musicologie
Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda rss
Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir

Les motets en symphonie de Louis Grénon

Duron Jean, Leconte Thomas, Escoffier Georges (éditeurs), Louis Grénon; motets en symphonie. « Anthologies : musique des maîtrises de France » (I. 12), Éditions du Centre de musique baroque de Versailles 2016 (164 p.; ISMN 970-0-707034-70-5 ; 90 €).

6 juillet 2017, par Jean-Marc Warszawski ——

En 1994, on découvrait, dans une dépendance de la cathédrale du Puy-en-Velay, une importante collection d'environ 700 partitions essentiellement du XVIIIe siècle. On pense qu'elles constituent, au moins en partie, le répertoire de la cathédrale composé par les maîtres de chapelle  qui s'y sont succédé. Ce qui constitue un témoignage exceptionnel. Une centaine de ces œuvres sont localisées et signées par Louis Grénon.  Sous la direction de Bernard Dompnier, une équipe de l’Université de Clermont-Ferrand a fait ressurgir dans un travail exemplaire le personnage et ce qu’étaient maîtrises et chapelles au grand siècle, le Centre de musique baroque de Versailles prenant quant à lui la charge d’éditer les œuvres de Louis Grénon (un Dixit Dominus et un petit Magnificat ont été édités par Symétrie de Lyon).

Après les messes et les motets avec instruments obligés de basse, voici le troisième et dernier volume,  les motets en symphonie, à savoir 4 œuvres de 1759 et 1767, composées au Puy-en-Velay et à Sainte : Magnificat, Beatus vir, Petit Dixit, Regina Cæli (solistes, chœur, basse continue, deux violons, une fois avec cors, une fois avec alto).

Selon les éditeurs, on remarque une grande diversité d’influences stylistiques, y compris au sein d’une même œuvre, qui pourrait témoigner de l’attention portée par le maître de chapelle aux pratiques musicales de son époque, et qui peut, comme dans le Régina cæli, passer comme un emprunt ou une parodie de Rameau et de Mondonville.

L’édition à la qualité des productions du centre, un substantiel appareil critique en français et anglais, un papier bulle épais réduisant la transparence, une belle gravure, avec quelques pages aux systèmes resserrés et peu individualisés, ou au contraire pour des pages ne supportant pas deux systèmes, des portées très espacées, l’éditeur ou le logiciel ayant peut-être la phobie du blanc ou des marges se faisant plus grosses que la page.

Un beau recueil, une musique sans aucun doute digne d’intérêt, qui ne demande qu’à être jouée.

Parties séparées disponibles, tirés-à-part sur demande.

Jean-Marc Warszawski
6 juillet 2017

 

Jean-Marc Warszawski, ses derniers articles : Liszt, Debussy, Mousorgski en images, cloches et arpèges, par la pianiste Juliana Steinbach — Il Furibondo ou Geminiani à Londres, par l'Escadron volant de la reineJohann Sebastian Bach et ses héritiers contemporains selon la violoncelliste Estelle RevazMargarita Höhenrieder, avec le Symphonique de Vienne sous la direction de Fabio LuisiDie Winterreise de Schubert en version Nahuel di Pierro et Alphonse CeminDes formulettes amusantes pour mettre en voix les choristesTous les articles de Jean-Marc Warszawski

 

 

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
06 06 61 73 41

ISSN  2269-9910

▉ Contacts
▉ À propos
▉ Statistiques
▉ S'abonner au bulletin
▉ Collaborations éditoriales
▉ Cours de musique
▉ Téléchargements
▉ Soutenir musicologie.org
▉ Colloques & conférences
▉ Universités en France
▉ Analyses musicales

▉ Articles et documents
▉ Bibliothèque
▉ Presse internationale
▉ Agenda
▉ Analyses musicales

Recherche dans musicologie.org

 

© musicologie.org 2017

bouquetin

Vendredi 7 Juillet, 2017 2:48