musicologie   mercredi 5 juin 2019

Logiques hétérogènes et discours multiples dans les pratiques artistiques de la deuxième moitié du xxe siècle

2-3 octobre 2019, Rennes

La journée d’étude « Logiques hétérogènes et discours multiples dans les pratiques artistiques de la deuxième moitié du XXe siècle », qui se tiendra à l’université Rennes 2 le 3 octobre 2019, s’inscrit dans le cadre d’un projet pluriannuel autour de la valeur du multiple dans les arts et la littérature : elle est pensée comme une introduction visant à établir les fondements d’une discussion plurielle et interartistique, appelée à se prolonger et se diversifier dans les années à venir.

Cette journée se propose d’interroger les pratiques artistiques modernes et contemporaines mettant en œuvre des logiques de l’hétérogène et de la multiplicité. L’avènement de la modernité artistique a incité les artistes à repenser les conventions qui régissent leurs moyens d’expression. Parmi ces tentatives, la remise en cause de l’univocité du discours – l’éclatement du sujet en littérature, les tentatives d’abandon du logocentre en musique, … – tend à offrir des perspectives inédites dans l’appréhension de la forme tant dans le domaine littéraire que musical. Selon Italo Calvino, la multiplicité des narrations dans l’œuvre littéraire relève d’une volonté de penser le roman comme « méthode de connaissance, et surtout comme réseau de connexion » ; elle correspondrait alors à une structure formelle singulière qui serait à penser en adéquation avec le modèle d’organisation du monde, devenu lui-même pluriel, multi-linéaire ou non-linéaire, complexe, unifiant l’hétérogène sans l’abolir. La problématisation au cœur du dispositif d’écriture de ce « sens des possibilités » que formule Robert Musil dans L’Homme sans qualités apparaît également au cours du XXe siècle parmi les arts picturaux et sonores. Reprenant la formule de Musil, le compositeur italien Luigi Nono tente de développer une logique musicale négative dont l’unité n’est pas synthétique, mais paradoxalement contenue dans l’écart des objets qu’elle met en réseau. Si ces deux exemples ne véhiculent pas les mêmes enjeux, le premier s’attachant à renouveler le récit sans rompre avec son principe narratif quand le second conçoit la multiplicité comme un moyen de liquider définitivement le telos langagier du musical, ceux-ci soulèvent toutefois des problématiques similaires qu’ils explorent chacun selon des méthodes et des points de vue distincts.

Il s’agira alors d’étudier les enjeux de la multiplicité dans les différentes formes d’expression artistique contemporaine, en questionnant notamment leur rapport à la technologie, la spatialité ou à l’achèvement.

Chaque communication durera 20 minutes et sera suivie d’un temps de discussion. Afin de favoriser les échanges interdisciplinaires, nous encourageons les chercheurs et chercheuses, y compris en doctorat, de toutes les disciplines artistiques et littéraires (études cinématographiques, musicologie, études littéraires, études de bandes dessinées, jeux vidéo, …) à soumettre une proposition sans se restreindre aux quelques exemples mentionnés plus haut. Les propositions d’environ 300 mots accompagnées d’une courte biographie (150 mots) devront être envoyées avant le 21 Juin 2019 à

gaelle.debeaux@univ-rennes2.fr

kevin.gohon@gmail.com

Organisation : Gaëlle Debeaux (MCF Littérature comparée, CELLAM, Université Rennes 2), Kévin Gohon (chercheur associé, Arts : Pratiques et Poétiques, Université Rennes 2)

 

musicologie.org
 rss

 

 

 

 

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

© musicologie.org 2018

bouquetin

Mardi 4 Juin, 2019