musicologie
Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda rss
Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir

Johann Sebastian Bach et ses héritiers contemporains selon la violoncelliste Estelle Revaz

Estelle Revaz, Bach & Friends (suites 1 et 3, et œuvres contemporaines). Solo Musica 2017 (SM 257).

Enregistré 11 et 12 novembre 2016, ferme de Villefavard.

28 juin 2017, par Jean-Marc Warszawski ——

Estelle Revaz est une jeune violoncelliste qui ne désespère pas d'atteindre un jour la trentaine. Après avoir commencé ses études musicales à Sion, en Suisse natale, être passée par le Conservatoire de Boulogne-Billancourt et avoir obtenu ses diplômes au Conservatoire national supérieur de Paris, avoir concouru à une brassée de concours, parcouru l'Europe avec le soutien de quelques fondations, elle amorce sa carrière de concertiste, en Suisse, en Allemagne, une tournée en Chine. On a pu l'entendre sur les ondes de France Musique et souvent sur celles de la Radio-Télévision Suisse.

Après un premier cédé avec orchestre consacré à des œuvres de Max Reger, Ernest Bloch, et la création d'une œuvre d'Andreas Pflüger (Neos, 2015), elle nous propose cette fois un cédé de violoncelle seul.

Lorsqu'on évoque le violoncelle soliste, on pense en général au violoncelle-prince du romantisme et à la musique de chambre de Beethoven, qui émancipe le violoncelle de sa tâche traditionnelle qui est de jouer les basses, voire de doubler celles du piano, pour en faire un instrument concertant à l'égal des autres cordes. Pourtant, bien avant, Johann Sebastian Bach avait offert à l'instrument, avec ses suites, peut-être pour répondes aux pièces de viole françaises, un sompueux monument soliste, aujourd'hui passage obligé pour tout violoncelliste.

Ces suites de danses sont traitées avec une immense variété de procédés, mélodique, rythmique, on y admire cet art incomparable de la polyphonie à une voix, cette manière de dialogue tout seul, comme si au moins deux voix se partageaient la monodie, comme un acteur ou un lecteur jouerait les personnages à tour de rôle.

Estelle Revaz a eu l'idée, au fond évidente une fois qu'elle y a pensé pour nous, d'intercaler entre chaque danse de la 1re et de la 3e suite, une pièce contemporaine (Ligeto, Berio, Dusapin, Penderecki, etc. et une création de Xavier Dayer). Le résultat est plus que concluant, d'autant qu'elle a fait des rapprochements, dans les appuis tonaux, les motifs rythmiques ou autres, mettant en relief des cousinages délicieux, en cohérence et contraste.

On peut saluer l'intelligence musicale de cette jeune instrumentiste, et son art de jouer le violoncelle qui permet de l'exprimer parfaitement.

 

1. J. S. Bach, suite no 1, en sol majeur, BWV 1007: I. Prélude.

2. Heinz Holliger, COncErto? Certo! cOn soli pEr tutti (.perduti?.)!

3. J. S. Bach, suite no 1, en sol majeur, BWV 1007, II. Allemande

4. Xavier Dayer, Cantus II (création)

5. J. S. Bach, suite no 1, en sol majeur, BWV 1007, III. Courante.

6. Pascal Dussapin, 3 Pièces sur des (faux) chants populaires: Imago 2.

7. J. S. Bach, suite no 1, en sol majeur, BWV 1007, IV. Sarabande.

8. Krzysztof Penderecki, Suite for Cello, I. Sarabande.

9. J. S. Bach, suite no 1, en sol majeur, BWV 1007, V. Menuets I & II.

10. Isang Yun, 7 Études, no 2, Leggiero.

11. J. S. Bach, suite no 1, en sol majeur, BWV 1007, VI. Gigue.

12. Kaija Saariaho, 7 Papillons, no 7.

13. J. S. Bach, suite no 3, en do majeur, BWV 1009, I. Prélude.

14. Bernd Alois Zimmermann, 4 Kurze Studien, no 1, 2 Verschiedene Stricharten.

15. J. S. Bach, suite no 3, en do majeur, BWV 1009, II. Allemande.

16.Luciano Berio, Les mots sont allés.

17. J. S. Bach, suite no 3, en do majeur, BWV 1009: III. Courante.

18. Sofia Gubaidulina, 10 Préludes, no 1, Staccato - Legato.

19. J. S. Bach, suite no 3, en do majeur, BWV 1009, IV. Sarabande.

20. György Kurtág, Die Sprüche des Péter Bornemisza, opus 7, Az hit...

21. J. S. Bach, suite no 3, en do majeur, BWV 1009: V. Bourrées I & II.

22. Witold Lutoslawski, Sacher Variation.

23. J. S. Bach, suite no 3, en do majeur, BWV 1009, VI. Gigue.

24. György Ligeti, Cello Sonata: II. Capriccio.

 

Jean-Marc Warszawski
28 juin 2017

 

Jean-Marc Warszawski, ses derniers articles : Margarita Höhenrieder, avec le Symphonique de Vienne sous la direction de Fabio LuisiDie Winterreise de Schubert en version Nahuel di Pierro et Alphonse CeminDes formulettes amusantes pour mettre en voix les choristesRääts, Satie, Glass : les intégrales du pianite Nicolas HorvathUn merveilleux Schwanengesang de Schubert par Stephan Genz et Michel DalbertoTous les articles de Jean-Marc Warszawski

 

 

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
06 06 61 73 41

ISSN  2269-9910

▉ Contacts
▉ À propos
▉ Statistiques
▉ S'abonner au bulletin
▉ Collaborations éditoriales
▉ Cours de musique
▉ Téléchargements
▉ Soutenir musicologie.org
▉ Colloques & conférences
▉ Universités en France
▉ Analyses musicales

▉ Articles et documents
▉ Bibliothèque
▉ Presse internationale
▉ Agenda
▉ Analyses musicales

Recherche dans musicologie.org

 

© musicologie.org 2017

bouquetin

Mardi 26 Septembre, 2017 2:34