musicologie

6 novembre 2019 —— Jean-Marc Warszawski.

Les escapades de la pianiste Kanae Endo

Escapades, Kanae Endo (piano), œuvres d'Edvard Grieg, Alexandre Borodine, Rhené-Baton, Forlane 2019 (FOR 16889).

Enregistré les 19-21 février 2018, Studio Sextan, Malakoff.

Kanae Endo est née à Nayoro, sur l’île d'Hokkaido au Japon, dans un milieu mélomane. Sa mère lui donne ses premiers rudiments de piano et la joie de vivre avec, semble-t-il. Elle est par la suite confiée à des professeurs (il n’y a pas de conservatoires publics au Japon), intègre les cours d’une école privée à Sapporo. C’est au Japon qu’elle entend pour la première fois le jeu de France Clidat. La rencontre a lieu au cours d’une classe de maître en France. Kanae Endo deviendra la dernière élève de la virtuose française et achèvera brillamment ses études en piano et en musique de chambre en France, où elle réside toujours.

Après avoir été lauréate de plusieurs concours qui ne mènent à rien, elle est devenue une accompagnatrice recherchée, développe une carrière personnelle de soliste et de chambriste. Elle enseigne le piano à la Schola cantorum de Paris.

Après un cédé remarqué consacré à l’Amérique, surtout latine (Gottschalk, Villa-Lobos, Ginastera), Kanae Endo confirme son goût pour les suites et les petites formes qui racontent, avec trois suites dont la célébrissime « Suite Holberg » d’Edvard Grieg, la petite suite pour piano d’Alexandre Borodine, et les six numéros qui forment En Bretagne de Rhené-Baton (on en profitera pour découvrir cet excellent compositeur)

Dès les trois premières secondes, la suavité sonore nous indique qu’il s’agit d’un piano Fazzioli. Il ne faut pas non plus beaucoup de temps pour réaliser que nous avons à faire à une musicienne d’exception : naturel, clarté, précision, et surtout la beauté sonore. Du coup, il n’y a plus grand-chose à dire.

Ces trois suites s’enchaînent sans rupture, on passe et sort d’un monde à l’autre imperceptiblement. Des rigaudon et sarabande la suite française archaïsante de Grieg, en passant par les mazurkes et nocturnes de Borodine, aux danses et paysages bretons... post fauréens de Rhené-Baton… Un programme cohérent qui tient à l’intelligence musicale de la pianiste.

Edvard Grieg, Au temps de Holberg, opus 40, 1. Praeludium (plage1.)

1-5. Edvard Grieg, Au temps de Holberg : Praeludium (allegro vivace)
Sarabande (andante), Gavotte (allegretto), Air (andante religioso), Rigaudon (allegro con brio).

6-12 Alexandre Borodine, Petite suite : Au couvent (andante religioso), Intermezzo (tempo di minuetto), Mazurka I (Allegro), Mazurka II (allegretto), Rêverie (andante), Sérénade (allegretto), Nocturne (andantino).

musicologie.org
 rss

13-18. Rhené-Baton, Bretagne : Crépuscule d’été sur le grand bassin de Saint-Nazaire, Retour du pardon de Landévennec, Dimanche de Pâques sur la place de l’église de Pont-Aven, Sur la grève déserte de Trêz Rouz, Fileuses près de Carantec, Vieille diligence sur la route de Muzillac.

 

 Jean-Marc Warszawski
6 novembre 2019

© musicologie.org


Jean-Marc Warszawski, ses précédents articles

Le tango tango modernísimo des Amedea —— Johann Adam Reincken et l'alchimiste Clément Geoffroy —— Les saisons du quintette Aquilon —— Le clavecin mytho-expressif d'Anne Marie Dragosits —— Schubert-Ellington : une seule solution le programme commun —— Didier Castell-Jacomin ouvre la saison Prima la musica avec les concertos à cinq de Mozart.

Tous les articles de Jean-Marc Warszawski



À propos - contact | S'abonner au bulletin Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org,
56 rue de la Fédération,
93100 Montreuil
06 06 61 73 41
ISNN 2269-9910

bouquetin

Jeudi 7 Novembre, 2019 13:02