musicologie
Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir . rss
8 mars 2019 — Jean-Marc Warszawski.

La dynastie musicale Fumet en cédé

Dynam-Victor et Raphaël Fumet, ou la musique de l'âme : Quintessence, œuvres pour orchestre, chœur, ensembles de chambre, orgue, piano. Gallo 2018 (CD-1552).

Les Fumet, c’est une histoire de la musique familiale. Il y a le grand-père Dynam Victor, né en 1867, un personnage haut en couleur venu de Toulouse pour étudier au Conservatoire national sous les directions d’Ernest Guiraud et de César Franck. Pour arrondir ses fins de mois, il est tapeur à gage au cabaret du Chat noir, devient militant anarchiste où il ramasse le surnom de Dynam comme dynamite, et perd le soutien financier de sa famille et de la ville de Toulouse qui apprennent tout cela par la presse, voire le Prix de Rome. Il sombre dans le mysticisme, Il se fait médium, intègre un réseau où il côtoie Saint-Yves d'Alveydre, père de la « synarchie » et de « l'archéométrie », ou Stanislas de Guaïta, le cofondateur avec Joseph Péladan de « L'Ordre kabbalistique de la Rose-Croix », auquel Satie adhère un temps. Les deux, si proches par ces aspects de la vie, de lient d’amitié. Dynam Victor cède sa place de tapeur à gages du Chat noir à Satie. Ses improvisations à l’église Sainte-Clotilde de Pris sont courues, il y est assistant de César Franck.  Il est chef d’orchestre en Amérique du Sud, il se marie à son retour en 1893. Sera maître de chapelle, au collège des jésuites de Juilly, où il reste pendant une dizaine d'années et organiste titulaire et chef de chœur à l'église Sainte-Anne-de-la-Butte-aux-Cailles de Paris. La sagesse.

Son fils Raphaël naît à Juilly en 1898, étudie à la Schola Cantorum avec Vincent D'Indy, comme son père il arrondit ses fins de mois en accompagnant les films muets. Il reprend le poste de son père à Juilly, et en 1940 gagne Angers, où il enseigne au Conservatoire. Son frère est l’homme de lettres Stanislas Fumet.

Le petit-fils a étudié la flûte au Conservatoire national de Paris, et a fait une brillante carrière. Il est de ces musiciens qui dans les années 1970 ont transformé les grandes églises parisiennes en salles de concert qu’il a écumées, s’assurant un énorme public. Il a enregistré un grand nombre de disques, surtout de musique ancienne avant que ce ne soit la mode. Il s’emploie depuis quelques temps et grande énergie à faire connaître la musique de ses ascendants.

Ce cédé présente un florilège d’œuvres de Dynam Victor et de Raphaël, orchestre, chœur, piano, orgue, quatuor pour bois, pour cordes, duo flûte et orgue, servis par d’excellents musiciens, Gabriel Fumet compris. Gallo a fait un choix très judicieux et équilibré et convaincant, parmi des œuvres reprises de différents enregistrements.

De la vraiment la belle musique pour les amateurs de belle musique et de découvertes.

Raphaël Fumet, Quatuor pour bois (extrait), plage 6.

 

Jean-Marc Warszawski
8 mars 2019

Dynam-Victor Fumet

1-2. Le sabbat rustique : I. Lento moderato – II. Molto allegro con brio, Orchestre du Palais de Tauride de Saint-Pétersbourg, sous la direction de Mikhail Golikov.

3. Automne, Chœur des Nouvelles Voix de Saint-Pétersbourg, sous la direction de Mikhail Golikov.

4. Le rouet de la Vierge, Akiko Ebi (piano).

5. Les chariots d’Israël, Jean-Paul Imbert, orgue de Saint-Eustache de Paris

Raphaël Fumet

6. Quatuor pour bois, 1er mouvement, Philippe Pierlot (flûte), Pascal Saumon (hautbois), Patrick Messina (clarinette), Philippe Hanon (basson).

Raphaël Fumet

7. Quatuor à cordes, 1er mouvement, Nouveau Quatuor de Saint-Pétersbourg : Pavel Papov (violon), Yuri Uschaposky (violon), Alexey Bogorad (alto), Taras Trepel (violoncelle).

8. Lacrimosa pour flûte et orgue, Gabriel Fumet (flûte), Jean-Paul Imbert (orgue).

9. Improvisation sur un thème donné, Ienissei Ramic (piano).

10. Toccata, Jean Galard, orgue de la Cathédrale de Chartres.

 

Jean-Marc Warszawski, ses derniers articles

Les Lieder d'Henri Marteau par Vesselina Kasarova —— La compositrice Camille Pépin s’offre et nous offre un premier cédé —— Les concertos de Goetz et de Brahms sous les doigts de la pianiste Andrea Kauten —— Les joueurs de traverse : chansons sans paroles de la Renaissance.

Tous les articles de Jean-Marc Warszawski

 

 

À propos - contact | S'abonner au bulletin Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

© musicologie.org 2018.

bouquetin

Vendredi 8 Mars, 2019 1:39