musicologie

Actualités Biographies Encyclopédie Textes Livres Cédés Annonces Recherche

Orchestre de chambre de Paris : ouverture de la saison et projet « chansons migrantes »

Orchestre de chambre de Paris L'orchestre de chambre de Paris et Douglas Boyd. Photographie © D. R.

Concert du 27 septembre 2016 au Théâtre des Champs-Elysées avec Cédric Tiberghien, par Strapontin eu Paradis ——

Pour entamer sa deuxième saison en tant que directeur musical de l'Orchestre de Chambre de Paris, le chef anglais a choisi d'associer quatre œuvres aux premiers abords éclectiques : Sinfonietta de Britten, concertos pour piano nos 6 et 5 (dans l'ordre de l'exécution) de Mozart et la sérénade no 1 de Brahms. Mais il y a un point commun à ces pièces : elles sont toutes des œuvres de jeunesse de chaque compositeur.

Britten a écrit la Sinfonietta alors qu'il était encore étudiant au Royal College of Music de Londres, Mozart n'avait que 17 ans lorsqu'il a composé son concerto pour piano no 5 (mais il avait déjà un bagage bien rempli en tant que compositeur), et Brahms, à 24 ans, s'essaie à une expérience qui pourrait être qualifiée symphonique sous le titre de « sérénade ». Si leurs styles sont aussi variés que les époques auxquelles ces musiques ont été composées, il s'en dégage une fraîcheur juvénile et une volonté de maîtriser la forme.

La Sinfonietta est ce soir-là interprétée dans la version originale à deux quintettes, à vent et à cordes. Les deux concertos de Mozart, rarement joués en concert, sont à découvrir et à redécouvrir. D'un bout à l'autre, on sent cette théâtralité opératique et une habileté doublée d'élégance dans le savoir-faire du compositeur, que Cédric Tiberghien souligne nettement dans son interprétation. Les musiciens de l'orchestre, sous la direction de Douglas Boyd, jouent la sérénade de Brahms avec beauté, mais cela aurait été plus appréciable s'ils y mettaient plus de densité dans la sonorité.

Cédric TiberghienCédric Tiberghien. Photographie © Jean-Baptiste Millot.

Le projet « chansons migrantes »

L'Orchestre de Chambre de Paris (OCP) attache grande importance aux « projets citoyens d'orchestre », autrement dit, des médiations culturelles et éducatives élargies, comme des concerts en centre pénitentiaire ou stages d'été en Cisjordanie. Au cours de cette saison 2016/17, les musiciens mettent en œuvre un projet audacieux, en réinventant leur relation avec la société : le projet « chansons migrantes »

L'OCP travaille depuis quelques années avec des établissements scolaires du nord-est de Paris. Cette fois, il intègre à cette collaboration des structures d'accueil de migrants (associations Parabole, Autremonde, Trèfle etc.) pour un projet de composition musicale participative, ayant pour objectif la valorisation de la culture musicale des migrants.

Orchestre de chambre de ParisDes musiciens de l'Orchestre de chambre de Paris, récoltant des chansons.

Le travail s'accomplit en quatre étapes, avec le compositeur Pierre-Yves Macé et Les cris de Paris :

Étape 1 : Collecte des chants auprès des migrants – octobre/novembre. En rencontrant des migrants avec un ou deux musiciens et le compositeur, les participants aux ateliers (10 ateliers de 2 heures) échangent les chants de leur enfance et/ou de leur pays d'origine.

Étape 2 : Apprentissage scolaire des chants – décembre/janvier. À l'aide des enregistrements effectués lors de l'étape 1, les élèves de classes de collège apprennent les chants des migrants.

Étape 3 : composition – février à avril. À partir de différents enregistrements réalisés lors des deux étapes précédents, Pierre-Yves Macé compose une œuvre.

Étape 4 : Restitution – 4 mai 2017 Musée de l'histoire de l'immigration / Palais de la Porte Dorée. L'OCP et les chanteurs des Cris de Paris interprètent l'œuvre composée, sur fonds sonores des différents enregistrements et avec un fond vidéo, avec la présence des publics participants (adultes migrants et élèves de collège).

Stapontin au Paradis
29 octobre 2016

 

Strapontin au Paradis [sap@musicologie.org]. Ses derniers articles : 37e édition du Festival d'Ambronay : « Vibrations : Lumières » — « La Guerre des théâtres » ou la naissance de l'opéra-comique, à Angers Nantes OpéraJeune duo français et « vétéran » américain au Festival Piano aux Jacobins de ToulouseLes Solistes à Bagatelle 2016 Récital de Yuja Wang au Festival de VerbierSoirées concertantes, récitals de jeunes interprètes, et clôture à La Roque d'AnthéronAndrás Schiff joue et dirige le Verbier Festival Chamber Orchestra dans Bach, Haydn, BeethovenTous les articles.

 

 

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
06 06 61 73 41

ISSN  2269-9910

▉ Contacts
▉ À propos
<
▉ S'abonner au bulletin
▉ Collaborations éditoriales
▉ Cours de musique
▉ Téléchargements
▉ Soutenir musicologie.org
▉ Colloques & conférences
▉ Universités en France
▉ Analyses musicales

▉ Articles et documents
▉ Bibliothèque
▉ Presse internationale
▉ Agenda
▉ Analyses musicales

Recherche dans musicologie.org

 

© musicologie.org 2016

bouquetin

Dimanche 30 Octobre, 2016 14:10