rectangle

musicologie

Biographies musicales

rectangle_actu

rectangle

rectangle

bandeau bio

S'abonner au bulletin (courriel vide)

Herrando

Joseph de

1720 / 1721- 1763

 

 

Né à Valencia en 1720-1721 —mort à Madrid le 4 février 1763

Compositeur, violoniste. Il a joué dans toutes les grandes institutions de son temps, et laissé la seule méthode de violon espagnole de son temps. Il a peut-être été l'élève de Giacomo Facco.

Vers 1730, il est musicien dans une troupe de théâtre, à Madrid.

Vers 1740, il entre au « Real Convento de la Encarnación » (la chapelle royale) à Madrid, en en devient premier violon en 1756.

Farinelli l'engage parmi les 16 violonistes du « Coliseo del Buen Retiro » (Théâtre royal),  où il apparaît dans les archives en 1747 et en 1758, et joue dans son orchestre à Aranjuez.

Il est aussi au service de  von Francisco Ponce de León, duc d'Arcos.

Geminiani a substitué le portrait publié dans la méthode de Herrando, au sien, pour la traduction française de son propre traité.

Herrando, gravure d'après Velasquez

Écrits relatifs à la musique

Arte y puntual explicacion del modo de tocar el violin con perfeccion y facilidad, siendo muy util, para qualquiera que aprenda asi aficianado como Professor aprovenchandose los maestros en la enseñanza de sus discipulos, con mâs brevedad y descanso, compuesto por Joseph Herrando [...] la musica y lettra gravada por Melle. Vendôme

  • Paris, Joanne a Cruce 1756 ; Madrid 1757, sous le titre Titel Lib. nuevo de Música: Arte para aprender a tocar el Violín
    • (2 exemplaires conservés : E : Madrid, Biblioteca Nacional - GB : London, British Museum)

Catalogue des œuvres musicales

  • 1750-1760, Doze Tocattas A Solo de Violín y Baxo, composées pour Herzog v. Huéscar (originaux conservés dans le palais Alba, détruits au cours de la guerre civile de 1936-1939, une partie est éditée)
  • 1751, 2 recueils de 6 Trios chacun,  pour 2 violons et basse continue (originaux conservés dans le palais Alba, détruits au cours de la guerre civile de 1936-1939)
  • 1752, Aún que vive Don Juan de Espina, sur un livret de J. de Cañizares, créé à Madrid, le 16 avril 1752 (peut-être aussi donné à Madrid à la Casa de Osuna, en 1761)
  • 1752, La cura y la enfermedad, « auto sacramental » (pièce théâtrale, pour la fête du Saint-Sacrement), May 1752
  • 1752, Los juegos olímpicos, comédie, créée à Madrid, le 16 avril 1752
  • 1753, El día mayor de los días, « auto sacramental » (pièce théâtrale, pour la fête du Saint-Sacrement)
  • 1753, Judas Iscariot, comedie en 3 actes sur un livret de A. de Zamora
  • 1753; El segundo Augusto César y proféticas sibilas (comédie et scènettes, Madrid, Cruz, Jan 1753
  • 1754, 6 sonatinas, pour 5 instruments et violon, dédicacé à  Farinelli
  • 1754, Sonatine a solo per violino di V corde, per divertimento del Sig. D. Carlo Broschi Farinelli
  • 1760, 18 New Spanish Minuets, pour 2 violons et basse, London 1760
  • 1760, 3 Duos nuevos, pour  2 violons
  • 1760, 3 dúos nuevos, pour 2 violons
  • 1760, 8 New Spanish Minuets, Forster, London 1760
  • 1761, La perla de Inglaterra y peregrina de Hungría, sur un livret de N. Hernández), créée à Madrid,en octobre 1761
  • 1761, Manos blancos no ofenden, sur un livret de P. Calderón de la Barca, créé à Madrid, en 1761
  • sd., 12 Sonatas, pour violon et basse (originaux conservés dans le palais Alba, détruits au cours de la guerre civile de 1936-1939)
  • sd., 28 exercices, pour violon et basse continue (copie conservés dans une collection privée à Mexico)
  • sd., 3 sonatas, pour violon et basse
  • sd., Caprice suivi d'un theme varié et dialogué, pour harpe et piano, Paris, s.d.
  • sd., El pagador de todos (scènette)
  • sd., Lib. de Diferentes Lecciones para la Viola, composés pour la maison Alba.
  • sd., Minuet, pour violon
  • sd., Sonata, pour clavier
  • sd., Sonata, pour flûte ou violon

Bibliographie

  • Jasinski, Mark Heber, A Translation and Commentary on José Herrando's « Arte y puntual Explicación » (thèse). Young Unuversity, Brigham 1974
  • Kenyon de Pascual Beryl, El Arte y puntual explicación del modo de tocar el violín de José Herrando - una posdata curiosa. Dans « Revista de musicología » (13, n° 1) 1990, p. 217-25
  • Martínez Álvarez R., José Herando, Dominico Scarlatti, Francisco Courcelle, José de Nebra y Agustino Massa: Obras inéditas para tecla. Madrid, Sociedad Española de Musicologia, Madrid 1984
  • Moreno Emilio, Aspectos técnicos del tratato de violín de José Herrando (1756) : el violín español en el contexto europeo de mediados del siglo XVIII. Dans « Revista de musicología » (11, n° 3) 1988, p. 555-655
  • Subirá Jose, La música en la Casa de Alba. Madrid 1927, p. 165-89
  • Tello Francisco Jose Leon, La theoria espanola de la musica en los siglos XVII y XVIII. Instituto Espanol de Musicologia, Madrid 1974

Jean-Marc Warszawski
Novembbre 1995 - 30 septembre 2008

 

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact
S'abonner au Bulletin
Liste musicologie.org

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles et études
La petite bibliothèque

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

Vendredi 12 Décembre, 2014 10:09

musicologie.org