bandeau bio

 

 

 

Blasius Frédéric
Mathieu-Frédéric ; Mathaeus ; Matthäus
1758-1829

 

  

 

 Catalogue des œuvres ; œuvres théoriques ; bibliographie ; documents

 

Mathieu-Frédéric Blasius, né le 24 avril 1758 à Lauterbourg en Alsace, mort en 1829 à Versailles.

Il est formé à la musique par son père Johann Michael Blasius, et un certain Monsieur Stadt.

De 1780 à 1782, il est employé par l'évêque de Strasbourg, le prince Louis-René-Edouard de Rohan.

En 1748, à Paris, il se produit au violon dans unses propres concertos, qui est favorablement accueilli au Concert spirituel.

En 1790, il abandonne sa carrière de soliste au profit de la direction d'orchestre et d'un pupitre de premier violon à la Comédie italienne, où il est nommé directeur le 19 avril, charge qu'il abandonne en 1814.

Il joue également de la clarinette, de la flûte et du basson, et rédige des méthodes.

De 1793 à 1795, il est dans la musique de La Garde nationale, et de la création du Conservatoire en 1795 à 1802, il y enseigne le violon, peut être des instruments à vent.

De 1799 à 1804, il dirige la musique de la garde consulaire et des grenadiers de Napoléon Bonaparte.

Sous Louis-Philippe, il dirige la musique du 5e régiment des voltigeurs de la garde impériale et joue dans l'orchestre privé du roi.

Son frère Pierre (1752-....), est violoniste, et son frère Ignace (1755-....) est bassoniste. Tous deux ont joué dans la musique de La Garde nationale.

Catalogue des œuvres

  • 1780-1782, opus 3, 6 quatuors à cordes concertants.
  • 1782, 3 quatuors concertants, avec clarinette ou premier violon.
  • 1782-17847, 3 quatuors pour clarinette et cordes.
  • 1783, duos pour 2 violons.
  • 1783, opus 8, duos pour 2 violons.
  • 1783, Six sonates pour piano avec accompagnement de violon.
  • 1784 (vers 1784) duo pour violon et alto.
  • 1784, 12 duos pour 2 bassons.
  • 1785, opus 10, Quatuors à cordes.
  • 1785, Simphonie concertante, pour 2 cors et orchestre.
  • 1785, Simphonie, perdue.
  • 1788 (vers 1788), 6 quatuors pour clarinette, violon, alto, violoncelle.
  • 1788, La paysanne supposée, ou La fête de la moisson, comédie en 3 actes & en prose mêlée d'Ariettes, de Dubois, créée à la Comédie italienne le 28 aoüt 1788, musique perdue.

Le jeudi 28 août, on a donné, sur le Théâtre-Italien, la première représentation de la Paysanne supposée, ou la Fête de la moisson, comédie en trois actes et en prose, mêlée d'ariettes, par M. Dubois, dont le nom n'était encore connu par aucun autre ouvrage. La musique de cette petite comédie est aussi, je crois, le premier coup d'essai de M. Blasius.

Ce nouveau drame n'a eu aucun succès. L'amour du marquis de Clinville pour Rosette ne saurait intéresser, il n'arrive que pour dénouer l'action ; elle aurait été susceptible de plus de mouvement si, dans les deux premiers actes, on avait été du moins plus occupé de la passion de M. de Clinville ; la situation de l'épouse abandonnée en eût paru aussi beaucoup plus intéressante, et sa résolution, qui n'est qu'un épisode de la pièce, en serait devenue, comme elle devait l'être, l'objet principal. Ce défaut dans la conception du poëme n'a pu être dissimulée par quelques détails assez heureux, mais presque toujours étrangers au fond du sujet; c'est à l'aide de ces détails que la pièce, malgré sa marche languissante, touchait presque au dénoûment, lorsque tout à coup un spectateur, en bâillant de toutes ses forces, s'est avisé de crier : Charmant ! Ce mot a réveillé tout le monde, et des ris immodérés ont convaincu l'auteur , de la manière la plus sensible! de tout l'ennui que faisait éprouver son ouvrage.

Quant à la musique, son plus grand tort est de ne convenir presque jamais ni aux paroles, ni aux caractères, ni à la situation des personnages; elle annonce d'ailleurs une sorte 4e talent. M. Blasius est assez jeune pour apprendre que la musique, comme les autres arts, a des convenances dont il n'est pas permis de s'écarter, et que, lorsqu'on ne les observe pas, toute illusion se trouve détruite.

Friedrich Melchior Grimm  (1723-1807), Correspondance littéraire, philosophique et critique : septembre 1788.

  • 1788, opus 12, 6 duos pour flûte et violon.
  • 1788, opus 5, quatuor de bassons.
  • 1789, L'amour hermite, pièce anacréontique en un acte mêlée d'ariettes (aussi annoncé comme « opéra en un acte avec ses agréments ») de P. Desriaux, créé au théâtre des Beaujolais à Paris, le 31 janvier 1789 [ouverture d'orchestre, parties incomplètes, bibliothèque municipale de Lille]
  • 1789, Musique de scène pour « Prince Polastri  »  (Lettre datée de 1802, du comte Duprat de La Touloubrede au sujet de l'opéra Jocaste ou Œdipe à Thèbesde Méreaux dont il est le librettiste, et du Prince Polastri, sur une musique de de Blasius).
  • 1791, Ballet (source Fétis).
  • 1791, Le pelletier de Saint-Fargeau, ou Le premier martyr de la république française, traité historique en 2 actes d'A.-L. Bertin d'Antilly, créé à l"Opéra-Comique le 23 février 1793 (1793).
  • 1792, Les trois sultanes, ou Soliman second, comédie en 3 actes de Charles-Simon Favart, créée à la Comédie italienne le 25 août 1792 (sur une nouvelle musique de Blasius ? attribution incertaine).
  • 1794 (vers 1794), opus 39, duos pour 2 violons.
  • 1794 (vers 1794), opus 52-53, duos pour 2 violons.
  • 1794, Le congrès des rois, comédie en 3 actes sur un livret deMaillot, créé à l'Opéré-Comique le 26 février 1794, avec la collaboration de Cherubini, Grétry, Méhul, Kreutzer, Dalayrac, Deshayes, Solié, Devienne, Berton, Jadin, A.-E. Trial.
  • 1794, Ouverture pour instruments à vent.
  • 1794-1795, Pièces, dans « Musique à l'usage des fêtes nationales »
  • 1794-1796, opus 18, duos pour 2 clarinettes.
  • 1794-1796, opus 20, duos pour 2 clarinettes.
  • 1794-1796, opus 21, duos pour 2 clarinettes.
  • 1794-1796, opus 21, duos pour 2 clarinettes.
  • 1795, opus 12, Quatuors à cordes.
  • 1795, opus 19, Quatuors à cordes.
  • 1795, Vive l'amour et la folie, couplets sur un poème deC. Grenier.
  • 1795 (ou après), opus 43, Trois Sonates pour  le violon. [fac-similé numérique : page de titre ; ◎ Sonate n° 1a en fa majeur : p. 2, Majestuoso ; p. 3 ; p. 4 ; p. 5 ; p. 6 ; p. 7 ; p. 8 ; p. 9 ; p. 10, Romenza ; p. 11 ; p. 12, Allegro ; p. 13 ; p. 14 ; p. 15 ; p. 16 ; p. 17 ; p. 18 ; [p. 19]  ◎ Sonate n° 2 en sol majeur : p. 20, Allegro moderato ; p. 21 ; p. 22 ; p. 23 ; p. 24 ; p. 25 ; p. 26 ; p. 27 ; p. 28 ; p. 29 ; p. 30, Andante siciliano ; p. 31 ; p. 32 ; p. 33 ; p. 34, Allegro ; p. 35 ; p. 36 ; p. 37 ; p. 38 ; p. 39 ; p. 40 ; p. 41 ; p. 42 ; p. 43  ◎  Sonate n° 3a en mi majeur  : p. 44, Allegro majestoso ; p. 45 ; p. 46 ; p. 47 ; p. 48 ; p. 49 ; p. 50 ; p. 51 ;  52 ; 53 ; 54 ; [55] ; 56 Adagio ; 57 ; 58 Rondo ; 59 ; 60 ; 61 ; 62 ; 63 ; 64 ; 65

Ces documents rares proviennent d'une collection privée.

  • 1796, opus 29, duos pour 2 violons.
  • 1796, opus 30, duos pour 2 violons.
  • 1796, Ouverture pour instruments à vent.
  • 1797, opus 9, 6 quatuors concertants, basson, violon, alto, basse.
  • 1797, Sonates.
  • 1797-1798, opus 27, duos pour 2 clarinettes.
  • 1797-1798, opus 35, duos pour 2 clarinettes.
  • 1797-1798, opus 38, duos pour 2 clarinettes.
  • 1797-1798, opus 39 duos pour 2 clarinettes.
  • 1797-1801, Trois concertos à violon principal ; deuxième concerto à violon prncipal, dédié M. Hautefort [fac-similé numérisé de la Bibliothèque nationale de France]
  • 1798, Africo et Menzola, mélodrame en trois actes de Coffin-Rosny, créé à l'Ambigu-Comique, le 10 mars 1798.
  • 1798, pièces dans Cartier, « L'art du violon »
  • 1799, opus 2, quatuor pout clarinette, violon, alto et violoncelle.
  • 1800, Concerto pour basson, perdu.
  • 1800, opus 40, duos pour 2 clarinettes (dont 6 de la méthode de clarinette).
  • 1800, opus 40, sonate pour violon, avec accompagnement de violoncelle.
  • 1800, opus 41, sonate pour violon, avec accompagnement de violoncelle.
  • 1801, opus 43, sonate pour violon, avec accompagnement de violoncelle
  • 1802, Adelson et Salvini, mélodrame en 3 actes de Prosper Delamarre, chorégraphie d'Adam, créé au théâtre de la Gaîté à Paris en 1802 [fac-similé numérique du livret]
  • 1802, Don Pèdre et Zulika, mélodrame, créé au théâtre de la Gaîté o Paris en 1802, musique perdue.
  • 1802-1804, Quatre concertos pour clarinette.
  • 1803, Clodomire, ou La Prêtresse d'Irmensul, mélodrame en 3 actes de P.-J. Noël et H. Lemaire,chorégraphie de M. Aumer, créé au théâtre de laporte Porte-Saint-Martin, le 5 mai 1803.
  • 1805, Fernand, ou Les Maures, opéra en trois actes sur un livret d'A.-J. Coffin-Rony, créé à l'Opéra-Comique, le 11 février 1805.
  • 1805, opus 55, Six sonates pour clarinette avec accompagnement d'alto.
  • 1814, Française, point de vengeance, couplets.
  • 1817, opus 60, 3 grandes sonates, pour violon avec accomgnement de violon.
  • 1820, Trios pour violon, clarinette et cor de basset (Blesius : Clarino en si  n° 4), en mi majeur ; n° 6 en si   majeur [Biblioteca di Archeologia e Storia dell'Arte, Roma]
  • 1820-1830, Domine salvum fac regem, pour chœur et orchestre (violon 1, violon 2, alto, basse, 2 clarinettes, 2 bassons, 2 cors, trompette, trombone, flûte piccolo,ophicleïde, grosse caisse) [Bibliothèquie mlunicipale de Lille]
  • s.d., 10 trios pour 2 clarinettes et basson.
  • s.d., 3 trios dialogués pour clarinette, violon, violon opu basson.
  • s.d., 3 trios pour clarinette, cor et violoncelle.
  • s.d., 7 collections d'œuvres pour instruments à vent.
  • s.d., Caprices ou Étude, pour violon.
  • s.d., Messe en la majeur pour ténor, baryton, basse, et instruments à vent.
  • s.d., opus 32-33, duos pour 2 violons.
  • s.d., opus 48, 3 trios pour 2 violons et violoncelle.
  • s.d., opus 58, Six sonates pour flûte avec accompagnement de basse.
  • s.d., Six grandes sonates pou violon avec accompagnement de violon.
  • s.d., Six sonates pour basson avec accompagnement de violoncelle.
  • s.d., Six sonatines, pour violon avec accompagnement de violoncelle.
  • s.d., Sonate pour violon et piano.
  • s.d., Sonates pour piano de Haydn arrangées pour quatuor à cordes.
  • s.d., Trois sonates pour violon avec accompagnement de basse.
  • s.d. Préludes ou Caprices, pour violon.
  • sd., 3 sonates pour violon avec accompagnement de violoncelle.

Quelques sources complémentaires (RISM)

  • Trois duos pour 2 violons (La majeur, si majeur, fa majeur) ; duo pour 2 violons en la majeur ; duo pour 2 violons en fa majeur ; duo pour 2 violons en si majeur [Zbirka Don Nikole Udina Algarotti, Zagreb)
  • Ouvertures pour le Basson, Violon Viole et Basse. Composé par Blasius ;  en do mineur ; en do mineur ; Quartetto : Fagotto Violino Viola :  Basso : Composé par Blasius, en do majeur [Landesbibliothek Mecklenburg-Vorpommern, Musikaliensammlung, Schwerin)
  • Trois Quatuors pour deux violons, alto e basse, nos 1, 2, 3 [Helikon Kastélymúzeum Könyvtára, Keszthely]
  • Duos pour 2 clarinettes n° 5 en fa majeur ; n° 6 en do majeur ; n° 1 en do majeur ; n° 2 en fa majeur ; n° 3 en do majeur ; n° 4 en ré mineur  [Bibliothèque Royale de Bruxelles)
  • Duos pour 2 clarinettes en si majeur ; en mi majeur ; en si  majeur ; Duetto IV, en si majeur ; V en  si majeur ; II en mi majeur [Eberhard- Karls- Universität, Universitätsbibliothek, Tübingen]

Écrits relatifs à la musique

  • 1795, Méthode de clarinette, perdue
  • 1796, Nouvelle méthode de clarinette et raisonnement des instruments, principes et théorie de musique dédiés aux élèves du Conservatoire [Minkoff Reprint 1972].
  • 1800, Méthode de Basson.

Bibliographie

  • Pierre C., Le Conservatoire national de musique et de déclamation: documents historiques et administratifs. Paris, 1900.
  • Klein Deanne Arkus, Le quatuor à cordes français au 18e siècle (thèse). Université deParis 1970.
  • —, Blasius Frédéric. Dans « New Grove Dictionary of Music and Musicians »

 

Documents

Mercure de France, 6 septembre 1788, pages 40-45

 

Jean-Marc Warszawski
19 octobre 2011

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact
S'abonner au Bulletin
Liste musicologie.org

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles etétudes
La petite bibliothèque

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org


ISSN2269-9910

Références / musicologie.org 2014

musicologie.org

Dimanche 1 Février, 201516:03

rectangle

musicologie

Biographies musicales

rectangle_actu

rectangle

rectangle