Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir .  

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Bernhard Christoph
1627-1692

Né à Kolberg, en Poméranie (?), aujourd'hui Kołobrzeg, 1er janvier 1628, mort à Dresden, 14 novembre 1692.

Il étudie à Danzig, peut-être avec Paul Siefert (1586-1642), et à Varsovie, peut-être avec Marco Scacchi (1602-1662).

Il débute sa carrière comme chanteur alto à la cour de Dresden, sous la direction d'Heinrich Schütz (1585-1627), vers 1648. Il intègre la chapelle de l'Électeur de Saxe, le 1er août 1749, au sein duquel il participe à un mariage à Gottorf, sous la direction d'Agostino Fontana, maître de chapelle de Christian IV du Danemark. Il étudie au Danemark (Copenhagen ?), environ une année avec Fontana.

Le 1er août 1655, il est nommé vice maître de chapelle à Dresden.

Le pont sur l'Elbe à Dresden au 18e siècle.

En 1656, Johann Georg II, amateur de musique italienne, accède au trône d'Électeur de Saxe. La musique italienne est promue à la cour, Bernhard Christoph fait deux séjours en Italie aux frais de l'Électeur, pour se perfectionner (le premier voyage date de 1657).

Le 28 octobre 1659, il se marie avec Christina Barbara Weber.

En 1663, peut-être à la suite de désaccords entre les musiciens allemands et italiens, il gagne Hamburg où, soutenu par son collègue et ami Matthias Weckmann, il succède à Thomas Selle, mort des suites de la peste, comme cantor du Johanneum, et directeur de la musique d'église. Il obtient officiellement la charge le 9 février 1664.

En 1670 Heinrich Schütz lui commande un motet pour ses propres funérailles, « Cantabiles mihi erant justificationes tuae ».

En 1674, Johann Georg II, le rappelle à Dresden, comme précepteur de ses deux petits-fils, il reprend son poste de vice maître de chapelle..

En 1680, Johann Georg III, nouvel Électeur, réduit les dépenses liées à la musique, il congédie les musiciens italiens. Bernhard est alors Maître de chapelle et responsable de la bibliothèque musicale. Postes qu'il garde jusqu'à sa mort.

Christoph Bernhard, Fürchtet Euch Nicht!, New Trinity Baroque 2011.

 

Christoph Bernhard, Aus der Tiefe rufe ich, Herr, zu Dir, Hans Jorg Mammel, La Fenice, sous la direction de Jean Tubery.

 

Christoph Bernhard, Was betrübst du dich, meine Seele, Ricercar Consort, Philippe Pierlot

 

Catalogue des œuvres musicales

Écrits relatifs à la musique

Von der Singe-Kunst, oder Maniera (vers 1649)

Tractatus compositionis augmentatus (vers 1657)

Ausführlicher Bericht vom Gebrauche der Con- und Dissonantien

Éditions

Bibliographie

Études

Lexicographie

 

Jean-Marc Warszawski
Novembre 1995 - 24 août 2009

© Musicologie.org 2019.

À propos - contact | S'abonner au bulletin Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

Mercredi 10 Avril, 2019