musicologie   mercredi 5 décembre 2018

Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda . rss . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir

Le janvier 2019 de l'Orchestre régional Avignon-Provence

Samuel Jean, premier chef invité de l'Orchestre régional d'avignon-Provence depuis 2013.

Fort de sa quarantaine d'instrumentistes, l'orchestre du Théâtre d'Avignon, devenu association, a été promu orchestre régional en 1982. Par tradition, il participe aux productions lyriques du Grand-Théâtre de la ville, est sollicité pour le festival, propose une saison musicale en propre, invite des chefs et des solistes, peut voyager, à l'occasion de tournées lointaines, surtout à l'occasion de ses activités régionales, développe un programme « nouveaux publics » en direction des écoles et des lycées, et enregistre des cédés. Depuis 2013, Samuel Jean en est le premier chef invité.

Dimanche 6 janvier 2019, au Cratère à Alès, sous la direction de Samuel Jean, ce sera à zéro plus six, le concert du jour de l'an, un florilège de légères joyeusetés de Franz von Suppe, à l'incontournable des débuts janvier Johann Strauss, la suite de Carmen de Bizet, etc.

Les 18 et 20 janvier, l'Orchestre sera de service à l'Opéra Confluence, pour la Bohême de Puccini, sous la direction de Samuel Jean.

Le 25 janvier, sous la direction de Jean-François Heisser, et en soliste le violoncelliste Victor Julien-Laferriere, l'orchestre sera à l'Opéra Confluence, avec l'ouverture sur des thèmes juifs de Sergueï Prokofiev, le premier concerto pour violoncelle de Dimitri Chostakovitch, et la 6e symphonie « la petite en ut » de Franz Schubert. Le titre générique tourments soviétiques, plénitude schubertienne est un peu étrange, musicalement parlant l'Union soviétique serait plutôt du côté de la plénitude, Prokofiev comme Schostakovitch ont été des musiciens fêtés et honorés comme peu d'États honorent leurs artistes. Contrairement aux arguments de programme diffusé par le service de presse de l'orchestre, Chostakovitch n'a jamais été paralysé par les affres de la censure. Le tourment semble à bien des égards être attaché à la personne de Franz Schubert. Mais il est vrai que la « petite en ut » est plutôt guillerette.

Toute fin janvier tout début février, les scolaires pourront assister au conte russe La baba Yaga, sur des musiques de Modeste Moussorgski et d’Igor Stravinski, avec la récitante Maëlle Mietton. C'est au Théâtre Benoît-XII. L'orchestre sera sous la direction de , Christophe Mangou.

 

À propos - contact | S'abonner au bulletin Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

© musicologie.org 2018

bouquetin

Mardi 4 Décembre, 2018