musicologie
dimanche 3 septembre 2017
Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda rss
Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir

Disparition de Michel Daudin

Michel Daudin. Photographie © D. R.

Au début des années 80, parvenu au terme de ses études médicales, Michelm Daudin a suivi, au Conservatoire de Genève, la formation de chef de chœurs avec Michel Corboz, en même temps qu'il devenait voix de basse dans l'Ensemble Vocal de Lausanne.

Nommé chef du chœur départemental de Haute Savoie en 1984, il préparait cet ensemble pour de nombreux concerts à travers toute la région Rhône-Alpes, sous la direction de grands chefs.

Installé comme rhumatologue en 1981 à Aix-les-Bains, il crée deux festivals de musique, Pâques musicales d'Aix-les-Bains, en 1987 et Les nuits romantiques du lac du Bourget, en 1990.

Revenu pour des raisons familiales dans sa Touraine natale en 1994, il prend, jusqu'en 1996, responsabilité artistique des concerts du Florilège vocal de Tours, puis crée en 1999, l'Ensemble Charles Bordes, réunissant chanteurs professionnels et amateurs, qui se produit jusqu'en 2004, en Tourraine, au festival deMonthodon, à Cognac, dans le massif des Écrins.

Son désir de faire connaître au plus grand nombre l'œuvre de Charles Bordes, né comme lui à Vouvray, il crée en 2009 Les « Journées Charles Bordes » à Tours, avec des conférences et des concerts, dont six ont fait l'objet d'enregistrements.

Michel Daudin, lors d'une « soirée Charles Bordes » en septembre 2009. Photographie © D. R.

Michel Corboz, fondateur de l'Ensemble Vocal de Lausanne, a écrit de lui :

Il m'est un agréable plaisir de vous parler de Michel Daudin, que je connais depuis longtemps. Il fut une basse émérite de mon Ensemble Vocal de Lausanne où j'ai apprécié sa voix, ses conseils et ses opinions, tant au point de vue de l'interprétation que dans le choix des répertoires. Sa culture, son expérience et son instinct de la musique m'avaient frappé tout de suite. Je l'ai apprécié comme chef de chœur : plusieurs fois il m'a préparé le chœur à mon grand contentement. Il a créé plusieurs festivals, et chaque fois qu'il m'invitait avec mon Ensemble, j'ai pu admirer l'originalité de ses programmes, son aisance avec les médias, sa grande culture. J'ai toujours eu l'impression que tout lui réussissait. Il y a longtemps que Michel Daudin cherche à honorer Charles Bordes : il le fait sans aucun doute mieux que personne.

Le 9 décembre dernier, fatigué, il n'a pas assisté, dans le cadre des journées Charles Bordes qu'il animait à Tours, à la conférence donnée par Xavier Bisaro et Sabine Teulon Lardic.

Mais nous avons déjeuné ensemble le lendemain au Café Leffe, avec Sabine Teulon Lardic, l'attachée de presse Simone Strähle, la journaliste et musicologue Victoria Tomoko Okada. Il se sentait mieux. Très optimiste, il se disait assuré qu'il sera le premier guéri de cette forme rare de cancer dont il était atteint, grâce à un nouveau protocole mis au point à Lyon. Parole de médecin. Ça n'a malheureusement pas été le cas.

Il nous a quittés le 1er septembre.

Jean-Marc Warszawski
3 septembre 2017

 

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
06 06 61 73 41

ISSN  2269-9910

▉ Contacts
▉ À propos
▉ Statistiques
▉ S'abonner au bulletin
▉ Collaborations éditoriales
▉ Cours de musique
▉ Téléchargements
▉ Soutenir musicologie.org
▉ Colloques & conférences
▉ Universités en France
▉ Analyses musicales

▉ Articles et documents
▉ Bibliothèque
▉ Presse internationale
▉ Agenda
▉ Analyses musicales

Recherche dans musicologie.org

© musicologie.org 2017

bouquetin

Lundi 4 Septembre, 2017 0:33