musicologie
Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda rss
Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir

Les vocalises minute d'Elena Vassilieva

Elena Vassilieva, Vocalises minute, pour voix et piano. Éditions Lemoine, Paris 2017 (6 cahiers 29241-29245 H.L.).

Soprano (29241 H.L.) ; Alto (29242 H.L.) ; Contre-ténor et haute-contre (29243 H.L.) ; Ténor (29243 H.L.) ; Baryton-basse (29245 H.L.).

16 mars 2017, par Jean-Marc Warszawski ——

Si Elena Vassilieva, élève de Régine Crespin et sortie avec ses Premiers prix du Conservatoire national supérieur de Paris en 1977, a chanté bien des grands rôles de soprano dramatique du répertoire, de Mozart à Verdi ou de Gounod à Strauss,  elle a tracé la voie de sa voix dans le répertoire contemporain d'opéra et de musique de chambre, d'Edison Denisov à Ivo Malec, Gérard Grisey,  John Cage, György Kurtág, etc.  Des œuvres lui sont dédiées de Philippe Leroux, Wolfgang Rihm, Hans Werner Henze et autres.
Ayant certainement fait ses gammes dans le Vaccai, et dans la pratique réfléchi à ses limites et à la manière de travailler les nouveautés que les compositeurs demandent à son instrument, quarts de ton, Slancio, Sprechgesang, les sons-bruits, les effets dramatiques, sons dans auteur, même le claquement des mains, elle propose cinq cahiers de dix « vocalises minute », pour toutes les tessitures, du baryton-basse à soprano, jusques y compris contre-ténor et haute-contre.

Ces vocalises sont accompagnées d'une partie de piano, et sont écrites sur des paroles, l'auteur pensant que le sens poétique est indispensable au chant, et semble vouloir écarter l'idée de vocalises mécaniques au profit de la musicalité et de la dramaturgie.

Elles sont issues du grand répertoire, évidemment différentes pour chaque tessiture, ou réalisées par Elena Vassilieva elle-même.

L'auteur distingue également les différents emplois des tessitures : lyrique, colorature, dramatique, Lirico-spinto ou Leggero, soprano soubrette, baryton léger, martin, Verdi, basse profonde, etc., avec des vocalises adaptées.

Jean-Marc Warszawski
16 mars 2017

 

Jean-Marc Warszawski, ses derniers articles : Saint-Louis : chroniques et musiques du xiiie siècleMatteo Fossi : Schubert, de l'unité au fragmentL'ensemble « Les harpies » entre Paradis, Enfer et belle musiqueFlorent Nagel, Lewis Caroll, Alice et Satie au pays des merveillesDutilleux et Szymanowski sous les doigts de Maroussia GentetDe la percussion selon Philippe LerouxLa pianiste Maria Belooussova chez les Amati à Maastricht — La Misa a Buenos Aires de Martín Palmeri Tous les articles de Jean-Marc Warszawski

 

 

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
06 06 61 73 41

ISSN  2269-9910

▉ Contacts
▉ À propos
▉ Statistiques
▉ S'abonner au bulletin
▉ Collaborations éditoriales
▉ Cours de musique
▉ Téléchargements
▉ Soutenir musicologie.org
▉ Colloques & conférences
▉ Universités en France
▉ Analyses musicales

▉ Articles et documents
▉ Bibliothèque
▉ Presse internationale
▉ Agenda
▉ Analyses musicales

Recherche dans musicologie.org

 

© musicologie.org 2017

bouquetin

Mardi 21 Mars, 2017 2:37