musicologie

Actualités  Encyclopédie  Articles / études  Bibliothèque   Livres  Disques  Agenda Recherche  

A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P     R   S   T   U   V   W   X   Y   Z

Cléreau Pierre
mort avant 1570

Actif en 1539 - 1567, mort avant le 11 janvier 1570).

Maître des enfants du chœur et compositeur à la cathédrale de Toul en Lorraine, il quitte cette fonction avant 1557. Protégé par de René de Lorraine (1536-1566), marquis d'Elbeuf, il obtient une chapellenie à l'église Saint-Georges de Nancy.

En 1539, il publie trois chansons à quatre voix chez l'éditeur Jacques Moderne à Lyon (l'une d'entre elles, Fortune allors que n'avois congnoissance, est publiée en même temps à Paris et attribuée à Certon).

En 1554, il fait paraître à Paris, chez Nicolas Du Chemin, deux volumes de compositions, dont l'un est dédicacé à Claude de Lorraine, duc d'Aumale (1526-1573, fils de Claude de Lorraine, duc de Guise, et d'Antoinette de Bourbon). Le premier (Missa pro mortuis Cum duobus Motetis), contient un requiem  et deux motets (Répons Libera me Domine et le motet Scio Domine quia morti). Le second recueil comprend 4 messes (messes parodies). Les deux premières sont destinées à la célébration de la fête de Sainte-Cécile : Missa Cecilia virgo, Missa Cantantibus organis. La troisième, Missa Dum deambularet, la quatrième, Missa In me transierunt

En 1557, Du Chemin publie une nouvelle messe, Ad imitationem Missæ Virginis Mariæ, condita. Nunc, primùm in lucem edita.

En 1568, Nicolas du Chemin imprime un recueil collectif de dix messes attribuées à dix auteurs, dont P. Clereau, pour la messe De beata Maria à 4 voix. Il s'agit d'un recueil factice, conservé à la BnF, qui ne contient qu'un motet anonyme, O salutaris à 4 voix.

En 1559, la maison d'édition Le Roy & Ballard publie deux collections de chansons françaises et italiennes, où il met en musique les poètes de la pléiade : Pierre de Ronsard (1524-1585), Rémy Belleau (1528-1577, également au service de René de Lorraine), Jean-Antoine de Baïf (1532-1589) et Pontus de Tyard (1521-1605). Il consacre une collection de chansons à Ronsard. Il met également en musique Louis Des Masures (1515-1574), Pietro Bembo (1470, 1547), Luigi Tansillo (1510-1568), Ludovico Ariosto (L'Arioste, 1474-1533)

 Pierre de Ronsard.

 Pietro Bembo par Raphaël (détail). 1505.

Baïf.

L'Arioste.

Ponthus de Tyard.

Catalogue des œuvres

Bibliographie

Jean-Marc Warszawski
17 août 2006
Révisé le 12 janvier 2008, sur les savantes indications de Pascal Desaux

 

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41
▉ À propos - contact
▉ S'abonner au Bulletin
▉ Analyses musicales
▉ Cours d'écriture en ligne
▉ Petites annonces
▉ Téléchargements
▉ Presse internationale
▉ Universités françaises
▉ Collaborations éditoriales
▉ Soutenir musicologie.org

ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2016

<

Mercredi 31 Août, 2016 1:27