musicologie
Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir . rss

5 décembre 2018 —— Jean-Marc Warszawski.

Marie Van Rhijn interprète Élisabeth Jacquet de la Guerre

Élisabeth Jacquet de La Guerre, L'inconstante, Marie Van Rhijn (clavecin). Évidence 2018 (EVCD 047).

Enregistré par Little Tribeca le 6-7 octobre 2017.

Marie Van Rhijn a étudié le clavecin au Consevatoire de Calais, puis au  Conservatoire national supérieur de Paris avec  Olivier Baumont, Blandine Rannou et Kenneth Weiss, a suivi la classe de chef de chant au Conservatoire de Paris, a étudié l’orgue sous l’autorité de Jean-François Hatton puis  celle d’Éric Lebrun, le clavicorde avec Ilton Wjuniski, le pianoforte avec Knüt Jacques. Soliste et continuiste (les Arts Florissants, Amarillis, les Musiciens de Saint-Julien), elle a posé son instrument sur bien des scènes du monde entier, elle anime nombre de classes magistrales. Elle est professeure de clavecin et de basse continue au conservatoire de Cergy depuis 2014.

Après un premier cédé  d’œuvres de Marin Marais, voici le second consacré à des œuvres d’Élisabeth Jacquet de la Guerre.

Née en 1665 au sein d’une famille musicienne, Élisabeth Jacquet égaya dès l’âge supposé de huit ans les salons de la cour de Louis xvi en chantant et jouant le clavecin. Elle y fut adoptée sous la protection du roi, resta durant trois années dans le service de la Montespan, quitta finalement la cour pour Paris en 1684, se mariant avec l’organiste de Saint-Séverin, Marin de La Guerre, et devenant ainsi Élisabeth Jacquet de La Guerre, claveciniste et professeure renommée (elle fut marraine et professeure de Louis-Claude Daquin). Elle était aussi compositrice.

Dès 1787, elle publie quatre suites de clavecin. Elle avait déjà à cette date composé trois opéras (perdus) et un opéra-ballet (également perdu). C'est donc le quatrième opéra, Céphale et Procris, qu’elle crée en 1794, à l’Académie Royale de Musique (Opéra). Sans grand succès, elle n’y revient pas. Suivent  en 1707, des suites pour clavecin, des cantates religieuse en 1708 et 1711, des cantates profanes en 1715, un Te Deum, en 1721, pour la guérison du jeune roi Louis xv. Pratiquement toute ses œuvres, jusqu’en 1715 évidemment, sont dédicacées à Louis XIV.

Délaissant les justifications rationnelles devenues un usage parfois assommant particulièrement chez les baroqueux,  ou l’intégrale quant à elle sport national toutes catégories, Marie Van Rhijn a choisi le concert plaisant selon son bon plaisir et celui de jouer sur un magnifique instrument à la signature anonyme de 1679, ce qui fait quand même parfaitement historique. On se rassure.

La claveciniste a choisi trois suites du premier livre de 1687, avec en ouverture La Flamande, puisée dans le second livre, et en sortie son double (le même varié) composé par l’interprète. Une belle image.

Le titre donné au cédé, L’Inconstante,  repris de celui de la chacone de la suite en re, donne le ton de la poésie acidulée, de la légèreté et de l’amusement, qui doivent au bout du compte, avoir quelque pertinence historique.

Élisabeth Jacquet de La Guerre, L'inconstante, chacone de la suite en re, plage 7 (extrait).

 

1. La Flamande ; 2-9. Suite en Fa : Tocade, Allemande, Courante, Seconde courante, Sarabande, Gigue, Canaries, Menuet ; 10-18. Suite en ré : Prélude, Allemande, Courante, Seconde courante, Sarabande, Gigue, Canaries, L’Inconstante, Chaconne, Menuet ; 19-27. Suite en la : Prélude, Allemande, Courante, Seconde courante, Sarabande, Gigue, Chaconne, Gavotte, Menuet ; 28. Double de La Flamande.

 

Jean-Marc Warszawski
5 décembre 2018

 

Jean-Marc Warszawski, ses derniers articles

Concerts et hommages musicaux à la cathédrale Saint-Louis des Invalides de Paris —— 4e Symphonie « Le vagabond des nuages» et autres pièces de Philippe Chamouard —— Lart d’Aldo Ciccolini en coffret de huit cédés : une réédition chez VDE-Gallo —— 32e album Les musiciens et la Grande Guerre : « Ode à la France » —— Aux horizons de Gabriel Fauré en deux cédé —— Voces Suaves chantent les amours 1600 et l’érotisme biblique —— L’intégrale des valses de Chopin par Vittorio Forte —— Édition des motets de Sébastien de Brossard —— L'agitation dans le bocal de Bernard Cavana.

Tous les articles de Jean-Marc Warszawski

 

 

À propos - contact | S'abonner au bulletin Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

© musicologie.org 2018.

bouquetin

Mercredi 5 Décembre, 2018 1:39