rectangle

musicologie

Biographies musicales

rectangle_actu

rectangle

rectangle

bandeau bio

S'abonner au bulletin

 

 

John Lee Hooker

1917-2001

 

 

 

Né le 22 août 1917 près de Clarksdale (Mississippi, mort le 21 juin 2001

Il est le plus jeune enfant d'une famille de 11 enfants. Son père est pasteur. Ses premiers contacts musicaux est le gospel des offices religieux.

En 1921, ses parents se séparent, sa mère se remarie avec Willie Moore, un ouvrier agricole, bluesman amateur, qui lui apprend à jouer de la guitare.

À l'âge de 16 ans, en 1933, il quitte le foyer familial, et coupe définitivement tout lien avec lui.

En 1943, il s'installe à Detroit pour y devenir ouvrier dans l'industrie automobile, et joue dans les bars et les maisons closes. Il adopte tôt la guitare électrique, et un style agressif, qui lui permettent de couvrir le brouhaha des consommateurs.

En 1948, il enregistre son premier titre, « Boogie Chillen »


 John Lee Hooker, «  Boogie Chillen »

John Lee Hooker, «  Boogie Chillen »,
avec Roy Rogers, en 1992 à Berkely

Chargement de la vidéo

Pour multiplier les cachets, il joue en enregistre sous divers pseudonymes.

Dans les années 1950, la mode irrésistible du Rock, puis du Rhythm and blues, est d'abord préjudiciables aux musiciens de blues pur, puis, contribuera à sa reconnaissance, comme origine authentique et modèle, avec le mouvement blues-rock  des années 1960-1970, propulsé par les groupes anglais, mais aussi grâce au mouvement des droits civiques, qui pousse à revaloriser les artistes noir américain.

John Lee Hoocker, « Obo Blues »
En 1965 à l' « American Folk Blues Festival »

Chargement de la vidéo


Dès lors, il fait une carrière internationale de soliste, mais joue aussi avec le groupe Canned Heat, Carlos Santana, Keith Richards ou Van Morrison. Il enregistre également des musiques de film.

Vers la fin de sa vie, installé à San Francisco, il crée un studio nommé selon l'un de se plus grands succès « Boom Boom Boom ».

John Lee Hooker, « Tupelo »

Chargement de la vidéo

Albums discographiques

  • 1959, Folk Blues
  • 1959, House Of The Blues
  • 1959, The Country Blues of John Lee Hooker
  • 1960, Blues Man
  • 1960, I'm John Lee Hooker
  • 1960, That's My Story
  • 1960, Travelin'
  • 1961, John Lee Hooker Sing The Blues
  • 1961, Plays And Sings The Blues
  • 1961, The Folk Lore of John Lee Hooker
  • 1962, Burnin'
  • 1962, Drifting the Blues
  • 1962, The Blues
  • 1962, Tupelo Blues
  • 1963, Don't Turn Me from Your Door
  • 1964, Burning Hell
  • 1964, Great Blues Sounds
  • 1964, I Want to Shout the Blues
  • 1964, The Big Soul of John Lee Hooker
  • 1964, The Great John Lee Hooker
  • 1965, Hooker & The Hogs
  • 1966, It Serves You Right to Suffer
  • 1966, The Real Folk Blues
  • 1967, Live at Cafè Au Go-Go
  • 1968, Hooked on Blues
  • 1969, Get Back Home
  • 1969, If You Miss'Im I Got'Im
  • 1969, Simply The Truth
  • 1969, That's Where It's At!
  • 1969, Get Back Home
  • 1970, If You Miss 'Im… I Got 'Im
  • 1970, John Lee Hooker on the Waterfront
  • 1970, Moanin' and Stompin' Blues
  • 1971, Endless Boogie
  • 1971, Goin' Down Highway 51
  • 1971, Half A Stranger
  • 1971, Hooker'n'Heat : Infinite boogie
  • 1971, I Feel Good
  • 1971, Never Get Out Of These Blues Alive
  • 1972, Detroit Special
  • 1972, Live At Soledad Prison
  • 1973, Born In Mississippi, Raised Up In Tennessee
  •  1974, Free Beer And Chicken
  •  1974, Mad Man Blues
  • 1976, Alone
  • 1976, In Person
  • 1977, Black Snake
  • 1977, Dusty Road
  • 1978, The Cream
  • 1979, Sad And Lonesome
  • 1980, Everybody Rockin'
  • 1980, Sittin' Here Thinkin'
  • 1981, Hooker 'n' Heat (enregistrement public au Fox Venice Theatre)
  • 1987, Jealous
  • 1988, Trouble Blues
  • 1989, Highway Of Blues
  • 1989, John Lee Hooker's 40th Anniversary Album
  • 1989, The Detroit Lion
  • 1989, The Healer avec Bonnie Raitt...
  • 1990, Don't You Remember Me
  • 1991, More Real Folk Blues: The Missing Album
  • 1991, Mr. Lucky (avec Ry Cooder, Johnnie Johnson, Keith Richards et autres)
  • 1992, Boom Boom
  • 1992, This Is Hip
  • 1992, Urban Blues
  • 1993, Nothing But The Blues
  • 1994, King of the Boogie
  • 1994, Original Folk Blues… Plus
  • 1994, Dimples
  • 1995, Alternative Boogie (enregistrements de 1948-1952)
  • 1995, Chill Out
  • 1995, Whiskey & Wimmen
  •  1995, Blues for Big Town
  •  1996, Moanin' the Blues
  •  1996, Alone: The First Concert
  •  1997, Don't Look Back
  •  1997, Alone: The Second Concert
  •  1998, Black Man Blues
  •  2000, On Campus
  • 2001, Concert at Newport
  • 2001, The Cream
  • 2001, The Real Blues: Live in Houston 1979
  • 2002, Live At Newport
  • Et des dizaine de compilations, reprises, etc. posthumes

Liens

 

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact
S'abonner au Bulletin
Liste musicologie.org

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles et études
La petite bibliothèque

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

 

Mardi 16 Août, 2016 15:43