musicologie

Actualités  Encyclopédie  Articles / études  Bibliothèque   Livres  Disques  Agenda Recherche  

A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P     R   S   T   U   V   W   X   Y   Z

Giovanni Bassano [Zanetto, Zuane, Bassani]
1560/1561-1617

Né peut-être à Venise en 1560 ou 1561, mort à Venise le 17 août 1617.

Giovanni (ou Zanetto ou Zuane) Bassano (ou Bassani) appartient à une dynastie de musiciens qui ont essentiellement fait carrière en Angleterre.

Il est rémunéré en 1576 comme un des six « pifferi du doge » [pifferi : instruments à vent], un ensemble instrumental placé sous l'autorité du doge de Venise. On explique le diminutif « Zanetto », sous lequel il apparaît dans les documents, par son jeune âge, 15 ou 16 ans.

Il peut également être le « Zanetto » employé comme choriste à San Marco au début de l'année 1572, poste en relation avec sa rémunération de 1583, comme professeur de chant au séminaire de San Marco, un emploi réservé aux chanteurs.

Il publie un traité d'ornementation, Ricercate, passagi et cadentie, en 1585, l'année suivante, il est requis par les moines augustiniens de San Stefano pour fournir les instrumentistes nécessaires aux cérémonies de l'église du couvent.

En 1587, il publie des Canzonette à 4 voix. En 1597, Thomas Morley qui en a peut-être pris connaissance par la famille londonienne de Bassano, les publie sous le titre Canzonets or Little Short Songs to Foure Voyces.

En 1601, il succède à Girolamo Dalla Casa (décédé) à la tête de l'ensemble instrumental de San Marco, charge qu'il conserve jusqu'à sa mort.

En 1612, il est mentionné comme l'animateur de nombreux ensembles instrumentaux qui se produisent à l'occasion des grandes festivités, dans les différentes églises paroissiales ou monastiques de Venise.

Sa nécrologie (Paroisse de San Maurizio), lui donne l'âge de 56 ans au moment de son décès.

Giovanni Bassano, Fantasia a 3 voci no 2 (1585), Ernst Stolz et Lu-Mi Consort.

 

Sa technique de l'ornement consistait à orner tout du long une des voix du contrepoint, la faisant ressortir comme une voix soliste et assignant les autres à une sorte d'accompagnement. Technique qui semble courante dès les années 1680, et qui inspirera Heinrich Schütz. Mais polyphoniste strict, ses mélodies n'ont pas la liberté de ses successeurs monodistes.

Dans ses Motetti, madrigali et canzone francese di diversi eccellenti autori, publiés en 1791, il arrange selon sa technique des motets et des chansons de Willaert, Clemens non Papa, Crecquillon, Lasso, Rore, Striggio, Palestrina et Marenzio.

Catalogue des œuvres

1585, Ricercate, passaggi et cadentie per potersi esercitar nel diminuir terminatamente con ogni sorte d'istrumento.

1585, Fantasie per cantar et sonar con ogni sorte d'istrumenti

1587, Canzonette, 4 voix. (Canzonets or Little Short Songs to Foure Voyces. Londres 1597).

1588, Il fiore dei capricci musicali per sonar con ogni sorte di stromenti, 4 voix.

1591, Motetti, madrigali et canzone francese di diversi eccellenti autori, 4-6 voix.

1599, Motetti per concerti ecclesiastici, 5-8, 12 voix.

1599, Concerti ecclesiastici, libro secondo, 5-8, 12 voix.

1602, Madrigali et canzonette concertate per potersi cantare con il basso & soprano nel liuto & istrumento da pena, con passaggi a ciascuna parte … libro primo.

Bibliographie

Discographie

Giovanni Bassano
Ricercare per strumenti insienne

La guilde des Mercenaires

Encelade 2016 [ECL 1501]

Lire la présentation

 

 

Jean-Marc Warszawski
5 novembre 2016

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41
▉ À propos - contact
▉ S'abonner au Bulletin
▉ Analyses musicales
▉ Cours d'écriture en ligne
▉ Petites annonces
▉ Téléchargements
▉ Presse internationale
▉ Universités françaises
▉ Collaborations éditoriales
▉ Soutenir musicologie.org

ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2016

Jeudi 10 Novembre, 2016 3:51