rectangle

musicologie

Biographies musicales

rectangle_actu

rectangle

rectangle

bandeau bioS'abonner au bulletin

 

 

Leoš Janáček

1854-1928

 

 

 

 

Né à Hukvaldy en Moravie) le 3 juillet 1854 ; mort à Ostrava en Moravie le 12 août 1928.

Jiří Janáček son père est instituteur et organiste à Hukvaldy. Leoš achève l'école communale en 1865 et muni d'une bourse étudie à l'école conventuelle de Brno où le compositeur Pavel Křížkovský enseigne. Il obtient son diplôme d'instituteur en 1872 et devient aide instituteur et maître de musique.

En 1874-1875, il suit les cours de l'école d'orgue de Prague auprès de Fr. Blažek et de Fr. Zd. Skuherský puis exerce à Brno comme professeur de musique et chef de choeur à la chorale de l'association ouvrière «Svatopluk»

En 1877, il compose Suita pour orchestre.

En 1878 il se perfectionne au Conservatoire de Saint-Petersbourg. La même année il compose Idyla pro smyčce (Idylle pout orchestre de cordes). En 1879 il travaille au Conservatoire de Leipzig sous la direction d'Oskar Paul pour la théorie, de  Leo Grill pour la composition, de E. F. Wenzel pour le piano et de Wilhelm Rust pour l'orgue. En 1880 il est avec Franz Krenn pour la composition et Josef Dachs pour le piano au Conservatoire de Vienne.

De 1880 à 1904 il est professeur de musique à l'École Normale de Brno, de 1886 à 1902 il enseigne le chant au lycée et dirige l'école d'orgue de 1881 à 1919.

Il se marie en juillet 1881 avec Zdeňka Schulzová. Leur fille meurt à l'âge de 10 ans, leur fils à l'âge de 2 ans. Le divorce est prononcé en 1916.

janacek

Il rédige de nombreuses critiques, des comptes-rendus musicaux et des réflexions théoriques particulièrement sur la mélodie du langage parlé (comme Moussorgsky en Russie). Il compose son premier opéra,  Šárka en 1887.

Avec un spécialiste des dialectes,  Fr. Bartoš (1887-1907), il entreprend la collecte, l'étude et la notation des mélodies populaires et édite en 1892 et en 1900 des arrangements.

En 1885 il est secrétaire du département moravien des études folkloriques de Prague. Il crée alors ses Valašské tance (Danses moraves) en 1888-1890 et un ballet   Rákós Rákóczy en 1891. On retrouve l'influence directe de ces études dans ses opéras  suivants Počátek románu (Le Début d'un roman) en 1891 et Její pastorkyňa (Leur Fille nourricière) connu sous le le titre de Jenufa est créé en 1904 sans grand succès.

Cet opéra marque le style de Leoš Janáček par les inflexions de la voix parlée donnée à la musique et l'emploi des harmonies tonales sans les règles d'enchaînement du langage tonal. Suite à la lecture des écrits d'acoustique du physicien Helmotz qui démontrait qu'un accord se superposait à la résonance du précédent, il libère la dissonance des traitements obligés par le traité d'harmonie conventionnel.

Sa cantate Amarus pour solistes choeur et orchestre date de 1897.

Dans les années 1900 il se passionne pour les cultures russes et polonaises, se rend à plusieurs reprises dans ces pays et envoie sa fille Olga étudier à Saint-Petersbourg.

Il s'engage dans le mouvement social contre la monarchie. Sa sonate   1. X. 1905 Z ulice (Dans la rue) est un hommage à  Fr. Pavlík, un ouvrier abattu à Brno. Il met des poèmes d'inspiration socialiste de Petr Bezruč en musique et fustige dans un style burlesque la petite bourgeoisie Tchèque dans l'opéra,   Výlety páně Broučkovy (Les excursions de Monsieur Brouček).

Il compose sa rhapsodie pour orchestre Tarass Boulba en 1915-1918. Le cycle de mélodies Journal d'un disparu en 1917-1919 . La fondation de la République tchécoslovaque en 1918 semble lui avoir redonné la jeunesse. Il enchaîne ses chefs-d'oeuvre :  l'opéra Káta Kabanová (1919-1921) d'après l'Orage d'Ostrovski qui est une réflexion contre la cociété bourgeoise ; Bystroušky (1921-1923, Le Rusé petit renard) exprime l'authenticité et la vitalité de la nature ; l'opéra fantastique L'Affaire Makropoulos (1923-1925) ; La Messe glagolitique date de 1926 sur des textes en vieux bulgare ; l'opéra La Maison des morts 1927-1928. d'après Dostoiesvski.

 Leoš Janáček
Tableau de Gustav Böhm, 1926

Bibliographie

  • Le Mouvement Janáček pour la musique tchèque et slovaque
  • ERISMANN GUY, Janacek ou la passion de la vérité. « Musiques », Éditions du Seuil, Paris 1980
  • ROYER PATRICE, Leos Janacek. Bleu nuit, Paris 2004
  • À propos . Statistiques . S'abonner au bulletin . Liste . Collaborations ISSN 2269-9910 Références / musicologie.org 2013 Jeudi 19 Décembre, 2013 0:56

Catalogue des oeuvres

(Catalogue Universal Edition)

  • Der Ausflug des Herrn Broucek zum Mond, Oper in 2 Akten und einem Epilog
  • Adagio, für Orchester
  • Aus einem Totenhaus, Oper in 3 Akten (4 Bildern), Historische Fassung (enthält auch Originalschluss)
  • Aus einem Totenhaus, Oper in 3 Akten (4 Bildern)
  • Aus einem Totenhaus, Oper in 3 Akten (4 Bildern), Kritisch-praktische Fassung (von Sir Charles Mackerras und John Tyrrell)
  • Die Ausflüge des Herrn Broucek, Oper in 4 Akten
  • Ave Maria, für Sopran oder Tenor, gemischten Chor (ad lib.), Violine und Klavier (oder Orgel)
  • Constitues, für Männerchor und Orgel
  • Deinem Schicksal entgehst Du nicht, für Männerchor a cappella
  • Festlicher Chor, für Männerchor
  • Glagolitische Messe, für Soloquartett, gemischten Chor und Orchester, Erstfassung
  • Glagolitische Messe, für Soloquartett, gemischten Chor und Orchester, Fassung letzter Hand
  • Glagolitische Messe, Orgelsolo, für Orgel
  • Graduale, In festo purificationis B. V. M. (Suscepimus), für gemischten Chor a cappella
  • Jenufa, Oper in 3 Akten, Prager Fassung
  • Jenufa, Oper in 3 Akten, Brünner Fassung
  • Jenufa-Rhapsodie, für Orchester
  • Katja Kabanowa, Oper in 3 Akten
  • Klavierminiaturen, Intime Skizzen, Heft I, für Klavier
  • Klavierminiaturen, Mährische Tänze, Heft II, für Klavier
  • 6 lachische Tänze, für Orchester
  • Lieder aus der Detva, Räuberballaden, für Gesang und Kammerorchester
  • Messe in B-Dur, B-Dur, nach der "Messe pour orgue" von Franz Liszt, für gemischten Chor und Orgel
  • Mährische Volkstänze, für Orchester
  • Ouverture, zur Oper "Aus einem Totenhaus", für Orchester
  • Rákós Rákóczy, Ein Bild aus der mährischen Slowakei (Ballett)
  • Rikadla, Kinderreime, für Stimme oder 6 bis 9 Soli mit Klavier und Viola oder Violine
  • Rikadla, Kinderreime, für 1–3 Singstimmen, Klarinette und Klavier, Urfassung
  • Rikadla, Kinderreime, für Kammerchor und 10 Instrumente
  • Die Sache Makropulos, Oper in 3 Akten
  • Šárka, Oper in 3 Akten
  • Das schlaue Füchslein, Oper in 3 Akten
  • Das schlaue Füchslein, Oper in 3 Akten, reduzierte Fassung
  • Das schlaue Füchslein, für 2 Flöten und Klavier
  • Das schlaue Füchslein, für 2 Violinen und Klavier
  • Das schlaue Füchslein, für Ensemble in variabler Besetzung
  • Schluck und Jau, 2 Sätze aus der Musik zu Gerhart Hauptmanns Schauspiel, für Orchester
  • Sinfonietta, für Orchester
  • Sinfonietta, für Orchester, reduzierte Fassung
  • Sinfonietta, für Orchester, Fassung für kleines Orchester
  • Singselige Dumka, für Männerchor
  • Sokol Fanfare, 1. Satz aus "Sinfonietta", für Blechbläserensemble
  • Sonata, für Violine und Klavier
  • 1. Streichquartett, nach Tolstois "Kreutzer-Sonate", für Streichquartett
  • 2. Streichquartett, Intime Briefe, für Streichquartett
  • Suite, op. 3, für Orchester
  • Suite, aus der Oper "Aus einem Totenhaus", für Orchester
  • Suite, aus der Oper "Aus einem Totenhaus", für Orchester
  • Suite, aus der Oper "Die Ausflüge des Herrn Broucek", für Orchester
  • Suite, aus der Oper "Das schlaue Füchslein", für Orchester
  • Suite, aus der Oper "Das schlaue Füchslein", für Orchester
  • 2 symphonische Fragmente, aus der Oper "Das schlaue Füchslein", für Orchester
  • Symphonische Stücke, aus der Oper "Die Sache Makropulos", für Orchester
  • Taras Bulba, Rhapsodie, für Orchester
  • Trostlos einsam, für Männerchor a cappella
  • Unstete Liebe, für Männerchor a cappella
  • Veni sancte Spiritus, für Männerchor
  • Zárlivost, Vorspiel zu "Jenufa", für Orchester
  • Zárlivost, Vorspiel zu "Jenufa", für Klavier zu 4 Händen

Discographie

01 / 144

Leoš Janáček
Journal d'un disparu (1917-1919)
Quatuor à cordes Sonate à Kreutzer (1924)

Peter Keller, ténor
Clara Wirz, alto
Mario Venzego, Piano
Luzerner Singer
Mario Venzago, dir
Enregistré à Sion en avril 1979

Quatuor Doležal
Enregistré à Paris en avril 1984

ACCORD DP 149007 (1985)

filet

02 / 144
Leoš Janáček
Sinfonietta
Tars Bulba

Czech Philharmonic Orchestra
Karel Ančerl, dir

01-05. Sinfonietta
- 06-08. Tars Bulba

FIDELIO 1852

filet

03 / 144
Leoš Janáček
Sinfonietta
Messe Glagolitique

Felicity Palmer (soprano) ; Ameral Gunson (mezzo soprano) ; John Mitchison (ténor) ; Malcolm Jong (basse)
Jane Parker, orgue CBSO Chorus
City of Birmingham Symphony Orchestra
Simon Rattle, dir

EMI CDC 7 47504 (1988)

filet

04 / 145
 Leoš Janáček
Jenůfa

 Elisabeth Söderström
Wieskav Ochlan
Petr Dvorský
Eva Randová
Lucia Popp

Wiener Philharmoniker
Charles Mackerras, dir.

DECCA 414 583 (1983)

 

Jean-Marc Warszawski
2005
Révision 11 juin 2008
Refonte du miroir de page, révision iconographique, 8 mai 2014

 

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact
S'abonner au Bulletin
Liste musicologie.org

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles et études
La petite bibliothèque

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

Samedi 13 Décembre, 2014 16:39

musicologie.org