bandeau bio

S'abonner au bulletin

 

Charpentier

Marc-Antoine

1643 - 1704

Marc-Antoine Charpentier, portrait supposé,
Almanach royal gravé par Landry en 1682 (détail)

 

Il est né en région parisienne ou à Paris. Sa famille est originaire de Meaux. Après un arrière grand père tanneur (mégissier), la famille, d'un rang social appréciable, est au service de la couronne et de l'église. Son père, installé à Paris, maître écrivain, rédige les actes publics, ou privés pour la bonne société. Son frère Armand-Jean, reprend les charges de son père. Sa sœur Étiennette, sera lingère, Marie, religieuse, et Élisabeth, épouse d'un maître de danse et musicien.

Marc-Antoine Charpentier passe son enfance à Paris, dans le quartier Saint-Séverin. On ignore tout de sa formation musicale. Il aurait accompli sa scolarité auprès des Jésuites.

En 1665-1666, il se rend à Rome. Aucun document ne peut appuyer l'idée répandu, qu'il s'y rend pour étudier la peinture.

Selon le « Mercure Galant » de 1681, il étudie auprès de Giacomo Carissimi (1605-1674), un maître de l'oratorio et de la mise en musique des histoires pieuses. Aucune autre source ne le confirme, mais il est certain qu'il étudie la musique qui se compose à Rome.

De retour à Paris en 1670, il est au service de Marie de Lorraine, dite Mademoiselle de Guise, qui entretient un ensemble musical de qualité. Il est logé à l'hôtel de Guise. Il est également au service d'Élisabeth d'Orléans, dite Madame de Guise.

Hôtel de Guise à ParisL'Hôtel de Guise à Paris {Source : Gallica / BnF}

Fâché avec Lully, Molière lui demande, en 1672, de composer les musiques de ses comédies. Le 8 juillet 1672, au théâtre du Palais Royal, des pièces de Molière sont reprises avec des musiques de Charpentier, en remplacement de celles de Lully : La Comtesse d'Escarbagnas et Le Mariage forcé. Le 30 août, Les Fâcheux (musique perdue), et encore Psychée.

Le 10 février 1673, Le Malade imaginaire est créé, mettant en valeur l'art de Charpentier. Mais Molière meurt à la quatrième représentation. Lully intervient, car la troupe de Molière enfreint les règles protégeant les privilèges de l'Académie Royale de musique (l'Opéra). Charpentier doit réviser ses partitions, pour respecter le nombre de chanteurs et d'instrumentistes.

Il continue à composer pour la Troupe du roi, notamment pour des pièces de Corneille et des reprises de Molière.

Dans les années 1680, il compose pour les couvents de religieuses de l'Abbaye-aux-Bois et de Port-Royal à Paris, notamment des Leçons des ténèbres, pour L'Abbaye-aux-Bois

Marc-Antoine Charpentier, Leçons de ténèbres du Samedi Saint. Collegium musicum de Paris, Choeurs René Alix, sous la direction de Roland Douatte (1921-1992). Avec Jane Faria (1900-1980), alto ; Juliette Subra, soprano , Henry Jullien, basse ; Marie-Louise Girod, orgue. Disque microsillon 33 t., 25 cm, Les Quatre saisons 1953 {Source Gallica / BnF}

 
Face A


Face B

Vers 1679-1680, il est chargé de composer la musique religieuse du dauphin.

En 1683, il postule une place de sous-maître de musique à la Chapelle royale, mais la maladie ne lui permet pas de concourir jusqu'au bout. La possibilité d'obtenir une charge à la cour ne se présentera plus. Il est gratifié d'une pension, et aura des commandes occasionnelles, comme pour le décès de la reine Marie-Thérèse, ou en 1687, pour fêter le rétablissement de la santé du roi : Le Te Deum, (et un et un Exaudia), « à deux chœurs de musique », est une commande de l'Académie de peinture et de sculpture, pour être joué à l'église des Prêtres de l'Oratoire de la rue Saint-Honorépour « rendre grâces à Dieu du rétablissement de la santé du roi ».

Marc-Antoine Charpentier, Te Deum. Orchestre de chambre des Concerts Pasdeloup, chorale des Jeunesses musicales de France, sous la direction de Louis Martini (1912-2000). avec Claudine Collart (soprano), Jean Archimbaud (soprano) ; Yvonne Melchior (alto), Clarence H. Barber (orgue), Marie-Louise Girod (orgue), Gérard Coursier (trompette), Gilbert Desprez (trompette). Enregistré à l'Église Saint-Roch de Paris les 20-23 janvier 1953. Disque microssillon 33 t., 30 cm. Erato LDE3009. {source : Gallica / BnF}


Face A, plage 1


Face B, plage 1


Face B, plage 2


 Face B, plage 3

 

En en 1686, on joue une reprise du Malade imaginaire (avec sa musique), à Versailles.

En 1688, après le décès de Mademoiselle de Guise, il est au service des Jésuites parisiens. Il est nommé maître de musique au collège Louis-le-Grand, puis de l'église Saint-Louis.

 

Chargement de la vidéo

Marc-Antoine Charpentier « Messe de Minuit »
Oratorio Moscovite
Orchestre symphonique de chambre Musica Viva
direction d'Alexander Tsaliuk
Solistes : Olga Povstyanaya, Irina Aganezova, Anastasiya Bakastova,
Georgy Faradzhev, Vladimir Ognev
Enregistré en 2004, Académie Gnessin de Moscou

 

Le 4 décembre 1693, il crée à l'Académie Royale, un opéra, Médée, sur un livret de Corneille, qui a peu de succès.

Marc-Antoine Charpentier, Médée (extraits). Ensemble vocal et instrumental Nadia Boulanger, sous la direction de Nadia Boulanger. Avec Flore Wend (1909-....), soprano (Victoire, Cleone) ; Nadine Sautereau (1923-....), soprano (Creuse, Bergère) ; Doda Conrad (1905-1997), basse (Créon) ; Maria Férès, mezzo-soprano ; Irma Kolassi (1918-....), mezzo-soprano ; Paul Derenne (1907-1988), ténor (Jason) ; Bernard Demigny Baryton ; Violette Journeaux, mezzo-soprano. disque 33t., 30 cm, Decca, 1954 {source Gallica / BnF}

1

2

3

4

5

6

7

8

 

Il est nommé en 1698, Maître des enfants à la Sainte-Chapelle.

La Sainte-Chapelle du Palais à Paris
{Source : Gallica / BnF}

Nicolas Bernier, Confitebor tibi Domine ; Marc-Antoine Charpentier, De profundis. Chorale des Jeunesses Musicales de France, sous la direction de Martini, Louis (1912-2000). Avec Martha Angelici (1916-1973), soprano ; Jeannine Collard (1923-....); mezzo-soprano ; Yvonne Sorne-Melchior (1904?-2000), mezzo-soprano ; Jean Archimbaud, (19..-....), soprano ; Jean Giraudeau (1916-1995), ténor ; Pierre Giannotti (1910-1988), ténor ; Louis Noguéra (1910-....), basse ; Henriette Puig-Roget (1910-1992), orgue. Disque microsillon 33 t. , 30 cm, Pathé 33 DTX 158, 1955 {source : Gallica / BnF}


Face A


Face B

Éditions

Partitions téléchargeables

Catalogue des œuvres

Catalogue de œuvres de Marc Antoine Charpentier, par Catherine Cessac

La catalogue des œuvres de Marc-antoine Charpentier comporte plus de 550 numéros. Nomérotation de  H. W. Hitchcock.

  • H 1, Messe, 6-4 voix, 2 instruments à cordes de dessus, basse continue, vers 1670
  • H 2, Messe pour les trépassés, 4-8 voix, 2 flûtes, cordes, basse continue, vers 1670
  • H 3, Messe à 8 voix et 8 violons et flûtes, 6-8 voix, 2 flûtes, cordes, basse continue
  • H 4, Messe à 4 chœurs, 20-16 voix, cordes, basse continue, vers 1670
  • H 5, Messe pour le Port Royal, 3-1 voix, basse continue, vers 1680
  • H 6, Messe pour Mr Mauroy, 8-4 voix, 2 flûtes, 2 hautbois, cordes, basse continue, vers 1690
  • H 7, Messe des morts à 4 voix, 8-4 voix, basse continue, vers 1690
  • H 7a, Agnus Dei (incomplet), 4 voix, basse continue, vers 1690
  • H 8, Messe pour le samedi de Pâques à 4 voix, 8-4 voix, basse continue, vers 1690
  • H 9, Messe de minuit pour Noël, 6-4 voix, 2 flûtes, cordes, basse continue, vers 1690
  • H 10, Messe des morts à 4 voix et symphonie, 8-4 voix, cordes, basse continue, vers 1690
  • H 11, Assumpta est Maria: Missa 6 vocibus cum simphonia, 8-6 voix, 2 flûtes, cordes, basse continue, 1699
  • H 12, Prose des morts, « Dies irae », 8-8 voix, cordes, basse continue, début années 1670
  • H 13, Prose pour le jour de Pâques, « Victimae paschali laudes », 2 hautes-contre, basse, basse continue, début des années 1670
  • H 14, Prose du saint sacrement, « Lauda Sion », 2 sopranos, basse, 2 instruments à cordes de dessus, basse continue, fin des années 1670
  • H 15, Stabat mater pour des religieuses « Stabat mater dolorosa »,  1-1 voix, basse continue
  • H 16, Regina coeli laetare, antiphon, 2 sopranos, basse continue, début des années 1670
  • H 17, Veni sponsa Christi, antienne, 2 sopranos, flûtes, basse continue, début des années 1670
  • H 18, Salve regina, antiphon, 2 sopranos, mezzo-soprano, basse continue, début des années 1670
  • H 19, Ave regina coelorum, antiphon, 2 sopranos, mezzo-soprano, basse continue, début des années 1670
  • H 20, Sub tuum praesidium, antiphon, haute-contre, ténor, basse, basse continue, mileur des années 1670
  • H 21, Alma Redemptoris mater, antiphon, 2 sopranos, basse continue, milieu des années 1670
  • H 22, Ave regina, antiphon, 2 sopranos, basse continue, milieu des années 1670
  • H 23, Salve regina à 3 voix pareilles, haute-contre, ténor, basse, basse continue, milieu des années 1670
  • H 24, Salve regina à 3 choeurs, 3-8 voix, basse continue, milieu des années 1670
  • H 25, Antiphona in honorem beatae virginis a redemptione captivorum « Beata es Maria », haute-contre, ténor, 2 instruments à cordes de dessus, basse continue, fin des années 1670
  • H 26, Inviolata, integra et casta, motet, 2 sopranos, basse, basse continue
  • H 27, Salve regina des Jésuites, ténor, basse continue
  • H 28, Antiphona sine organo ad virginem « Sub tuum praesidium », 2 sopranos, mezzo-soprano
  • H 29, Antiphona in honorem beatae Genovefae voce sola « Gloriosam Christi sponsam », soprano, basse continue, 1685
  • H 30, Regina coeli laetare, motet, haute-contre, ténor, basse, basse continue, fin des années 1680
  • H 31, Regina coeli voce sola cum [?flauti], motet, haute-contre, 2 flûtes, basse continue
  • H 32, Antienne à la vierge à 2 dessus « Regina coeli laetare », 2 soprano, basse continue
  • H 33, Première antienne pour les vêpres d'un confesseur non pontife « Domine, quinque talenta », 3 voix, basse continue, vers 1692-1693
  • H 34, Troisième antienne pour les vêpres d'un confesseur non pontife « Fidelis servus », 2 voix, 2 violons, basse continue, vers 1692-1693
  • H 35, Cinquième antienne pour les vêpres d'un confesseur non pontife « Serve bone », 2 voix, basse continue, vers 1692-1693
  • H 36-43, 1690, Salut de la veille des O et les 7 O suivant le romain : Salut pour la veille des O « O salutaris hostia », pour haute-contre, ténor, basse, basse continue ; 1er O « O Sapientia », pour haute-contre, ténor, basse, basse continue ; 2de O « O Adonai », pour haute-contre, ténor, basse, basse continue ; 3e O « O radix Jesse », pour haute-contre, ténor, basse, basse continue ; 4e O « O clavis David », pour 3-4 voix, cordes, basse continue ; 5e O « O Oriens », pour 3-4 voix, cordes, basse continue ; 6e O « O Rex gentium », pour haute-contre, 2 violons, basse continue ; 7e O « O Emmanuel Rex », haute-contre, ténor, basse, basse continue
  • H 44-47, 1690, Antiphon, cycle pour l'année liturgique, pour 3-4 voix, 2 violon, basse continue :  « Alma Redemptoris mater » ; « Regina coelorum » ; « Coeli laetare » ; « Salve regina »
  • H 48, 1690, Antienne à la vierge pour toutes les saisons de l'année « Inviolata, integra et casta », pour haute-contre, ténor, basse, basse continue
  • H 49, 1690, Antienne à 3 voix pareilles pour la veille des O « O admirabile commercium », pour haute-contre, ténor, basse, basse continue
  • H 50-52, 1690, Antienne pour les Vêpres de l'Assomption de la vierge : Après Dixit Dominus « Assumpta est Maria », pour mezzo soprano, 2 violons, basse continue ; Après Laetatus sum « In odorem unguentor um », pour  soprano, 2 flûtes, basse continue ;  Après Lauda Jerusalem Dominum « Pulchra es et decora », pour 2 sopranos, mezzo-soprano, basse continue
  • H 53, 1670,  Jesu corona virginumn, hymne pour 2 sopranos, flûtes, basse continue
  • H 54,1670, Hymne du Saint Esprit « Veni Creator Spiritus », pour haute-contre, ténor, basse, 2 violons, basse continue
  • H 55-57, 1670, In Sanctum Nicasium Rothomagensem archiepiscopum et martyrem, hymnes pour 1 voix : Hymnus ad Vesperas « Claram Nicasii martyrio » ; Hymnus in eundem ad Matutinem « Quo vos terror » ; In eundem ad Laudes « Clare martyr sancte praesul »
  • H 58, 1670, Pange lingua, pour haute-contre, ténor, basse, 2 instruments à cordes de dessus, basse continue
  • H 59, 1670, Gaudia virginis Mariae « Gaude virgo mater Christi », pour 3 sopranos, basse continue
  • H 60, 1670, Hymne pour toutes les fêtes de la vierge « Ave maris stella », pour 2 soprano, basse, 2 instruments à cordes de dessus, basse continue
  • H 61, 1680-1681, Pour un reposoir : Pange lingua, pour 2 sopranos, basse, 2 instruments à cordes de dessus, basse continue
  • H 62, 1681, Pange lingua pour des religieuses, pour le Port Royal, pour 1 voix, basse continue
  • H 63, 1680, Ave maris stella, pour 2 soprano, basse continue
  • H 64, 1680, Hymne du saint sacrement « Pange lingua », pour 5-4 voix, 2 flûtes, cordes, basse continue
  • H 65, 1680, Ave maris stella, pour 4-4 voix, cordes, basse continue
  • H 66, 1680, , Hymne du Saint Esprit : Veni Creator (inachevé), pour 6-4 voix, 2 flûtes, cordes, basse continue
  • H 67, 1680, Ave maris stella, hymne pour soprano, hautes-contre, 3 basses, basse continue
  • H 68, 1680, Pange lingua à 4 pour le Jeudi Saint « Nobis datus, nobis natus », hymne pour soprano, contre ténorbasse, basse continue
  • H 111-119, 1680 (fin des années 1680), Les neuf repons pour le Mercredi Saint [In monte Oliveti, Tristis est anima mea, Amicus meus, Unus ex discipulis meis, Eram quasi agnus, Una hora non potuistis, Seniores populi, Revelabunt coeli, O Juda]
  • H 146, 1670 (vers 1690), Te Deum [8-4 voix, trompette, timpanon, cordes, basse continue]
  • H 219, 1690 (vers 1690), Miserere, psaume 50 à quatre voix et quatre instruments [8/4 voix, flûte, cordes, basse continue]
  • H 346, 1690, Pour le saint sacrement au reposoir, « Oculi omnium in te sperant »), motet
  • H 372, 1695 (vers 1695), Pour la seconde fois que le saint sacrement vient au même reposoir, motet
  • H 411, Cædes sanctorum innocentium, « Surge Joseph e somno » histoire sacrée
  • H 412, Nuptiæ sacræ, « Incipite Domino in tympanis », histoire sacrée
  • H 413, 415-415a, Cæecilia virgo et martyr, « Est secretum, Valeriane », histoire sacrée
  • H 414, In nativitatem Domini Nostri Jesu Christi Canticum, « Frigidae noctis umbra », histoire sacrée
  • H 440-470b, sd., Airs sérieux et à boire [440, A ta haute valeur ; 441, Ah! Laissez-moi rêver ; 442, Ah! Qu'ils sont courts les beaux jours ; 443, Ah! Qu'on est malheureux d'avoir eu des désirs ; 444, Allons sous ce vert feuillage ; 445, Amour, vous avez beau redoubler mes alarmes ; 446, Auprès du feu l'on fait l'amour ; 447, Ayant bu du vin clairet ; 448, Beaux petits yeux d'écarlate ; 449, Brillantes fleurs, naissez ; 449a, Feuillages verts, naissez ; 449b, Charmantes fleurs, naissez ; 449c, Printemps, vous renaissez ; 449d, Aimables fleurs, naissez ; 449e, Climène, sur ces bords ; 451, Celle qui fait tout mon tourment ; 451, Consolez-vous, chers enfants de Bacchus ; 452, En vains rivaux assidus ; 453, Faites trêve à vos chansonnettes ; 454, Fenchon, la gentille Fenchon ; 455, Non, non, je ne l'aime plus ; 456, Oiseaux de ces bocages ; 457, Percé jusques au fond du cœur ; 458, Père, maîtresse, honneur, amour ; 459, Que je sens de rudes combats ; 460, Qu'il est doux charmante Climène ; 460a, Deux beaux yeux, un teint de jaunisse ; 460b, Le beau jour dit une bergère ; 461, Quoi! Je ne verrai plus ; 462, Quoi! Rien ne peut vous arrêter ; 463, Rendez-moi mes plaisirs ; 464, Rentrez, trop indiscrets soupirs ; 465, Retirons-nous, fuyons ; 466, Ruisseau qui nourris dans ce bois ; 467, Sans frayeur dans ce bois ; 468, Tout renaît, tout fleurit ; 469, Tristes déserts, sombre retraite ; 470, Veux-tu, compère Grégoire ; 470b, Parais en ta beauté permière]
  • H  479, 1670, Petite pastorale : Le jugement de Pan
  • H 480, 1680, Les Plaisirs de Versailles, pastorale
  • H 481, 1683-1685, Actéon, pastorale en musique
  • H 484, 1685, Il faut rire et chanter : la dispute des bergers, pastorale
  • H 485, 1685, La Fête de Rueil, pastorale
  • H 486, 1686, La Couronne de fleurs, pasorale (opéra miniature)
  • H 487, 1685-1686, Les Arts florissants, opéra
  • H 488, 1686-1687, La Descente d'Orphée aux enfers, opéra
  • H 489, 1686-1687, Idylle sur le retour de la santé du roi [
  • H 490, 1688, David et Jonathas, opéra sur un livret de Bretonneau
  • H 491, 1688, Médée, opéra sur un livret de Thomas Corneille
  • H 492, sd., Pastorelette del Sgr M. Ant. Charpentier : Amor vince ogni cosa (All'armi)
  • H 493, sd., Amor vince ogni cosaCupido perfido dentral mio cor
  • H 494, 1672, Ouverture de «La Comtesse d'Escarbagnas »et intermèdes noveaux du « Mariage forcé », de Molière
  • H 494, Ouverture de la « Comtesse d'Escarbagnas  », comédie-ballet de Molière,   et Intermèdes pour « Le mariage forcé » de Molière
  • H 495, 1673, Musique de scène pour « Le Malade imaginaire », de Molière
  • H 495, Musique pour « Le Malade imaginaire »
  • H 495a, Le Malade imaginaire avec les défenses
  • H 496, 1675, musique pour « Circé », tragédie de Thomas Corneille
  • H 496, Musique pour « Circé »
  • H 497, Sérénade pour le « Sicilien » de Molière
  • H 498, 1679, Sérénade pour « Le Sicilien », de Molière
  • H 498, Ouverture du prologue de « Polieucte », pour le Collège d'Harcourt
  • H 499, Ouverture du prologue de « L'Inconnu »
  • H 499a, Ne fripez pas mon bavolet,  air, publié dans le Mercure Galant d'octobre 1680, p. 333-335
  • H 499b, Si Claudine ma voisine, air
  • H 500, Musique pour « Les Fous divertissants » de Raymond Poisson
  • H 501, 1681, Musique pour « La Pierre philosophale » de Thomas Corneille et De Visé
  • H 501, La Pierre philosophale
  • H 502, Endimion
  • H 503, Air pour les paysans dans la « Noce de village au lieu de l'air du marié »
  • H 504, 1682, Musique pour  « Andromède », tragédie de Thomas Corneille
  • H 504, Andromède
  • H 505, Le Rendez-vous des Tuileries
  • H 506, Dialogue d'Angélique et de Médor
  • H 507, 1685, musique pour « Vénus et Adonis », de De Visé
  • H 507, Vénus et Adonis
  • H 513, 1670 (vers 1670), Messe pour plusieurs instruments au lieu des orgues [cordes, basse continue]
  • H 531, 1680, Trois Noëls instrumentaux [2 flûtes, cordes, basse continue]
  • H 534, 1690, Noëls sur les instruments [2 flûtes, cordes, basse continue]
  • H 542, Caprice pour trois violons
  • H 545, 1680-1681, Concert pour quatre parties de violes
  • H 548a, 1690, Sonate [2 flûtes, 2 violons, viole, basse de violon, clavecin, théorbe]
  • H 81, 1690 (vers 1690), Magnificat pour le Port Royal [3/3 voix, basse continue]
  • H 95b, Le Malade imaginaire rajusté autrement pour la 3e fois
  • sans n°, 1675, Musique pour « L'Inconnu » de Thomas Corneille et De Visé
  • sans n°,  1672, Musique pour « Les Fâcheux » de Molière
  • sans n°, 1676, musique pour « Le Triomphe des dames » de Thomas Corneille [perdu]
  • sans n°, 1678, Les Amours d'Acis et de Galatée, opéra [perdu]
  • sans n°, 1694, Philomèle, Opéra en partie composé par le duc de Chartres  [perdu]
  • sans n°, sd., Le Retour du printemps, opéra ? [ perdu]
  • sans n°, sd., musique pour «Le Médecin malgré lui » de Molière : « Qu'ils sont doux, bouteille jolie »

Écrits relatifs à la musique

Abrégé des règles de l'accompagnement; les règles de la composition.

  • Manuscrit, Bibliothèque nationale de France.

Remarques sur les messes à 16 parties d'Italie.

  • Manuscrit, Bibliothèque nationale de France.

Bibliographie

  • Bulletin de la Société Marc-Antoine Charpentier. Publié depuis 1989 [ISSN 1141-9822]. 48 boulevard Murat, F-75016 Paris
  • Marc-Antoine Charpentier. Dans « Dipplomatie française : galerie de compositeurs ». De nombreux extraits musicaux. [disponible le 8 novembre 2009]
  • Marc-Antoine Charpentier. Dans Jean-Claude Brenac,  « Opéra baroque » [disponible le 8 novembre 2009]
  • Barber Clarence Howard, The Liturgical Music of Marc-Antoine Charpentier (1634-1704): The Masses, Motets, Leçons de Ténèbres (thèse). Harvard University 1955 [2 v., 705 p.].
  • —, Les oratorios de Marc-Antoine Charpentier. Dans « Recherches sur la musique française » (3), Paris, A. et J. Picard 1962.
  • Berton Nathalie, Idylle sur le retour de la santé du Roi, Les Plaisirs de Versailles. Présentation du concert du samedi 9 octobre 2004, à l'Opéra royal de Versailles. Centre de musique baroque de Versailles [disponible le 9 novembre 2009 ; exemplaire alternatif].
  • Borrel Eugène (1876-....), Jean Baptiste Lully, le cadre, la vie, l'œuvre, la personnalité, le rayonnement, les œuvres, bibliographie. Paris, La Colombe 1949.
  • Bukofzer Manfred F. (1910-1955), Music in the Baroque Era. New York, Norton 1947
  • Burke John R., The Early Works of Marc-Antoine Charpentier (thèse). Oxford University 1985
  • Cessac Catherine (1952-), Marc-Antoine Charpentier. Bibliothèque des grands musiciens, Fayard, 1988. [604 p., ISBN 2-213-02136-8] ; translated from the French by E. Thomas Glasow ; Reinhard G. Pauly, general editor. Portland, Or., Amadeus Press, 1995.
  • Crussard Claude (....-1946), Un musicien français oublié, Marc-Antoine Charpentier, 1634-1704. Paris, Librairie Floury, 1945 ; New York : AMS Press 1978.
  • —, Marc Antoine Charpentier théoricien. Dans «Revue de Musicologie» (24) 1945.
  • De Froberville, L'Acteon de Marc Antoine Charpentier. Dans «Revue de Musicologie» mai 1928.
  • Desautels André, Un manuscrit autographe de M.-A. Charpentier à Québec. Dans « Recherches sur la musique française » (21), Paris, A. et J. Picard 1983.
  • Dunn J. P., The Grand Motets of M. A. Charpentier (thèse). State University of Iowa 1963 [2 v.] [xxxiv-468 p.].
  • Gastoué Armand, Notes sur les manuscrits et sur quelques œuvres de Marc Antoine Charpentier. Dans «Mélanges La Laurencie», Paris 1933.
  • Hitchcock Hugh Wiley (1923-....), Marc-Antoine Charpentier. Oxford, New York, Oxford University Press, 1990
  • , Les oeuvres de Marc-Antoine Charpentier : catalogue raisonné = The works of Marc-Antoine Charpentier. Paris, Picard, 1982.
  • —, The Latin Oratorios of Marc-Antoine Charpentier (thèse). University of Michigan 1954 [900 p.]
  • —, The latin oratorios of Marc Antoine Charpentier. Dans «The Musical Quarterly» (41) janvier 1955
  • —, Marc-Antoine Charpentier. Mémoire et Index. Dans «Recherches sur la musique française » (23), Paris, A. et J. Picard 1985
  • —, Marc-Antoine Charpentier's Vocal Chamber Music. Dans « Early Music America » (1-2) 1989, p. 55-61
  • —, Les œuvres de Marc-Antoine Charpentier: post-scriptum à un catalogue. Dans « Revue de musicologie » (70, 1) 1984, p. 37-50.
  • Horowicz Bronislaw, Le théâtre d'opéra, histoire, réalisations scéniques, possibilités. Paris, De Flore 1946 ; Paris, Éditions d'aujourd'hui 1976 ; Warszawa, Panstwowy Instytut Wydawniczy 1963 [en polonais]
  • La Laurencie Lionel De (1861-1933), La Descente d'Orphée aux Enfers. Dans « Revue de Musicologie » août 1929
  • —, Un opéra inédit de Marc Antoine Charpentier. Dans « Revue de Musicologie » août 1929
  • Lowe Caroline Jane, The Psalm Settings of Marc-Antoine Charpentier (thèse). Musicol-ogy, Cambridge University 1992
  • Käser Theodor (1930-), Die Leçon de Ténèbres im 17. und 18. Jahrhundert unter besonderer Berücksichtigung der einschlägigen Werke von Marc-Antoine Charpentier. Bern, Haupt, 1966.
  • Lowe Robert W. (1910-), Marc-Antoine Charpentier et l'opéra de collège. Paris, Maisonneuve et Larose, 1966
  • Nef Karl (1873-1935), Das Petrus-Oratorium von Marc Antoine Charpentier. Dans « Jahrbuch Peters » 1931.
  • Parmley Andrew, The Secular Stage Works of Marc-Antoine Charpentier (thèse). Royal Holloway College, University of London
  • Prunières Heny (1886-1942), L'Opéra italien en France avant Lulli. Paris, Honoré Champion 1913
  • —, Lully, la vie et l'œuvre. Paris 1927, 2e éd. [Lulli, la vita et l'operere, Milano, Fratelli Bocca 1950].
  • Quittard Henry, La Couronne de fleurs. Dans « Revue Musicale » (8) 1908
  • —, Notes sur un ouvrage inédit de Marc Antoine Charpentier. Dans « Zeitschrift der Internationalen Musikgesellschaft » 1905.
  • Oliver R., Moliere's contribution to the lyric stage. Dans « The Musical Quarterly » (33) 1947.
  • Rayl David, Nine Settings of the Litanies de la Vierge by Marc-Antoine Charpentier (thèse). University of Iowa 1988 [xi-465 p., tables, mus., exemples, liste des œuvres, appendix, bibl., dir. Richard J. Bloesch].
  • Ranum Patricia M., Vers une chronologie des oeuvres de Marc-Antoine Charpentier : les papiers employés par le compositeur : un outil pour l'étude de sa production et de sa vie. Baltimore 1994.
  • Rokseth Yvonne (1890-....), Un magnificat de Marc Antoine Charpentier. Dans «Journal of Renaissance and Baroque Music» (I) 1946.
  • Rose Adrian P., Marc-Antoine Charpentier's Première Leçon du Vendredi Saint: an important source of music for solo treble viol. Dans « Journal of the viola da gamba Society of Great Britain » (13) 1984, p. 47-60.
  • Sadie Julie Anne, Charpentier and the early French ensemble sonata. Early Music (7-3), July 1979, p. 330-35
  • Sturgis Alfred E., The Te Deum Settings of Marc-Antoine Charpentier (thèse). University of Illinois [dir. Nicholas Temperley]
  • Tan Agnes Y., A Conductor's Analysis of the Messe de Minuit pour Noël H.9 and Te Deum, H.146 of Marc-Antoine Charpentier (thèse). Southwestern Baptist Theological Seminary 1999 [xx-223 p., tables, mus., appendix, bibl. dir. David Keith]
  • Tiersot Julien (1857-1936), La musique dans la comédie de Molière. Paris, La Renaissance du Livre 1922

Discographie

Marc-Antoine Charpentier, Musiques pour les comédies de Molière. La Symphonie du Marais (Hugo Reyne). Musiques à la Chabotterie 2011.

Lire une présentation détaillée

 

 

Marc-Antoine Charpentier
Deux oratorios : Caecilia Virgo & Filius Prodigus
Les Arts Florissants
Wiiliam Christie, dir.
Harmonia Mundi, 90066

 

 

Marc-Antoine Charpentier
La descente d'Orphée aux enfers
Les Arts Florissants
William Christie 

 

 

 

 

Marc-Antoine Charpentier
Te Deum,
Laudate-Dominum, Magnificat

Choeurs Gents Madrigaalkoor & Cantabile Gent
Louis Devos, dir. 
Disque ERATO

 

 

Marc Antoine Charpentier
Messe des morts, litanies
Le Concert spirituel
Hervé Niquet, dir.
Disque Naxos, 1994

 

 

 

Marc-Antoine Charpentier
David et Jonathas
Gérard Lesne, Moniquse Zanetti, Jean-François Gardeil, Dominique Visse, Jean-Paul Fauchécourt, Bernard Deletré
Les Arts Florissants, William Christie, dir.

HMA 1901289.90, 1988
Disque  1. Prologue : 01- Ouverture ; 02- scène 1 ; 03- scène 2 ; 04- scène 3 ; 05- scène 4 ; 06- scène 5 ; Acte I : 07- Marche triomphante ; 08- scène 1 ; 09- scène 2 ; 10- scène 3 ; 11- scène 4 ; 12- Menuet ; Acte II : 13 -Prélude ; 14- scène 1 ; 15- scène 2 ; 16- scène 3 ; 17- Chaconne ; Disque 2 : Acte III :  Symphonie d'ouverture. scène 1, Ah, je dois assurer et ma vie et l'empire ; scène 2, Objet d'une implacable haine ; scène 3, David, peut-il attendre un regard favorable ; Gigue ; Acte IV : Prélude ; scène 1, Souverain juge des Mortels ; scène 2, Vous me fuiez ! ; scène 3, A-t-on jamais souffert une plus rude peine ; scène 4, Venez, Seigneur, venez- Saul va vous attendre ; scène 5, Enfin vous m'ecoutez, Seigneur ; Rigaudon ; Bourrée ; Acte V : Bruit des Armes ; scène 1, Courez; Saul attend un secours necessaire ; scène 2, Que vois-je ; scène 3, Victoire ! Victoire ! ; scène 4, Qu'on sauve Ionathas...allez ; scène 5, Vois traitre, et reconnoit ta nouvelle victime ; scène 6, Joignez a vos exploits l'honneur du diadème ; Choeur des Triomphants

 

Marc-Antoine Charpentier
Motet Pour L'Offertoire De La Messe Rouge
S
oliste, choeurs et orchestre
de la Chapelle royale, Philippe Herreweghe dir.
Harmonia Mundi 90 1185, 1985.
Miserere H.219 : 01- Ouverture ; 02- Miserere Mei, Deus ; 03- Quoniam Iniquitatem Meam ; 04- Asperges Me Hysopo ; 05- Ne Projicias Me ; 06- Sacrificium Deo ; 07- Benigne Fac, Domine. 08- Pour La Seconde Fois Que Le St Sacrement Vient Au Mesme Reposoir H.372 ; 09 - Pour Le Saint Sacrement Au Reposoir H.346 ; Motet pou l'Offertoire de la Messe Rouge ou Motet Pour Une Longue Offrande H.434 : 10- Paravit Dominus ; 11- Pluetsuper Peccatores ; 12- Deus Justus Et Patiens ; 13- Justus Es Domine

 

Marc-Antoine Charpentier
Trois histoires sacrées
Mors Saülis et Jonathae (H 403)
Sacrificium Abrahae (H 402) 
In Circumcisione Domini / Dialogus inter angelum et pastores (H 406)
Il Seminario Musicale, Gérard Lesne dir.

Marie Louise Duthoit (dessus) ; Jaël Azzaretti (dessus) ; Gérard Lesne (Haute-Contre) ; Benjamin Clee (Haute-Contre) ; Jean-François Novelli (taille) ; Nicolas Bauchau (taile) ; Ronan Nedelec (basse) ; Raimonds Spogis (basse). Enregistré à Rome en octobre 2000, Naïve-Auvidis / Astrée E 8821
Mors Saülis et Jonathae (H 403), Première partie : 01-Rumor bellicus
02-O mulier, suscita mihi in pythone ; 03-Aether umbrosus nigro velamine
04-Ecquid ad surdos ; 05-Cumque Samuel volente ; 06-Surge Saül et responde mihi ; 07-Quid igitur interrogas me. Seconde partie : 08-Cecidit repente Saül ; 09-Tolle, quaeso ; 10-Cumque miles invitus ; 11-Quisnam es tu ; 12-O sors ! sors infelix et acerb ; 13-Sed tu, unde scis ; 14-Doleo super te ; 15-David autem ; 16-Montes Gelboe nec pluvia. Sacrificium Abrahae (H 402) : 17-Cum centum esset annorum ; 18-Risum fecit mihi Deus ; 19-Et octavo die circumcidit ; 20-Abraham, Abraham ; ; 21-Expectate hic,ô juvenes ; 22-Pater mi ; 23-Et pergentes pariter ; 24-Abraham, Abraham ; 285-Levavit Abraham oculos suos ; 26-Et reversus Abraham ad pueros suos. In Circumcisione Domini/Dialogus inter angelum et pastores (H 406) : 27-Xenia pastores Christo portanda ; 28-Sed prius narrate mihi ; 29-Linquite oves intacta et puras ; 30-Eamus properemus festinemus ; 31-Et intrantes domum

 

Marc-Antoine Charpentier
Orfée descendant aux Enfers
et 9 autres oeuvres
Mey Guy (ténor) ; Ledroit Henri (contre-ténor)
Ricercar Consort
Enregistré en 1987. Disques Ricercar, RIC 037011
01-Orfée descendant aux Enfers ; 02-Stances du Cid H.457 ; 03-Tristes déserts H.469 ; 04-Ah ! qu'on est malheureux H.443 ; 05-Amour vous avez beau redoubler mes alarmes H.445 ; 06-Rendez-moi mes plaisirs H.463 ; 07-Auprès du feu H.446 ; 08-Le bavolet H.499a ; 09-Epitaphium Carpentarii H.474 ; 10-Sonate à huit H.548

 

Marc-Antoine Charpentier
Médée
opéra en 5 actes
Jill Feldman ; Jacques Bona ; Sophie Boulin ; Philippe Cantor ; Agnès Mellon ; Gilles Ragon
Les Arts Florissants,  William Christie dir. Harmonia Mundi 901139 41, 1984 [3 v.]
Disque 1 : 01-Ouverture ; 02-Louis Est Triomphant ; 03-Parossez, Charmante Victoire ; 04-Le Ciel Dans Vos Voeux S'intéresse ; 05-Loure-Canaries-Suite Des Canaries ; 06-Dans Le Bel Age Si L'on N'est Pas Volage ; 07-Ouverture (Reprise) ; 08-Acte 1, Scene 1 ; 09Acte 1, Scene 2 ; 10-Acte 1, Scene 3  ; 11-Acte 1, Scene 4 ; 12-Acte 1, Scene 5 ; 13-Acte 1, Scene 6 ; 14-Acte 2, Scene. Disque 2 : 01-Acte 2, Scene 2 ; 02-Acte 2, Scene 3 ; 03-Acte 2, Scene 4 ; 04-Acte 2, Scene 5 ; 05-Acte 2, Scene 6 ; 06-Acte 2, Scene 7 ; 07-Acte 3, Scene 1 ; 08-Acte 3, Scene 2 ; 09-Acte 3, Scene 3 ; 10-Acte 3, Scene 4 ; 11-Acte 3, Scene 5 ; 12-Acte 3, Scene 6 ; 13-Acte 3, Scene 7 (début) ; Disque 3 :  01-Acte 3, Scène 7 (fin) ; 02-Acte 4, Scène 1 ; 03-Acte 4, Scène 2 ; 04-Acte 4, Scène 3 ; 05-Acte 4, Scène  4 ; 06-Acte 4, Scène 5 ; 07-Acte 4, Scène 6 ; 08-Acte 4, Scène 7 ; 09-Acte 4, Scène  8 ; 10-Acte 4, Scène 9 ; 11-Acte 5, Scène 1 ; 12-Acte 5, Scène 2 ; 13-Acte 5, Scène 3 ; 14-Acte 5, Scène 4 ; 15-Acte 5, Scène 5 ; 16-Acte 5, Scène 6 ; 17-Acte 5, Scène 7 ; 18-Acte 5, Scène 8

Jean-Marc Warszawski
2002
Révision 8 novembre 2009
Compléments bibliographiques 28 avril 2011

 

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact
S'abonner au Bulletin
Liste musicologie.org

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles et études
La petite bibliothèque

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

Mardi 16 Août, 2016 16:02

 

rectangle

musicologie

Biographies musicales

rectangle_actu

rectangle

rectangle