rectangle

musicologie

Biographies musicales

rectangle_actu

rectangle

rectangle

bandeau bio S'abonner au bulletin

 

 

Daquin Louis-Claude
Dacquin, D'Acquin, D'Aquin
1694-1772

 

 

Louis Claude Daquin

Né à Paris le 4 juillet 1694, mort à Paris le 15 juin 1772

Il est issu d'une famille du Lubéron. Un de ses parents, Mardochée de Carpentras, était Rabbin en Avignon. Il Vécut- quelque temps à Aquino dans le royaume de Naples, se convertit au catholicisme sous le nom de baptême Philippe d'Aquin, avant de s'installer à Paris en 1610, où il fut nommé par le roi Louis xiii, professeur d'hébreu au Collège de France, sons fils suivit ses traces, et son petit-fils, Antoine d'Aquin (vers 1620-1696), grand-oncle de Louis-Claude le musicien, fut médecin du roi Louis xiv de 1671 à 1693, de la reine et de la dauphine (voir : Journal de la santé du roi Louis xiv par Vallot, D'Aquin et Fagon, ses premiers médecins). Son frère était médecin ordinaire du roi, un de ses fils siégeait au Conseil du roi, un autre était évêque de Fréjus.

Louis-Claude D'Aquin fils de Claude D'Aquin et d'Anne Treisant, il est un enfant prodige.

Il bénéficie de leçon de clavecin de sa marraine, Élisabeth Jacquet de la Guerre et de composition avec Nicolas Bernier et Louis Marchand.

À l'âge de 6 ans, il joue devant le roi Louis xiv, deux ans plus tard il dirige son Beatus vir à la Sainte-Chapelle de Paris.

En 1706, il est nommé orgnaniste du couvent du Petit Saint-Antoine, et a peut-être tenu l'orgue de la Sainte-Chapelle.

Il se marie le 12 juillet 1722 avec Denise-Thérèse Quirot. Ils ont un fils unique, Pierre-Louis d'Aquin de Châteaulion (vers 1722–1797).

Il est alors ordinaire de la musique du prince de Conti, Louis-Armand de Bourbon.

Le 28 avril 1727, il est nommé organiste de Saint-Paul après un concours qui l'oppose à Rameau, et en 1732, il succède à Louis Marchand au poste d'organiste de l'église des Cordeliers.

Le 1er avril 1739, il est nommé organiste de la chapelle royale hors concours, en remplacement de Jean-François Dandrieu.

En 1755, après le décès de Guillaume-Antoine Calvière (1700-avril 1755), il est l'un des quatre organistes de Notre-Dame de Paris.

Il joue également l'orgue du Palais des Tuileries, plusieurs de ses œuvres sont données aux Concerts français.

En 1770, il cède sa charge de la Chapelle royale à Armand-Louis Couperin.

Louis Claude Daquin

Catalogue des œuvres

Partitions téléchargeables de l'IMSLP

1718, Un Air à boire, dans le Recueil de Ballard de 1718

1735, Premier livre de pièces, pour clavecin

1757, Nouveau livre de Noëls, pour orgue ou clavecin [fac-similé numérique].

M. Daquin organiste de la chapelle du Roi, fait graver actuellement un livre de Noëls pour l'orgue & le clavecin, dont la plupart peuvent s'exécuter sur les violons, flûtes & haubois. Il paraîtra à la Saint Martin (Mercure de France, novembre1757)

Nouveau Livre de Noëls pour l'orgue & pour le clavecin, dont la plupart peuvent s'exécuter sur les violons, flûtes, hautbois, &c. dédié à S.A.S. Mgr le Comte d'Eu, prince souverain de Dombes, par M. DAQUIN, organiste de la Chapelle du Roi. Prix 12 liv. en blanc. Ces Noëls sont les mêmes que M. Daquin exécute chaque année sur l'orgue de S. Paul, le dernier dimanche de l'Avent. On trouve aux mêmes adresses le livre de pièces de clavecin de ce célèbre organiste. Il va donner incessament ses pièces d'orgue, ses cantates, ses cantatilles, & autres ouvrages de musique vocale & instrumentale. Chez Duchêne, libraire, rue S. Jacques; & aux adresses ordinaires de musique (Annonces, affiches et avis divers; 14 novembre 1757)

1762, La Rose, Cantatille nouvelle, à voix seule & symphonie, (aussi agréable que sçavante), par M. d'Aquin, organiste du Roi. Prix 36 s. Chez le Sr le Clerc, rue S. Honoré, entre la rue du four & la rue des Prouvaires, à Ste Cecile ; & aux adresses ordinaires de musique. (Annonces, affiches et avis divers, 21 janvier 1762 ; L'Avant Coureur 1er février 1762).

Les Noëls de M. d'AQUIN, organiste du Roi... Prix 12 liv. On les trouve chez Ruault, Lib. Rue de la Harpe (Gazette de France, 11 décembre 1772)

Pièces de clavecin du même auteur [de M. D'Aquin]. Prix 9 liv. On les trouve chez Ruault, Lib. Rue de la harpe. (Gazette de France 11 décembre 1772)

Le Livre de Noëls pour l'orgue, le clavecin & divers autres instrumens par feu M. d'Aquin ; ainsi qu'une nouvelle édition de ses pièces de clavecin se trouvent : Chez son fils, rue de la Harpe, près de la Rue Serpente maison de M. le Commissaire du Ruisseau ; & chez le sieur de La Chevardiére, md de musique, rue du Roule (Annonces affiches et acis divers (30 novembre 1772 ; 18 novembre 1773 )

On trouve chez Ruault... les Pièces de clavecin du même auteur, nouvelle édition. La plupart de ces pièces peuvent s'éxécuter sur l'orgue. Chez le fils de l'auteur, rue de la Harpe..., chez Ruault... ; et aux adresses ordinaires de musique. (Annonces, affiches et avies divers 18 novembre 1773).

Nouvelle édition des Noëls du célèbre d'Aquin, pour l'orgue, le çlavessin & le forte piano. Prix 12 liv. en blanc. Ces Noëls si recherchés par les Amateurs, peuvent aussi s'exécuter sur les violons, flûtes, hautbois, clarinettes violoncels, bassons, &c. &c. Chez le fils de l'Auteur, rue d'Enfer, vis à vis le Luxembourg, à côté de la rue St. Dominique, maison d'un marchand de tabac, & chez M. de La Chevardiére, Marchand de musique, à la Croix d'or & Madame Le Menu, même rue, à la Clef d'or. (Gazette de France 9 novembre 1777 ; Avis divers 29 novembre 1777 ; Journal de Paris 30 novembre 1777)

Bibliographie

  • Grove, Jean-Paul Montagnier.
  • MGG, Félix Raugel.
  • Rusquet Michel, Louis Claude Daquin. Dans « Trois siècles de musique instrumentale », musicologie.org 2013.
  • D'Aquin Pierre-Louis de Châteaulion, Lettres sur les hommes célèbres du siècle de Louis XV. Amsterdam 1752.
  • Éloge de M. d'Acquin. dans « Le nécrologue des hommes célèbres de France », Paris 1774, p. 191–203.
  • Montagnier Jean-Paul, La vie et l'oeuvre de Louis-Claude Daquin. Lyon 1992.
  • Montagnier Jean-Paul, Les pièces de clavecin de Louis-Claude Daquin: leurs modèles chez François Couperin. Dans « L'orgue » (.233), 1995, p. 15–24.
  • Devriès-Lesure Anik, L'édition musicale dans la presse parisienne du xviiie siècle. Catalogue des annonces. « Sciences de la musique », CNRS éditions, Paris 2005.

 

Jean-Marc Warszawski
22 juin 2013

 

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact
S'abonner au Bulletin
Liste musicologie.org

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles et études
La petite bibliothèque

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

Mercredi 11 Février, 2015 21:52

musicologie.org