rectangle

musicologie

Biographies musicales

rectangle_actu

rectangle

rectangle

bandeau bioS'abonner au bulletin

 

 

 

Birchenscha John
Birchensche John ; Birkenshaw John
v. 1620 - 1681

 

Né au début du xviie siècle - inhumé à Londres (cloître de Westminster Abbey), le 14 mai 1681.

Il est peut-être un des fils de Ralph Birkenshaw (....-1622/23), écrivain et poète, engagé pour la cause protestante, qui, d'octobre 1598 à 1603, est au service de Ralph Lane, Muster Master of Ireland, à Dublin, puis au service de diverses administrations.

En 1641, John Birchenscha quitte Dublin pour Londres, peut-être à cause de la « grande Rébellion », suite au coup d'état manqué de l'aristocratie irlandaise de souche.

Dans un document de 1651, il est décrit comme professeur de viole et de chant à Londres, mais il est aussi professeur de composition.

En 1662, il est professeur de Samuel Pepys, qui contesta ses règles de composition. Il est aussi professeur de Thomas Salmon, sur les recommandations de Matthew Locke

En 1664, il publie une traduction anglaise du Templum Musicum d'Alstedt (1588-1638).

Voir : Alstedt J. H. (1588-1638)

Catalogue des œuvres musicales

  • 4 fantasia-suites, en ré mineur, ré mineur, ré majeur, ré majeur, (fantasia, alman, galliard), violon, basse, biole, orgue
  • Suite, en si majeur,(3 branles, gavot, courant, minuet, rondeau), violon et basse
  • Suite, en ré mineur (branles), 2 violons, basse
  • Suite, en la mineur (pavan, alman, corant, alman, corant, saraband), 2 violons, basse, viole, luth
  • Threnodia, en fa majeur (Prelude, Passing Bell, Entrance, Entertainment, Knell, Solemnity, Returne), 2 violons, 2 basses-violes, basse continue
  • 24 psalm tunes, à 2 voix
  • 7 Psalms, à 3 voix, (My shepherd is the living Lord ; My soul to God shall give good heed ; O Lord consider my distresse ; Send aide and save mee from my foes ; The mighty God, th'eternall hath thus spoake ; When as wee sat in Babylon ; Yee children which doe serve the Lord)
  • Service, en do majeur

Écrits relatifs à la musique

Templus musicum: or the musical synopsis of the learned and famous Johannes Henricus Alstedius, being a compendium of the rudiments both of the mathematical and practical part of musick: of which subject not any book is extant in our English tongue. Faithfully translated out of Latin by John Birchensha. Philomath

  • Will. Godbid, for Peter Dring, London1664 (22 exemplaires conservés)
    • B : Bruxelles, Bibliothèque Royale
    • F : Paris, Bibliothèque de France - Paris, Bibliothèque de France, département de la musique
    • GB: Cambridge, Gonville & Cains College - Cambridge, Pendlebury Library - Cambridge, University Library - Glasgow, Euing Musical library - Glasgow, Trinity College - London, Royal Academy of Music - London, British Museum - Manchester, Public Library
    • US: Ann Arbor, Mich., William L. Clements Library University of Michigan - US: Boston, Mass., Music Departement, Boston Public Library - New York, N. Y., Music Division, New York Public Library . - Rochester, N.Y., Sibley Music Library, Eastman School of Music - San Francisco, Calif., The Frank V. De Bellis Collection, San Francisco State College - San Marino, Calif., Henry E. Huntington Library and Art Gallery - University Park, Penn., The Pensylvania State University Library - Washington, D.C., Music Division, Library of Congress

Rules of composition (Manuscrits : Bibliothèque royale de Bruxellles, British Museum, London, Christ Church Library, Oxford)

A Letter Written to the Royall Society … Concerning Musick (manuscrit 26, April 1664, London, Royal Society, Letter Book Copy (i) 166-173)

A Compendious Discourse of the Principles of the Practicall & Mathematicall Partes of Musick ; Also, Directions How to Make Any Kind of Tune, or Ayre (manuscrit, London, Royal Society, Boyle Papers, 41.1)

An Account of Divers Particulars, Remarkable in my Book; In wich I Will Write of Musick Philosophically, Mathematically, and Practically (manuscrit 10 Feb 1676, London, Royal Society, Classified Papers, XXII.(1)7); see also the printed Animadversion for this bk (signed and sealed by Birchensha, 27 Dec 1672; Lbl Add.4388, f.69), and the similar prospectus in Philosophical Transactions of the Royal Society (20 Jan 1673), 5153-4

Plaine Rules and Directions for Composing Musick in Parts (signalé par Wood, fantôme)

Bibliographie

  •  FIELD CHRISTOPHER D. S.,  Birchenscha John. Dans Sadie Stanley, « The New Grove dictionary of music and musicians », Macmillan Publishers, London, New-York 1980 [20 v.]; 2001 [29 v.]
  • WOOD ANTHONY (1632-1695), manuscrit Wood D 19 [4], f.19), Bodleians Libraryn Oxord
  • EITNER ROBERT (1832-1905), Biographisch-Bibliographisches Quellen-Lexikon der Musiker und Musikgelehrten. Leipzig 1900-1904 [10 v.]; New York, 1947 [10 v.]; Graz, Aka-demische Druck- u. Verlagsanstalt 1959 [11 v.]
  • FÉTIS FRANÇOIS JOSEPH (1784-1871), Biographie universelle des musiciens [8 v.]. Firmin-Didot, Paris 1873-1889 [2e éd.]; Bruxelles, Culture et Civilisation 1972 [25 cm], (i), p. 422-423
  • JÖCHER CHRISTIAN GOTTLIEB (1694-1758), Allgemeines Gelehrten-Lexicon. Leipzig 1750-1819; 1897; Hildesheim, Olms 1960; 1998
  • LESLIE STEPHAN & SYDNEY LEE (éd.), National Biography. Smith, Elder & Co, London 1908
  • MICHEL FRANÇOIS (*1926), LESURE FRANÇOIS (1923-2001) & FÉDOROV VLADIMIR (1901-1979), Encyclopédie de la musique. Fasquelle, Paris 1958-1961
  • MILLER LETA E., John Birchensha and the Early Royal Society: Grand Scales and Scientific Composition. Dans « Journal of the Royal Musical Association » (cxv) 1990, p. 63-79

Documents

Fétis François-Joseph, Biographie universelle des musiciens. Firmin Didot, Paris 1834-1835 (1860), (i) p. 422-423

    Musicien né en Irlande,  résida d'abord à Dublin, dans la maison du compte de Kildare ; mais après la rébellion de 1641, il se rendit à Londres où il enseigna à jouer de la viole. Burney le représente comme un charlatan qui était bien loin de posséder la science musicale dont il se vantait  ( voy. General history of music, t. 3, p. 472).Il fit paraître dans les Transactions philosophiques de 1672 une pompeuses annonces d'un livre qu'il intitulait Syntagma musicae, treating of music philosophically, mathématically,and practically, et qui selon lui, était supérieur à tout ce qui existait dans la littérature musicale ; mais cet ouvrage n'a point paru. En 1664 il publia à Londres une traduction anglaise de l'Elementale Musicum d'Alsted, sous ce titre Templum musicum, or the musical synopsis of the learned and famous J. H. Alstedius. Hawkins lui attribue aussi un petit traité de composition en une feuille d'impression intitulée : Rules and direction for composing in parts ; mais sans indiquer le lieu ni la date de l'impression. J'ignore si ce petit écrit était le prospectus d'un autre ouvrage de Birchenscha, dont le manuscrit original à pour titre Rules of composition (Règles de composition). Ce volume appartenait en 1695 au violoniste Corbett, dont il porte la signature ; puis il passa en possession du comte de Donégall, dont les armes sont sur le volume. Plus tard il fut acquis par MM. Calkin et Dold, libraires et marchands de musique ancienne, de qui je l'ai acheté en 1851. La valeur scientifique de ces règles de composition est nulle. Birchenscha a placé aussi une préface en tête de l'ssay to advencement of music, de Salmon,Londres, 1672.

 

Jean-Marc Warszawski
Novembre 1995 - 25 août 2009

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact
S'abonner au Bulletin
Liste musicologie.org

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles etétudes
La petite bibliothèque

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org


ISSN2269-9910

Références / musicologie.org 2014

musicologie.org

Dimanche 1 Février, 201516:19