musicologie
Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda rss
Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir

Un son de quatuor venu des steppes du Kazakhstan

Kazakh classical music, The Kazakh State String Quartet, œuvres de Qazanghapuly, Sagyrbayuly, Tolegen, Abdimomyn, Gaziza, Arman. Divox 2016 (CDX 21501-6).

Enregistré les 20-254 octobre 2015, Moscou.

18 mars 2018, par Jean-Marc Warszawski ——

Voici un cédé de magnifiques musiques venues du Kazakhstan aux vastes steppes où se sont mélangés Mongols et Turcs voici bien longtemps, un presque nulle part, si loin du centre du monde civilisé, de la Tour Eiffel ou du Carnegie Hall, là où vu d'ici, tout n'est qu'ethnique ou folklorique.

Le quatuor national du Kazakhstan, a enregistré pour le label suisse Divox, des œuvres de six compositeurs Kazakh, nés entre 1815 et 1983, des noms inconnus de nos programmes... et dictionnaires sauf exception : Tättimbet Qazanghapuly (1815–1862), Kurmangazy Sagyrbayuly (1823-1896), joueur réputé de dombra, luth à manche long et à deux cordes d’origine turque, Kurmangazy Sagyrbayuly a donné son nom à l’orchestre national des instruments populaires  du  Kazakhstan, créé dans les années 1930, Mombekov Tolegen (1918-1997), également joueur renommé de dombra,  Zhubanova Gaziza (1927-1993), fille d'un compositeur qui fut aussi chef de l’orchestre national des instruments populaires, elle a étudié à la fameuse académie Gnessine de Moscou, Zheldibayev Abdimomyn (né en 1934), compositeur et joueur de dombra qui a composé plus de 70 œuvres pour l’orchestre national, Zhaiym Arman (né en 1983).

On entend évidemment les influences mélismatiques orientales, ici des élans élégiaques expressionnistes, là des effets de pizzicati évoquant les dombras, voire les balalaïkas, l'influence de Chostakovitch, des accents populaires et des œuvres retenant au contraire la spontanéité. On couvre tout de même près de deux siècles de musique. Mais toutes ces œuvres, dansantes ou empreintes de poésie et de lyrisme, sont d’une grande pureté sonore et d'une sensualité qu'on a envie de dire typiquement orientale, une constante entre passé et présent.

Le quatuor national kazakh, dondé en 1888, est composé de Aidar Toktaliyev (violon), Alexey Lebedev (violon), Bekzat Sailaubaiuly (alto), Yernar Myntayev (violoncelle).

Zhubanova Gaziza, Quatuor no 1, début du premier mouvement (plage 2).

 

1. Kurmangazy Sagyrbayuly, Adai.

2-4. Zhubanova Gaziza, Quatuor no 1 (1974) : Allegro molto, Andante, Allegro.

5. Mombekov Tolegen, Saltanat.

6-9. Zhaiym Arman, Quatuor à cordes no 1 (2011) : Allegro moderato, Allegro moderato, Adagio assai, Doloroso.

10. Tättimbet Qazanghapuly, Kos Basar.

11-12. Zhubanova Gaziza, Quatuor no 2 (1991) : Adagio, Allegro.

13. Zheldibayev Abdimomyn Yerke Sylkym.

 

Jean-Marc Warszawski
18 mars 2017

 

Jean-Marc Warszawski, ses derniers articles : Cora Irsen : tout le piano de Marie JaëllLes vocalises minute d'Elena VassilievaSaint-Louis : chroniques et musiques du xiiie siècleMatteo Fossi : Schubert, de l'unité au fragmentL'ensemble « Les harpies » entre Paradis, Enfer et belle musiqueFlorent Nagel, Lewis Caroll, Alice et Satie au pays des merveillesDutilleux et Szymanowski sous les doigts de Maroussia GentetDe la percussion selon Philippe LerouxLa pianiste Maria Belooussova chez les Amati à Maastricht — La Misa a Buenos Aires de Martín Palmeri Tous les articles de Jean-Marc Warszawski

 

 

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
06 06 61 73 41

ISSN  2269-9910

▉ Contacts
▉ À propos
▉ Statistiques
▉ S'abonner au bulletin
▉ Collaborations éditoriales
▉ Cours de musique
▉ Téléchargements
▉ Soutenir musicologie.org
▉ Colloques & conférences
▉ Universités en France
▉ Analyses musicales

▉ Articles et documents
▉ Bibliothèque
▉ Presse internationale
▉ Agenda
▉ Analyses musicales

Recherche dans musicologie.org

 

© musicologie.org 2017

bouquetin

Dimanche 19 Mars, 2017 20:50