiment, Fantaisie-polka, pour piano, à Melle. H. Ocquidant.

1866, Missum redemptorem, motet composé sur un Noël français, dédié aux chœurs de Saint-Sulpice et au maître de chapelle Saint-d'Arod.

1866, opus 164, Un rêve à Rome, mélodie, pour l'orgue expressif de Couty et Richard, en fa majeur, à son élève Mademoiselle Passy.

1866, opus 167, La Baigneuse, caprice imitatif pour piano.

1866,; Les Chants du foyer, [4] morceaux pour harmonium : Andantino, dédicacé à son élève Madame Morin ; Cantabile, à son élève la comtesse de Châteaubourg ; Andantino, à son élève Jeanne Viallon ; Marche, à Monsieur Léon Grus.

1867 ? Opus 171, Mignon-Rondo, morceau facile pour le piano.

1867-1869, L’Organiste moderne, collection de morceaux d’orgue dans tous les Genres. En 12 Livraisons. Dédicacé à M. l’Abbé Hamon, curé de Saint-Sulpice (d'après ses improvisations telles qu'elles sont exécutées à Saint-Sulpice).  Livraison I : 1. Pastorale en sol majeur, 2. Communion en sol majeur, 3. Verset sur le chant de l’hymne de la Pentecôte en mi♭majeur, 4. Verset en fa majeur, 5. Offertoire en fa majeur. Livraison 2 : 1. Élévation ou Communion en la mineur, 2. Verset en majeur, 3. Offertoire en sol majeur. Livraison 3 : 1. Communion en fa majeur, 2. Fugue en mi mineur, 3. Offertoire en fa majeur. Livraison 4 : 1. Offertoire en do majeur, 2. Verset en la mineur, 3. Élévation ou Communion en si♭majeur. Livraison 5 : 1. Offertoire en do majeur, 2. Pastorale en do majeur. Livraison 6 : 1. Procession – Adoro te, 1re, 2e et 5e strophes, en mi♭majeur, 2. Marche en mi♭majeur. Livraison 7 : 1. Morceau pouvant servir à une messe de mariage ou pendant une procession, en fa majeur, 2. Sortie en sol mineur. Livraison 8 : 1. Sortie en si bémol majeur, 2. Prélude en ré majeur, 3. Verset en la majeur, 4. Élévation ou Communion en mi majeur. Livraison 9 : 1. Scène pastorale pour une inauguration d’orgue ou Messe de minuit, en sol majeur, 2. Noël varié, offertoire pour le jour de Noël. Livraison 10 : 1. Offertoire en mineur, 2. Verset en sol majeur. Livraison 11 : 1. Sortie en ♭mi♭majeur, 2. Fugue en re mineur, 3. Élévation ou Communion en do majeur. Livraison 12 : 1. Offertoire en do majeur, 2. Fugue en sol mineur, 3. Marche en do majeur.

1867, Fireside Harmonies, Recueil de 6 pièces pour harmonium à pédale ou orgue : 1. Prière, 2. Pastorale, 3. Berceuse, 4. Romance, 5. Rêverie, 6. Marche.

1867, Christus resurrexit, chœur.

1868, opus 177, Esmeralda, caprice pour piano.

1868, opus 178, Qui s'y frotte s'y pique, Caprice de salon pour piano, à Melle Félicie Krasinska.

1868, opus 181, Duo symphonique no 2 pour pianos.

1868, opus 183, Nuits napolitaines, 6 pièces pour harmonium : Soupirs et regrets, Nuits napolitaines, Sur le golfe, La ronde des gardes du roi (rondo).

1868, Sonate dramatique pour piano et violon ou violoncelle.

1868, opus 186, Hop ! Caprice brillant pour piano, en do majeur, à Mademoiselle Josephine Wilden.

1869, opus 187, Vade Mecum de l'Organiste, 106 pièces brèves pour orgue sans pédale ou harmonium. Suite I. 10 morceaux en ut majeur : 1. Verset, 2. Prélude, 3. Élévation, 4. Verset, 5. Verset, 6. Verset, 7. Communion, 8. Verset, 9. Marche, 10. Offertoire —— Suite II. 10 morceaux en sol : 11. Verset, 12. Prélude, 13. Élévation, 14. Verset, 15. Sortie, 16. Verset, 17. Verset, 8. Communion, 19. Offertoire, 20. Élévation —— Suite III. 10 morceaux en re majeur : 21. Verset, 22. Prélude, 23. Verset, 24. Élévation, 25. Marche, 26. Verset, 27. Communion, 28. Sortie-Scherzo, 29. Verset, 30. Verset —— Suite IV. 10 morceaux en la majeur : 31. Offertoire, 32. Verset, 33. Verset, 34. Prélude, 35. Rentrée de procession, 36. Verset, 37. Verset, 38. Communion, 39. Verset, 40. Prélude —— Suite V. 10 morceaux en fa majeur : 41. Élévation, 42. Marche, 43. Verset, 44. Verset, 45. Verset, 46. Communion, 47. Prélude, 48. Offertoire, 49. Verset, 50. Verset —— Suite VI. 10 morceaux en si ♭ majeur : 51. Verset, 52. Verset, 53. Verset, 54. Verset, 55. Verset, 56. Offertoire, 57. Prélude, 58. Élévation, 59. Marche, 60. Verset —— Suite VII. 10 morceaux en mi ♭ majeur : 61. Verset, 62. Prélude, 63. Communion, 64. Verset, 65. Verset, 66. Verset, 67. Offertoire, 68. Verset, 69. Verset, 70. Sortie —— Suite VIII. 6 morceaux en la mineur : 71. Verset, 72. Verset, 73. Verset, 74. Verset, 75. Verset, 76. Prélude —— Suite IX. 6 morceaux en mi mineur : 77. Verset, 78. Verset, 79. Verset, 80. Verset, 81. Verset, 82. Prélude —— Suite X. 6 morceaux en si mineur : 83. Verset, 84. Communion, 85. Verset, 86. Verset, 87. Verset, 88. Prélude —— Suite XI. 6 morceaux en re mineur : 89. Verset pour une procession, 90. Verset, 91. Verset, 92. Communion, 93. Verset, 94. Prélude —— Suite XII. 6 morceaux en sol mineur : 95. Marche funèbre, 96. Prélude, 97. Verset, 98. Verset, 99. Verset, 100. Verset —— Suite XIII. 6 morceaux en ut mineur : 101. Verset, 102. Offertoire, 103. Verset, 104. Verset, 105. Prélude, 106. Verset.

1869, « La Flûte Enchantée », duo brillant, pour piano.

1870, opus 190, Le chant du cygne, en la mineur, Romance sans paroles, dédicacée à Aline Landron.

1870, Ave Maria pour chœur

1876, Les Gardes du roi, marche pour orgue-harmonium.

1876, Les Regrets, élégie pour orgue-harmonium.

1882, opus 160, La Guadiana, romance sans paroles no 4, pour piano.

s.d., Valse de Venzano (Célèbre valse de L. Venzano chantée par Mme Gassier pour piano solo).

s.d., 3 Messes, une avec orgue, deux avec orchestre (manuscrites).

s.d., Après la victoire, cantate.

Bibliographie

MGG

Grove

Noisette de Crauzat Claude, De la virtuosité dans l'orgue français au XIXe siècle : Lefébure-Wély. Dans « Romantisme » (57) 1987, p. 45-51.

 

Jean-Marc Warszawski
26 décembre 2018

© Musicologie.org 2018.

À propos - contact | S'abonner au bulletin Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

Jeudi 27 Décembre, 2018