musicologie
Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir . rss

Cordes frottées, cordes frappées, le double jeu d'Armance Quéro et Joseph Birnbaum

Jeux à la française, Armance Quéro (violoncelle), Joseph Birnbaum (piano), œuvres de Louis Vierne, Charles-Marie Widor, Claude Debussy, Thierry Escaich. Etcetara 2017 (KTC 1587).

15 février 2018, par Jean-Marc Warszawski ——

Armance Quéro a été l’élève de Xavier Phillips, de Raphaël Pidoux  au Conservatoire national supérieur de Paris, de Miklós Perényi à l’Académie Franz Liszt de Budapest.  Elle joue son violoncelle en musique de chambre, en soliste-soliste ou avec orchestre, avec Bruno Lemaire, elle accompagne Lambert Wilson. On remarque son attirance pour les œuvres des xxe et xxie siècles.

Après ses diplômes à la Schola Cantorum, le pianiste Joseph Birnbaum a étudié au Conservatoire national supérieur de Paris sous les directions de Frank Braley et d’Haruko Ueda, il suit parallèlement des études de philosophie. Il se consacre à la musique de chambre ou au répertoire pour piano à quatre mains, notamment avec Maroussia Gentet et Dina Bensaïd.

Ils proposent avec ce cédé, un programme de musique française puisé dans le catalogue de grands organistes compositeurs (d'où le titre du cédé, évoquant les jeux d'orgue) : Louis Vierne (1870-1937), Charles-Marie Widor (1844-1937), Thierry Escaich (né en 1965), en y ajoutant la célèbre sonate de Claude Debussy, centième anniversaire de sa mort en 2018 oblige.

Deux instruments rois pour un beau répertoire, malheureusement marginalisé par l’internationalisation du commerce discographique, fort élégamment interprété, comme il se doit hexagonalement.

Charles-Marie Widor, Vivace Appasionato (extrait), plage 5.

 

1-3. Louis Vierne, Sonate pour violoncelle et piano.

4-6. Charles Marie Widor, Trois pièces, opus 21.

7-9. Claude Debussy, Sonate pour violoncelle et piano.

10. Thierry Escaich, Nocturne.

 

Jean-Marc Warszawski
15 février 2018

 

Jean-Marc Warszawski, ses derniers articles : Cinq femmes dans le vent d'AquilonGilbert Amy : Le temps du souffleL'œuvre de Hugues Panassié et sa réception selon Laurent Cugny Ensemble Amarillis : 250 ans après Telemann avec ses sonates Piere Gallon remet Haydn au clavecinUne journée Schubert à MaastrichtSchubert, Janequin, Sermisy, à voix d'hommesLes variations Goldberg par Jean MullerHelmut Lachenman et les années de plomb, par Laurent FeneyrouLe clavecin verni et peint comme une tabatière de Claude Balbastre par Christophe RoussetTous les articles de Jean-Marc Warszawski

 

 

À propos - contact | S'abonner au bulletin Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

© musicologie.org 2018.

bouquetin

Jeudi 15 Février, 2018 0:58