musicologie   lundi 1er avril 2019

Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda . . Abonnement au bulletin . Analyses . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir .  twetter rss

Musique, son, espace et lieu : L’ethnomusicologie et les études du son

31 octobre-2 novembre, Londres

Le British Forum for Ethnomusicology et la Société française d'ethnomusicologie sollicitent des propositions sur le thème général de l'ethnomusicologie et des études sonores pour leur conférence qui aura lieu en automne 2019 à City, University of London.

On pourrait soutenir, peut-être de manière un peu simpliste, que l’ethnomusicologie a toujours été impliquée dans l’étude du son, car leurs praticiens ont souvent utilisé des sons défiant les conceptions conventionnelles de la « musique » à travers leurs travaux sur la poésie chantée, la cantillation et l’accompagnement percussif de rituels. Le terrain était donc bien placé pour s’appuyer sur les premiers travaux de R. Murray Shafer dans les années 1960 et 1970 dans ce que l’on appelle maintenant l’écologie acoustique, et des spécialistes tels que Steven Feld ont affirmé dans les années 1980 de nouveaux horizons auditifs pour les ethnomusicologues. Au cours des décennies suivantes, de nombreux autres chercheurs ont entrepris des recherches se situant entre l’anthropologie, la musicologie, l’acoustique, les études environnementales et la créativité musicale. Au sein d’un tel travail, l'écoute et l'expérience auditive sont considérées comme étant des composantes essentielles de la musique humaine et de la relation entre les vies humaines et les espaces et les lieux dans lesquels elles sont vécues. Ces approches ont permis de mieux comprendre les préoccupations ethnomusicologiques de longue date concernant l'emplacement/le déplacement, la construction de l'identité, la politique du son, etc. Aujourd'hui, ces thèmes sont complétés par un intérêt croissant pour, par exemple, la musique et l'écologie, ou pour l’étude des relations complexes entre l'espace géographique et les cultures musicales numériques.

Cette conférence sollicite les contributions de tout chercheur travaillant dans ce vaste domaine scientifique. Nous invitons des propositions ayant les formats suivants:

Communications (20 minutes avec 5-10 minutes pour les questions)
Sessions organisées (3 ou 4 communications liées autour d'un thème, durée totale d’une heure et demie)

Tables rondes (3 ou 4 présentations plus courtes, environ 15 minutes chacune, suivies d'une discussion dirigée, d'une durée totale d'une heure et demie ou deux)

Films ou autres présentations médiatiques.

Les propositions de présentations sur des formats non traditionnels sont également les bienvenues, nous vous conseillons toutefois de contacter le comité à l'avance à l'adresse électronique ci-dessous.

Les propositions d'articles, de films et de présentations médiatiques autres doivent inclure le nom et l'adresse électronique du chercheur, un titre, un résumé (ne dépassant pas 250 mots) et une brève description de tout matériel technique particulier.

Les propositions de sessions organisées doivent inclure trois ou quatre propositions distinctes (conformément aux directives ci-dessus) ainsi qu’un résumé général de la session (250 mots maximum).

Les propositions de tables rondes doivent inclure les noms et adresses e-mail du coordinateur et des autres participants (le coordinateur présidera la séance, sauf indication contraire), ainsi qu'un résumé de la session expliquant les contributions des participants (750 mots maximum).

Les langues de la conférence seront le français et l'anglais. Les propositions doivent être soumises sous forme de fichiers Word ou PDF à l'adresse suivante: BFESFE2019@city.ac.uk

La date limite pour les soumissions est le 1er juillet 2019.

Les candidats retenus seront informés avant la fin juillet. Veuillez noter que tous les présentateurs doivent être membres du BFE ou de la SFE. Il est également à noter que la conférence comprendra la conférence annuelle John Blacking, organisée par le Royal Anthropological Institute, qui se tiendra à la British Library le 31 octobre au soir.

Le comité d'organisation comprend : Cassandre Balosso-Bardin (University of Lincoln), Stephen Cottrell (City, University of London), Byron Dueck (Open University), Christine Guillebaud (Centre National de la Recherche Scientifique), Laudan Nooshin (City, University of London), François Picard (Sorbonne Université)

 

À propos - contact | S'abonner au bulletin Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

© musicologie.org 2018

bouquetin

Dimanche 31 Mars, 2019